LE CHEVAL DE FER

De Scalplock à The Rail Runs West,

reconstruction d’un « pilote »

par Thierry Le Peut

 

Le carton-titre du téléfilm Scalplock (avril 1966) et celui du premier épisode de la série, The Rail Runs West.

 

Scalplock est un téléfilm diffusé le 10 avril 1966. Sa durée est de 95 minutes selon Imdb. La version que j’ai consultée est, elle, de 80 minutes et il est possible que ce soit la version d’origine (les 15 minutes supplémentaires annoncées par Imdb étant dans ce cas celles de la publicité diffusée durant le programme). C'est la même que celle éditée par Elephant Films (Le Cheval de fer, saison 1, volume 2, octobre 2020), qui affiche une durée de 76' 27'' (même si le coffret annonce un pilote "de 90 minutes"). 

 

The Rail Runs West est le premier épisode de la série Iron Horse (Le Cheval de fer) diffusé le 12 septembre 1966. Joy Unconfined est son titre alternatif, ce qui génère parfois de la confusion (Imdb par exemple fait une différence entre les deux épisodes, présentant Joy Unconfined comme une version adaptée – et quelquefois coupée – de The Rail Runs West… alors que rien n’est moins sûr). Joy fait référence au personnage de Luke Joy, associé et ennemi du héros Ben Calhoun dans cet épisode. Le titre français, « Vers l’Ouest », est, lui, la traduction (partielle) du premier titre (« Le chemin de fer va vers l’Ouest »).

 

The Rail Runs West (ou Joy Unconfined) est en fait un épisode de 50 minutes réalisé pour ouvrir la série en septembre 1966. Il reprend la trame et de nombreuses séquences de Scalplock mais en faisant disparaître plusieurs personnages pour en introduire un nouveau. Plus qu’un remontage, c’est une adaptation, puisque l’un des rôles principaux est redistribué (celui de Dave Tarrant, joué par Todd Armstrong dans Scalplock et attribué à Gary Collins dans The Rail Runs West et toute la série) : certaines des scènes où il apparaissait sont coupées, d’autres sont refilmées avec Gary Collins. Parmi les personnages supprimés, celui de Nehemiah Mather que jouait James Westerfield dans Scalplock est « fondu » dans celui de Dave Tarrant, qui reprend certaines de ses répliques et joue à sa place le rôle de courroie de transmission entre Ben Calhoun et les ouvriers du chemin de fer (dont Nehemiah était le contremaître dans le téléfilm). Ainsi, la scène où Calhoun réussit à payer ses ouvriers en actions de sa Compagnie plutôt qu’en espèces est-elle remontée, les plans d’Armstrong et Westerfield étant remplacés par des plans de Gary Collins seul. De même la scène qui suit, dans laquelle Calhoun parlait à Tarrant et Nehemiah réunis, est-elle retournée pour ne laisser en face de Dale Robertson que Gary Collins.

 

 

 

Image 1 : Scalplock : Todd Armstrong et James Westerfield (Dave Tarrant et Nehemiah Mather) écoutent Calhoun s'adressant aux ouvriers. Nehemiah proteste.

Image 2 : The Rail Runs West : Gary Collins (Dave Tarrant) écoute Calhoun s'adressant aux ouvriers. C'est lui qui proteste. 

 

Les autres personnages supprimés étaient des rôles majeurs du téléfilm : Burton Standish (joué par John Anderson), John Pendennis (interprété par Lloyd Bochner) et Joanna Royce (incarnée par Sandra Smith). Le premier apparaît encore dans The Rail Runs West sous la forme d’un portrait visible auprès de Diana Hyland lors de sa première apparition et il est évoqué dans les dialogues. Le second disparaît complètement mais son rôle d’opposant est transféré à Luke Joy (qui n’apparaissait pas dans le téléfilm) et une scène est refilmée avec Steve Ihnat en lieu et place de Lloyd Bochner (celle où il apprend par Buckeye Sullivan la perte de la BPS&D au cours d’une partie de poker). Quant à Joanna Royce, elle est également supprimée mais, l’actrice apparaissant dans la scène de la banque, elle est remplacée par une autre actrice portant les mêmes vêtements mais ne faisant que de la figuration. Comme, dans Scalplock, Sandra Smith apparaissait au côté de Woodrow Parfrey (le banquier Holmes) dans la scène suivant immédiatement la bagarre de Calhoun avec Torvald, cette scène est partiellement retournée sans l’actrice (mais toujours avec Parfrey) et un nouveau personnage y est introduit : celui du croque-mort Abel Spender, dont le rôle est développé dans la suite de The Rail Runs West (interprété par Richard Bull, le futur Nels Oleson de La Petite Maison dans la prairie).

 

 

 

 

 

En haut : Scalplock : Pendennis (Lloyd Bochner) apprend de Buckeye Sullivan (Herbert Voland) que Calhoun a gagné la BPS&D au poker. Il demande à Lucy de surveiller Calhoun. 

En bas : The Rail Runs West : Luke Joy (Steve Ihnat) apprend de Buckeye Sullivan (Herbert Voland ? On ne le voit jamais de face) que Calhoun a gagné la BPS&D au poker. Il paye Lucy pour surveiller Calhoun. 

