Guide réalisé par Thierry Le Peut

saison 1

saison 2

saison 3 (à venir)

saison 4 (à venir)

 

Avec Jeff Kaake (Thomas Cole), Heather Medway (Cameron Westlake),

Joe Nipote (Frankie X. Waters), Dawn Stern (Allie Farrow).

Créé par / producteurs exécutifs Paul DeMeo Danny Bilson

 

Saison 2

(1996-1997)

 

2.01  Winner Take All (La nouvelle équipe)

 

Syndication, 27 septembre 1996

Ecrit par Tommy Thompson

Réalisé par Danny Bilson

 

Quand l'officier Westlake arrête l'agent Cole...

... meet the new guys ! (H. Medway et J. Kaake)

 

Après l’attaque d’une banque par un commando très bien armé, au cours de laquelle elle a elle-même perdu son équipier Carpenter, l’officier Cameron Westlake est promue Detective par son supérieur, qui l’affecte à un projet confidentiel, le projet Viper. La Viper est un véhicule d’assaut que la police de Metro City entend utiliser pour lutter contre le crime. Depuis des mois, une équipe a été constituée autour de Thomas Cole, un agent formé par la CIA, comprenant l’ancien responsable du parc automobile de la police, Frankie Waters, et l’ingénieure informaticienne Allie Farrow, attendant le feu vert de la Ville. Westlake fait connaissance avec ses nouveaux partenaires, dont elle est chargée superviser l’action.

Leur première mission est d’anticiper le prochain coup du commando qui a dévalisé la banque, ce qui est l’occasion pour la Viper de se retrouver en face du camion d’assaut conduit par l’ancien militaire Hanson Dekker. L’occasion aussi, malheureusement, de constater que la Viper n’est pas encore pleinement opérationnelle. Cole doit battre en retraite, même si sa présence contraint aussi le commando à abandonner son objectif.

Dekker prend en otage Frankie Waters alors que celui-ci tentait de recueillir des informations sur lui. Il prévient Cole et Westlake que Frankie mourra s’ils ne lui livrent pas la Viper. Lorsque la Viper se dresse devant le commando, c’est pour découvrir Frankie attaché à la calandre du camion de Dekker…

 

Tim Thomerson

 

Mike Genovese

 

Dean Wray

 

Avec Tim Thomerson (Hanson Dekker), Mike Genovese (Captain), Don McGovern ? (Rowdy – non crédité). Et avec Roger R. Cross (Carpenter), Daryl Shuttleworth (Officer Harding), Joe-Norman Shaw (Officer Shelton), Dean Wray (lead cyclist), Barry Thorson (bartender), Kim Kondrashoff (security chief).

 

En présentant le projet Viper à Westlake, Jason explique qu’il a existé un premier projet quelques années plus tôt, avec une autre équipe, dont le concepteur travaille désormais à Washington. Frankie Waters est présenté comme l’ancien responsable du parc automobile de Metro Police.

L’antre de la Viper est désormais sous la ville : un vaste réseau de tunnels permet au véhicule de se rendre n’importe où en ville en quelques minutes.

Westlake est issue d’une famille de policiers : son père, trois frères, deux oncles ont porté ou portent l’uniforme.

369BPF4 : l’immatriculation de la Viper.

Level One Security Documentation : c’est ce qui s’affiche sur l’ordinateur de bord de la voiture de patrouille de Westlake quand elle demande des informations sur la Viper. C’est l’équivalent de l’immunité diplomatique.

Frankie a perdu son accent à couper au couteau de la saison 1.

 

 

2.02  MIG-89 (L’arme secrète)

 

Syndication, 30 septembre 1996

Ecrit par Howard Chaykin

Réalisé par Joe Napolitano

 

Introducing Special Agent Catlett (J. Downing)

Le MIG-89

 

Cole, Westlake et Frankie enquêtent sur un réseau de trafic d’armes dirigé par Kirby Dietz, qui passe au niveau supérieur en volant un prototype d’avion révolutionnaire, le Mig-89, conçu par le Dr Ilya Nadgurin. Cole et Westlake font à cette occasion la connaissance de l’agent spécial Catlett, responsable de la sécurité du Mig-89 avec son homologue russe Natalya Marakova. Les deux équipes sont contraintes de collaborer. Dietz enlève bientôt Nadgurin, ainsi qu’Allie qui se trouve avec lui. Tous deux se sont aimés par le passé, avant qu’Ilya ne retourne en Russie. Dietz les force à rendre le Mig-89 opérationnel et Allie découvre alors qu’Ilya est en fait complice des voleurs, de même que Walter Powell, le patron de la compagnie chargée de construire l’appareil. Mais Powell, sur le point de quitter le pays avec le Mig-89, ne veut pas s’embarrasser d’Ilya ; il ordonne à Dietz de le tuer, ainsi qu’Allie. Cole, Westlake et Frankie arrivent à la rescousse et si la Viper n’est pas en mesure d’empêcher Powell de décoller son missile en revanche peut interrompre brutalement son vol…

 

Gregg Henry
Dawn Stern

 

Musetta Vander
Glenn Morshower

 

Michael R. Watson
J. Downing

 

Avec Gregg Henry (Kirby Dietz), Musetta Vander (Natalya Marakova), Michael R. Watson (Dr Ilya Nadgurin), Glenn Morshower (Walter Powell), J. Downing (Agent Catlett). Et avec Patrick Stevenson (Dave Morris), David Palffy (Porter), Fulvio Cecere (bartender), Rik Kiviaho (masked commando leader), Brian Martell (field agent).

 

Première apparition de l’agent Catlett, qui démontre d’emblée son incompétence et sa prétention.

Cole semble connaître personnellement le Président des Etats-Unis, qui demande à lui parler au téléphone plutôt qu’à Catlett.

 

 

 

 

 

2.03  Condor (Le Condor)

 

Syndication, 7 octobre 1996

Adaptation de Randy Holland et David L. Newman, histoire de Juan Carlos Coto

Réalisé par Danny Bilson

 

 

 

 

Plusieurs agents infiltrés dans différentes familles du crime organisé reçoivent un message les convoquant à une réunion d’urgence dans un entrepôt. Ils y sont assassinés avant que Cole et Westlake, alertés, ne puissent intervenir. Cole prend en chasse une voiture bleue avec le soutien du Condor, un hélicoptère de surveillance sophistiqué, mais le Condor fait défection pour répondre à un autre appel et Cole perd le suspect. Il soupçonne le pilote du Condor, le Lt Gage, d’être complice du suspect car, vérification faite, aucune urgence ne l’appelait ailleurs. Westlake se fait alors passer pour une jeune recrue en uniforme affectée à une période d’essai sur le Condor, afin de surveiller Gage, pendant que Cole suit la trace du suspect enfui. Il finit par être identifié : il s’agit d’un flic, Victor Rand. En l’espionnant, Cole tombe entre ses mains et ne doit son salut qu’à l’intervention de la Viper, pilotée à distance par Allie et Frankie. Rand s’enfuit de nouveau. Il enlève le Capitaine Benning, le mentor de Westlake, qu’elle considère comme un père, afin de lui soutirer des informations, puis le jette du Condor en vol. Bouleversée, Westlake n’en est que plus déterminée à coincer Rand. L’objectif de ce dernier est bientôt découvert : il compte s’attaquer à un entrepôt où la police conserve tous les produits confisqués. Westlake est démasquée et Rand l’emmène à bord du Condor piloté par Gage, pour suivre l’attaque depuis le ciel. Cole intervient avec la Viper au sol et Westlake parvient à s’emparer d’un pistolet lance-fusée dont elle se sert pour expulser Rand du Condor en vol, lui faisant subir le même sort que Benning. Gage, qui ne suivait Rand qu’à contre-cœur, ne fait aucun problème pour se rendre…

 

Jay Acavone

 

Sherman Augustus

 

Mike Genovese

 

Avec Jay Acavone (Victor Rand), Sherman Augustus (Lt Mitchell Gage), Mike Genovese (Capt. Harold Benning). Et avec Sean Campbell (Rick Daley), J. Douglas Stewart (Don Myers), Carlo Rota (Harry Ibarra), Barbara Gates Wilson (guard), Leslie Miller (reporter).

 

 

2.04  Talk Is Cheap (Radio balance)

 

Syndication, 14 octobre 1996

Ecrit par David L. Newman

Réalisé par Don Kurt

 

Jay Lowery anime une émission de radio dans laquelle il dit sans frein tout ce qu’il pense. Certains aiment, comme Frankie, d’autres détestent, comme Westlake. Mais quand Lowery voit sa vie menacée par Terry Molloy, un gangster en col blanc soupçonné d’assassinats mais jamais condamné, Cole et son équipe n’ont d’autre choix que d’assurer sa protection. Lowery vient d’échapper de peu à un attentat à la voiture piégée : c’est une jeune stagiaire, Amanda, qui a explosé dans la voiture. L’animateur n’en méprise pas moins l’idée d’une protection et se montre sans davantage de précautions au sein d’une librairie où ses fans sont venus en nombre pour se faire dédicacer son livre. Molloy y a envoyé l’un de ses sbires, le Lt Romero, dont la nouvelle tentative échoue à cause de l’intervention de Cole, qui emmène Lowery dans la Viper et le confine dans une planque tout confort. Lowery s’en échappe pour reprendre sa place derrière le micro en narguant publiquement Molloy. Celui-ci envoie sa propre avocate éliminer Romero devenu gênant, avant d’abattre la jeune femme au fond d’une allée. Jouant le tout pour le tout, il envoie ensuite un commando armé à la station de radio KFLY pour y enlever Lowery. Il lui réserve le même sort que récemment à un conseiller municipal : l’écrasement dans une épave de voiture au sein de sa casse automobile. Cole met son projet en échec au volant de la Viper et Molloy est enfin cueilli par la police. Lowery, lui, reprend son émission où il clame sa gratitude envers une équipe pas comme les autres qui veille sur la vie des habitants de Metro City…

 

Allan Havey
Le Defender

 

Skip Sudduth
Frank Cassini

 

Jennifer L. Burry
Joe Nipote

 

Avec Allan Havey (Jay Lowery), Skipp Sudduth (Terry Molloy), Jennifer L. Burry (Jessica St. James). Et avec Frank Cassini (Lt Romero), Scott Swanson (Liggett), John Tench (Harris), Garvin Cross (Patrick), Korrine St. Onge (Tracey), April Telek (Amanda), Maria R. Herrera (orderly).

 

Le stand de hot dog qui explose à la figure de Romero porte l’inscription Kurt’s Hot Dog, du nom du réalisateur Don Kurt.

 

 

2.05  Diamond in the Rough (Les pilotes)

 

Syndication, 21 octobre 1996

Ecrit par John Vorhaus

Réalisé par Oscar Costo

 

 

 

 

Un trio de cambrioleurs est arrêté alors qu’il attaque une joaillerie munie d’un système de sécurité sophistiqué. Les cambrioleurs sont trop maladroits pour avoir conçu le plan de l’attaque : alors que l’alerte a été levée et que le personnel de la joaillerie remet tout en ordre, un commando autrement plus organisé s’empare des bijoux et disparaît en quelques minutes. Cole et son équipe identifient le chauffeur de la première attaque, Bobby Finn. Cole, Westlake et Frankie l’approchent sous couverture et le convainquent qu’ils sont à la recherche d’un coup. Il les présente alors à celui qui l’a embauché la première fois, Duncan Latimer, un ancien agent fédéral. Celui-ci n’est pas du même acabit ; homme prudent et intelligent, il a aussi une excellente mémoire des visages et des noms qui lui permet de reconnaître Cole, qu’il a déjà vu par le passé. L’équipe parvient à retourner la situation et Latimer accepte de marcher avec elle. La liaison constante avec Allie permet de faire échouer le plan de Latimer, que Cole prend en chasse, aidé de Bobby…

 

Michael Harney

 

Frank John Hughes

 

Ingrid Torrance

 

Avec Michael Harney (Duncan Latimer), Frank John Hughes (Bobby Finn). Et avec Ingrid Torrance (Wallace), Eric Keenleyside (Frank Taylor), Alex Diakun (Harold Peterman), Luc Corbeil (George Hanscomb), Mike Zimmerman (guard), Ted Lindholm (teamster), John Heywood (Rent-A-Cop).

 

 

2.06  Standoff (Cul de sac)

 

Syndication, 28 octobre 1996

Ecrit par Howard Chaykin

Réalisé par Stephen T. Stafford

 

 

 

Becky, une journaliste, fait de l’auto-stop à 120 miles de Metro City. Mais la voiture qui s’arrête manque lui passer sur le corps avant de s’immobiliser sur le bas-côté : son conducteur, le Dr Bishop, est blessé par balle et presque inconscient. Becky prend le volant et la direction de Metro City mais un autre véhicule les prend en chasse. Cole et Westlake, qui devaient rencontrer Bishop, viennent à la rescousse mais la Viper est endommagée et tous se retrouvent assiégés dans une usine désaffectée. Leurs adversaires sont d’abord les deux hommes du véhicule hostile puis un véritable commando de la NSA. Le chef du groupe, Keegan, dont le rôle était à l’origine de protéger Bishop, veut s’emparer d’une disquette que le scientifique a sur lui. Frankie et Allie, qui ont perdu le contact avec la Viper, arrivent à leur tour pour prêter main forte mais se retrouvent piégés avec leurs amis. Il s’agit pour eux de remettre la Viper en état avant que leurs assiégeants n’aient trouvé le moyen de s’introduire dans leur refuge…

 

Réal Andrews
Steve Bacic

 

Chandra West
Rick Ravanello

 

Lochlyn Munro
Joe Nipote & Dawn Stern

 

Avec Réal Andrews (Mark Keegan), Chandra West (Becky), Lochlyn Munro (le second tueur). Et avec Steve Bacic (Parker), Rick Ravanello (Tremaine), Dennis Corrie (Dr Bishop).

 

Un scénario épuré, réduit à l’action pure : assiégeants, assiégés, péripéties. On se réjouit de voir les quatre membres du team réunis face au même danger et, évidemment, on attend impatiemment de voir la Viper opérationnelle !

 

 

2.07  White Fire (Boules de feu)

 

Syndication, 4 novembre 1996

Ecrit par Ben Schwartz et Howard Chaykin

Réalisé par Vern Gillum

 

Cole et Westlake poursuivent avec le Defender un fourgon lié à un vol de diamants. Le Defender ne parvient pas à rattraper le véhicule et tente de l’arrêter avec une charge électromagnétique ; mais le fourgon explose littéralement au contact de la charge, au point qu’il n’en reste plus qu’une flaque de métal fondu ! C’est l’œuvre d’un produit extrêmement dangereux, une sorte de super-napalm baptisé « white fire ». Cole et son équipe veulent coincer l’homme qui semble être le cerveau du groupe, Johnny Hodge, et pour ce faire font appel à sa petite amie, actuellement en prison, Evangeline Raines. Petite amie, mais aujourd’hui ennemie, semble-t-il, et heureuse de nuire à Hodge. D’emblée, l’électricité crépite entre Westlake et Raines, à cause d’un vieux contentieux concernant un ancien fiancé de Westlake. De fait, Raines est une séductrice redoutable, comme Cole s’en rend compte en la côtoyant. Mais c’est aussi une experte capable de voir en un coup d’œil les défauts de sécurité du coffre qui abrite la réserve de platine de Metro City, dont Cole est persuadé qu’elle est la prochaine cible de Hodge.

Ce dernier cependant, sachant Evangeline en liberté – même surveillée – parvient à l’approcher alors que Cole a commis l’imprudence de l’emmener déjeuner en ville. Non pour la faire évader mais pour l’enfermer dans la chambre froide du restaurant avec une bombe au super-napalm : quand la bombe explose, il ne reste pas grand-chose d’Evangeline… Westlake, d’ailleurs, est convaincue qu’il s’agit d’un subterfuge et que Raines s’est échappée et a rejoint Hodge. Cole, sceptique, est obligé de se rendre à ses raisons quand la réserve de platine est volée et que Raines leur envoie une vidéo où elle jubile au côté de son petit ami ! Forfanterie imprudente, car Cole réussit à y trouver un indice qui le conduit au repaire des voleurs…

 

Barry Pepper

 

Charlotte Lewis

 

Jeff Kaake

 

Avec Charlotte Lewis (Evangeline Raines), Barry Pepper (Johnny Hodge). Et avec Byron Lucas (Zach), Ken Kramer (Alfred Noyes), Glen R. Broda (Virgil), Mil Arcega (reporter).

 

 

2.08  Die Laughing (Trop jeune pour mourir)

 

Syndication, 11 novembre 1996

Ecrit par Robert Brennan

Réalisé par Jim Johnston

 

Jeff Kaake avec Victoria Jackson

et avec Keegan Macintosh

 

Ben Taylor, 11 ans, est témoin du meurtre d’un agent fédéral dans l’arrière-cour du club de Vince Metcalf. Ben est le fils de Samantha ‘Sammy’ Taylor, comédienne de stand up un peu fatiguée (ou pas très drôle) et il a vu la scène depuis un vasistas dans la loge de sa mère. Metcalf, qui pense que c’est cette dernière qui a vu la scène, cherche à la retrouver et Cole reçoit pour mission de la protéger. Il la retrouve dans un motel mais il n’a pas le temps de l’emmener que déjà deux motards ouvrent le feu sur eux. Cole en abat un et poursuit l’autre, qui fait une chute du haut d’un parking aérien, mais pendant ce temps Sammy se sauve, se sentant mal protégée. Il faut quelque temps pour le retrouver, avec Ben, dans un bus. Sammy, cependant, cache que Ben est le véritable témoin, de peur de le mettre davantage en danger. Frankie, lui, s’infiltre dans le club de Metcalf en se faisant embaucher comme comique à la place laissée vacante par Sammy ; il en rapporte des empreintes qui permettent d’identifier le tueur engagé par Metcalf, Hyatt Griffith. Il devient clair que Metcalf bénéficie d’une complicité à l’intérieur même de l’administration de la Justice lorsque Griffith se poste sur un immeuble en face du bâtiment fédéral afin de tirer sur Sammy au moment où l’agent Catlett la fait sortir. Cole comprend en parlant avec Sammy qui est la taupe : l’adjoint du D.A. Colin Fisher, qui depuis le début est en charge de la « protection » de Sammy Taylor. Cole comprend aussi, en parlant avec Ben, que c’est lui et non sa mère qui a assisté au meurtre de l’agent fédéral. Mais Metcalf arrive à la même conclusion et envoie Griffith éliminer le gamin, que Sammy a confié à son frère Rich dans le collège où il enseigne. Westlake et Cole, utilisant notamment les possibilités du Defender, parviennent à neutraliser Griffith mais Metcalf lui-même met la main sur le garçon…

 

Victoria Jackson
Bill Croft

 

Keegan Macintosh
David Neale

 

Kevin McNulty
Linden Banks

 

Avec Victoria Jackson (Samantha Taylor), Keegan Macintosh (Ben Taylor), J. Downing (Agent Catlett), Kevin McNulty (Vince Metcalf). Et avec David Neale (Colin Fisher), Linden Banks (Uncle Rich), Bill Croft (Hyatt Griffith), Greg McDougall (Joseph Elias), Geary Murdock (coach), Grant Linneberg (Mr Bus driver).

 

Keegan MacIntosh, qui dans le film The Innocent en 1994 était déjà l’unique témoin d’un meurtre, incarne un enfant de onze ans plus malin et peut-être plus drôle que sa comique de mère. Le livre de Mark Twain Huckleberry Finn sert de fil rouge durant l’épisode : Ben le lit à sa première apparition, l’oublie dans la loge de sa mère, et c’est le livre qui permet à Metcalf de comprendre que l’enfant est le témoin.

 

 

2.09  On a Roll (Drôle de jeu)

 

Syndication, 14 (ou 18 ?) novembre 1996

Scénario : Sonny Gordon, histoire de Terry Curtis Fox

Réalisé par Georg Stanford Brown

 

Elégance pour Cole et Westlake...

... Danger pour Allie (avec Hiro Kanagawa)

 

Cole, Westlake, Allie et Frankie jouent les cambrioleurs pour tester le système de sécurité de Graf Aerospace, qui possède la moitié de Helo One, une technologie destinée au Ministère de la Défense. Ils ne parviennent pas à craquer l’ensemble du système mais, bientôt, la société qui possède l’autre moitié de Helo One, protégée par le même système de sécurité, est cambriolée et Graf Aerospace ne tarde pas à l’être également. Cole et son équipe pensent que le coup n’a été possible qu’avec une complicité intérieure, aussi enquêtent-ils sur la direction des deux sociétés. Lena Graf, qui a hérité Graf Aerospace de son père, confie à Cole et Westlake que son associé Arthur Stevenson est un joueur compulsif. Ils découvrent que c’est bien par lui que les voleurs ont pu accéder à Helo One, mais indirectement : ses rétines ont été scannées par une machine à sous dans le casino clandestin qu’il fréquente, dirigé par Guttierez qui travaille avec deux partenaires, Rayburn et Otamo. Le premier est appréhendé et Allie approche le second en se faisant passer pour une acheteuse potentielle de Helo One. Mais l’agent spécial Bowman intervient au milieu de la transaction, Otamo est abattu et Bowman soupçonne Allie de complicité, comme d’ailleurs le reste de l’équipe de Cole. Celui-ci décide d’aller au cœur de l’organisation, dans le casino de Guttierez…

 

D. Fraser & Venus Terzo
Hiro Kanagawa

 

Eli Gabay
Anthony Santiago

 

Greg Thirloway
Dawn Stern

 

Avec Duncan Fraser (Arthur Stephenson), Venus Terzo (Lena Graf), Eli Gabay (Guttierez), Greg Thirloway (Agent David Bowman). Et avec Sean Allan (Braxton), Hiro Kanagawa (Otomo*), Anthony Santiago (Reyes), Ian Krouse (croupier).

* Otamo sur l’écran du Viper Complex, Otomo au générique de fin.

 

 

2.10  Street Pirates (Les pirates de la route)

 

Syndication, 25 novembre 1996

Ecrit par Susan Hamilton Brin

Réalisé par Bruce Bilson

 

 

 

 

Un camion de l’Armée transportant un UAV (Unmanned Assault Vehicle) traverse Metro City un dimanche matin de très bonne heure, alors que les rues de la ville sont vides. L’équipe de Cole le suit à distance sur ses écrans, prête à intervenir. Ce qui se révèle nécessaire quand un commando attaque le convoi. Le Defender met en échec le plan de Jules Morak et de ses complices mais leur révèle aussi l’existence du Defender : Morak étant spécialisé dans la vente de tout ce qui s’achète, un tel véhicule l’intéresse beaucoup. Pour l’heure, après la perte de l’un de ses hommes durant l’intervention du Defender, Mick Broussard, Morak doit recruter et Cole se met sur les rangs, sous une identité d’emprunt. Il participe ainsi à l’attaque du Fort Marshall où est gardé l’UAV, et contribue à son enlèvement par l’équipe de Morak. C’est dans l’entrepôt de l’Allied Trucking Services, dirigée par un certain Lloyd, que Cole et Westlake retrouvent le véhicule qu’ils ont traqué, mais ils tombent aux mains de Morak qui parvient à s’emparer du Defender en craquant son logiciel, en dépit des efforts d’Allie, à distance, pour l’en empêcher. Cole et Westlake se libèrent grâce à l’aide d’Evie, membre du groupe, petite amie de feu Mick Broussard, et se lancent à la poursuite du Defender pendant qu’Allie essaie d’en reprendre le contrôle, au moins partiellement…

 

Gerard Plunkett

 

Janne Mortil

 

Don S. Davis

 

Avec Gerard Plunkett (Jules V. Marat), Janne Mortil (Evie Johnston), Philip Maurice Hayes (Rafe), Don S. Davis (Lloyd). Et avec Steven Roy (Mick), Jim Shield (Cletus), Carrie Schiffler (Sheila).

 

 

2.11  Breakdown on Thunder Road (Mélange explosif)

 

Syndication, 6 janvier 1997

Ecrit par Darrell Fetty

Réalisé par William Gereghty

 

 

 

 

Des bouteilles de XT 58, un carburant destiné aux missions spatiales, sont volées sous le nez du Dr Straum, le scientifique responsable du projet. Celui-ci est d’autant plus inquiet qu’il soupçonne son propre fils Robbie d’avoir participé au vol. L’attaque ayant été menée avec trois véhicules customisés, Cole et son équipe décident d’enquêter dans une petite ville devenue le rendez-vous des courses de ce genre d’engins, les drag races : Black Diamond. Ils se mêlent aux concurrents avec la Viper et entrent très vite en contact avec le gang des Annihilators, dont le chef Matt Conlon est particulièrement agressif, en plus d’être le candidat idéal pour le vol du XT 58. Conlon, de fait, a entraîné Robbie dans son projet et lui demande à présent de se servir du XT 58, à petites doses, pour accroître les capacités des moteurs de son équipe. Mais le Dr Straum informe Cole que le carburant est encore très instable : au contact d’eau, il peut exploser. C’est ce qui arrive à l’une des voitures des Annihilators au moment de courir contre la Viper : le véhicule est littéralement pulvérisé, avec son pilote. L’attitude de Conlon et de son gang inquiète le chef de la police, Garland Harris, mais pour d’autres raisons : c’est lui, en effet, qui a organisé le vol du XT 58, qu’il s’apprête à vendre à un nommé Drake. L’imprudence de Conlon risque de faire échouer la transaction. Quand Cole révèle son identité, Harris le met en cellule avec toute son équipe ainsi que Robbie et Clarice, une serveuse qui s’intéresse au jeune garçon. Cole et Frankie essaient de jouer sur la vanité de Conlon pour qu’il fasse sortir Cole afin de se mesurer à lui au volant de leurs voitures respectives…

 

David Dean
Doug Abrahams

 

Seth Peterson
Camille Mitchell (à gauche)

 

Lalainia Lindbjerg
Ken Camroux

 

Avec David Dean (Matt Conlon), Seth Peterson (Robbie), Lalainia Lindbjerg (Clarice), Doug Abrahams (Chief Garland Harris), Camille Mitchell (Ruth). Et avec Ken Camroux (Dr Straum), Rob Daprocida (Mico), Brian Gromoff (Drake), James Dugan (Raymond), Scott Brown (Jake).

 

Dans le dialogue, Black Diamond est décrite comme une ville « dans le désert ». Tournage au Canada oblige, le désert, ici, est verdoyant, bien plus tempéré que ce qu’aurait proposé un tournage en Californie !

 

 

2.12  Manhunt (Chasse à l’homme)

 

Syndication, 13 janvier 1997

Ecrit par Howard Chaykin

Réalisé par Reza Badiyi

 

Le Dr Block s’échappe de l’hôpital après avoir subi une opération unique : sur le point de mourir, il a été sauvé par l’injection de micro-robots et un travail de chirurgie qui a fait de lui le premier cyborg opérationnel, doté d’une force exceptionnelle. C’est sa propre femme, Valerie Reed, qui a supervisé l’opération avec deux autres collègues de Block. Mais ce dernier perd par intermittence le contrôle de lui-même au profit d’une intelligence artificielle qui poursuit son propre but : survivre et s’assurer qu’elle restera unique. C’est sous son emprise que Block tue son collègue le Dr Newhouse, qui voulait l’aider. Il assassine ensuite un autre collègue et sa conscience artificielle veut enfin lui faire tuer la dernière personne à maîtriser le processus qui l’a créée : Valerie. Cole et son équipe doivent collaborer avec l’agent Catlett pour rechercher et tenter d’arrêter le cyborg. Or, Block fut le meilleur ami de Cole avant que sa relation avec Valerie ne les éloigne l’un de l’autre. Comprenant qu’il faut stopper Block, Valerie coopère avec Allie pour tenter de reprendre le contrôle de la machine, dont la force pourrait venir à bout même du Defender…

 

Robert Kerbeck

 

Rebecca Staab

 

J. Downing

 

Avec Robert Kerbeck (Dr Russell Block), Rebecca Staab (Dr Valerie Reed), J. Downing (Agent Catlett), Tony Nardi (Dr Pali). Et avec Don Mackay (Dr Newhouse), Douglas McKeag (MP Sergeant), Chris Jagielko (tough #1), Harlan Ramjattan (tough #2), Linda Macdonald (cop #1), Jeff Engen (cop #2).

 

Frankie au sujet de Catlett : « Tu connais cette tête de pioche : agir d’abord, réfléchir ensuite ! » (« You know that hammerhead : act first, think later ! ») De fait, Catlett n’est pas plus sympathique (ni franchement plus compétent) que lors de sa première apparition dans l’épisode 2.02 ! Autre remarque de Frankie : « What are you ? Eliot Ness ? »

 

 

2.13  Turf Wars (Territoires)

 

Syndication, 27 janvier 1997

Adaptation : Sonny Gordon, histoire de Darrell Fetty

Réalisé par William Gereghty

 

 

 

 

En raison d’une grève de policiers, dont Frankie se sent solidaire en raison de son ancien poste de responsable du parc automobile, Cole et son équipe sont chargés d’aider la police à enquêter sur la mort de Paul Mathias, un jeune homme membre du gang des MCBs, apparemment tué par le gang rival des Vigilantes. Sur les lieux du crime, Cole et Westlake remarquent un garçon, Kyle Reese *, membre des MCBs et ami de Mathias, qui accuse les Vigilantes, à commencer par leur chef Dustin Turner. L’incident ne fait qu’augmenter les risques d’une guerre des gangs qui pourrait embraser Metro City et que tente d’enrayer Adam Sanders. L’assistante de ce dernier, Grace Mayfield, a cependant d’autres ambitions. C’est elle, en réalité, qui a orchestré la mort de Mathias, tué par l’un des siens, Mark, dans la confusion d’un affrontement avec les Vigilantes. Turner est également complice de Mayfield, qui compte sur la guerre des gangs pour éloigner les forces de police déjà affectées par la grève, leur laissant le champ libre pour commettre un gros coup. Quand Sanders découvre ce que trame Grace, il est abattu par un Vigilante. Cole et Westlake espèrent trouver en Kyle un allié dans leurs efforts pour apaiser les tensions…

 

Myles Ferguson
Robert Lewis

 

Tobias Mehler
Todd Sandomirsky

 

Julie Condra
Aaron Smolinski (à gauche)

 

Avec Myles Ferguson (Kyle Reese), Tobias Mehler (Mark), Julie Condra (Grace Mayfield), Robert Lewis (Adam Sanders). Et avec Aaron Smolinski (Mathias), Todd Sandomirsky (Fosnight), Chris Bradford ([Dustin] Turner), Christian Goutsis (Jason), Stephen Hair (Mr Reese), Heather Lea McCallum (Mrs Reese), Leslie Miller (newswoman).

 

* Kyle Reese étant le nom « mythique » de Michael Biehn dans Terminator, on croit d’abord à une plaisanterie de l’ado. Mais il semble bien que le nom qu’il donne soit son vrai nom. Le clin d’œil n’en demeure évidemment pas moins.

 

 

2.14  Forget Me Not (Perte de mémoire)

 

Syndication, 3 février 1997

Ecrit par Susan Hamilton Brin

Réalisé par David Livingston

 

Bernard White et Walker Brandt

Walker Brandt avec Dawn Stern et Joe Nipote

 

Une cellule terroriste dirigée par Darius fait subir un lavage de cerveau à Gwen Reardon, l’une des chercheuses travaillant sur un gaz neurotoxique pour l’Armée, baptisé Datsura, et elle dérobe dans son laboratoire les capsules contenant les deux produits qui, combinés, produisent le gaz mortel. Le Dr Bradford Harmon, qui est à la fois son collègue et son fiancé, la voit monter dans une voiture conduite par une femme blonde. Un message est bientôt adressé aux autorités, montrant Gwen tenant un revolver braqué sur un policier ligoté, et ce policier abattu quelques secondes plus tard. Les deux actions n’apparaissent pas en même temps sur l’image et Cole pense que ce n’est pas Gwen qui a tiré, même si les terroristes ont voulu le faire croire. Cole et Westlake retrouvent Gwen et la libèrent de ses ravisseurs, qui prennent la fuite. Cole garde alors la jeune femme dans une maison à l’extérieur de la ville mais la femme blonde les y retrouve et tente de tuer Gwen, avant d’être abattue par Cole. N’étant plus entre leurs mains, Gwen est devenue une menace pour les terroristes. Frankie, qui a récemment reçu une décharge électro-magnétique au cours d’essais sur l’armement de la Viper, suggère d’utiliser ce moyen pour tenter d’atténuer les effets du lavage de cerveau. Gwen retrouve en effet quelques bribes de mémoire après ce traitement et permet à Cole de retrouver l’entrepôt où elle a été gardée. Les terroristes viennent d’y préparer une bombe qui libèrera le gaz, mais où ? Gwen se souvient d’un visage, celui d’un militaire, un indice qui dirige Cole et son équipe vers une conférence sur la Défense. C’est là en effet que Darius a prévu de libérer le gaz…

 

Walker Brandt
Dawn Stern & Joe Nipote

 

Andrew Airlie
Deryl Hayes

 

Bernard White
La cible : un militaire

 

Avec Walker Brandt (Gwen Reardon), Bernard White (Darius). Et avec Oscar Goncalves (Roland) Deb Podowski (Monica), Darcy Laurie (Trini), Andrew Airlie (Dr Harmon), Deryl Hayes (Agent Seabrooks).

 

 

2.15  Wheelman (Rivalité)

 

Syndication, 10 février 1997

Ecrit par Gary Glasberg

Réalisé par Danny Bilson

 

Tom Butler, Dawn Stern et Bok Yun Chon

Bok Yun Chon et Callum Keith Rennie

 

Billy Lennox, que Cole a envoyé en prison cinq ans plus tôt, s’évade avec la complicité d’un tandem de guerrières, ‘Jolie’ Morrow et Dana Callow, en laissant deux policiers morts derrière lui. Son but est de se venger de Cole mais celui de ses deux complices est une autre mission : voler la Colombe d’Or (Golden Dove), une œuvre chinoise qui est l’objet d’une protection renforcée confiée à Allie. Ils y arrivent en dépit des précautions d’Allie, qualifiée d’incompétente par la responsable chinoise, Lei, qui entend participer elle-même aux recherches en accompagnant Cole dans son enquête. Lennox, cependant, dispose d’un coupé GTS muni d’une propulsion inédite qui augmente ses capacités au point de le rendre plus rapide que le Defender. Une fois en possession de la Colombe, il se débarrasse de ses deux complices et prend contact avec l’acheteur qui lui a promis cinq millions : Quincy Simon, un vendeur d’objets d’art, consultant des Chinois pour la protection de l’œuvre volée. Quand Simon avance un million au lieu des cinq promis, Lennox le tue. Cole, pour le coincer, sait qu’il doit se méfier de son tempérament prompt à s’enflammer. Frankie et Allie ont travaillé d’arrache-pied pour augmenter les capacités du Defender après un premier échec. C’est au volant du véhicule amélioré que Cole prend en chasse Lennox, qui a enlevé Lei et l’a enfermée dans un container frigorifique. Westlake n’a de chance de retrouver Lei que si Cole rattrape Lennox et lui arrache la localisation précise de l’otage…

 

Callum Keith Rennie
R. Hayward & M. Mellish

 

Bok Yun Chon
Gerry Rousseau

 

Tom Butler
Defender tout-terrain

 

Avec Callum Keith Rennie (William T. Lennox), Bok Yun Chon (Lei), Tom Butler (Quincy Simon). Et avec Marcie Mellish (Dana), Rachel Hayward (Jolie), Gerry Rousseau (Eli Reed), Rod Wilson (Deekins), Mitchell Kosterman (Milo).

 

Un embryon de réflexion sur la liberté occidentale comparée à la dictature chinoise. Lei fustige la criminalité américaine, dans laquelle Cole voit le prix à payer pour une liberté à laquelle il ne renoncerait pas.

 

 

2.16  Shutdown (Discrédit)

 

Syndication, 17 février 1997

Ecrit par David L. Newman

Réalisé par Danny Bilson

 

 

 

 

Un soir, en rentrant chez lui la tête encore pleine des délicieux moments partagés avec sa petite amie Dominique, Frankie est poursuivi par deux motards jusque dans une allée. Il a le temps de lancer un appel de détresse à Cole qui se rend sur place avec le Defender. Il retrouve Frankie enfermé dans une poubelle, les mains liées, mais il n’y a plus personne alentour. Ils croient tous deux à une agression dont le but était simplement le vol de son portefeuille. En fait, les motards les observent à distance et l’un d’eux effectue un scan du Defender.

Quelque temps plus tard, le Defender est impliqué dans des vols, agressions et attentats de diverses natures et la presse se jette sur cette affaire. La mystérieuse voiture grise dont on parle depuis des mois a clairement basculé du côté du crime ! Cole et son équipe savent bien entendu qu’il s’agit d’une imitation mais ils n’ont aucune idée de l’identité de leur ennemi. Jusqu’à ce qu’ils découvrent grâce à leur matériel de pointe le visage qui se cache sous le casque de l’un des motards qui ont poursuivi Frankie : Cyrus, l’un des complices du Colonel Dekker tué par l’équipe (voir 2.01). Cyrus est l’homme qui a abattu de sang froid l’équipier de Westlake à l’époque, Carpenter. Son but aujourd’hui est clair : il cherche à venger la mort de Dekker. Mais Westlake a aussi une raison personnelle de le traquer et de refermer une blessure encore ouverte.

Dominique étant flic, Frankie lui demande de s’infiltrer dans le club Venum qui est leur seule piste pour l’instant. Elle prétend être la fille de Dekker et dit au barman, Macon, qu’elle a un message pour Cyrus. Celui-ci entre dans le filet tendu par Cole et Westlake mais il leur échappe à cause de Frankie, qui en perdant son calme et en volant prématurément au secours de Dominique permet au truand de s’enfuir. Quelque temps plus tard, la route de Cyrus croise de nouveau celle de Dominique alors qu’il attaque la société Caldwell pour y voler un appareil dangereux qu’il a l’intention de vendre au plus offrant. Il reconnaît Dominique et lui tire dessus, heureusement sans la tuer.

Cole et Westlake, en poursuivant le faux Defender avec le vrai, enfreignent l’instruction donnée par leur supérieur (connu simplement comme « l’Administrateur ») qui était de ne plus utiliser le Defender tant que l’imposteur n’était pas hors circuit. En conséquence, le projet Viper est suspendu et même Allie perd le contrôle des ordinateurs et de la Viper. Cole et ses équipiers doivent vider les lieux. C’est trop leur demander cependant : ils trouvent le moyen d’y revenir et de reprendre le contrôle de la Viper. Cette fois, il leur faut neutraliser Cyrus pour de bon…

 

Dean Wray

 

Charlie Spradling

 

Bruce A. Young

 

Avec Dean Wray (Cyrus), Charlie Spradling (Dominique) et Bruce A. Young (the Administrator). Et avec Kirk Jarrett (Norris), Ian Williams (Clarence), Barry Thorson (Macon), Stafford Lawrence (Honest Ed), Mayor Al Duerr (Mayor Wilkins), Paul Dunphy (anchorman).

 

Heather Medway as Cameron Westlake

 

 

2.17  Echo of Murder (Le secret d’Elisabeth)

 

Syndication, 24 février 1997

Ecrit par Robert Brennan

Réalisé par Allan Kroeker

 

Jeff Kaake et Jennifer Gatti

 

Un ami de Cole, Chet Riley, meurt dans un accident de voiture. Mais il était en train de téléphoner à Cole et semblait très agité, parlant d’un « refuge » que Cole devait trouver. Allie parvient à récupérer dans le portable de Cole des données qu’il a transmises via son téléphone : elles génèrent un hologramme d’Elizabeth Gantry, une star de cinéma sur laquelle fantasmait Cole quand il avait quatorze ans. Elizabeth s’est suicidée. L’hologramme, cependant, prétend qu’il y a un mystère dans sa mort. Cole et ses équipiers enquêtent sur la mort de Chet et sur celle de l’actrice. Ils rencontrent Rachel Davenport, dont la ressemblance avec Elizabeth est troublante ; c’est elle qui a joue le rôle de l’actrice à la demande de Chet mais elle ignore dans quel but. Riley, avant sa mort, avait tenté à plusieurs reprises de voir John Talmadge, candidat aux élections sénatoriales. Cole et Westlake trouvent bientôt le « refuge » : c’est un établissement tenu par Mother Grace, qui y accueille de jeunes femmes ayant besoin d’un lieu où espérer de meilleurs jours. Elizabeth Gantry y fit un séjour ; elle y mit au monde une enfant après avoir été violée par John Talmadge. Cette enfant, qui a grandi dans des familles d’accueil sans jamais connaître sa mère, c’est Rachel Davenport. Talmadge fait enlever celle-ci alors que Cole l’avait laissée à la garde de Frankie mais c’est seulement ensuite qu’il découvre qu’elle est sa propre fille. Cole et Westlake font irruption chez lui afin de faire éclater la vérité ; Karen, shérif qui avait accepté par amour pour Talmadge de l’aider à maquiller la mort de Riley, refuse de le protéger davantage. Talmadge tire sur elle et s’enfuit au volant du 4x4 du shérif, poursuivi par Cole dans le Defender…

 

Dale Wilson
Joy Coghill

 

Jennifer Gatti
William deVry

 

Anne Farquhar
Michael O'Shea

 

Avec Dale Wilson (John Talmadge), Jennifer Gatti (Rachel Davenport / Elizabeth Gantry), Anne Farquhar (Karen), Joy Coghill (Mother Grace). Et avec Michael O’Shea (Chet Riley), William deVry (Geoffrey Vallis), Paul Bittante (guard), Sean Millington (reporter #1), Kathleen Duborg (reporter #2).

 

Le scénario repose en partie sur la fascination de Cole pour la star défunte Elizabeth Gantry, une fascination qui se reporte sur le « double » de l’actrice, Rachel, mais le motif n’est pas traité en profondeur. L’ensemble du scénario opte d’ailleurs pour une approche superficielle, les péripéties prenant le pas sur la vraisemblance ou la psychologie des personnages.

On est habitué à l’effet spécial qui montre la transformation de la Viper en Defender, ou comme ici le passage du Defender en mode tout-terrain, plus ou moins bien intégré à l’environnement sur lequel est appliqué l’effet spécial. La chute du 4x4 de Talmadge dans un précipice et son sauvetage par le Defender qui le harponne et le remonte est également le résultat d’un effet spécial où le véhicule est artificiellement intégré au décor naturel.

 

Jeff Kaake as Thomas Cole

 

 

2.18  Thieves Like Us (La flamme intérieure)

 

Syndication, 17 mars 1997

Adaptation : Darrell Fetty & Gary Glasberg, histoire de Darrell Fetty

Réalisé par John Kretchmer

 

 

 

 

Un agent de sécurité de Micro Techtronics a été pulvérisé sous les yeux d’un ivrogne. L’agent Catlett fait venir Cole et Westlake à son bureau et les informe que cette « pulvérisation » est le résultat d’un appareil développé par Micro Techtronics et son utilisation la preuve qu’il est peut-être déjà tombé entre de mauvaises mains. Catlett demande à Cole et Westlake de… voler cet appareil. Il a lui-même reçu cette mission d’un Général ; l’ordre est plus ou moins officiel mais la mission doit rester secrète. Cole et Westlake s’en acquittent en utilisant le Defender et sans laisser de traces de leur action. Mais voilà qu’ils sont convoqués de nouveau au FBI où on les accuse de haute trahison : ils sont arrêtés et interrogés puis relâchés lorsqu’il apparaît que Catlett semble être le seul à blâmer. Il n’a aucune preuve cependant de l’ordre qu’il a reçu et le Général a nié l’avoir donné. Catlett se retrouve derrière les barreaux et l’équipe de Cole est son dernier espoir de prouver son honnêteté. Il se souvient d’un détail au sujet de la voix de l’interlocuteur qu’il a eu au téléphone et à qui il a remis l’appareil : sa respiration semble indiquer qu’il était asthmatique. Détail utile puisqu’il conduit Cole jusqu’à Jerome Margosian, qui a agi avec la complicité de Phil Tucker au sein de Micro Techtronics, avant de doubler et de tuer Tucker en essayant sur lui le rayon de la mort. Frankie et Allie travaillent sur un moyen de protéger le Defender de ce rayon afin de permettre à Cole et Westlake de coincer Margosian et son autre complice, au sein cette fois du FBI : l’agent Andrea Ghent, celle-là même qui a arrêté Catlett…

 

J. Downing
Martin Rackham

 

Sharisse Baker
Un X-File

 

Dwight McFee
Ronnie Way

 

Avec J. Downing (Agent Catlett), Sharisse Baker (Agent Andrea T.S. Ghent), Martin Rackham (Jerome T. Margosian), Dwight McFee (Phillip J. Tucker). Et avec Tim O’Halloran (Hutchison), Ronnie Way (homeless man).

 

 

 

2.19  Cold Storage (Chambre froide)

 

Syndication, 21 avril 1997 (©1996)

Ecrit par Darrell Fetty

Réalisé par Jefferson Kibbee

 

 

 

Un tremblement de terre endommage un bunker dans lequel est conservé le corps cryogénisé de Luke Riker, un tueur extrêmement dangereux. L’équipe de Cole est sollicitée pour déplacer le caisson cryogénique. Frankie conduira le camion transportant le caisson et la Viper l’escortera. Mais une explosion se produit dans le bunker après que le caisson en est sorti, tuant l’équipe du Marshal Tam, et le temps de secourir celle-ci Cole et Westlake s’aperçoivent que le véhicule qui l’a amenée a disparu, ainsi que le Dr Crowley. Pendant ce temps, Frankie emmène le caisson dans la base secrète du Projet Viper où Allie fait en sorte de lui rendre son intégrité. Sans grand succès : le caisson dysfonctionne au point qu’il est nécessaire de l’ouvrir. Allie découvre alors que son occupant est mort et qu’il ne s’agit pas de Riker mais du Dr Crowley. Riker s’était donc déjà évadé avant l’arrivée de l’équipe du Marshal, prenant la place de Crowley et s’enfuyant dans le véhicule du Marshal. L’équipe de Cole et le Marshal Tam se lancent sur sa piste et le retrouvent bientôt mais il conduit un véhicule qu’il prétend chargé d’une bombe géante et qu’il abandonne près d’une école. Le temps de découvrir qu’il ne contient aucun explosif, Riker et ses complices sont déjà ailleurs…

 

Cyril O'Reilly
Patrick R. Brown

 

Jill Teed
Peter Strand Rumpel

 

Heather Hanson
Hrothgar Mathews

 

Avec Cyril O’Reilly (Luke Riker), Jill Teed (Marshal Joyce Tam), Heather Hanson (Kay, Riker’s girlfriend). Et avec Joel Wirkkunen ([Alvin] Phelps), Patrick R. Brown (Jessup), Peter Strand Rumpel (Moke), Hrothgar Mathews ([Yancey] Lofton), Friedrich Mayr (Jeffers), Patricia Casey (Rose), Brad Loree (Bob).

 

Darrell Fetty ne s’embarrasse d’aucune vraisemblance dans ce scénario qui vise (comme souvent dans la série) le divertissement pur. Au spectateur de fermer les yeux sur le comportement aberrant de Frankie et d’Allie : sinon, le dilettantisme appliqué à la gestion du caisson contenant le pire tueur de l’Histoire serait un cas d’école !

A la fin de l’épisode, bien que la voiture de Riker ait sombré dans une rivière avec son conducteur, la mort du bonhomme est incertaine, ce qui laisse la voie ouverte à un retour.

 

 

 

 

2.20  Whistle Blower (Sauver la mise)

 

Syndication, 28 avril 1997

Ecrit par Darrell Fetty

Réalisé par James Marshall

 

Raphael Sbarge et Joe Nipote

La fascination de la Viper, super-hero syndrom

 

Cole et Westlake se rendent chez Scott Ramsay, un ami de Westlake, qui l’a appelée à l’aide. Ils le trouvent étendu sur le trottoir au pied de sa maison, au milieu des débris de l’une de ses fenêtres. Il meurt dans les bras de Westlake, laissant un frère autiste, Tim, que Westlake refuse de laisser emmener par les services sociaux. Elle le prend en charge personnellement afin qu’il puisse rester dans la maison qui est le seul environnement où il se sente en sécurité. Pendant ce temps, les agresseurs de Scott, à commencer par leur chef Bianca Carson, ne tardent pas à apprendre qu’ils ont peut-être laissé un témoin derrière eux, dont ils ne connaissaient pas l’existence en se rendant chez Ramsey. Bianca agit pour le compte de Roger Maddox, le patron de Scott au sein de la société Golden West Securities. Scott avait découvert une opération de blanchiment d’argent et déplacé l’argent concerné en le plaçant sur un compte dont il était seul à posséder les codes d’accès. Seul ? En vérité, Tim, très doué avec les chiffres, les connaît aussi mais il ne les révélera que si l’on prononce un mot de passe bien précis. Westlake, Cole, Frankie et Allie protègent Tim, à qui Cole réussit à faire accepter un déménagement provisoire chez Westlake en lui proposant de faire partie de « l’équipe de super-héros combattant le crime ». Quand Bianca et ses complices parviennent à retrouver Tim, celui-ci a l’occasion de prendre les commandes du Defender pour échapper aux méchants et donner un coup de main décisif dans leur capture…

 

Raphael Sbarge
Peter Wilds

 

Nancy Valen
Who's in there ?

 

M. D. Simms & S. Vickaryous
Robert Moloney

 

Avec Raphael Sbarge (Tim), Nancy Valen (Bianca Carson), Michael David Simms (Roger Maddox). Et avec Robert Moloney (Scott Ramsay), Scott Vickaryous (Sebastian [Maddox]), Peter Wilds (Nick [Marcellus]), Elan Ross Gibson (Pauline), Jane Perry (Social Services Lady), Donna White (neighbour).

 

« Super-hero crime-fighting team » : c’est ainsi que Tim, l’autiste, voit Cole et ses partenaires après avoir été témoin de la transformation de la Viper rouge en un Defender gris. Comme dans « Onde de choc » (1.04), Darrell Fetty joue sur cette mythologie : l’enfant du 1.04 fait place à un autiste dont le regard possède la même naïveté et le dénouement permet à Tim de prendre place à l’intérieur du Defender et de se transformer à son tour en « super-héros », le temps d’une mission.

 

 

 

 

 

2.21  Black Box (La boîte noire)

 

Syndication, 5 mai 1997

Ecrit par Howard Chaykin

Réalisé par Robert D. Bailey

 

William Katt, Lisa Akey et Joe Nipote

 

Un homme arrive au centre du complexe Viper sans qu’aucune brèche n’ait été signalée dans le système de sécurité. Il meurt en disant : « Trouvez la boîte noire. » L’homme, Paul Brickley, était un génie de l’informatique travaillant pour la société Synapticon, dirigée par Arno Krafft, qui ne lui connaît pas d’ennemi. Cole et Westlake se rendent chez Barbara Ann Dexter, une jeune femme artiste qui le connaissait. Ils y sont rejoints par trois hommes en noir qui se disent agents fédéraux mais en guise de preuve ne sortent que des armes. Barbara s’enfuit en laissant Cole et Westlake se débrouiller avec eux. L’un des hommes est David A. Lambert, officiellement disparu. Cole et Westlake retrouvent Barbara dans un club où elle est danseuse exotique sous le nom de « Bambi ». Ils confient à Frankie le soin de la protéger mais le pauvre est impuissant face aux trois colosses qui font de nouveau leur apparition et qui les enlèvent tous les deux. Entre-temps, cependant, Westlake et Cole ont trouvé la fameuse boîte noire, que Brickley avait confiée à Barbara, et la rapportent à Allie. A peine connectée au réseau informatique, la boîte, ou plutôt ce qu’elle contient, en prend possession : il s’agit d’une intelligence artificielle créée par Brickley et qui enlève à Allie tout contrôle sur le système, y compris le Defender. Allie trouve néanmoins le moyen de mettre en échec l’IA qui se retire elle-même du système pour en gagner un autre : celui de Synapticon. C’est là que se rendent Cole et Westlake, aidant Barbara et Frankie à se tirer des griffes des gorilles de Krafft. Ce dernier a ce qu’il voulait : l’IA, enfermée dans une autre boîte noire. Mais il n’ira pas bien loin avec elle…

 

Lisa Akey

 

William Katt

 

Adrian Hughes (à droite)

 

Avec Lisa Akey (Barbara Ann Dexter) et William Katt (Arno Krafft). Et avec Adrian Hughes (Lambert), Jeff Burnett (Paul Brickley), Cameron A. Clarke (The voice of ‘The Pulse’), April Telek (hostess), Ken Kerziner (Ross).

 

 

2.22  The List (La liste)

 

Syndication, 12 mai 1997

Ecrit par David L. Newman

Réalisé par Mick MacKay

 

Jeff Kaake et Traci Lords

 

Westlake accompagne Cole lors d’une mission sur laquelle il ne dit presque rien, demandant à Westlake de simplement se tenir prête en cas de besoin. Quelques instants après qu’il est entré seul dans une baraque de chantier, celle-ci explose. Rien ne permet de dire que Cole a survécu à l’explosion. Il est officiellement mort, bien que Westlake s’accroche à l’idée qu’il est encore vivant et que cette affaire cache un mystère, les funérailles de Cole s’étant déroulées sans aucun représentant officiel et la police ayant très vite renoncé à enquêter. Frankie et Allie veulent y croire un moment aussi mais, les semaines passant, la mort de Cole semble de plus en plus indéniable.

Pendant ce temps, Cole a infiltré l’organisation de Talia Massey sous l’identité d’Eddie Morse, à Bay City. Il a repris un rôle qu’il a déjà tenu quelques années plus tôt et qui faisait de lui le meilleur atout pour tromper Talia Massey. Celle-ci dirige ses affaires criminelles, héritées de son oncle, d’une main de fer, en versant des pots de vin à nombre de personnalités importantes qui la laissent opérer sans obstacles. Le but de Cole est de mettre la main sur la liste de ces gens corrompus et de mettre fin aux activités de Talia. Il met en scène le meurtre de l’un des assistants de Talia, démasqué comme agent infiltré. En revanche, il ne peut rien faire pour empêcher Talia d’assassiner froidement, en pleine réunion d’associés, le plus vieux partenaire de son oncle, Lazenby.

Et voilà qu’Allie, qui s’est vu proposer un poste très rémunérateur au sein de la société Amerisec et qui visite les locaux en compagnie du directeur Kelsey, repère Cole sur une image de vidéo-surveillance et en informe Westlake et Frankie. Confronté par Westlake, Cole n’a d’autre choix que d’informer son équipe des tenants et aboutissants de sa mission. Il a découvert que le chef de la police, Mott, est sur la fameuse liste de Talia et qu’il a couvert ses arrières en faisant en sorte de diriger les soupçons, en cas de problème, vers… Westlake ! Cole accepte l’aide de ses équipiers pour mener à terme sa mission…

 

Traci Lords
Barry Greene

 

Donnelly Rhodes
Bruce A. Young

 

Gordon Currie
G. Currie & D. Rhodes

 

Avec Traci Lords (Talia Massey), Gordon Currie (Noel Flynn), Donnelly Rhodes (John Lazenby) et Bruce A. Young (the Administrator). Et avec Barry Greene (Kelsey), David Abbott (Chief [Lawrence] Mott), Andre Danyliu (Captain), Gary Mulligan (Reynolds).

 

 

 

FICHE TECHNIQUE

 

Saison 2 – Co-executive producer Tommy Thompson (1, 2, 4). Supervising producer Mark Lisson (3, 6, 8 à 18, 20 à 22). Produced by Robert Benjamin. Co-producers Howard Chaykin, Frank Jimenez et Barbara Kelly (1 à 11, 19), Bob Hargrove (15, 17, 18, 20 à 22). Executive story editor Darrell Fetty. Music by Jay Ferguson. Theme by Eddie Jobson. Director of photography Greg Gardiner (1 à 5, 7), Scott Williams (6, 8 à 22). Production designer Glen Pearson. Edited by Bill Zabala (1, 5), Leslie Gaulin (2, 19), Greg Wong (3, 9, 12, 16, 17, 20), Les Butler (4, 6, 7, 10, 13, 15, 21), Kelly Lansford (8, 11, 14, 18, 22). Unit production manager Scott ‘The Bear’ Maitland (2, 3, 5 à 22), Mary Guilfoyle (1, 4). First assistant director Mick MacKay (1, 2, 3, 7, 8, 10, 12, 14, 15, 17), James Marshall (16), Robert Crippen (18, 20, 21), Nico Sachse (4, 5, 6, 9, 11, 13, 19, 22). Second assistant director Todd Baker-McGarva (16), Vince Coates (18), Karen Sowiak (4, 5, 6, 9, 11, 13, 19), Brad Moerke (20, 21), John Lind (1, 2, 3, 7, 8, 10, 12, 14, 15, 17, 22). Los Angeles casting by April Webster, CSA, David Bloch. Visual effects designer Robert D. Bailey. Visual effects producer Susan A. Jones. Visual effects supervisor Philip Barberio. Digital artist Deborah Ristic. Digital effects BB&J Visual Effects. Art director Bruce Sinski (1, 2, 4), Douglas-Ann Menchions (5 à 22). Set decorator Louise Middleton (1, 2, 4), Yvonne Hurst (3, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 19), David Jacquest (11 à 14, 16), Celine Godberson (13, 14, 16), Peter Lando (15, 17, 18, 20 à 22). Property master Marie Ahle (1, 2, 4, 5), Ron Kearney (3, 6, 7, 8, 9, 10, 19), Dick Kyker (11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 20 à 22). Costume designer Glenne Campbell. Make-Up artist Sydney Silvert. Hairstylists Lana Sharpe (tous) & Cindy Burwash (1, 2, 4), Laura Demossiac (13, 14, 16), Heather Ingram (3, 5 à 12, 19), Gina Sherritt (15, 17, 18, 20 à 22). Post Production supervisor Suzanne Lauer. Assistant editor Robert Parigi (1), Sondra Watanabe (2, 19), Tom Demauri (3, 9, 12, 16, 17, 20), David Lurie (5), Robert Rodono (4), Rick Rodono (6, 7, 10, 13, 15, 21), Jackie Bisbano (8, 11, 14, 18, 22). Music coordinator J Bradley Sevy. Production coordinator Nives Lever (1 à 14, 16, 19), Philip Fuldauer (15, 17, 18, 20 à 22). Production sound George Tarrant (1 à 14, 16, 19), Tim Richardson (15, 17, 18, 20 à 22). Picture Vehicle Coordinator Carl Thompson. Transportation coordinator Ray Breckenridge (1, 2, 4, 5), Brian Aebly (3, 6 à 14, 16, 19), Mark ‘Blue’ Angus (15, 17, 18, 20 à 22). Transportation captain Brian Aebly (1, 2), Ralph McCoy (4, 5), Sonny Clark (3, 8, 10, 12, 14), Grant McPhee (6, 7, 9, 11, 13, 16, 19), Don Dykens (15, 17, 18, 20 à 22). Stunt coordinator Scott Ateah (1, 2, 4), Tom Eirikson (3, 5 à 22). Special effects coordinator Terry Sonderhoff (1 à 19), Tom Blacklock (20 à 22). Casting executive Helen Mossler, CSA. Canadian casting by Trish Robinson. Post Production sound Larson Sound Post. Supervising sound editor Joseph A. Johnston, John Kincaid (11 à 20). Re-Recording mixers Thomas J. Huth, CAS, David M. Weishaar, CAS, Sam Black, CAS. Transformation Sequences by Tim Claycomb & Tim Eilers. Post Production Hollywood Digital. Film processed by Gastown Post Video (1 à 5, 7, 19), Post Haste [Video] (6, 8 à 18, 20 à 22). Title design Silver/Glaser Films. Some automobiles furnished by Chrysler Corporation. VIPER® is a registered trademark of Chrysler Corporation. ©MCMXCVI (1 à 12 + 19) –VII (13 à 18, 20 à 22) by Paramount Pictures. Arriflex camera supplied by William F. White. Some materials and equipment furnished by (sauf 1 à 4) IBM Canada LTD, Federal Signal Corporation & Mac Tools. Some scenes shot on location at Shell Canada Limited, Calgary, Alberta (6). Pet Fly Productions in association with Paramount Pictures.

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1990s

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :