par Thierry LE PEUT

(in ASS 34, automne 2009, toujours disponible)

 

Né en Suède en 1916, dans une ville nommée Uppsala, sous le nom de Donald Bengtsson Hamilton, Donald Hamilton arrive aux Etats-Unis à l’âge de huit ans. Son père, docteur en médecine, travaille dans les universités de Harvard, Johns Hopkins et Chicago. C’est dans cette dernière que Donald obtient un diplôme de chimie en 1938. Il travaille dans le privé puis dans l’armée lorsque survient la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre, il abandonne son métier de chimiste pour se consacrer à l’écriture. Entretemps, il a épousé Kathleen Stick en 1941 ; ensemble, ils auront quatre enfants, deux filles et deux garçons, et resteront mariés jusqu’à la mort de Kathleen en 1990. En attendant que ses nouvelles et ses romans rapportent de l’argent, il devient photographe. Auteur d’histoires d’amour et d’espionnage, il s’intéresse aussi à l’Histoire de l’Ouest et écrit plusieurs westerns. Plusieurs de ses romans sont adaptés au cinéma, dont Les Grands espaces (The Big Country) par William Wyler, et il participe lui-même à l’écriture du scénario de Five Steps to Danger, d’après son roman The Steel Mirror, en 1957. C’est toutefois la série des Matt Helm qui lui apportera à la fois une grande notoriété et les moyens de vivre de sa plume. Créé en 1960 dans Death of a Citizen (Le signal de détresse), le personnage devient aussitôt récurrent puisque le deuxième titre paraît la même année. Le cinéma fait connaître Matt Helm au grand public – mais, hélas, dans une version très éloignée des romans. Donald Hamilton écrira 27 titres jusqu’en 1993. Grâce à Matt Helm, il aura pu réaliser son rêve : vivre de l’écriture et pouvoir en outre pêcher, chasser et voyager avec sa famille. Il est intéressant de voir à quel point Matt Helm est proche, au départ, de Hamilton : avant de renouer avec son ancienne vie d’espion, il est photographe et écrivain (de westerns), bon père de famille, établi au Nouveau-Mexique qu’il affectionne tout autant que l’écrivain.

 

 

Donald Hamilton en France

 

 

La série des Matt Helm :

 

* LE SIGNAL DE DÉTRESSE [1961], trad. de l'anglais par Noël Grison , 256 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 625), Gallimard -rom. ISBN 2070476251.

 

PERDS PAS LE NORD ! [1961], trad. de l'anglais par G. Sollacaro , 256 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 666), Gallimard -rom. ISBN 2070476669.

 

LES BOUSILLEURS [1962], trad. de l'anglais par Jean Rosenthal , 256 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 715), Gallimard -rom. ISBN 2070477150.

 

QUAI DES BONS-ENFANTS [1963], trad. de l'anglais par André Bellac , 256 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 811), Gallimard -rom. ISBN 2070478114.

 

LES INDÉCOLLABLES [1964], trad. de l'anglais par Noël Chassériau , 256 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 903), Gallimard -rom. ISBN 207047903X.

 

LES TRAQUEURS [1965], trad. de l'anglais par André Bénat , 192 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 933), Gallimard -rom. ISBN 2070479331.

 

LES RAVAGEURS [1965], trad. de l'anglais par Marcel Frère , 256 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 941), Gallimard -rom. ISBN 2070479412.

 

MATT HELM DÉCONTRACTÉ [1966], trad. de l'anglais par Marcel Frère , 256 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 1029), Gallimard -rom. ISBN 2070480291.

 

MATT HELM ET LA MORT NOIRE [1966], trad. de l'anglais par Michaël Maltravers , 256 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 1056), Gallimard -rom. ISBN 2070480569.

 

MATT HELM SANS GUITARE [1967], trad. de l'anglais par Marcel Frère , 256 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 1156), Gallimard -rom. ISBN 2070481565.

 

TU NOUS EMPOISONNES [1971], trad. de l'anglais par Michel Deutsch , 256 pages, 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 1455), Gallimard -rom. ISBN 2070484556.

 

Autre roman publié :

 

LA NUIT LA PLUS LONGUE [1962], trad. de l'anglais par G. Louedec , 192 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Série Noire (No 745), Gallimard -rom. ISBN 2070477452.

Titre original : Night Walker (1954).

 

Source : Gallimard

 

Autres titres parus chez d’autres éditeurs :

 

L’Indésirable [1967], collection Galop, Dupuis, 1967 (Titre original : Mad River, 1956, d’après la nouvelle Ambush at Blanco Canyon de Donald Hamilton publiée dans le Saturday Evening Post)

 

Les Grands espaces [1972], Hachette Point Rouge, 1972 (Titre original : The Big Country, 1958 ; adapté au cinéma sous la direction de William Wyler en 1958 avec Gregory Peck et Jean Simmons)

 

 

* Le signal de détresse fut classé troisième dans la liste des six meilleurs romans d’espionnage de tous les temps du magazine The Times par Peter Millar, le 3 juin 2006, juste après Casino Royal de Ian Fleming et Mes funérailles à Berlin de Len Deighton, et avant Le Mouron rouge (Baronne Orczy) et La Taupe (LeCarré).

 

 

La série des Matt Helm par Donald Hamilton

Titre anglais

(Titre français et année de parution en France)

Année de parution aux Etats-Unis

 

1

Death of a Citizen

(Le signal de détresse, 1961)

1960

2

The Wrecking Crew

(Perds pas le nord, 1961)

1960

3

The Removers

(Les bousilleurs, 1962)

1961

4

The Silencers

(Matt Helm décontracté, 1966)

1962

5

Murderers’ Row

(Quai des Bons-Enfants, 1963)

1962

6

The Ambushers

(Les traqueurs, 1965)

1963

7

The Shadowers

(Les indécollables, 1964)

1964

8

The Ravagers

(Les Ravageurs, 1965)

1964

9

The Devastators

(Matt Helm et la mort noire, 1966)

1965

10

The Betrayers

(Matt Helm sans guitare, 1967)

1966

11

The Menacers

1968

12

The Interlopers

1969

13

The Poisoners

(Tu nous empoisonnes, 1971)

1971

14

The Intriguers

1972

15

The Intimidators

1974

16

The Terminators

1975

17

The Retaliators *

1976

18

The Terrorizers *

1977

19

The Revengers

1982

20

The Annihilators

1983

21

The Infiltrators

1984

22

The Detonators

1985

23

The Vanishers

1986

24

The Demolishers

1987

25

The Frighteners

1989

26

The Threateners

1992

27

The Damagers

1993

 

* nominés à l’Edgar Allan Poe Award du Best Paperback Original

 

En France, la série des Matt Helm a été publiée partiellement par Gallimard dans la collection « Série Noire » dès 1961. Il ne semble pas exister de réédition et on ne les trouve plus guère que d’occasion sur les sites de vente par Internet ou chez les bouquinistes et brocanteurs.

 

 

 

Tag(s) : #Dossiers

Partager cet article

Repost 0