 

 

 

Image 1 : Scalplock : Sandra Smith tient place égale entre Dale Robertson et Woodrow Parfrey. 

Image 2 : The Rail Runs West : Sandra Smith a été remplacée par une figurante qui porte son costume mais ne joue plus aucun rôle dans la scène. Elle tourne le dos aux acteurs et figure une cliente qui se trouve là par hasard. 

 

 

 

Image 1 : Scalplock : Sandra Smith au second plan avec Woodrow Parfrey. 

Image 2 : The Rail Runs West : Woodrow Parfrey occupe le deuxième plan, la figurante le troisième plan. 

 

Toutes les scènes avec Steve Ihnat dans le rôle de Luke Joy ont été ajoutées au métrage d’origine et les raccords sont plus ou moins visibles selon les scènes. Lorsque le train de Calhoun quitte la gare de Kansas City, il laisse la place dans Scalplock à une scène entre John Anderson et Lloyd Bochner, dans The Rail Runs West à une scène entre Ihnat et Stephanie Hill (Lucy), laquelle Stephanie Hill apparaissait aussi dans Scalplock. Plusieurs des apparitions de Joy sont filmées en gros plan de manière à masquer la différence de source (entre les scènes reprises de Scalplock et celles filmées pour The Rail Runs West). Lorsqu’il apparaît dans le cadre avec d’autres personnages, ce sont des acteurs convoqués pour les nouvelles scènes (comme Richard Bull) ou déjà présents dans le téléfilm mais rappelés pour des scènes additionnelles (comme Woodrow Parfrey et Stephanie Hill).

 

 

 

Image 1 : Scalplock : Standish et Pendennis (John Anderson et Lloyd Bochner) regardent s'éloigner le train de Calhoun sur le quai de la gare de Kansas City.

Image 2 : The Rail Runs West : Standish et Pendennis ont disparu de l'histoire, remplacés par Luke Joy (Steve Ihnat) qui se joint à Lucy. 

 

Plusieurs scènes additionnelles ont été tournées par Diana Hyland et Dale Robertson pour compléter The Rail Runs West. La dernière, celle du départ de Marta Grenier (le rôle de Diana Hyland), faisait apparaître John Anderson dans le téléfilm, elle est donc remplacée par une version alternative qui s’intègre à l’épilogue entièrement nouveau réalisé pour The Rail Runs West. Une scène antérieure, dans le wagon La Bonne Chance, est également ajoutée pour préparer ce départ et montée à la suite d’une scène avec Bob Random (qui joue Barnabus Rogers) : l’ensemble de la scène, réunissant Dale Robertson, Diana Hyland et Bob Random, est en fait constituée d’une courte scène additionnelle puis d’un extrait conservé de Scalplock (les confidences de Barnabus), enfin de la scène additionnelle entre Hyland et Robertson. La scène faisant suite au meurtre de l’ouvrier-payeur (Brooks) est également inédite, montrant Calhoun et Marta parlant à l’intérieur de La Bonne Chance, de même qu’une scène où Calhoun montre à Marta (encore couchée) le paysage qui défile derrière les fenêtres de La Bonne Chance ; là encore, la scène est conçue pour s’inscrire dans la continuité d’une scène présente dans Scalplock (celle où Calhoun réveille Marta), mais elle remplace deux scènes du téléfilm qui ne se déroulaient pas dans la continuité directe du réveil de la belle endormie, et où les deux personnages contemplaient le paysage défilant au passage du train. Il n’est pas impossible que certaines de ces scènes « additionnelles » aient été tournées pour le téléfilm, non retenues au montage et finalement intégrées à The Rail Runs West.

 

 

 

Image 1 : Scalplock : Le départ de Diana Hyland se fait sous l'oeil de John Anderson, au second plan. 

Image 2 : The Rail Runs West : Exit John Anderson, Diana Hyland et Dale Robertson sont seuls pour leur nouvelle scène d'adieu. 

 

Le personne incarné par David Sheiner est lui aussi concerné par la réécriture. Dans Scalplock, il est un « Frontiersman », un trappeur vêtu à l’indienne, que Calhoun rencontre sur sa route et avec lequel il fraternise ; l’homme partage plusieurs scènes avec Calhoun et finit par donner son nom (Johnny Carson) puis il réapparaît peu avant la fin du téléfilm, croisant de nouveau le chemin de Calhoun puis quittant la ville avec une squaw à sa suite. Dans The Rail Runs West, il apparaît d’emblée au côté de Calhoun, dans une scène ajoutée : il arrive en effet avec lui à Kansas City lorsque Calhoun y fait entrer le troupeau de chevaux qu’il a convoyé jusque là. Ils partagent ensuite une scène (celle du pot de vin) mais l’homme n’est plus présent lors du départ du train de Kansas City. Il réapparaît cependant avant la fin, dans une scène additionnelle : après une bagarre avec plusieurs hommes, consécutive à une bonne beuverie au saloon, il est approché par le croque-mort Spender et livre celui-ci à Calhoun pour dénoncer une conspiration ourdie par Joy avec la complicité du croque-mort. Sa dernière scène est retournée et intégrée, comme celle de Diana Hyland, à l’épilogue : il repart en expédition avec une Indienne (mais ce n’est pas la même que dans Scalplock) et fait cadeau à Barnabus d’un raton laveur qui deviendra la mascotte du train dans la série ultérieure, souvent perché sur les épaules ou la tête de Barnabus.

 

 

 

 

Images 1 et 2 : The Rail Runs West : la bagarre de saloon du Frontiersman (David Sheiner), suivie de sa rencontre avec le croque-mort Spender (Richard Bull). Une scène absente de la version éditée en DVD par Elephant Films. 

Image 3 : The Rail Runs West : La scène suivante, où le Frontiersman dépose Spender aux pieds de Calhoun, est en revanche conservée dans l'édition d'Elephant Films. Sans la scène qui précède, qui montre Spender tentant d'embaucher le Frontiersman pour faire du tort à Calhoun, elle est cependant moins compréhensible. 

 

Le reste des modifications consiste en la suppression de scènes entières de manière à ramener le métrage aux 50 minutes réglementaires. Le dénouement est recentré autour de Luke Joy et la scène de l’arrivée triomphale à Scalplock est conservée mais raccourcie, avant l’épilogue inédit. On notera que Stephen Kandel et James Goldstone (le réalisateur de Scalplock, également crédité au générique de The Rail Runs West) sont tous deux crédités pour l’écriture de Scalplock (histoire de Kandel et Goldstone, adaptée par Kandel), tandis que seul Kandel est crédité pour le scénario de The Rail Runs West, ce qui indique probablement que James Goldstone n’a pas été impliqué dans le « reformatage » de l’épisode. Il ne réalisera aucun épisode de la série subséquente.

 

La version de 50 minutes diffusée en France en ouverture de la série est The Rail Runs West, non une version « raccourcie » de Scalplock, et pour une raison logique : The Rail Runs West est déjà un travail d’adaptation réalisé par les producteurs de la série pour faire de Scalplock un « nouvel » épisode, introduisant le nouveau visage de Dave Tarrant. Quand Scalplock a été filmé, le remplacement de Todd Armstrong par Gary Collins n’était pas encore acté ; quand la France a acheté la série, en revanche, il était déjà effectif (la première diffusion française date de 1969, la série s’est achevée aux Etats-Unis en 1968) et il était logique de n’« acheter » qu’un seul visage de Dave Tarrant, outre le fait que The Rail Runs West a la même durée que les épisodes ultérieurs, au contraire de Scalplock.

 

En revanche, la version présentée sur l’édition DVD d’Elephant Films est amputée de plusieurs scènes, mineures mais dont la disparition accentue la visibilité des coupures déjà pratiquées dans The Rail Runs West (par rapport à Scalplock). Par exemple, la scène de bagarre du Frontiersman et de sa rencontre avec le croque-mort a disparu, ce qui rend moins compréhensible la scène suivante, où le Frontiersman dépose le croque-mort aux pieds de Calhoun. A l’ellipse déjà présente dans The Rail Runs West entre les deux scènes s’en ajoute ici une seconde, qui fait disparaître l’explication de la scène conservée (où le Frontiersman livre Spender à Calhoun). Disparue aussi la scène où Luke Joy ligote Marta, pourtant utile à la continuité (puisque l’on voit ensuite Calhoun libérer la jeune femme de ses liens). La disparition de quelques plans de transition ne fait que rendre plus « haché » encore le montage présenté, donnant l’impression d’un enchaînement parfois brutal d’une scène à l’autre.

 

 

Le découpage des deux versions :

 

80’

ABC, 10 avril 1966

 

 

 

 

 

 

48’’ – Générique (Opening Credits)

 

48’’ à 5’16’’ – La partie de poker (Poker Game)

 

Int. A Kansas City, Ben Calhoun gagne la BPS&D au terme d’une partie de poker avec Buckeye Sullivan et deux autres joueurs (dont Groat).

 

5’16’’ à 5’52’’ – La procession (Calhoun’s Circus)

 

Ext. 1e apparition du Frontiersman (Carson) ; il est simplement là, debout, sur le passage de Calhoun suivi par une petite procession, et Calhoun lui met un cigare dans la bouche.

 

5’52’’ à 6’04’’ – Apparition de Pendennis (Enters Pendennis)

 

Ext. Pendennis apprend par un petit garçon que l’homme qui fait tant de tapage est « l’homme vivant le plus riche ».

 

6’04’’ à 7’09’’ – Le bureau du télégraphe (The Telegraph Office)

 

Int. 1e rencontre avec Barnabus qui est employé au bureau et qui prend le message que veut envoyer Calhoun au Président Ulysses Grant, avant de partir avec Calhoun.

Un Chinois se trouve là à écrire un télégramme ; à la fin de la séquence, le télégraphiste découvre que ce message est rédigé en chinois !

 

7’09’’ à 7’19’’ – Un autre télégramme (Another Message)

 

Ext. Rue. Calhoun commence à dicter à Barnabus un télégramme pour un Secrétaire d’Etat, l’informant qu’il est devenu propriétaire de la BPS&D.

 

7’19’’ à 7’56’’ – « … Scalplock & Defiance est perdu ! » (« … Scalplock & Defiance is lost ! »)

 

Int. Pendennis apprend par Sullivan la perte de la BPS&D, qu’il s’apprêtait à acheter. Sullivan apparaît de dos et de face.

Pendennis charge une fille du lieu, Lucy, de garder un œil sur Calhoun.

 

7’56’’ à 8’18’’ – La procession se déplace (The Circus Goes on)

 

Ext. Calhoun s’apprête à dicter un message pour le Ministre de l’Intérieur. Il est abordé par Lucy.

 

8’18’’ à 10’12’’ – Chez le tailleur (At the Tailor’s)

 

Int. Calhoun commande toute une garde-robe et habille aussi Barnabus.

Le Frontiersman a suivi la procession jusque là. Lucy apporte du Champagne à la demande de Calhoun.

 

10’12’’ à 11’05’’ – Un wagon privé (A Private Car)

 

Ext. L’ingénieur Scrimp annonce à Calhoun qu’un wagon privé exige des mois de construction, comme La Bonne Chance qu’il va bientôt livrer à Burton Standish, directeur de l’Union Pacific (Railroad).

 

11’05’’ à 13’12’’ – Rencontre avec Marta (Meet the Girl Marta)

 

Int. La Bonne Chance. Calhoun rencontre Marta Grenier, sous le portrait du fier Burton Standish. Il lui annonce qu’il va prendre possession de ce wagon privé… et d’elle en prime.

 

13’12’’ à 16’12’’ – Le pot de vin (The Bribe)

 

Int. Calhoun verse à Scrimp 10.000 $ pour que ce wagon lui soit attribué (avec un coup de pouce du Frontiersman qui menace Scrimp de son couteau pour l’aider à prendre la bonne décision).

Le Frontiersman appelle Calhoun « partner » et Calhoun, l’appelle « friend » (ne connaissant pas son nom).

 

16’12’’ à 17’01’’ – A la gare (At the Train Station)

 

Ext. La Bonne Chance est attachée au train de Calhoun en gare de Kansas City. Il y a foule sur le quai et toujours une fanfare.

 

17’01’’ à 18’14’’ – A l’intérieur du wagon (Inside the Car)

 

Int. Le Frontiersman débarrasse Calhoun de l’encombrant Scrimp, ivre mort. Le Frontiersman révèle son nom : Carson (Johnny, pas Kit).

 

18’14’’ à 19’47’’ –  En route ! (En Route !)

 

Ext. Le train quitte la gare sous les vivats. Le télégraphiste apporte à Calhoun la réponse du Président Grant qui lui souhaite bonne chance. Calhoun jette des billets de banque à la volée.

Pendennis jure à Standish (dont le portrait a été débarqué sur le quai de la gare) d’avoir le scalp de Calhoun.

 

19’47’’ à 19’55’’ – Le train se déplace (Moving Train)

 

Plans de transition : le train en déplacement. Départ de Kansas City et plus tard dans la journée (lumière du soir).

 

19’55’’ à 21’ – Porte à porte (Door to Door)

 

Int. Dialogue Marta – Calhoun (entré par la porte de droite). Apparition de Barnabus (par la porte de gauche) en tenue de cuisinier : il a suivi Calhoun et s’est improvisé chef de cuisine, désireux de continuer l’aventure. Par plaisanterie (ou pas), Calhoun le nomme Executive Vice-President of the BPSD.

 

21’ à 21’26’’ – Le souper (Supper)

 

Int. Calhoun dîne avec Marta.

 

21’26’’ à 21’45’’ – Debout, M. Calhoun ! (Wake Up, Mr Calhoun !) 

 

Ext. / Int. Le lendemain matin, Barnabus réveille Calhoun : Buffalo Pass est en vue.

 

21’45’’ à 22’08’’ - Debout, Marta ! (Wake Up, Marta !)

 

Int. Calhoun réveille Marta.

 

22’08’’ à 22’21’’ – Buffalo Pass (Buffalo Pass)

 

Ext. Dialogue Barnabus – aiguilleur devant la jonction « Buffalo Pass ».

 

22’21’’ à 22’48’’ –  Adorable Marta (Sweet Marta)

 

Int. Dialogue Marta – Calhoun (et un plan de Barnabus remontant dans le train). Marivaudage.

 

22’48’’ à 23’21’’ – Le train avance (The Train Goes on)

 

Ext. Le train passe Buffalo Pass et continue sa progression.

 

23’21’’ à 23’32’’ – Deux jours encore (Two Days Yet)

 

Ext. (studio) Sur la plate-forme de La Bonne Chance, Marta et Calhoun admirent le paysage. Marivaudage. Encore deux jours avant d’atteindre le bout de la ligne.

 

23’32’’ à 23’40’’ – Le train avance (The Train Goes on)

 

Plan de transition : le train suit la ligne.

 

23’40’’ à 24’12’’ - La construction d'un Empire (To Build an Empire)

 

Int. Dialogue Marta – Calhoun (« an Empire », dit-il en lui faisant admirer encore le paysage). Baiser.

 

24’12’’ à 24’15’’ – LE plan (THE shot)

 

Ext. Le train vu de face, affichant fièrement son numéro 3 et la cheminée crachant sa fumée blanche.

 

24’15’’ à 25’29’’– Le bout de la ligne (End of the Railroad)

 

Ext. Le train arrive au bout de la ligne et est salué par les ouvriers. Apparition de l’ingénieur Dave Tarrant et du contremaître Nehemiah Mather.

 

25’29’’ à 27’20’’ – Ruiné (Broken)

 

Int. La Bonne Chance. Dave apprend à Calhoun que la BPSD a 500.000 $ de dettes. Marta annonce qu’elle va faire ses paquets.

 

27’20’’ à 27’50’’ - Les actions de la Compagnie (The Company Stocks)

 

Int. cabine Marta. Calhoun a un plan de secours : des actions de la Compagnie, qu’il a fait imprimer à Kansas City.

 

27’50’’ à 30’54’’ – Calhoun s’adresse aux ouvriers (Calhoun Speaks to the Workers)

 

Ext. Calhoun arrive à persuader les ouvriers d’accepter des actions de la BPS&D en attendant de recevoir du cash. Protestations de Nehemiah.

 

30’54’’ à 31’04’’ – L’admiration de Marta (Marta’s Admiration)

 

Int. Impressionnée par ce revirement, Marta commence à remettre en place les vêtements qu’elle avait commencé à empaqueter.

 

31’04’’ à 31’10’’ – La fierté de Calhoun (Calhoun’s Proudness)

 

Ext. Calhoun contemple ses ouvriers qui se pressent pour avoir chacun son action.

 

31’10’’ à 34’16’’ – « Je vais construire un rêve » (« I’m Gonna Build a Dream »)

 

Int. La Bonne Chance. Calhoun persuade Dave de croire en lui et engage Nehemiah à faire de même.

 

34’16’’ à 36’02’’ – Le lendemain matin (The Next Morning)

 

Ext. Calhoun impressionne ouvriers, ingénieur et contremaître : il a construit durant la nuit une ancre de tension qui facilitera le travail des ouvriers. Nehemiah se range à ses côtés.

 

36’02’’ à 36’44’’ – Le repos du guerrier (Warrior’s Rest / Broken again)

 

Int. Détente pour Calhoun dans les bras de Marta. (« Broken again » parce que Calhoun dit qu’il a le dos brisé – « broken » - en plusieurs endroits.)

 

36’44’’ à 37’20’’ – Calhoun arrive à Scalplock (Calhoun Arrives at Scalplock)

 

Ext. Entrée de Calhoun à Scalplock à cheval sous une pluie battante. Il se rend à l’entrepôt de Royce Freighting & Warehousing.

 

37’20’’ à 39’25’’ – Rencontre avec Joanna Royce (Meet Joanna Royce)

 

Int. Calhoun rencontre Joanna Royce, partenaire indispensable dans la poursuite de son projet.

 

39’25’’ à 39’35’’ – En attente de paiement (Payment Wanted)

 

Ext. Hommes et femmes attroupés devant la banque où se trouve Calhoun, et attendant d’être payés.

 

39’35’’ à 40’20’’ – Dans la banque (At the Bank)

 

Int. Dialogue Calhoun – Holmes en présence de Joanna Royce.

 

40’20’’ à 40’27’’ – Et voici Tovald (Here Comes Tovald)

 

Ext. Nils Tovald, rude bûcheron, se dirige d’un pas assuré vers la banque.

 

40’27’’ à 43’49’’ – Le combat (The Fight)

 

Ext. Tovald réclame son argent, Calhoun le paye puis déclenche une bagarre épique.

 

43’49’’ à 45’30’’ – Retour aux affaires (Back in Business)

 

Ext. Au terme de la bagarre, Tovald réjoui entraîne les autres créanciers au travail. Calhoun a prouvé qu’il était un homme fiable !

Holmes se laisse à son tour persuader de se fier à Calhoun et de lui ouvrir un compte.

 

45’30’’ à 46’38’’ – Relation strictement professionnelle (Strictly Business)

 

Ext. Joanna impressionnée elle aussi. Affaires et marivaudage.

 

46’38’’ à 47’06’’ – Le berger basque (The Basque Shepherd)

 

Ext. Calhoun trouve un berger basque debout devant La Bonne Chance.

 

47’06’’ à 49’59’’ – Armageddon (Armageddon)

 

Int. La Bonne Chance. Barnabus, Marta, Dave, Nehemiah et John Pendennis attendent Calhoun. Pendennis a racheté les dettes de la BPS&D qu’il considère désormais comme sienne. Calhoun ne s’avoue pas vaincu.

 

49’59’’ à 53’38’’ – Les deux femmes (The Two Ladies)

 

Ext. Joanna prise entre Pendennis, Calhoun… et Marta, qui suscite sa jalousie. Elle continue néanmoins de traiter avec Calhoun, quand bien même il n’a pas l’argent pour la payer. Pendennis promet d’être moins indulgent et attend le règlement des dettes pour la fin de la semaine.

 

53’38’’ à 54’20’’ – Travailler et parler (Work and Talk)

 

Ext. Ouvriers travaillant à la construction du pont sur lequel doit passer la voie et échangeant des commentaires sur Calhoun, qui attestent leur foi en l’homme.

 

54’20’’ à 55’40’ – La paye (The Payroll)

 

Ext. Nuit. Calhoun apporte la paye dans une sacoche qu’il remet à Brooks, l’ouvrier-payeur.

 

55’40’’ à 56’04’’ – L’agression (Struck Down)

 

Int. Brooks, dans sa tente, est attaqué (par un homme muni d’une houlette basque).

 

56’04’’ à 58’54’’ – La bataille (Battle)

 

Ext. Calhoun rend courage aux ouvriers. Bataille entre ouvriers et bergers basques de Pendennis.

 

58’54’’ à 59’16’’ – Pendant ce temps, à Scalplock… (Meanwhile, at Scalplock…)

 

Ext. La ville prépare l’accueil du train mais les rumeurs circulent, disant que le pont n’est pas viable, ni même terminé.

 

59’16’’ à 62’18’’ – Scalplock (Scalplock)

 

Ext. Le train passe le pont et arrive à Scalplock sous les vivats. Discours de Calhoun, plus ou moins interrompu par le passage des moutons de Pendennis.

 

62’18’’ à 62’51’’ – Nouvelle étape (Next step)

 

Int. cabine Marta. Dialogue Calhoun – Marta : la prochaine étape sera celle du tribunal, devant lequel Pendennis compte s’emparer de la BPS&D.

 

62’51’’ à 63’04’’ – L’arrivée du Juge (Enters the Judge)

 

Ext. Pendennis accueille le Juge Bidelle sur le quai de la gare, où aura lieu le jugement.

 

63’04’’ à 63’48’’ – Jalousie (Jealousy)

 

Int. cabine Marta. Calhoun – Marta – Joanna. Rivalité féminine.

 

63’48’’ à 67’33’’ - Le baiser (The Kiss)

 

Int. La Bonne Chance. 1) Calhoun – Joanna. Baiser.

2) Calhoun – Marta – Barnabus. Confidences de Barnabus.

 

67’33’’ à 71’23’’ – L’audience (The Hearing)

 

Ext. Exposition du litige. Apparition surprise de Burton Standish qui offre de racheter la BPS&D à Calhoun pour 250.000 $.

 

71’23’’ à 72’18’’ – Suspension (Recess)

 

Ext. Calhoun rencontre Carson, s’étant éloigné durant la suspension d’audience. Le Frontiersman repart vers les étendues sauvages avec sa squaw. Il offre à Calhoun une bouteille de Champagne en souvenir de Kansas City.

 

72’18’’ à 72’51’’ – Confiance (Trust)

 

Ext. Nehemiah remet à Calhoun de l’argent pour une action de la Compagnie : il affirme qu’il y croit encore.

 

72’51’’ à 74’44’’ – L’aventure continue (The Adventure Continues)

 

Ext. Le Juge déclare que la BPS&D reste entre les mains de Calhoun : c’est la condition pour que Standish la rachète ensuite. Mais Calhoun déclare, contre toute attente, qu’il ne vendra pas.

 

74’44’’ à 75’59’’ – Promesse (Promise)

 

Int. La Bonne Chance. Standish admet sa défaite momentanée mais il fera son possible pour empêcher Calhoun de mener à bien son projet.

 

75’59’’ à 78’28’’ - Au revoir et bonjour (Goodbye and Hello) 

 

Ext. Marta repart avec Standish. Joanna attend Calhoun devant La Bonne Chance.

Int. La Bonne Chance. Calhoun – Joanna.

 

78’28’’ à 78’32’’ – Finale (Finale)

 

Ext. Explosions sur la voie (dans le cadre des travaux), fondu enchaîné avec la fumée du train puis :

 

78’32’’ à 79’26’’ – Générique (End Credits)

 

 

THE RAIL RUNS WEST / JOY UNCONFINED

50’

ABC, 12 septembre 1966

 

 

 

 

 

 

Scène reprise de Scalplock

Scène alternative (refilmée)

Scène ajoutée

&  Scènes absentes de la version Elephant Films (durée épisode 44’20’’)

 

 

45’’ – Générique (Opening Credits)

 

45’’ à 1’32’’ – L’arrivée à Kansas City (The Arrival at Kansas City)

 

Ext. Ben Calhoun arrive à Kansas City avec un troupeau de chevaux qu’il a convoyé jusque là. Il est accompagné du Frontiersman.

 

1’32’’ à 4’19’’ – Luke Joy (Luke Joy)

 

Int. Bureau de Groat. Luke Joy, son associé, essaie de doubler Calhoun ; combat, défaite de Joy. Groat paye les chevaux, Calhoun jette la moitié de l’argent par terre, près de Joy. Groat lui parle d’une partie de poker le soir même.

 

4’19’’ à 8’28’’ - La partie de poker (Poker Game)

 

Int. Ben Calhoun gagne la BPS&D au terme d’une partie de poker avec Buckeye Sullivan et deux autres joueurs (dont Groat).

 

&  8’28’’ à 8’38’’ - La procession (Calhoun’s Circus)

 

Ext. Calhoun se déplace, suivi d’un petit cortège. 

 

8’38’’ à 9’29’’ -  Le bureau du télégraphe (The Telegraph Office)

 

Int. 1e rencontre avec Barnabus qui est employé au bureau et qui prend le message que veut envoyer Calhoun, avant de partir avec ce dernier.

Un Chinois se trouve là à écrire un télégramme (la fin de la séquence, où le télégraphiste découvre que ce message est rédigé en chinois, est coupée).

 

9’29’’ à 9’38’’ – Un autre télégramme (Another Message)

 

Ext. Rue. Calhoun commence à dicter à Barnabus un télégramme pour un Secrétaire d’Etat, l’informant qu’il est devenu propriétaire de la BPS&D.

 

9’38’’ à 10’15’’ – Joy médite une revanche (Joy Prepares for Revenge)

 

Int. Joy apprend par Sullivan que Calhoun a gagné la BPS&D aux cartes. Il entend avoir sa part. Il paye Lucy pour garder un œil sur Calhoun.

 

10’15’’ à 11’01’’ - Un wagon privé (A Private Car)

 

Ext. L’ingénieur Scrimp annonce à Calhoun qu’un wagon privé exige des mois de construction, comme La Bonne Chance qu’il va bientôt livrer à Burton Standish, directeur de l’Union Pacific (Railroad).

 

11’01’’ à 12’33’’ – Rencontre avec Marta (Meet the Girl Marta)

 

Int. La Bonne Chance. Calhoun rencontre Marta Grenier, sous le portrait du fier Burton Standish. Il lui annonce qu’il va prendre possession de ce wagon privé… et d’elle en prime.

 

12’33’’ à 14’17’’ – Le pot de vin (The Bribe)

 

Int. Calhoun verse à Scrimp 10.000 $ pour que ce wagon lui soit attribué (avec un coup de pouce du Frontiersman qui menace Scrimp de son couteau pour l’aider à prendre la bonne décision).

Calhoun invite Barnabus à prendre place dans le train.

 

14’17’’ à 15’05’’ – En route ! (En Route !)

 

Ext. La Bonne Chance est attachée au train de Calhoun en gare de Kansas City. Il y a foule sur le quai et toujours une fanfare.

Le train quitte la gare sous les vivats.

14’49’’ à 15’05’’ - Lucy est sur le quai, Joy est à ses côtés.

 

&  15’05’’ à 15’10’’ – Le train se déplace (Moving Train)

 

Plan de transition : le train avance (soirée).

 

&  15’10’’ à 15’33’’ – Le souper (Supper)

 

Int. Calhoun dîne avec Marta.

 

15’33’’ à 15’52’’ - Debout, M. Calhoun ! (Wake Up, Mr Calhoun !) 

 

Ext. / Int. Le lendemain matin, Barnabus réveille Calhoun : Buffalo Pass est en vue.

 

15’52’’ à 16’14’’ - Debout, Marta ! (Wake Up, Marta !)

 

Int. Calhoun réveille Marta.

 

16’14’’ à 16’36’’ – Un Empire à construire (An Empire to Build)

 

Int. cabine Marta. Calhoun l’invite à regarder le paysage, son « Empire » en construction.

 

16’36’’ à 17’39’’ - Le bout de la ligne (End of the Railroad)

 

Ext. Le train arrive au bout de la ligne et est salué par les ouvriers.

 

17’39’’ à 18’02’’ – Rencontre avec Dave Tarrant (Meet Dave Tarrant)

 

Dave Tarrant se présente à Calhoun.

 

18’02’’ à 18’57’’ – Ruiné (Broken)

 

Dave apprend à Calhoun que la BPS&D a 500.000 $ de dettes. Marta déclare qu’elle va faire ses bagages.

 

18’57’’ à 19’14’’ - Les actions de la Compagnie (The Company Stocks)

 

Int. cabine Marta. Calhoun a un plan de secours : des actions de la Compagnie, qu’il a fait imprimer à Kansas City.

 

19’14’’ à 21’34’’ – Calhoun s’adresse aux ouvriers (Calhoun Speaks to the Workers)

 

Ext. Calhoun arrive à persuader les ouvriers d’accepter des actions de la BPS&D en attendant de recevoir du cash. Protestations de Dave Tarrant.

 

21’34’’ à 23’22’’ – Le marché (The Deal)

 

Int. La Bonne Chance. Calhoun persuade Dave de croire en lui.

 

23’22’’ à 23’39’’ - Calhoun arrive à Scalplock (Calhoun Arrives at Scalplock) (1)

 

Ext. Entrée de Calhoun à Scalplock à cheval sous une pluie battante.

 

23’39’’ à 23’48’’ – Joy en embuscade (Joy Waiting)

 

Luke Joy voit arriver Calhoun.

 

&  23’49’’ à 23’54’’ - Calhoun arrive à Scalplock (Calhoun Arrives at Scalplock) (2)

 

Calhoun à cheval sous la pluie.

 

&  23’54’’ à 24’02’’ - En attente de paiement (Payment Wanted)

 

Ext. Hommes et femmes attroupés devant la banque où se trouve Calhoun, et attendant d’être payés.

 

24’02’’ à 24’40’’ – Dans la banque (At the Bank)

 

Int. Dialogue Calhoun – Holmes. Une actrice différente est habillée comme Sandra Smith (Joanna Royce) et n’a qu’un rôle de figurante.

 

24’40’’ à 24’48’’ – Et voici Tovald (Here Comes Tovald)

 

Ext. Nils Tovald, rude bûcheron, se dirige d’un pas assuré vers la banque.

 

24’48’’ à 27’52’’ – Le combat (The Fight)

 

Int. Tovald réclame son argent, Calhoun le paye puis déclenche une bagarre épique. Une actrice différente est habillée comme Sandra Smith (Joanna Royce) et n’a qu’un rôle de figurante.

 

27’52’’ à 29’46’’ – Retour aux affaires (Back in Business)

 

Ext. Au terme de la bagarre, Tovald réjoui entraîne les autres créanciers au travail. Calhoun a prouvé qu’il était un homme fiable !

28’25’’ : Holmes se laisse à son tour persuader de se fier à Calhoun et de lui ouvrir un compte (scène refilmée sans Sandra Smith). Le croque-mort Spender réclame l’argent qui lui est dû.

29’37’’ : Joy interpelle Holmes avec des « révélations » sur Ben Calhoun.

 

29’46’’ à 30’07’’ – La paye (The Payroll)

 

Calhoun remet à Brooks la paye des ouvriers.

 

30’07’’ à 30’55’’ – Joy passe à l’action (Joy’s Move)

 

Joy monte la ville contre Calhoun qu’il accuse de fraude.

 

30’55’’ à 33’05’’ – Tarrant à la rescousse (Tarrant’s Help)

 

Calhoun, aidé de Dave Tarrant, retourne la foule dressée par Joy et obtient du banquier Holmes huit jours pour prouver sa fiabilité financière. Certains plans (hommes à cheval) sont repris de Scalplock.

 

33’05’’ à 33’35’’ – Le meurtre (The Murder)

 

Brooks est tué par Joy qui vole l’argent de la paye.

 

33’35’’ à 34’20’’ – Le prix du rêve (The Price of a Dream)

 

Int. La Bonne Chance. Dialogue Calhoun – Marta pendant qu’à l’extérieur on dépose le corps de Brooks dans un chariot.

 

34’20’’ à 34’41’’ – Retour au travail (Back to Work)

 

Ext. Calhoun rend courage aux ouvriers.

 

&  34’41’’ à 34’48’’ – La construction du pont (The Building of a Bridge)

 

Ext. Ouvriers travaillant au pont.

 

&  34’48’’ à 35’17’’ – La fierté des bâtisseurs (Proudness of the Builders)

 

Ext. Dialogue Calhoun – Tarrant observant les travaux.

 

35’17’’ à 38’19’’ – Les confidences de Barnabus (Barnabus’ Confidence)

 

Int. La Bonne Chance. Calhoun retrouve Marta et Barnabus à l’intérieur. Confidences de Barnabus. Dialogue Marta – Calhoun : Marta annonce qu’elle va repartir à Kansas City.

 

38’19’’ à 39’ – Chez le croque-mort (At the Undertaker’s)

 

Int. Boutique de A.T. Spender. Joy partage l’argent volé.

 

&  39’ à 40’05’’ – La bagarre de Carson (Carson’s Fight)

 

Ext. Bagarre entre Carson et plusieurs hommes devant le saloon. Spender fait une offre à Carson (sans se douter qu’il connaît Calhoun).

 

40’05’’ à 40’52’’ – L’aveu de Spender (Spender’s Confession)

 

Ext. Carson dépose Spender, piteux, aux pieds de Calhoun. Il lui fait avouer les détails du plan de Joy pour empêcher le train d’arriver à Scalplock.

 

40’52’’ à 41’22’’ – Joy et ses complices (Joy and his Partners)

 

Int. Boutique de A.T. Spender. Joy discute avec ses complices.

 

41’22’’ à 43’10’’ – L’attaque du train de Calhoun (Assault on Calhoun’s Train)

 

Ext. Le train passe le pont. (C’est Dave Tarrant qui conduit le train). Plans extérieurs repris de Scalplock sauf l’attaque du train et la montée de Joy dans le train.

 

43’10’’ à 46’31’’ – Trouver la bombe (Find the Bomb)

 

Int. La Bonne Chance / Ext. Locomotive / Scalplock. Joy  [ &  ligote Marta et ] cache une bombe. Calhoun passe de la locomotive à La Bonne Chance, combat Joy, libère Marta et trouve la bombe, qu’il jette en l’air (où elle explose), à l’arrivée à Scalplock.

 

46’32’’ à 49’05’’ – Epilogue (Epilog)

 

Ext. Scalplock. Départ de Marta. Départ de Carson (avec une squaw) qui offre un raton laveur à Barnabus (en lui suggérant de l’appeler Ulysses comme le Président). Dave Tarrant annonce que Buckeye Sullivan n’avait pas achevé le tracé du chemin de fer : ce sera donc à eux de le faire en avançant vers Defiance.

 

&  Le générique de fin de l’édition DVD ne contient pas les noms des acteurs (il s’agit du générique de l’épisode suivant, amputé des noms d’acteurs).

 

Tag(s) : #Arrêt sur épisode

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :