Visitez l'album photos de la série

 

Avec Kurt Russell (Morgan ‘Two Persons’ Beaudine) et Tim Matheson (Quentin Beaudine).

Voix françaises : François Leccia (Deux Personnes), Marc François (Quentin).

 

Créé par Tracy Keenan Wynn. Producteur exécutif : David Gerber. Produit par Christopher Morgan (pilote), Mark Rodgers & James H. Brown (2 à 16). Producteur associé / directeur de production (pilote) : Marvin Miller. Producteur associé (2 à 16) : Philip Fehrle. Executive story consultant (2 à 16) : Jack Miller. Musique de Richard Shores, Richard Markowitz (3). Directeurs de la photographie : Robert L. Morrison (pilote), Al Francis ASC (2 à 16). Directeurs artistiques : Ross Bellah et Carl Anderson. Montage : Ken Zemke (pilote, 2, 4, 9, 10, 11, 14), Hugh Chaloupka ACE (2, 6, 7, 12, 13, 16), Richard L. Van Enger ACE (3, 5, 9, 10, 15). Directeur de production : Ric Rondell (2 à 16). Monteurs musique : Sam Levin (pilote), Jerry Macdonald (2). Monteurs son : Bob J. Human (1), Sid Lubow MPSE (2). Cameraman : Ronald Francis (2 à 16). Casting (1) / Superviseur du casting (2 à 16) : Al Onorato. Casting : Boland Wilson (9, 10, 11, 12, 13), Claire Newell (14, 15, 16). Décorateurs de plateau : Audrey Blasdel-Goddard, Robert Gould (1), John H. Anderson (2 à 16). Supervision du maquillage : Ben Lane. Assistants réalisateurs : Jon C. Andersen (pilote), Stu Fleming (2, 5, 7, 11, 12, 13, 15), Hal Galli (3, 4, 6), Henry J.Lange Jr (9, 10, 14, 16). Responsable du casting (1) : Renée Valente. Effets spéciaux : Bob Peterson (2 à 16). Coordonateur des cascades : Gary Combs (4 à 6, 9 à 16). Costumes sélectionnés par Grady Hunt (5, 6, 9 à 16). Tourné entièrement en Arizona (1) et aux studios de Burbank. Equipements d’extérieurs : Transcord Enterprises. Une production David Gerber en association avec Columbia Pictures Television.

 

 

01. The Quest (Sur la piste des Cheyennes) – 90’

 

NBC, 13 mai 1976 – A2, 26 février 1977

 

Quentin Beaudine, jeune étudiant en médecine, retrouve dans un fort de l’armée son frère Morgan, enlevé par les Cheyennes huit ans plus tôt lorsque le convoi les amenant de Cleveland avec leurs parents fut attaqué. Patricia, leur jeune sœur, est toujours aux mains des Cheyennes et les deux jeunes gens souhaitent parcourir le territoire indien afin de la retrouver. Témoin des atrocités commises par les soldats, Morgan, qui se fait appeler par son nom indien, Deux Personnes, ne veut pas qu’ils se chargent des recherches. En chemin, les frères Beaudine rencontrent un petit convoi de bétail conduit par Tank Logan, à qui ils prêtent main forte contre deux voleurs de bétail. Ils accompagnent Tank et ses deux compères jusqu’à Cheyenne où il a l’intention de vendre ses bêtes. C’est l’occasion pour eux de découvrir une grande ville du bétail et d’acheter ce qui sera nécessaire à leur périple. Tandis que Quentin demande à Tank de lui apprendre à tirer, Deux Personnes tombe amoureux d’une prostituée chinoise, China. Bientôt arrive en ville H. H. Small, dont le petit cirque itinérant abrite en particulier un chameau, animal insolite que Tank décide de mettre à contribution pour un pari avec le forgeron de la ville : Tank en effet prétend que Deux Personnes montant le chameau battra à la course le forgeron montant son cheval ! L’issue de la course donne raison à Tank qui passe la nuit suivante à jouer et bavarder au saloon avec le forgeron, Small et le barman. De leur côté, Quentin et Deux Personnes rencontrent un nommé Shea, qui tient la fumerie d’opium du quartier chinois, et prétend savoir où se trouve Patricia ; ils tombent en fait dans un piège tendu par un Cheyenne traître à son peuple, avec lequel Deux Personnes a un compte à régler : il a tué son épouse, Douce Gazelle. Les deux hommes s’affrontent durement et l’Indien est finalement embroché par un taureau. Au matin, au saloon, Tank est apostrophé par un jeune homme venu le trouver parce que sa tête est mise à prix à Dodge. La rencontre se termine par la mort du jeune homme. Le shérif ordonne alors à Tank de quitter la ville, ce qu’il fait en compagnie des Beaudine pour qui l’heure est venue de se mettre en quête de leur sœur. Dans la prairie, ils rencontrent un groupe de Cheyennes sur le pied de guerre, menés par Aigle de Fer : celui-ci rebrousse finalement chemin avec ses braves après avoir reconnu Deux Personnes. La nuit suivante, les Beaudine la passent avec Tank dans une cabane. Au petit matin, ils y sont surpris par Shadrack, un shérif qui a traqué jusque là Tank afin de le ramener à Denver où il sera jugé pour ses crimes passés. Sûr du verdict de pendaison, Tank demande à être pendu ici même, sans autre procès…

Avec Brian Keith (Tank Logan), Keenan Wynn (H. H. Small), Cameron Mitchell (Shadrack), Morgan Woodward (Moses), Neville Brand (Shea), Art Lund (le barman), John Anderson (le commandant du fort). Et avec Will Hutchins (Earl), Luke Askew (Crane), Gregory Walcott (the Blacksmith / le forgeron), Irene Yah-Ling Sun (China), Mark Lambert (the Punk Kid), Iron Eyes Cody (the Old Indian), Nick Ramus (Iron Hawk / Aigle de Fer), Nathan Jung (the Chinese Man). Ecrit par Tracy Keenan Wynn. Réalisé par Lee H. Katzin.

 

Cameron Mitchell, Keenan Wynn, Morgan Woodward et John Anderson apparaîtront de nouveau dans un épisode chacun, mais dans des rôles différents, tandis qu’Irene Yah-Ling Sun reprendra le rôle de China, la prostituée chinoise, dans « Les fils du ciel ».

 

02. The Captive (La prisonnière des Cheyennes / La captive) – 70’

 

NBC, 22 septembre 1976 - France, date non connue

 

Quentin et Deux Personnes viennent trouver le capitaine Wilson au Fort George ; ils ont appris que l’armée s’apprêtait à lancer une expédition punitive contre des Cheyennes ayant attaqué des familles récemment. Ces Cheyennes auraient avec eux une femme blanche. Pensant que ce pourrait être Patricia, ils veulent accompagner la compagnie que dirigera Wilson. L’attaque est rapide et violente. Les soldats se replient finalement en emmenant la femme blanche ; celle-ci n’est pas Patricia mais Charlotte Ross. Epouse du fils du chef Ours Debout, elle a un fils, Petit Aigle. La mère et l’enfant sont soignés par Quentin durant le voyage de retour. Cependant, les guerriers cheyennes prennent les armes et se lancent à la poursuite des soldats. Ils les rattrapent et s’apprêtent à les attaquer. Les blessés, conscients qu’ils n’ont guère de chance de s’en sortir vivants, proposent au capitaine Wilson de partir avec les hommes valides tandis qu’eux-mêmes retiendront les Indiens. C’est par ce sacrifice que les survivants peuvent regagner le Fort George. Là, Quentin et Deux Personnes entreprennent d’aider Charlotte à réussir son « retour à la vie civilisée ». Ils lui offrent des vêtements, partagent avec elle et son fils une maison et l’aident à envoyer des lettres pour retrouver sa famille. La présence de Charlotte déplaît à nombre de citadins qui ne voient en elle qu’une sauvage. Bientôt, une lettre lui apprend que sa famille est morte et que ses biens ont été vendus. Elle n’a plus rien, ni personne vers qui se tourner. Pour comble de malheur, un ancien soldat, Kelly, l’agresse avec d’autres hommes et la viole. Le désespoir la pousse alors à travailler pour John Stormer, propriétaire d’un saloon où il vend « ses » filles. Il faudra l’amitié et la détermination des frères Beaudine pour la sortir de ce bouge, ainsi que l’amour naissant d’un jeune officier, le caporal Callender…

Avec Richard Egan (Capitaine Wilson), Dennis Cole (John Stormer), Russ Tamblyn (Kelly), Royal Dano (le sergent) et Christopher Connelly (Caporal Jack Callender) et Susan Dey (Charlotte Ross). Et avec Dean Smith (Jess), Terry Leonard (Curly), Read Morgan (Officer), Harriet Medin (Mrs. McMasters), Jane August (Girl #1), Anna Hamilton (Girl #2), Barbara Ann Walters (Church Woman #1), Crystin Sinclaire (Church Woman #2), Jim Halty (Reilly), Frank Arno (Townsman), Chuck Tamburro (Drinking Buddy #1), Steve Chambers (Drinking Buddy #2). Ecrit par Mark Rodgers. Réalisé par Barry Shear.

 

En raison de son format de 70 minutes, cet épisode a parfois été diffusé indépendamment de la série. Récemment, Equidia l’a diffusé en tant que téléfilm unitaire, sans l’annoncer dans sa grille de programmes, avant de diffuser les autres épisodes (y compris le pilote de 90 minutes) sous forme de segments de 25 minutes. Bien que le titre affiché à l’écran soit « La prisonnière des Cheyennes », la chaîne l’annonça ensuite sous le titre « La captive » (l’épisode diffusé en fait les jours où la chaîne annonçait « La captive » était le pilote de 90 minutes).

C’est le seul épisode scénarisé par Mark Rodgers, producteur de la série (mais pas du premier pilote).

 

03. The Buffalo Hunters (Les chasseurs de buffles)

 

NBC, 29 septembre 1976 – A2, 13 novembre 1977

 

Alors qu’ils travaillent au comptoir de Donkins pour payer les vivres dont ils ont besoin, Quentin et Deux Personnes voient passer deux chasseurs de bisons, McWhorley et Timmons, qui traînent derrière leurs chevaux une Indienne, Maetheva, attachée. Ils l’ont achetée à des trappeurs. Quand il veut la détacher, Quentin est pris à parti par Timmons et menacé par McWhorley. Les deux chasseurs repartent en volant les chevaux des Beaudine auxquels ils abandonnent leurs vieilles rosses. Quentin abat Timmons mais McWhorley s’enfuit sur le cheval de Deux Personnes. Après avoir soldé leur compte avec Donkins, les frères Beaudine suivent les traces du chasseur jusqu’à une équipe d’autres chasseurs. Ceux-ci, en fait partenaires de McWhorley, les surprennent au petit matin suivant. Les deux frères ne sont pas de taille face à ce groupe d’hommes et ils doivent se résigner à travailler pour eux en attendant la bonne occasion. Très vite, ils apprennent que le mari de Maetheva les suit ; il a déjà tué les trappeurs qui ont vendu sa femme et projette de faire subir le même sort à tous les compagnons de McWhorley. La peur s’installe dans leurs rangs, fournissant bientôt à Quentin et Deux Personnes l’opportuinité de s’enfuir en emmenant Maetheva…

Avec Alex Cord (McWhorley), John Quade (Neeley), Lee Jones-deBroux (Colton), Ray Young (Meeker). Et avec Linda Moon Redfearn (Motaheva?E), Rayford Barnes (Timmons), Bob Hoy (Dundee), Walter Wyatt (Jobson), Henry Kingi (Ho?Nehe), Mickey Gilbert (Frazer) et James Griffith (Donkins). Ecrit par Paul Savage. Réalisé par Earl Bellamy.

 

04. Shanklin (Shanklin / Le capitaine Shanklin)

 

NBC, 13 octobre 1976 – A2, 18 septembre 1977

 

Quentin et Deux Personnes secourent un homme blessé, avant d’être encerclés par des Texas Rangers conduits par le capitaine Victor Shanklin. Le blessé, Caleb Pritchard, est recherché et ne tarde pas à mourir de sa blessure. Mais Shanklin refuse de laisser partir les Beaudine avant d’avoir vérifié leurs identités. Cette formalité accomplie, ils sont libres de reprendre leur route mais acceptent finalement de se joindre aux Texas Rangers afin de traquer un bandit mexicain, Medina, qui commet des atrocités mais échappe depuis longtemps à la justice. Excédé, Shanklin décide de poursuivre le bandit et sa troupe au-delà du Rio Grande, en dépit des admonestations de ses supérieurs, les politiciens de Washington…

Avec Don Meredith (Victor Shanklin), Ned Romero (Salcedo), John Anderson (Harper), Armando Silvestre (Francisco Medina) et Mariette Hartley (Vay Shanklin). Et avec Eric Server (Sgt. Rock), Jorge Cervera Jr (Diaz), Phillip Pine (Savage), Kevin Hagen (Tom Noakes), Virgil Frye (Pritchard) et John Steadman (W6). Et Ben Wilson (Buel), Carolyn Conwell (Luana), Michael Vandever (Inman), Richard Almon (Rebel), Josh Albee (Tom Pullman), Lynn Wood (Sarah Pullman), Evelyn Guerrero (Delores), Rose Portillo (Carla), Felipe Turich (Peasant), Gary Jensen (Ranger Brown). Ecrit par Charles A. McDaniel. Réalisé par Corey Allen.

 

Le pittoresque W6 qu’incarne John Steadman est très proche des personnages campés par Walter Brennan dans Rio Bravo ou Red River de Howard Hawks.

 

05. Day of Outrage

 

NBC, 27 octobre 1976 – inédit en France

 

Piégés par une tempête de sable qui désarçonne Quentin, les frères Beaudine trouvent refuge dans la maison de Miss Sally, un établissement « de plaisir ». Une fois Quentin rétabli, ils acceptent de travailler quelque temps pour Miss Sally dont la tempête a éparpillé les quelques vaches. Alors qu’ils rassemblent les bêtes, ils font la connaissance d’un rancher voisin, Gorham, dont les hommes de main Blue et Buck ouvrent le feu sur eux. Comme l’explique Sally aux Beaudine, Gorham est un homme qui ne recule devant aucune exaction pour s’emparer de tout le bétail de la région. Miss Sally est son ennemie personnelle depuis qu’elle publie dans le journal local, dirigé par John Grant, des lettres où elle stigmatise le rancher. Si bien que celui-ci envoie ses cow-boys malmener les filles de Miss Sally dans l’espoir qu’elles révèleront où leur patronne range ses lettres. Deux Personnes étant sorti avec Ginger, l’une des filles, Quentin est emmené avec Miss Sally par les hommes de Gorham ; ce dernier a l’intention de les pendre au terme d’une parodie de procès en présence du juge local, un ivrogne et un lâche…

Avec Amanda Blake (Miss Sally), George Gaynes (Gorham), James Keach (Blue), Mills Watson (Buck), Severn Darden (le prêcheur itinérant) et Don Matheson (John Grant*) et Pamela Sue Martin (Ginger). Et avec Steve Kanaly (Turk), Michele Marsh (Rosie), Anthony DeLongis (Red), Randy Boone (Kelso), Don ‘Red’ Barry (Judge Barton), Barry Atwater (Senator Blake), Eddy C. Dyer (Sam), James Greene (Ollie), Gordon Hurst (Small Farmer), I. Stanford Jolley (Drunk), Constance Pfeifer (Mrs. Braithwaite), Gwil Richards (Mr. Braithwaite), Jimmy Hayes (Town Preacher), Vivian Brown (Townswoman) et Nancy Cameron (Nellie). Ecrit par Frank Telford. Réalisé par Bernard McEveety.

 

* Le nom figurant sur la vitrine de la gazette est Sam Grant mais le personnage est prénommé John dans les dialogues.

Cet épisode est resté inédit en France, à l’origine, sans doute, en raison de la très longue scène de pendaison, et récemment sur Equidia parce que la chaîne ne diffuse que des programmes déjà doublés.

 

06. Seventy-Two Hours (Ville ouverte)

 

NBC, 3 novembre 1976 – A2, 25 septembre 1977

 

En arrivant dans une ville de bétail à la veille de l’arrivée d’un troupeau, Quentin et Deux Personnes font la connaissance du marshal Jack Horne qui les invite à dîner chez lui. Horne, marié à une Indienne, Fleur de Mai, s’est tout de suite pris de sympathie pour les deux étrangers, au point de proposer à Deux Personnes d’être son adjoint. Bien que Deux Personnes ait déjà accepté un autre engagement, les trois hommes sympathisent très vite. Les frères Beaudine observent la façon dont le marshal laisse aux cow-boys la liberté de s’amuser tout en faisant preuve de vigilance pour éviter les débordements. Sa méthode, hélas, n’est pas toujours efficace : une farce anodine se solde par la mort d’un homme et la querelle qui oppose Mag, la tenancière du saloon Alamo, à Annie sa rivale itinérante manque elle aussi s’achever dans le sang et les larmes. Horne, pourtant, reste convaincu qu’il faut lâcher la bride aux cow-boys épuisés par de longues semaines avec les troupeaux. Jusqu’au jour où sa propre femme est victime d’une balle perdue tirée par le jeune Jesse, l’un des cow-boys du chef de convoi Shanghai Pierce. Horne, alors, change totalement d’attitude et cherche à venger la mort de son épouse…

Avec Cameron Mitchell (Marshal Jack Horne), Aldo Ray (Chip Culorow), Fran Ryan (Mag), Patti Jerome (Silver Tooth Annie / Annie Dents d’Argent), Maria-Elena Cordero (Sweet Woman / Fleur de Mai), Jacques Aubuchon (le maire Hawkins), Roy Jenson (Willis), Burt Douglas (Jed) et Howard Keel (Shanghai Pierce) et Mitch Vogel (Jesse). Et avec Richard McMurray (Teepee Dick), Brandon Brady (Flat), Frank Doubleday (Lutie), Dawn Biglay (Becky), Rick Sorensen (Drover), Bennie Dobbins (Drover), Bert Williams (Barrow), Susan Backlinie (Girl in Brawl), James Crittenden (Cowboy #3), Rock Walter (Cowboy #2), Jack Verbois (Benson). Ecrit par Anthony Lawrence. Réalisé par Alf Kjellin.

 

07. Prairie Woman (La femme de la prairie)

 

NBC, 10 novembre 1976 – A2, 6 novembre 1977

 

Quentin et Deux Personnes arrivent dans la ville où est emprisonné Tom Kurd, meurtrier d’une jeune fille qui se refusait à lui. Kurd possède des informations qui leur permettraient peut-être de retrouver leur sœur. Lorsque le criminel s’évade, ils se lancent sur sa piste. C’est ainsi qu’ils passent par la ferme de Seba, une jeune femme dont le mari est parti relever des pièges. Seule au milieu des plaines, en proie au tourment incessant du vent qui souffle sans repos sur la Prairie, Seba est inquiète pour son bébé malade. Quentin essaie de sauver l’enfant, en vain. Il reste alors à la ferme pour aider Seba à faire le deuil de l’enfant, tandis que Deux Personnes poursuit sa route. Il retrouve Kurd et est contraint d’abattre l’un de ses complices, Dub Dailey. Kurd se révèle autrement plus difficile à appréhender…

Avec Laraine Stephens (Seba Alcot), Jim Davis (Marshal Pullman), Tom Reese (le shérif), Michael Bell (Dub Dailey), Francine York (Jenny) et Ty Hardin (Tom Kurd). Et avec Paul Brinegar (Yoder), Robert Sorrells (George Mays), Judson Pratt (Amos Leeds), Bill Quinn (Doctor), Ed McCready (Spectator), Ian Abercrombie (Englishman), Winn Humphreys (Deputy), Bill Burton (Scott) , Kerry MacLane (Boy), Ko-Ko Tani (Girl #1), Patty Tossy (Girl #2) et Terry Hinz (Samuel). Ecrit par Earl W. Wallace. Réalisé par Bernard McEveety.

 

08. Welcome in America, Jade Snow (Les fils du ciel)

 

NBC, 24 novembre 1976 – A2, 2 octobre 1977

 

Quentin et Deux Personnes arrivent à Rock Springs alors que la communauté des mineurs est en grève et voit d’un très mauvais œil l’arrivée d’ouvriers chinois amenés par le directeur de la compagnie minière, Pierson. Jensen, le leader des mineurs, est particulièrement virulent et le shérif Bradley peine à contenir la violence qui risque d’exploser, ne recevant aucun soutien des notables de la ville. La communauté chinoise, elle, vit en marge de la « bonne société » de la ville mais est de plus en plus en butte aux provocations des mineurs mécontents. La situation risque de s’aggraver car Pierson a bien l’intention de remplacer les ouvriers locaux par des Chinois, plus travailleurs, bien moins chers et plus malléables. C’est dans ce contexte que Deux Personnes reconnaît une Chinoise qu’il a connue alors qu’elle se prostituait à Cheyenne, China (voir « Sur la piste des Cheyennes », ép. 1) ; elle est aujourd’hui mariée et mère d’une petite fille, Tendre Neige (Jade Snow). Mais quand son époux veut repartir en Chine avec l’enfant en abandonnant China, celle-ci envisage de s’enfuir avec le bébé et demande l’aide de Deux Personnes. Quentin, lui, apporte son aide au médecin chinois Li Po. Les frères Beaudine sont ainsi au cœur de la violence lorsque celle-ci éclate : excédés par les provocations de la Compagnie, les mineurs prennent les armes et attaquent la communauté chinoise, donnant le signal d’un véritable massacre…

Avec Gary Collins (Sheriff Bradley), Jerry Douglas (Jensen), Irene Yah-Ling Sun (China), Frank Michael Liu (Chin Pho), Frank Aletter (Pierson), George Lazenby (Sidney) et Richard Loo (Dr. Li Po). Et avec Jason Wingreen (le notable)... Ecrit par Anthony Lawrence. Réalisé par Bernard McEveety.

 

09. The Longest Drive Part I (Terres brûlées, 1)

 

NBC, 1er décembre 1976 – A2, 23 octobre 1977

 

En arrivant près d’une ville, Deux Personnes reconnaît dans le H couché qui orne l’entrée d’un ranch la marque de Matthew Hatcher, un homme envers lequel il a contracté une dette lorsque l’homme, des années plus tôt, a sauvé de la famine sa tribu cheyenne. Apprenant que Hatcher ne trouve aucun homme pour convoyer un troupeau vers Pueblo, au Colorado, il convainc Quentin de travailler pour le fermier. Les deux frères se mettent même en quête de compagnons et recrutent le forgeron, Tucker, un Noir qui a déjà convoyé du bétail, ainsi que Cooler, un excellent cuisinier, et Walter Lucas, un gunfighter lui aussi redevable à Hatcher. La troupe est augmentée par la venue de Tom Wakely, un jeune dessinateur que des déboires amoureux chassent de la région, et des frères McKinnon, Jess et Billy Don. Les affaires rassemblées et les hommes préparés, le convoi prend la piste du Colorado, que Hatcher veut atteindre en traversant les « terres brûlées », un désert de sinistre réputation. Pour Hatcher, le voyage sera d’autant plus pénible qu’il se remet encore d’une blessure par balle infligée par son concurrent Dalton Ames, un autre éleveur, au terme d’une dispute au saloon. Au dernier moment, un nouveau volontaire se joint au groupe : Santos, l’un des cow-boys de Hatcher qui le considère comme un fils mais s’était brouillé avec lui…

Avec Dan O’Herlihy (Matthew Hatcher), Keenan Wynn (Cooler), Woody Strode (Tucker), Erik Estrada (Santos), Sander Johnson (Billy Don McKinnon), Cooper Huckabee (Jess McKinnon) et John Rubinstein (Tom Wakely) et Gary Lockwood (Walter Lucas). Et avec Dick Davalos (Pratt), Angela May (Bess), John Alvin (Aames), Duncan McLeod (Barkeep), Judith Hanson (Fran), Glenn Buttkus (Drifter). Ecrit par Katharyn Michaelian Powers & Michael Michaelian. Réalisé par Bernard McEveety.

 

Cet épisode en deux parties a également été exploité sous forme de téléfilm unitaire. Il a été commercialisé sous cette forme. Il reçut en 1977 un Western Writers of America Award pour son scénario.

 

10. The Longest Drive Part II (Terres brûlées, 2)

 

NBC, 8 décembre 1976 – A2, 30 octobre 1977

 

Après la mort accidentelle de Lucas, le convoi poursuit sa route, non sans quelques craintes causées par la « malchance » de Hatcher. Une rencontre avec quelques guerriers arapahos se passe sans heurt, grâce à la cession de quelques têtes recueillies au cours du voyage et portant la marque de Dalton Ames. Une conclusion dont Hatcher goûte l’ironie. Mais la découverte par Quentin et Deux Personnes des frères McKinnon en train de démarquer du bétail se solde par un stampede qui cause la mort de Jess McKinnon. Les bêtes peuvent être rassemblées, au prix d’une journée d’efforts, mais la traversée des « terres brûlées » se révèle ardue et les hommes voient la mort leur sourire, la piste leur refusant tout point d’eau…

Avec Dan O’Herlihy (Matthew Hatcher), Keenan Wynn (Cooler), Woody Strode (Tucker), Erik Estrada (Santos), Sander Johnson (Billy Don McKinnon), Cooper Huckabee (Jess McKinnon) et John Rubinstein (Tom Wakely). Et avec Meegan King (Willie), Bill Smillie (Townsman), Frank Salsedo (Indian Chief), Peter Haas (Jed), Reid Rondell (Bobby), Mary Angela (Saloon Girl #1), Jane Kellem (Saloon Girl #2). Ecrit par Katharyn Michaelian Powers & Michael Michaelian. Réalisé par Bernard McEveety.

 

11. Portrait of a Gunfighter (Un tireur trop doué)

 

NBC, 22 décembre 1976 – A2, 20 novembre 1977

 

Alors qu’ils sont sur la trace d’un marchand d’armes, Slavens, qui pourrait leur indiquer où se trouve Patricia, Quentin et Deux Personnes sauvent un jeune garçon blessé dont les parents ont été assassinés par des chasseurs de loups qui ont volé leurs biens. Le garçon, Jim Minter, est habité par le désir de vengeance. Il se montre avide d’apprendre à manier les armes que possèdent les frères Beaudine et se révèle un tireur d’une adresse redoutable, proprement extraordinaire. A Crafton, une petite ville, il fait la connaissance d’un gunfighter, Jack Bell, et abat les deux hommes venus jusque là pour le tuer, désireux d’entrer dans la légende. Du coup, c’est Jim qui devient une légende lorsque la gazette locale publie son histoire. Payé un prix d’or, Jim goûte la célébrité et l’admiration qu’il inspire. Son comportement déplaît à Deux Personnes et finit par inquiéter Quentin : car Jim reste obsédé par le désir de tuer les assassins de ses parents et la vie humaine ne revêt guère d’importance à ses yeux…

Avec Andrew Stevens (Jim Minter), Frank Marth (Sheriff Coe) et John Ireland (Jack Bell). Et avec Ivor Francis (Mr. Neilson), Morgan Brittany (Annabelle), Arthur Franz (Brewster Minter), Eddie Fontaine (Gowdy), Scott Walker (Frost), Jack Colvin (Bewgas), Bob Hastings (Ed Claiborne), Guillermo San Juan (Juanito), Thad Geer (Hassrick), Robert Phillips (Slavens), Karmin Murcelo (Dulcie), Trent Dolan (Belson), June Whitley Taylor (Bethna Minter), Hank Stohl (Linker), Michael Swan (Ike Wilson), Steve Doubet (Joe Baker). Ecrit par Ronald A. Bishop. Réalisé par Jerry London.

 

12. Freight Train Rescue (Expédition de secours)

 

NBC, 29 décembre 1976 – A2, 4 décembre 1977

 

Des bandits menés par Billy McGraff attaquent la mission topographique gouvernementale dirigée par James Sawyer et vole ses vivres, ses bêtes et son matériel, abandonnant toute l’expédition au milieu des plaines, à des lieues de toute présence humaine. L’un des membres de l’expédition, Emmett, prend l’unique cheval restant afin de tenter de rejoindre Bulltown, à une quinzaine de jours de cheval. Les autres, dont un blessé, sont contraints de se nourrir de quelques rats, de serpents et de baies, en attendant la venue d’hypothétiques secours. Emmett n’arrive pas jusqu’à la ville mais, retrouvé inconscient par des mineurs, il y est finalement transporté et soigné par Quentin qui vient d’arriver à Bulltown avec son frère. Nelson Storey, un conducteur de convoi, décide de conduire une expédition de secours que les Beaudine guideront à travers les basses terres. Emmenant un chariot chargé de vivres et un autre destiné à ramener les survivants, ils se mettent en route. Bientôt, il est clair que les bandits les surveillent, attendant le moment propice pour s’attaquer à eux et voler leur chargement. Quant aux survivants de la mission Sawyer, ils perdent bientôt leur blessé et certains, au désespoir, envisagent de se nourrir de sa chair…

Avec Monte Markham (Nelson Storey), Jon Cedar (James Sawyer), Alan Fudge (Ira Butler), Fredi Olster (Martha Williams), George Shannon (Charles Williams), Frank McRae (Daniels), Jack O’Leary (Struthers) et Jack Hogan (Billy McGraff). Et avec Bruce M. Fischer (Clem Dooley), Erik Holland (Ell Craig), Albert Able (Matthew Collins), Tom McDonald (Tom Walters), Chuck Hayward (Juice Cramer), Eddie Hice (Emmet Driscol), Tom Roy Lowe (Miner), Walter Wyatt (Solky James), Bill Couch (Jeremy McComb) et James Lydon (the Storekeeper). Ecrit par Sean Baine. Réalisé par Michael O’Herlihy.

 

13. The Last of the Mountain Men (Le dernier trappeur)

 

NBC, non diffusé – A2, 11 décembre 1977

 

Quentin et Deux Personnes ont passé trois mois dans les montagnes avec le vieux mountain man Jericho Franklin, qui leur a appris, entre autres choses, à piéger le castor. Ils l’accompagnent maintenant au rendez-vous que perpétuent encore quelques trappeurs, derniers survivants des mountain men légendaires. De la vente de leurs peaux, ils espèrent tirer de quoi vivre pendant un an et continuer de rechercher Patricia. Mais, au rendez-vous, le négociant Pirate annonce aux trappeurs que c’est sa dernière expédition dans les montagnes : le castor désormais ne se vend plus et il ne peut plus se permettre d’acheter autant de peaux qu’autrefois. Certains se résignent, comme Jericho et son ami Windy McCabe ; d’autres, comme Calder, ne l’acceptent pas. Quand les Beaudine commencent leur descente vers le fort afin de livrer leurs peaux à Pirate, Calder et sa bande de vauriens les attaquent et volent leurs peaux. Quentin et Deux Personnes sont déterminés à les reprendre mais ce sont les bandits qui se rendent maîtres d’eux. Quentin, blessé, est abandonné par Calder qui compte vendre Jericho et Deux Personnes aux Indiens Pieds Verts : Jericho, jadis éclaireur pour l’armée, a tué nombre d’entre eux et ils seront trop heureux de pouvoir le torturer longuement avant de le tuer ; quant à Deux Personnes, il sera esclave. Quentin, cependant, trouve le moyen de survivre et suit la piste laissée par la troupe…

Avec Leif Erickson (Jericho Franklin), Pernell Roberts (Calder), Douglas V. Fowley (Windy McCabe), Judd Omen (Evohepo). Et avec Ed Griffith (Luke), John Mitchum (Pirate), Chuck Hicks (Pouley), Arvid Malnaa (Mountain Man) et Barbara Segall (the Indian Girl). Ecrit par Judy Burns. Réalisé par Barry Crane.

 

14. Dynasty of Evil (La guerre des clans)

 

NBC, non diffusé – A2, 9 octobre 1977

 

Quentin et Deux Personnes portent secours à Matthew Deshant, un riche éleveur, et à la jeune Kelly Sherwood qu’il ramène chez lui dans l’espoir que son fils Clay acceptera de l’épouser. Deshant a été attaqué par les trois frères Jordan, fils d’un fermier voisin avec lequel Deshant est en guerre depuis quinze ans. En cherchant à s’amuser et à l’effrayer, ils ont finalement blessé Deshant qui ordonne à son fils de conduire une expédition punitive chez Jordan. Les cow-boys de Deshant saccagent la petite propriété de Jordan et pourrissent son puits. Par représailles, Jordan et ses fils font irruption au milieu du dîner des Deshant, l’arme au poing, et exigent réparation. Cette querelle, qui dure depuis tant d’années, ne tarde pas à dégénérer quand Deshant fait fouetter le plus jeune fils Jordan surpris à traverser ses terres et que les Jordan, par vengeance à nouveau, tirent sur Clay. Il ne s’agit plus alors de querelle mais de guerre, qui ne peut se poursuivre que dans le sang…

Avec Howard Duff (Matthew Deshant), David Ladd (Clay Deshant), Joan Prather (Jenny), Robert J. Wilke (Asa Jordan), Dianne Harper (Kelly Sherwood), Gary Graham (Aaron Jordan), Richard Stanley (Luke Jordan) et Larry Mahan (Cory). Et avec John O’Connell (Micah Jordan), Bryan Montgomery (Billy Jarvis), John War Eagle (H’Dista), Fredelia Smith (Katina), Ivy Bethune (Mae Jordan). Ecrit par William Putman. Réalisé par Bernard McEveety.

 

15. The Seminole Negro Indian Scouts (Les Séminoles noirs)

 

NBC, non diffusé – A2, 16 octobre 1977

 

En se rendant au Camp Stevens où on leur a dit que Patricia avait pu être amenée après avoir été faite prisonnière par des Comanches, Quentin et Deux Personnes croient empêcher l’attaque par des bandits d’un convoi de l’armée ; en fait, ceux qu’ils ont pris pour des militaires sont des Comancheros, des Blancs vendeurs d’armes et d’alcool aux Indiens, et les « bandits » sont en vérité des militaires de couleur, les éclaireurs séminoles noirs engagés par l’armée six ans plus tôt. Leur intervention n’empêche pas, heureusement, l’arrestation des Comancheros et les frères Beaudine accompagnent ensuite les éclaireurs jusqu’à la ville puis au Camp Stevens. Là, ils constatent à quel point les éclaireurs séminoles vivent dans la précarité et le mépris des habitants de la ville proche. Le commandant du Camp lui-même semble hostile à leur présence au sein de l’armée, bien qu’il ne puisse refuser de leur remettre les médailles que vient de voter pour eux le Ministère de l’Armée. Bientôt, la nouvelle que des femmes blanches ont été prises aux Comanches par les soldats amène l’espoir au cœur des Beaudine, qui n’ont pas trouvé Patricia en arrivant…

Avec Henry Brown (Pompée Proctor), Ted Gehring (le Major), Kurt Grayson, Stack Pierce (Sgt John Ward), Bill Williams (le shérif), Bill Overton, Harold Miller. Et avec Hersha Parady (the Brown-Haired Woman), Barbara O. Jones (Hannah), Cheryl Smith (the Blonde Girl), Jim Malinda (Deputy), Erin Ramsey (Becky), Dan Flynn (Corporal). Ecrit par Dick Nelson. Réalisé par Irving J. Moore.

 

16. Incident at Drucker’s Tavern (La taverne de Drucker)

 

NBC, non diffusé – A2, 27 novembre 1977

 

En route pour Willow Lake où ils ont espoir de recueillir des nouvelles de Patricia, Quentin et Deux Personnes doivent s’arrêter à la taverne de Drucker, un endroit délaissé depuis que le chemin de fer l’a contourné. Là, ils sont accueillis par un homme qui pointe sur eux un fusil, persuadé qu’ils sont venus le tuer ; il s’agit de Charles Braxton, un joueur professionnel qui a tué un homme en état de légitime défense et s’attend à voir surgir la famille de sa victime, avide de vengeance. Braxton est accompagné de sa femme Lucy qui doit accoucher incessamment. Une fois le malentendu dissipé, Quentin offre son concours pour soigner Lucy et mettre le bébé au monde. Bientôt, Simon Walker, son fils Jed et deux cousins arrivent aux abords de la taverne. Walker est le père de l’homme tué par Braxton, qu’il a bien l’intention d’emmener avec lui, mort ou vivant…

Avec Scott Hylands (Charles Braxton), Julie Cobb (Lucy Braxton), Robert Donner (Drucker), Gina Alvarado (Juanita) et Morgan Woodward (Simon Walker). Et avec Don Fenwick (Jed), Tobias Andersen (Cousin #1). Ecrit par Frank Telford. Réalisé par Bernard E. McEveety.

Sur la Piste des Cheyennes - les épisodes
Tag(s) : #Guide d'épisodes

Partager cet article

Repost 0