Guide réalisé par Thierry Le Peut

 

 

 

 

saison 1  -  saison 2  -  saison 3  -  saison 4  -  saison 5

 

 

Saison 3

(1983-1984)

 

executive producers Aaron Spelling, Leonard Goldberg

supervising producer Rick Husky

produced by Jeffrey Hayes

co-producers Ed Waters (1 à 11), Jack V. Fogarty (12 à 22), Simon Muntner (12 à 22)

associate producer Kenneth R. Koch

creative consultant Simon Muntner (1 à 11)

executive story editor Jack V. Fogarty (1 à 11), Dick Nelson (12 à 22)

story editor Robert Bielak (12 à 22)

music by John Davis (sauf 7, 14, 15, 18, 20, 22),

Jeff Sturges (5), Alan Silvestri (7), Frank Denson (14, 15, 18, 20, 22)

theme by Mark Snow

 

3.01  The Return (L’obsession)

ABC, 1er octobre 1983

Ecrit par Mark Rodgers

Réalisé par Sigmund Neufeld, Jr

William Lucking

 

Laurie Prange

 

James Sutorius

 

Hooker et Romano interviennent lors d’un hold-up. Hooker reconnaît l’un des hommes : il s’agit du Manchot, qui a abattu son équipier Johnny Durrell lors d’un autre hold-up, cinq ans plus tôt. Il n’a jamais été retrouvé. Cette fois encore, il échappe à Hooker mais celui-ci est déterminé à ne pas le laisser filer une fois de plus. Il retourne voir les personnes impliquées cinq ans plus tôt : Freddie Hamilton, qui avait donné le tuyau sur le hold-up, et Alma Ford Prentiss, la compagne de Lou Gresham, le complice du Manchot, abattu lors du hold-up. Aucun n’accepte de renseigner Hooker, bien qu’il soit persuadé qu’ils savent quelque chose. De fait, Alma a fourni un logement au Manchot, qui a aidé son frère Ray après qu’il eut été blessé. Pour amener Freddie à parler, Hooker lui tend un traquenard avec le concours de Corrigan et Stacy. Pour échapper aux poursuites, il livre alors le nom du Manchot : Jack Clayton. Alma à son tour se met à table et avoue où se cache Clayton. Ce dernier cependant n’est pas dans la planque quand la police s’y rend. Il enlève Alma et l’oblige à participer à un nouveau coup, avec Tom Fischetti. Cette fois, Hooker et Romano sont sur place et Hooker arrête Clayton au terme d’une poursuite…

Avec Richard Herd (Captain Dennis Sheridan) et William Lucking (Jack Clayton), Laurie Prange (Alma Ford Prentiss), James Sutorius (Freddie Hamilton), Troas Hayes (Carol Durrell) et Marine Jahan (Evelyn West). Et avec Judd Omen (Tom Fischetti), Michael Champion (Fleming), Eddie Allen Bell (George).

Hooker distribue les rôles

Détente sur le Pier

Nouveau départ : un nouveau générique intégrant James Darren, Hooker habite dans une chambre de motel (« C’est provisoire », dit-il à Romano) et l’on apprend que Fran et les enfants sont partis vivre en Oregon, Richard Herd n’est plus crédité au générique mais en ouverture de l’épisode (en qualité de Special Guest Star), nouvelle immatriculation pour la voiture de Hooker et Romano.

Romano disant à Hooker qu’il doit quitter la chambre de motel sinistre où il vit : « Ce sont les méchants qui vivent dans des cellules, pas les flics. » (« It’s the bad guys who belong in the cells, not the cops. »)

Romano à Hooker : « Ils nous attendent : les agresseurs, les violeurs, les voleurs, les tueurs ! » (« They’re waiting for us : the muggers, the rapists, the robbers, the killers ! ») Hooker : « Ouais, c’est la jungle, là dehors. » (« Yeah, it’s a jungle out there. »)

Hooker à Sheridan : « Il y a cinq ans, je suis sorti de l’hôpital et pas mon équipier. J’ai troqué mon badge en or contre un uniforme pour une seule raison : revenir dans la rue et frapper le crime quand il se produit, pas après coup. » (« Five years ago, I came out of the hospital and my partner didn’t. I traded in my gold shield for a set of blues for one reason : to get back on the streets and hit crime as it comes down, not after the fact. »)

 

3.02  Carnal Express (Des femmes disparaissent)

ABC, 8 octobre 1983

Ecrit par Joe Viola

Réalisé par Sigmund Neufeld, Jr

Richard Lynch

 

Peter Brown

 

Billy Drago

 

Hooker est témoin de l’enlèvement de Bonnie McCall, une jeune femme qu’il a aidée à sortir de l’enfer de la drogue. Il parvient à arrêter l’un des deux kidnappeurs, Hannaman, mais l’autre, Carl Malek, s’enfuit avec Bonnie. Il la remet entre les mains de Virgil Dobbs qui lui fait quitter le pays dans un jet de Pacific Medical Airlift, direction le Mexique, d’où elle sera envoyée à qui l’achètera. Stacy, qui aidait également Bonnie, décide de se faire embaucher au Pleasure Palace, un club où Bonnie avait posé sa candidature pour être danseuse. Stacy attire immédiatement l’attention de Dobbs qui a besoin de chair fraîche pour contenter son associé mexicain, Mendez. Hooker et Romano, de leur côté, parviennent à mettre la main sur Malek et, de là, établissent la complicité de Dobbs, qui vient du même bled de Floride, Cayville. Mais Dobbs enlève bientôt Stacy et s’apprête à lui faire suivre le même chemin que Bonnie. Hooker et Romano tentent d’empêcher l’avion de décoller…

Trisha Noble

 

Beth Schaffel

 

Lionel Smith

 

Avec Richard Lynch (Virgil Dobbs), Peter Brown (Lt Drummer), Billy Drago (Carl Malek), Beth Schaffel (Bonnie McCall) et Trisha Noble (Lorraine Daggett). Et avec Lionel Smith (Richie Pace), Shawn Weatherly (Claudia Cole), Michael Swan (Peterson), Eric Mason (Alberto Mendez), Marla Heasley (Joan), Kathy Ryan (Shirley), Ray Duke (Quinn).

Sheridan n’apparaît pas et le Lt Drummer prend en quelque sorte sa place : il occupe même son bureau, dont le nom de Sheridan a disparu, remplacé par la mention « Homicide Robbery ».

Drummer : « J’ignore si c’est vous qui trouvez les ennuis ou eux qui vous trouvent, Hooker. »

Pour les besoins de sa couverture, Stacy occupe l’appartement de Hooker au Safari Inn tandis que Hooker emménage provisoirement dans l’appartement de Stacy au Marina Club Apartments (là même où Stacy a enquêté dans 2.14).

L’occasion de voir Stacy en tenue affriolante danser devant les clients du Pleasure Palace – dont Hooker et Romano. Un extrait de cette prestation est intégré au générique de la série.

Romano n’en revient pas de voir que le charme de Hooker semble avoir séduit sa voisine Claudia Cole, qui débarque en bikini pour lui emprunter… une marmite. Romano est bouche bée devant la belle mais Hooker semble ne pas même remarquer sa tenue.

 

 

3.03  Chinatown (Le sosie de May Ling)

ABC, 15 octobre 1983

Ecrit par Simon Muntner et Jack V. Fogarty

Réalisé par Don Chaffey

Patricia Thomson et William Shatner

Au cours d’une intervention dans Chinatown, Hooker croit voir un fantôme : une jeune femme qui est le sosie parfait de Mai Ling, dont il fut amoureux dix-huit ans plus tôt quand, jeune recrue, il patrouillait dans le quartier chinois. Leur histoire d’amour s’arrêta le jour où le mari de Mai Ling, Chow Duc Khan, que l’on croyait mort, réapparut soudain. Hooker exige du Lt Drummer l’autorisation d’enquêter à Chinatown sur un réseau de trafic d’armes, ce qui lui permet de revenir sur les traces de son passé. Il découvre que la jeune femme qu’il a vue est la fille de Mai Ling, Nancy, qui a repris la boutique de cette dernière, avec son père. Ce dernier s’occupe aussi d’une école d’arts martiaux, House of Shanghai, mais Hooker et Romano en viennent à penser qu’il est impliqué dans le trafic d’armes, auquel participe l’un de ses proches, George Po. Hooker pense que Chow Duc utilise les vieux passages secrets qui parcourent les sous-sols de Chinatown et arrivent jusque sous la boutique de Mai Ling. Corrigan joue les acheteurs sous couverture pour tendre un piège aux trafiquants puis, en arrêtant Po, Hooker oblige Chow Duc à faire lui-même la livraison…

James Shigeta
George Kee Cheung

 

Benson Fong
James Darren & Danil Torppe

 

Peter Brown
Andy Wood

 

Avec James Shigeta (Chow Duc Khan), Patricia Thomson (Nancy Ling Khan), Peter Brown (Lt Drummer) et Benson Fong (Lee Chan). Et avec George Kee Cheung (Po), Andy Wood (Condon), Danil Torppe (Sid Ennis), Rob Kim (Tsung).

Chow Duc se dit anxieux de tester les compétences en arts martiaux de Hooker ; mais quand vient l’affrontement final le « maître » se révèle pour Hooker un bien piètre adversaire.

L’antagonisme entre Drummer et Hooker nourrit plusieurs scènes : Drummer est un Lieutenant qui cherche ses galons de Capitaine, Hooker une forte tête qui ne cache pas son mépris et exige plus qu’il ne demande.

 

 

3.04  The Cheerleader Murder (Le grand chef)

ABC, 22 octobre 1983

Ecrit par Gerald Sanford

Réalisé par Cliff Bole

Hooker, Romano, Corrigan et Stacy poursuivent un garçon qui a volé une Firebird. La poursuite se termine dans la devanture d’un magasin mais, surtout, Stacy découvre dans le coffre le cadavre d’une adolescente, Gloria Neely. Le voleur de la voiture est mis hors de cause. L’autopsie révèle que Gloria était addict à la cocaïne et qu’elle avait subi un avortement, deux choses que son père semble avoir ignorées, ou s’être désintéressé. Hooker et Romano retrouvent le médecin qui a pratiqué l’avortement illégal, le Dr Adam Garwood, que Hooker n’hésite pas à menacer de faire fermer son officine. Garwood envisage alors de quitter la ville et réclame de l’argent à Miles Dickson. Ce dernier est un réalisateur de films pornographiques mettant en scène des adolescentes ; c’est lui qui a payé Garwood pour l’avortement mais il n’entend pas le payer pour se sauver dans un autre Etat. Le patron de Dickson, George Laszlo, propriétaire du club Black Star qui abrite le studio de tournage de Dickson, envoie ses gardes du corps abattre Garwood en pleine rue. Poursuivant les deux tueurs, Hooker en abat un mais l’autre se sauve après avoir écrasé sa voiture de patrouille avec un engin de chantier !

Hooker se rend avec Romano, Corrigan et Stacy au Black Star, sous couverture. Parvenue à se glisser dans les bureaux, Stacy y trouve des photos de Gloria. Hooker doit cependant demander à une amie de Gloria, Lisa Telford, de les aider. Approchée, comme Gloria, pour tourner nue devant la caméra de Dickson, elle a refusé ; à la demande de Hooker, elle change d’avis afin de permettre à la police de prendre Dickson en flagrant délit. Accusé du meurtre de Gloria, Dickson dénonce son patron Laszlo, qui est arrêté en tentant de fuir…

Joe Penny
Katherine Justice

 

James Luisi
Jenny Sherman

 

Dana Kimmell
Ben Slack

 

Avec Joe Penny (Miles Dickson), James Luisi (George Laszlo), Katherine Justice (Joan Wagner), Jenny Sherman (Michelle Jameson) et Dana Kimmell (Lisa Telford). Et avec Bill Cross (Chuck Neely), Ben Slack (Dr Garwood) et Tony Perez (Vice cop), Lee Lucas (Tommy Carmel), J. Robert Bailey (Wayne), Alex Daniels (Paul) et Charles Picerni (Laszlo’s bodyguard – non crédité).

On retrouve ici une ambiguïté récurrente dans la série : Hooker s’indigne de la débauche à laquelle sont abandonnés les adolescents mais il finit par demander à une lycéenne qui a eu le courage de refuser de tourner dans les videos porno de Dickson… d’y retourner, pour aider la police à coincer le bonhomme. Dans le cadre « fantasy » de la série, évidemment, papa Hooker est là pour veiller sur elle et intervenir au bon moment. Mais cela ne change rien à l’ambiguïté du message.

Au début de l’épisode, durant une patrouille de nuit, Romano s’étonne de voir autant de gamins dans la rue à une heure aussi avancée. Est-ce que leurs parents s’en désintéressent ? Réponse de Hooker, qui a dû se poser cette question bien souvent : « You tell me ! »

On croit reconnaître dans la rue où Garwood est abattu la même rue de studio vue si souvent dans 87th District ou L’Homme de fer, avec le cinéma, la boîte aux lettres bleues etc.

Dans la série « Hooker, tu as encore bousillé ta voiture », on a ici la version « ma voiture a été écrasée par une énorme pelleteuse de chantier montée sur chenilles ».

Au Black Star où Romano est installé au bar, un homme l’aborde et entame la conversation, dans l’intention explicite de le draguer. Indignation de Romano qui s’écrie que la seule personne avec laquelle il s’en ira portera des talons hauts et une mini-jupe. Réponse de l’homme, en se levant : « Don’t leave. I’ll be back ! » On ne le voit pas revenir en talons et mini-jupe, cela dit.

Les plans de Stacy allongée sur un transat près d’une piscine et de Romano en petit maillot auprès d’elle, repris dans le générique de la saison, sont extraits de cet épisode.

Katherine Justice reprendra le rôle du Dr Joan Wagner en 3.13.

 

3.05  The Shadow of Truth (Corruption à la Une)

ABC, 29 octobre 1983

Ecrit par Robert Sherman

Réalisé par Cliff Bole

William Shatner avec Helen Shaver

William Shatner et Adrian Zmed

Hooker dîne avec son amie Lisa Jericho, journaliste au Sun Telegraph, chez Armando. Elle se rend à la table de Frank Como, un gangster, pour lui rapporter la bouteille de champagne qu’il lui a fait porter ; Como se défend d’avoir fait porter quoi que ce soit mais, à ce moment, des coups de feu sont tirés depuis la rue par un homme dans une voiture. Hooker a le temps de pousser Lisa mais Como est abattu. Le gangster était-il la cible ? Hooker n’écarte pas l’hypothèse que ce soit Lisa qui ait été visée et il lui recommande la prudence. De toute évidence Como a été piégé et quelqu’un a fait porter le champagne à la table de Lisa et Hooker pour inciter la jeune femme à se déplacer, la mettant dans la ligne de mire aussi bien que Como.

Lisa mène une enquête portant sur la corruption dans l’industrie du bâtiment. Ses recherches inquiètent Kevin Mundy, constructeur immobilier, et son complice Brad Thurman, patron d’une entreprise de matériaux. Apprenant qu’elle a rendez-vous avec Jenkins, un homme qui pourrait révéler des choses gênantes, ils essayent de nouveau de la tuer : comme la première fois, elle pourra sembler être la victime collatérale d’un attentat visant quelqu’un d’autre, en l’occurrence Jenkins, sous la voiture duquel Marty Tyson a placé des explosifs. L’intervention de Hooker fait échouer cette seconde tentative et il est maintenant convaincu que c’est bien Lisa qui est visée.

Mundy et Thurman décident de se mouiller eux-mêmes en enlevant Lisa pour la faire disparaître dans un bloc de ciment encore frais. Hooker, Romano, Stacy et Corrigan interviennent pour sauver la jeune femme…

Helen Shaver
Eugene Robert Glazer

 

Nicolas Coster
Bill Capizzi

 

Luke Askew
Howard George

 

Avec Richard Herd (Captain Dennis Sheridan) et Helen Shaver (Lisa Jericho), Nicolas Coster (Kevin Mundy), Luke Askew (Brad Thurman). Et avec Shawn Weatherly (Claudia), Eugene Robert Glazer (Parker), Howard George (Lansing), Daphne Maxwell (Ellen), Ben Fuhrman (Jenkins), Christie Claridge (Linda Wagner), Bill Capizzi (Armando), Guerin Barry (Andre).

Richard Herd de nouveau Special Guest Star… et Sheridan a récupéré son bureau, avec son nom sur la porte.

Hooker (à Mundy) : « Safety is my business. Public and personal. »

Hooker (au sujet du métier du journaliste de Lisa) : « I think she’s lighting candles in the dark so the… the dirt can be cleaned up. And that’s an important service. » Proche du sien, puisqu’il disait dans la saison 1 qu’il était là pour ramasser les ordures.

Retour au Safari Inn où Lisa partage pour une nuit la chambre de Hooker – qui vit toujours de façon « provisoire », avec des cartons pour placards.

Retour aussi du bâton, que Hooker utilise en se battant avec Mundy. Romano, lui, inaugure un nouveau style, teinté d’art martial, en utilisant le pied pour terrasser son adversaire.

 

3.06  Walk a Straight Line (Un flic à la dérive)

ABC, 5 novembre 1983

Ecrit par Rick Kelbaugh

Réalisé par Cliff Bole

William Shatner et Vincent Baggetta

James Darren mis en boîte

Au cours d’une opération de surveillance visant à arrêter les auteurs d’attaques à main armée, le Detective Fernandez est blessé. Corrigan sent l’odeur de l’alcool dans l’haleine de son partenaire, le Detective Sam Dietrich, un ami de Hooker. La façon dont Fernandez détourne la tête en entendant les paroles de son équipier à l’hôpital suffit à Hooker pour n’avoir aucun doute sur le fait que Sam buvait pendant l’opération. C’est même, en fait, ce qui a fait échouer la souricière. Sam, cependant, prétend que ce n’est qu’un problème temporaire, dû à la pression. Hooker essaie de lui faire entendre raison et parle aussi à sa femme Laura, qui semble vouloir éluder la question puis s’avoue impuissante, tenue à l’écart par son mari.

En attendant, les deux criminels, Lester Sayles et Carl Buddinger, s’en tirent encore après un nouveau coup, au terme d’une poursuite explosive. Sur les lieux des deux dernières attaques, cependant, on a retrouvé des cigarettes contenant de la PCP (shermsticks), ce qui conduit Hooker et Romano à interroger un dealer, Pinwheel, dont le « quartier général » est le bord de mer, où il joue du djembé sur les rochers en attendant le chaland. Mais Pinwheel refuse d’identifier Lester Sayles quand celui-ci est arrêté par Hooker, et Sayles, libéré, bat à mort le dealer.

Il ne reste que l’anticipation pour tenter de tendre un nouveau piège à Sayles et Buddinger. Hooker, Romano, Corrigan et Stacy sont en place dans et autour du club où, pensent-ils, le duo va encore frapper, celui-là même où Fernandez a été blessé. Mais Sam Dietrich, pourtant suspendu à cause de son problème de boisson, fait échouer le piège en voulant prendre seul Sayles avant qu’il soit passé à l’action…

Vincent Baggetta

 

Belinda J. Montgomery

 

Maurice Emmanuel

 

Avec Vincent Baggetta (Det. Sam Dietrich), Belinda J. Montgomery (Laura Dietrich), Ron Joseph (Det. Tony Fernandez), Mitch Carter (Lester Sayles). Et avec Ned Bellamy (Carl Buddinger), Maurice Emmanuel (Pinwheel), Forest Shirley (Milo Pie).

La situation de Sam et Laura ramène dans l’esprit de Hooker sa propre expérience avec Fran, la façon dont, croyant la protéger, il la tenait en fait à l’écart de sa vie, jusqu’au jour où elle a décidé qu’elle ne le supporterait pas davantage.

Nouvelle démonstration de la flexibilité de Romano dans l’usage du pied pour mettre KO un adversaire.

19’52’’ : derrière la voiture de Hooker, sur le boulevard, une grande affiche de Scarface, de De Palma, avec le visage de Pacino en gros plan. Le film est sorti aux Etats-Unis le 1er décembre 1983.

 

 

 

 

3.07  A Child Is Missing (Un enfant a disparu)

ABC, 12 novembre 1983

Ecrit par Jack B. Sowards

Réalisé par Cliff Bole

Jillian Kesner et Adrian Zmed

Jesse Aragon et Henry Darrow

David Burke, récemment libéré sur parole, commet un hold-up dans une bijouterie avec deux complices, qui sont arrêtés par Hooker et Romano. L’un d’eux, blessé, donne le nom du troisième homme, que Hooker reconnaît : Burke est le père naturel du petit Brian Randall, dont les parents Sara et Larry ont déclaré la disparition quelques heures auparavant. Burke a enlevé l’enfant à la sortie de l’école en se servant de sa petite amie Paula Bennett, une danseuse exotique, et ils s’enfuient tous les trois au Mexique où Burke a l’intention de vendre les bijoux volés. Hooker fait de leur poursuite une affaire personnelle ; il les suit jusqu’à Morales, où il entre en contact avec le policier Miguel Gomez, frère d’un collègue de LCPD. Gomez le fait profiter de sa voiture et de ses informations et Hooker retrouve Burke en train d’écouler ses bijoux à Madera, un homme influent à Morales. Burke parvient à s’échapper une nouvelle fois mais Hooker et Gomez le pistent jusqu’au Papagayo Rojo, un motel où il se terre avec l’enfant et Paula, qui regrette la part qu’elle a prise dans cette affaire. Cette fois, Hooker est bien décidé à ne pas laisser Burke se sauver…

Barbra Horan
Henry Darrow
Bill Forsythe

 

R.J. Williams
Gina Gallego
Ken Smolka & C.J. Hincks

 

Steven Keats
Nate Esformes
Abraham Alvarez

 

Avec Henry Darrow (Det. Miguel Gomez), Steven Keats (David Burke), Barbra Horan (Paula Bennett), Chip Lucia (complice de Burke*), Bill Forsythe (complice blessé), Nate Esformes (Madera). Et avec C.J. Hincks (Sara Randall), R.J. Williams (Brian Randall), Ken Smolka (Larry [Randall]), Jillian Kesner (Crystal), Gina Gallego (Catalina), Abraham Alvarez (Pete Gomez), Len Lawson (Salisbury), Santos Morales (Ernesto) et Jesse Aragon (Luis), Martha Gallub (woman), Branscombe Richmond (le gorille – non crédité).  * et non Larry Randall comme indiqué par Imdb.

Hooker part en croisade pour sauver un enfant kidnappé. Le pitch résume le traitement : c’est le Hooker iconique qui œuvre ici, et les fans savourent peut-être le finale, où le policier s’avance, implacable, au-devant du truand qui a tiré toutes ses balles, piétinant au passage les billets que Burke a semés dans sa fuite. Caricatural ? Certes oui, et pas qu’un peu, mais c’est assumé. Gomez se laisse conduire et s’amuse volontiers, au passage : son frère l’avait prévenu, « Quand Hooker est en affaires, ou tu le suis, ou tu t’écartes » ! Une autre punchline, pour le fun, un échange entre le méchant, Burke, et Hooker : « Qui vous êtes ? – Je suis le type qui va t’enterrer. » (« Who are you ? – I’m the guy that’s gonna bury you. »)

Stacy n’apparaît que dans une scène de voiture, Corrigan à peine davantage et Romano accompagne Hooker dans la première moitié, américaine, avant de le laisser jouer au héros solitaire dans la seconde, mexicaine, pour reparaître dans l’épilogue.

 

3.08  The Trial (Un flic au-dessus de tout soupçon)

ABC, 19 novembre 1983

Ecrit par Stephen Downing

Réalisé par Cliff Bole

Heather Locklear, William Shatner et James Darren entourent Adrian Zmed

Hooker et Romano interviennent sur les lieux d’une attaque à main armée dans un supermarché, avec une autre patrouille, Canelli et Briggs. Pendant que Hooker arrête l’un des suspects (Jarvis) à l’intérieur, Romano est blessé par l’un des deux autres, qui parviennent à s’échapper. Il accuse Gina Canelli d’être responsable de sa blessure : elle aurait hésité à tirer sur le suspect, laissant à celui-ci le temps de tirer sur Romano puis sur Briggs, également blessé. Hooker pense qu’il l’accuse un peu vite, encore sous le choc de sa blessure, mais Briggs lui-même dénonce la lâcheté de son équipière. Hooker apprend qu’une accusation similaire a été portée contre Canelli quand elle était encore une rookie, par son équipier de l’époque, le Sgt Tolliver. Malgré tout, il croit en la sincérité de Canelli quand elle affirme n’avoir été lâche ni alors ni cette fois-ci, et il accepte de la défendre durant l’audience interne qui doit faire la lumière sur les circonstances de l’incident. Romano ne comprend pas son choix et se sent trahi.

Dans le même temps, l’enquête sur les suspects donne des résultats et un complice, Mickey Doud, est arrêté. Il permet d’appréhender les complices, Frank Abbott et Ernie Little, avant qu’ils ne commettent leur nouveau coup. Hooker a par ailleurs retrouvé sur les lieux de la première attaque un indice qui confirme le récit fait par Canelli et lui permet de démontrer, devant les officiers supérieurs présidant l’audience, que le policier que Romano a perçu dans son champ de vision juste avant d’être blessé n’était en fait pas Canelli mais Briggs. Romano a perçu l’uniforme et a supposé que c’était Canelli mais en réalité il ne l’avait pas vue clairement. En interrogeant Briggs, Hooker amène celui-ci à admettre qu’il a été comme paralysé au moment de tirer sur Abbott parce que l’incident a réveillé en lui le traumatisme de la mort d’un précédent équipier, à San Francisco. Canelli, elle, n’a pas tiré sur Abbott parce que Romano était dans sa ligne de tir et qu’elle l’aurait mis en danger…

Lenore Kasdorf
Lee de Broux & Charles Dierkop

 

Jeff Pomerantz
Robert Hooks

 

James Hong
Ismael Carlo

 

Avec Lenore Kasdorf (Officer Gina Canelli), Jeff Pomerantz (Officer William Briggs), Lee de Broux (Frank Abbott), Charles Dierkop (Mickey Doud), James Hong (Hong) et Robert Hooks (Lt Ellis). Et avec Ismael Carlo (Richard Garcia), Frank Farmer (Capt. Daniels), John Lisbon Wood (Ernie Little).

Le plan sur lequel s’inscrit le nom d’Adrian Zmed au générique de la saison 3 provient de cet épisode (8’).

Briggs est appelé Blake par Romano (12’42’’) puis Bill par Hooker (13’10’’) et Stacy (31’29’’).

James Hong jouait déjà l’expert balistique Hong dans l’épisode 2.19.

De nouveau, une poursuite se termine dans une vitrine, cette fois celle d’un fleuriste (et la voiture est une Camaro), mais toujours dans une rue de studio.

 

3.09  Matter of Passion (Passion déchirée)

ABC, 26 novembre 1983

Ecrit par Dick Nelson

Réalisé par Sigmund Neufeld, Jr

Un corps sur la plage

Adrian Zmed avec Tom Henschel

En faisant son jogging sur la plage, Hooker découvre le corps sans vie d’une jeune femme. Qui est-elle ? Comment est-elle arrivée là ? Ces questions tourmentent Hooker qui ne se satisfait pas des réponses incomplètes du Detective Jensen et décide de mener sa propre enquête. L’autopsie révèle que la victime a été assassinée, frappée par un objet qui a laissé des marques très caractéristiques. Parmi ses effets personnels, Hooker trouve un carnet contenant des noms et des numéros de téléphone. Il décide de les appeler un par un et est surpris de ne trouver personne qui semble connaître la jeune femme. Jusqu’à un certain Grant, qui met fin de façon abrupte à la conversation mais dont Hooker découvre néanmoins le nom complet, Grant Chandler, directeur d’une banque. Un homme riche, influent, et qui n’apprécie guère d’entendre Hooker l’accuser d’en savoir plus qu’il ne le dit. Chandler en effet prétend ne pas connaître la victime, Hooker est persuadé du contraire. Inquiet de sa détermination, Chandler charge un tueur, Riker, de se débarrasser de lui. Riker tente d’abattre Hooker sur le parking du Safari Inn, sans succès. Il pose alors une bombe sous sa voiture de patrouille : la voiture y passe mais pas Hooker.

L’enquête finit par produire des résultats : Corrigan et Stacy trouvent enfin une personne capable d’identifier la victime. Elle se nommait Susan Fairchild. Dans son appartement, Hooker et Romano trouvent des lettres envoyées par Eddie Beal, détenu à la prison du comté. Beal a été incarcéré pour possession de drogue mais il prétend avoir été piégé par un certain Downing. Il est sincèrement bouleversé d’apprendre la mort de Susan, qui était son amie. Ils ont quitté ensemble la ville où ils ont grandi, laissant derrière eux des familles indifférentes à leur sort. Un tableau peint sur la plage par Alice Danner, une femme qu’il a rencontrée le jour de la découverte du corps de Susan, et avec laquelle il a maintenant une liaison, permet à Hooker de confirmer son intuition au sujet de Chandler : il a été représenté par Alice un jour qu’il se promenait sur la plage, à l’endroit où le corps de Susan sera retrouvé. A quelque distance de la maison du banquier en bord de mer, dans un studio sur la plage, Hooker trouve enfin une serrure dans laquelle entre une clé retrouvée parmi les effets de Susan. A l’intérieur, il met la main sur une statuette dont l’une des extrémités épouse parfaitement les marques faites sur le corps de la jeune femme par le coup qui l’a tuée.

Roy Downing entre alors en contact avec Hooker. Il admet avoir piégé Beal à la demande de Riker, sur les ordres de Chandler qui voulait écarter le jeune homme afin d’avoir le champ libre avec Susan, avec laquelle il avait une liaison. Downing était amoureux de la jeune femme et il se dit prêt à témoigner contre Chandler et Riker si Hooker les arrête…

John Vernon

 

Kristen Meadows

 

Marc Alaimo

 

Avec John Vernon (Grant Chandler), Kristen Meadows (Alice Danner), Marc Alaimo (Roy Downing), Robert O’Reilly (Jack Riker), Lloyd Haynes (Lew Jensen). Et avec Shawn Weatherly (Claudia), Pamela Bowman (Andrea), Tom Henschel (Fred Lathrop), Eb Lottimer (Eddie Beal), Bill Dearth (manager).

Encore une voiture de patrouille pulvérisée par une explosion. Ce qui n’empêche pas Hooker et Romano de patrouiller dès la scène suivante dans… la même voiture. On notera toutefois que la scène où Hooker et Romano montent dans la voiture avant l’explosion montre l’immatriculation 93124 (à l’arrière), ce qui suggère que la scène a été empruntée à une saison antérieure.

Le dénouement prend la forme d’une poursuite hélicoptère contre hors-bord, Hooker sautant de l’un dans l’autre afin de neutraliser le méchant Chandler.

 

3.10  Blue Murder (Meurtres en uniforme)

ABC, 3 décembre 1983

Ecrit par Paul B. Margolis

Réalisé par Don Chaffey

Paul Burke et William Shatner

Zmed et Shatner avec Shawn Weatherly

Sweet Willie, un criminel bien connu de la police, est relâché par le juge Mills à contre-cœur, à cause de vices de procédure. Peu de temps après, il est retrouvé mort dans sa voiture au fond d’une allée. Il a été abattu à bout portant. Hooker et Romano pensent qu’une prostituée a pu assister à la scène depuis une fenêtre donnant sur l’allée et ils recherchent la jeune femme, Gloria. Quand finalement ils la retrouvent, leur seule vue la terrifie : elle affirme, en effet, que ce sont des policiers en uniforme qui ont abattu Sweet Willie. Rien ne confirme sa version des faits et le Capitaine Frank Medavoy, un ami de Hooker, qui dirige le 23rd Precinct, n’y croit pas lorsque Hooker lui en parle au Sherry’s Bar. Mais Gloria dit la vérité et Medavoy le sait fort bien : les officiers Roper et Kelly, les meurtriers, sont sous ses ordres. Ils ont déjà éliminé plusieurs criminels que la Justice avait dû relâcher pour de mauvaises raisons alors que leur culpabilité ne faisait aucun doute. Pour leur cible suivante, le tueur Nick Sypes qui a accepté de témoigner à charge dans un procès, ils usent d’un stratagème qui met Hooker et Romano en situation de devoir ouvrir le feu sur Sypes et le policier qui le protège, ceux-ci les ayant pris pour cibles en pensant qu’ils étaient des tueurs déguisés en policiers ! Sypes est tué dans la fusillade. Hooker ne tarde plus, cependant, à soupçonner Roper et Kelly. Quand il en parle à Medavoy, celui-ci lui donne rendez-vous, seul, dans une casse automobile. De quoi éveiller les soupçons de Hooker sur son vieil ami. Medavoy essaie de le convaincre de rejoindre son équipe de justiciers. Dissimulés, Roper et Kelly sont prêts à abattre Hooker s’il refuse…

Paul Burke
John Sanderford

 

Grant Goodeve
Jay Scorpio

 

Jeana Tomasina
Floyd Levine

 

Avec Grant Goodeve (Officer Bill Roper), Jeana Tomasina (Gloria), Floyd Levine (Garber), John Sanderford (Officer Kelly) et Paul Burke (Captain Frank Medavoy). Et avec Jay Scorpio (Sweet Willie), Pamela Brull (Sherry), Mark Giardino (Nick Sypes), Fred Pinkard (Judge [Lavar] Mills), Charles Lanyer (Ralph Janco) et Laurel Adams (Mrs Janco), John Touchstone (clerk), John Pappas (Ross), Joe Tornatore (bodyguard), Joel Marston (desk sgt.).

Un scénario faible, même selon les standards peu exigeants de la série. Aucun effort n’est fait pour donner aux « méchants » de l’épisode une épaisseur qui, même caricaturale, donnerait un semblant de personnalité à leurs performances. Le dénouement fait figure de point culminant de l’invraisemblance.

 

Grant Goodeve et John Sanderford : bad cops !

William Shatner et ses acolytes : good cops !

 

3.11  Undercover Affair (La guerre froide)

ABC, 10 décembre 1983

Ecrit par Simon Muntner

Réalisé par Charles Picerni

William Shatner et Paul Picerni

Hooker, Romano, Corrigan et Stacy surveillent Mickey Stack, un vendeur de cônes glacés qui vend aussi, sous les palmiers du front de mer, de la drogue mexicaine. Ils interviennent en voyant Martin Colson, un gros revendeur (pusher), tenter d’emmener Mickey sous la menace d’une arme : le vendeur de glaces en effet fait ses petites affaires sans en avoir référé à Colson, qui a décidé de faire un exemple. Colson prend la fuite mais la poursuite est interrompue par deux agents fédéraux qui ne veulent pas que la police s’en prenne à Colson. Un agent fédéral en effet est infiltré auprès de Colson que le FBI surveille depuis des mois. Hooker ronge son frein après avoir reçu l’ordre du Capitaine Sheridan de ne pas interférer. Il découvre cependant que l’agent infiltré est Paige Miller, avec laquelle il a eu une aventure et qu’il revoit secrètement. La proximité de Paige avec Colson l’ennuie autant sur le plan personnel que sur le plan professionnel mais il a les mains liées. Pendant qu’on lui ordonne de ne pas inquiéter les revendeurs de Colson, la drogue continue de faire des ravages dans la rue. Une ado, Amy, recherchée pour avoir arraché le sac à main d’une vieille dame parce qu’elle avait désespérément besoin d’argent pour un fix, meurt d’une overdose et son petit ami Kevin, fou de chagrin, se rend au bar The Royal Roost, l’un des points de vente de Colson, pour menacer le barman avec un couteau. En dépit des ordres, et même de la suspension de Hooker finalement prononcée par Sheridan sous la pression de Washington, Hooker et Romano interviennent pour empêcher le jeune garçon de s’attirer des ennuis et en profitent pour faire disparaître dans l’évier un sac entier de drogue, sous les yeux médusés du barman. Hooker brave également ses supérieurs pour tirer Paige du danger quand il apprend que Colson a réuni chez lui plusieurs grosses pointures du trafic de drogue : parmi eux se trouve Johnny Pappas, qui connaît Paige et pourrait ruiner sa couverture. Hooker prend des risques pour empêcher qu’il ne la voie tout en évitant d’intervenir directement afin de ne pas compromettre l’enquête fédérale. Bientôt, Colson emmène Paige dans la fabrique de glace où il a son quartier général. Elle appelle alors Hooker mais Colson la surprend…

Simone Griffeth
Eugene Butler

 

Barry Primus
Nick Georgiade

 

Tony Darren
Suzanne Snyder

 

Avec Richard Herd (Captain Dennis Sheridan) et Barry Primus (Martin Colson), Paul Picerni (Rossi), Eugene Butler (Rich Foster) et Simone Griffeth (Paige Miller). Et avec Alexandra Powers (Sally), Tony Darren (Kenny Dunn), Suzanne Snyder (Amy), Nick Georgiade (Pappas), Phil Hoover (Boone) et Ritchie Montgomery (Mickey Stack), Tommy Lamey (paramedic).

Hooker muselé par les fédéraux et consterné de devoir laisser sévir les revendeurs de drogue pendant que les fédéraux ne s’intéressent qu’aux gros bonnets. Opposition classique assortie d’une romance « sous couverture ». On sourit des efforts de Paige Miller pour persuader Hooker qu’elle est proche de Colson sans être… totalement proche. Etant donné la nuisette qu’elle porte dans une autre scène, et les caresses qu’elle prodigue au bonhomme, on a du mal à la croire. Et Hooker aussi, visiblement. Le titre original, à double sens, désigne aussi bien l’enquête que la liaison de Hooker avec Paige (on pourrait le traduire par « Liaison sous couverture » ; les traducteurs ont choisi « La guerre froide » à cause du rôle joué par la glace dans l’épisode, depuis le vendeur de cônes glacés dans l’ouverture jusqu’au dénouement dans la fabrique de glace).

Dénouement dans une fabrique de glace, avec glissade de Hooker sur lit de glace pilée (qui se retrouve au générique d’ouverture).

Charles Picerni dirige son frère Paul mais également Nick Georgiade, qui était avec Paul Picerni l’un des incorruptibles de Robert Stack dans les années 1950-1960. Le clin d’œil (volontaire ?) aurait été plus intéressant si les deux comédiens avaient partagé une scène.

Tony Darren (Kevin) est le fils de James Darren.

 

William Shatner et Simone Griffeth

 

3.12  Slay Ride (Le Père Noël est un flic)

ABC, 17 décembre 1983

Ecrit par Rick Husky

Réalisé par Bruce Kessler

Heather Locklear et Robert Dryer

Noël approche et Hooker a le blues en songeant que c’est le premier Noël qu’il va passer sans sa famille, partie en Oregon. Stacy aussi a un coup de blues, parce qu’elle sort d’une relation avec un avocat. Ce soir-là, Hooker a endossé l’habit du Père Noël et s’est installé sur un coin de rue pour surveiller George Marino, un truand qu’il essaie de coincer ; Romano, Stacy et Corrigan sont aussi de la partie. Mais Marino réussit à s’enfuir au terme d’une poursuite en voitures pour laquelle Hooker (en Père Noël) a réquisitionné la voiture (neuve) d’un pauvre citoyen qui se trouvait là au mauvais moment (et qui récupèrera une épave). Personne n’a prêté attention à eux mais un couple s’apprêtait ce soir-là à rencontrer Marino : Troy et Sue Anne Eldridge. Marino doit de l’argent à Troy qui doit l’aider sur un prochain coup. Sue Anne, elle, est plus inquiète de la santé de leur bébé, dont Troy a du mal à supporter les pleurs. Le couple attaque bientôt une épicerie où Stacy fait quelques courses, laissant en partant une balle dans le corps de l’épicier et leurs noms et descriptions dans la mémoire de Stacy, ce qui permettra de les retrouver plus tard. En attendant, Troy retrouve Marino et celui-ci le pousse à abandonner le bébé sur les marches de l’église du Père DeMarco. Stacy, qui s’occupera un temps de l’enfant, s’y attachera et aura quelque peine à s’en séparer ensuite. Sue Anne, cependant, ne supportant pas la perte de son bébé, laissera en plan Troy et Marino pour revenir à l’église. Les deux hommes l’y suivront et tiendront sous la menace de leurs armes le Père DeMarco et Stacy, qui s’y trouve alors avec le bébé. Elle a eu le temps toutefois d’appeler la police et ses partenaires ne tardent pas à investir les lieux. Troy est blessé et arrêté et Hooker se lance de nouveau à la poursuite de Marino, cette fois avec sa voiture de patrouille. Qui ne finira pas en épave mais pas non plus dans le meilleur état… Il ne restera plus aux quatre équipiers qu’à faire passer le réveillon en se retrouvant ensemble, histoire de soigner le blues de Hooker et de Stacy…

P. Sampler & R. Dryer

 

Marjoe Gortner

 

P. Sampler & John McLiam

 

Avec Robert Dryer (Troy Eldridge), Philece Sampler (Sue Anne Eldridge), John McLiam (Père DeMarco) et Marjoe Gortner ([George] Marino). Et avec Stack Pierce (Eddie Sutton), Sandra Kronemeyer (barmaid), Betty Ann Carr (policewoman), Jake Dengel (Danny the Gip), Sharon Hughes (Carlita), Terry Burns (Harv Preston) et Charles Knapp (Santa Claus [le Père Noël]), Fred Daniel Scott (Al Franks), Robert Vega (intern).

Un épisode placé sous le signe de Noël, plein de Pères Noël (Hooker et un « vrai » Père Noël dans la séquence d’ouverture, puis Romano et Corrigan dans l’épilogue, sans compter deux strip-teaseuses qui font leur numéro aux couleurs de Noël) et en mode blues parce que Hooker est triste de n’avoir plus sa famille auprès de lui et que Stacy s’attache à un bébé qu’elle devra bien laisser partir. Comme le scénario est réduit à peu de choses, scénariste et réalisateur s’offrent deux poursuites de voitures, les deux entre Hooker et Romano, l’une au début, l’autre à la fin.

Danny the Gip, l’indic de Hooker, évoque dans la mémoire des lecteurs d’Ed McBain un autre informateur, celui de Steve Carella dans la série des 87e District, Danny the Gimp. (Voir aussi la série 87th Precinct)

42’28’’ : 1GIP888 est l’immatriculation de la voiture de patrouille Hooker, toujours n°49357. Ce n’est pas l’immatriculation habituelle.

A la question du Père DeMarco, « Catholique ? », Hooker répond que non, qu’il n’est pas pratiquant mais qu’il pense qu’une petite prière de temps en temps ne fait de mal à personne.

Ces détails qui interpellent : Hooker et Romano partagent un repas avec l’indic Danny the Gip dans un centre social, c’est très bien mais ils prennent chacun une part de la nourriture préparée pour les miséreux et n’y touchent même pas, quel gâchis ! Plus tard, en questionnant Carlita Frasier, une strip-teaseuse, Hooker se montre plutôt brutal, en l’attrapant rudement par le bras. La frayeur qui se lit ensuite sur le visage de Carlita est une véritable crainte inspirée par le policier et qui trouve son fondement dans la brutalité physique. Pas franchement politiquement correct.

William Shatner, Heather Locklear et John McLiam

Heather Locklear et William Shatner

 

3.13  The Lipstick Killer (L’assassin au double visage)

ABC, 7 janvier 1984

Ecrit par Robert Dennis et Jack V. Fogarty & Ed Waters

Réalisé par Sigmund Neufeld, Jr

 

 

Une infirmière est agressée sur le parking du Community Hospital. Un témoin aperçoit une autre infirmière qui s’enfuit dans la voiture de la la victime, prise en chasse par Hooker et Romano. Pour ceux-ci, la poursuite s’achève en explosion lorsque leur voiture percute un camping-car. Le Lt Pete O’Brien est chargé de l’enquête. Cinq ans plus tôt, il a enquêté avec Hooker sur des meurtres qui présentent des similitudes avec cette agression, qui s’inscrit dans une série : ce sont toujours des infirmières du Community Hospital qui sont attaquées et une rose rouge est parfois retrouvée près des victimes. Hooker demande au psychiatre Don Travers, qui l’avait aidé cinq ans plus tôt, d’établir un profil de l’agresseur, mais Travers ne se montre pas très utile. Plusieurs éléments de l’enquête incitent cependant Hooker à penser que l’agresseur n’est pas une femme, comme l’indiquent les apparences, mais un homme travesti. Une nouvelle infirmière est assassinée et Hooker intervient juste à temps pour empêcher le tueur de commettre un autre crime. Il prend en chasse l’agresseur qui s’est enfui au volant d’une Porsche. Le tueur laisse son véhicule s’écraser du haut d’un parking et réussit à s’enfuir à pied. Hasard insolite : la Porsche a été volée… au Dr Travers. En vérité, le hasard n’y est pour rien et Hooker et Romano s’en aviseront bientôt : Don Travers est l’assassin, traumatisé par une mère infirmière autoritaire dont le portrait en pied se dresse dans sa chambre à coucher. Il reste à Hooker et Romano à l’arrêter avant qu’il ne commette un nouveau meurtre, pour lequel il s’est déjà mis en chemin : sa cible, l’infirmière Betty Macrae…

David Huffman
Patricia Pearcy

 

Katherine Justice
Claudia Christian

 

Hugh Farrington
Ebbe Roe Smith

 

Avec David Huffman (Dr Don Travers), Katherine Justice (Dr Joan Wagner), Hugh Farrington (Lt Pete O’Brien). Et avec Patricia Pearcy (Shirley Potter), Ebbe Roe Smith (Maurice Morgan), Claudia Christian (Betty Macrae), John Martin (Dave Jamison) et Julie Ronnie (Karen Peyton), Cynthia Cypert (Alice Crane), Dolores Aguanno (Janet Winston), Shawn Donahue (Matthew Potter).

Hugh Farrington interprète le Lt O’Brien, qui surprend Romano et pour cause : il est en fauteuil roulant. Une manière pour la série de plaider en faveur des personnes handicapées, Hooker faisant l’éloge d’O’Brien avec qui il a travaillé cinq ans plus tôt. Le comédien Hugh Farrington, qui est lui aussi en fauteuil roulant, apparaît dans plusieurs séries, dont Supercopter.

Hooker obtient un élément décisif en interrogeant l’unique survivante des agressions commises cinq ans plus tôt : l’agresseur n’est pas une femme, mais un homme ! On sourit de la ficelle, singulièrement naïve : car on se demande ce qu’ont fait les enquêteurs cinq ans plus tôt, si cette information leur a échappé… Et comme Hooker lui-même en faisait partie, on se dit qu’en cinq ans il a au moins fait quelques progrès.

Katherine Justice incarne le médecin légiste Joan Wagner qui travaille au L.C. City Morgue (dont le panneau extérieur a tout l’air d’un effet spécial incrusté en post-production). Elle tenait déjà le rôle en 3.04.

La voiture de Hooker et Romano explose au bout de cinq minutes à la suite d’un accident survenu durant une poursuite nocturne. Une belle explosion.

Hooker a des douleurs lombaires qui l’empêchent (une première fois) de poursuivre le tueur.

La Porsche qui chute du haut d’un bâtiment fera de nouveau une apparition en 4.12 et 5.11.

 

3.14  The Snow Game (Boule de neige)

ABC, 14 janvier 1984

Ecrit par Fred J. McKnight

Réalisé par William Shatner

Gary Lockwood, William Shatner, James Darren

Au cours d’une opération, un policier, Tony Alvarez, est abattu par un trafiquant de drogue qu’il tentait de piéger. Corrigan et Stacy, sous couverture, étaient censés le couvrir mais leur attention a été détournée par un homme qui a provoqué une bagarre dans le club où avait lieu l’opération. Poursuivi par Hooker et Romano, l’homme est cueilli dans une casse automobile et donnera ensuite la description du type qui l’a payé pour déclencher la bagarre. Hooker est contraint d’abattre l’homme lorsqu’il résiste à l’arrestation mais Romano prend une balle destinée à son équipier. Une connexion est faite entre le truand et Louis Baca, un serviteur de caution (bail bondsman), et pendant que Romano se remet à l’hôpital, heureusement hors de danger après avoir été opéré, Hooker monte avec Corrigan et Stacy une nouvelle opération sous couverture, avec le concours de l’agent de la DEA Twill. Ils se font passer pour des acheteurs et attirent l’attention de Baca qui les met en contact avec Frank Fierro. Ils rencontrent celui-ci pour acheter de la cocaïne mais Fierro tente de les arnaquer et ils l’enlèvent sous les yeux de ses propres associés. Leur numéro est assez convaincant pour effrayer Fierro qui n’est qu’un intermédiaire un peu trop gourmand. Fierro contacte son patron par téléphone et la conversation est enregistrée, l’appel tracé : le « boss » est Rudy Cates, un avocat d’Assises qui a pignon sur rue et dont le frère Enrique Gomes est le meurtrier de Tony Alvarez. Hooker et ses partenaires organisent une rencontre avec Cates pour conclure un deal plus important…

Gary Lockwood
Pepe Serna

 

Jorge Cervera, Jr
Juan Fernandez

 

Jay Varela
Al White

 

Avec Richard Herd (Captain Dennis Sheridan) et Gary Lockwood (Agent Twill), Pepe Serna (Frank Fierro), Jay Varela (Rudy Cates). Et avec Connie Ramirez (Carla Alvarez), Jorge Cervera, Jr (Louis Baca), Juan Fernandez (Enrique Gomes), Al White (J.D. Laws), Luis Contreras (Cezar Moro), Henry Bal (Tony Alvarez), Jason Edwards (Charlie O’Neal).

Le premier acte contient de beaux morceaux d’action. Une fois Romano écarté pour cause de blessure, Hooker forme tandem avec Corrigan pour une mission sous couverture qui peine à convaincre : la série fait de Hooker un tel personnage que l’on a forcément du mal à croire qu’il puisse passer pour un trafiquant de drogue auprès de professionnels de la Justice, en l’occurrence un serviteur de caution et un avocat d’Assises. Mais on est dans Hooker : le but, c’est de faire mine d’y croire !

 

 

3.15  Exercise in Murder (Danser n’est pas jouer)

ABC, 28 janvier 1984

Scénario : Jack V. Fogarty & Simon Muntner, histoire de Ed Waters

Réalisé par Phil Bondelli

Adrian Zmed, James Darren et Judson Scott

Hooker et Romano poursuivent des voleurs de diamants sur un chantier de construction. Les voleurs parviennent à s’enfuir à bord d’un hélicoptère qui les attendait là. Hooker, lui, est bouleversé : il a tiré sur un gamin de neuf ans qu’il a pris pour l’un des bandits. Transporté à l’hôpital, l’enfant, Paco Mendez, est entre la vie et la mort. De son côté, Corrigan voit une femme depuis quelque temps, Jill Newmark, danseuse d’aérobic, quand elle change brusquement d’attitude à son égard, le repoussant, déclarant que leur aventure est terminée et le suppliant de ne pas empirer la situation quand il cherche à comprendre ce brusque revirement. Elle est bientôt retrouvée morte, noyée, dans le port. Sa sœur, Louise, dit qu’elle était tracassée par « une erreur » de son passé. L’enquête sur les voleurs de diamants, qui réalisent un nouveau coup et échappent encore à Hooker et Romano en s’envolant dans un hélicoptère, finit par croiser celle des diamants volés : le secret qui terrifiait Jill était un film pornographique qu’elle avait tourné et que les bandits menaçaient de rendre public. A cause de ce chantage, elle les renseignait sur les systèmes d’alarme des lieux qu’ils projetaient de cambrioler. Ils l’ont tuée en découvrant que son petit ami était un flic. Stacy, qui s’est fait embaucher à sa place, est démasquée par Bobby Curtis, cameraman, qui est l’un des voleurs, et emmenée par ceux-ci quand ils cherchent à quitter la ville. Ils projettent de lui faire subir le sort de Jill, en la jetant de l’hélicoptère en vol. Hooker, Romano et Corrigan interviennent à temps…

Judson Scott
Robert Davi
John Del Regno

 

Tracy Scoggins
James O'Sullivan
Anthony Trujillo

 

Greg Morris
Alma Beltran
Linda Borgeson

 

Avec Judson Scott (Bobby Curtis), Tracy Scoggins (Jill Newmark), Robert Davi (Tom Warfield), James O’Sullivan (l’inspecteur des Affaires Internes) et Greg Morris (Dave Reemer). Et avec Carlos Cervantes (Carlos Mendez), John Del Regno (Lester Viccio), Kres Mersky (Dr Lawrence), Alma Beltran (Delores Mendez), Linda Borgeson (Louise Newmark), Greg Finley ([Joe] Ramsey), Andrew Bloch (Don Elroy), Anthony Trujillo (Paco Mendez).

Fogarty, Muntner et Waters, trois des têtes créatives de la série, se sont mis ensemble sur ce scénario, qui n’est pas l’un des meilleurs de la série. On y retrouve les clichés de beaucoup de séries et de Hooker en particulier : la petite amie impliquée et tuée, la victime innocente et le tourment du policier, la haine des familles envers les policiers (le grand frère de Paco Mendez appelle Hooker « pig », l’insulte traditionnelle contre le flic, « poulet » chez nous), la tentation de la justice personnelle (quand Corrigan envisage de tuer Curtis en l’arrêtant)… et Stacy infiltrée dans un rôle qui met en valeur sa plastique. On notera d’ailleurs que la façon dont elle est démasquée est particulièrement sotte (si on met la scène sur le compte du personnage, c’est la preuve qu’elle n’est pas encore un flic aguerri et qu’elle se comporte plutôt comme un amateur outrageusement maladroit, aussi la mettra-t-on plutôt sur le compte des scénaristes, qui ont choisi un raccourci purement fonctionnel pour mettre Stacy en danger). La scène de la douche (de Stacy) est, me semble-t-il, reprise d’un autre épisode (peut-être « The Decoy », 2.14, à vérifier).

Le Detective Dave Reemer est une copie conforme (jusque dans les vêtements) du Lt Dave Nelson que Greg Morris avait incarné dans Vega$.

12’47’’ : la plaque de l’Officer Victoria Taylor est toujours sur le premier bureau de la salle des enquêteurs, bien que le personnage de Vicki Taylor ait disparu depuis la saison 1.

Cocasse (seulement si vous traduisez) : en retrouvant l’hélicoptère qui a servi à l’issue du premier cambriolage, Hooker désigne la marque de la balle que Romano a tirée sur l’appareil et déclare : « This is your bullet hole. »

La culpabilité de Hooker après la blessure infligée au gamin sera heureusement sans conséquence puisqu’il survit à sa blessure. Non seulement Hooker veille sur lui et lui offre une belle grosse peluche, mais il sermonne le grand frère qui n’a que des injures à la bouche, en présupposant qu’il ne peut être qu’un mauvais exemple pour le petit, en conséquence de quoi Hooker le prévient qu’il le tiendra à l’œil (« I’m gonna be on you like white on rice. You sneeze, I’ll be there with a hankerchief. And if your nose isn’t clean, I’ll whipe it in the dirt. »). Réaction de la mère : elle remercie Hooker. De possible tueur d’enfant, Hooker devient ainsi, in fine, le Croisé qu’il aime à être. Et les scénaristes retombent sur leurs clichés. 

Dans l’épilogue, les quatre protagonistes discutent devant deux affiches qui diffusent un message subliminal aux spectateurs, mettant en garde contre l’abus d’alcool (« Double take », « Think twice ! », les deux messages sont complémentaires).

 

3.16  Hooker’s Run (L’ami de Hooker)

ABC, 4 février 1984

Ecrit par Simon Muntner

Réalisé par Cliff Bole

Adrian Zmed et Shanna Reed

Oscar Barr, un indicateur de Corrigan, est tué par Frank Dio lors d’une opération destinée à piéger ce dernier. Mais Dio a le temps de se débarrasser de l’arme du crime avant d’être appréhendé par Hooker et il est libéré. Hooker se tourne alors vers Angie Quine, une prostituée dont le témoignage pourrait faire tomber Dio. Il réussit à la convaincre de témoigner et la fait garder par Romano dans une chambre du Frontier Hotel, pendant que Stacy héberge chez elle la petite sœur d’Angie, Mary. Celle-ci, cependant, maligne et désireuse de voir sa grande sœur, échappe à la surveillance de Stacy et se rend seule, à pied, jusqu’à l’hôtel. Alors qu’elle a rejoint Angie et Romano, deux tireurs postés de l’autre côté de la rue arrosent soudain la chambre de balles. Ils ne tuent heureusement personne et l’un est abattu tandis que l’autre est arrêté par Hooker ; mais Angie, effrayée, en a profité pour se sauver.

Hooker comprend bientôt comment les tireurs ont eu l’adresse de la planque : c’est son ami Phil Parker, un compagnon d’armes du Vietnam, assistant du D.A., qui a renseigné Dio, envers qui il avait une dette depuis l’enfance, alors qu’il s’appelait encore Tommy D’Amico. Hooker confronte son ami et se met en quête d’Angie. Il la retrouve en proie à une crise de diabète dans un entrepôt sur les docks. Mais Dio les trouve lui aussi, renseigné par une prostituée qu’il a molestée, Lucy, et il vient avec une petite armée. Hooker et Romano bricolent un vieux fourgon pour en faire un véhicule blindé afin de passer au travers du cordon armé. L’arrivée de Corrigan avec des renforts achève de sauver la situation et Hooker met la main sur Dio. Angie est sauvée et témoignera. Elle a devant elle toute une vie à vivre avec Mary, qui en réalité n’est pas sa sœur mais sa fille, ce qu’elle lui a toujours caché, honteuse de la façon dont elle gagne sa vie…

Shanna Reed
Tina Lifford

 

Alex Rocco
Kaleena Kiff

 

Tom Atkins
Jason Ross & J. Darren

 

Avec Shanna Reed (Angie Quine), Kaleena Kiff (Mary Quine) et Alex Rocco (Frank Dio) et Tom Atkins (Phil Parker / Tommy D’Amico). Et avec Paul Cavonis (Charlie Lock), Jim Malinda (Lou Campos), Anne Bruner (Lucy Douglas), Tina Lifford (Lorraine) et Jason Ross (Oscar Barr), Henry Holden (desk clerk).

La « customisation » du van en véhicule d’assaut (quelques plaques d’acier fixées sur la calandre et devant le pare-brise à l’aide de chaînes, rudimentaire mais efficace) est-elle une influence de la série Agence Tous Risques, qui en est à sa deuxième saison sur NBC ?

Alex Rocco et William Shatner

Tom Atkins et William Shatner

 

3.17  Hot Property (L’objet brûlant)

ABC, 25 février 1984

Ecrit par Chester Krumholz

Réalisé par Ric Rondell

Heather Locklear et Ray Wise

Hooker, Romano, Corrigan et Stacy participent à une descente pour prendre en flagrant délit de trafic de drogue George Coleman. Ils arrêtent ce dernier et saisissent un sac de stupéfiants. Ils découvrent aussi sur les lieux le cadavre de Paul Butler, un policier. Celui-ci n’avait pas connaissance de l’opération de police et il n’était pas en mission. Hooker pense donc qu’il était corrompu. L’affaire connaît un autre rebondissement quand la drogue est inexplicablement remplacée par du sucre, entre un premier test dans les laboratoires de la police et un second demandé par l’avocat de Coleman, Warren Avery. Cette surprise inattendue permet à Coleman d’être libéré et le Lt Reed rend responsable Stacy, qui a saisi, fait enregistrer et déplacé la drogue. Tandis qu’elle est suspendue, ses équipiers font leur possible pour l’innocenter. Ils recherchent Joe Deems, un petit revendeur qu’ils soupçonnent d’avoir trempé dans l’affaire, mais il leur échappe de justesse en s’enfuyant au volant de sa voiture. C’est en tout cas ce qu’ils pensent : en fait, Deems vient d’être tué par Harrison Mackenzie, un avocat en vue qu’Avery tient en son pouvoir depuis qu’il a commis une simple erreur, au début de sa carrière. Avery, qui dirige en réalité le trafic de Coleman, a envoyé Mackenzie récupérer la drogue, que Deems a subtilisée dans le coffre de la voiture de patrouille de Stacy et Corrigan, en utilisant un double de la clé réalisé grâce à Mackenzie, qui a pris une empreinte de la clé en fouillant le sac à mauin de Stacy. Mackenzie en effet est le fiancé de cette dernière : après une histoire interrompue, ils ont repris leur relation et Stacy vient même d’accepter de l’épouser, au grand dam de ses équipiers qui n’apprécient guère le bonhomme. Deems a tenté de doubler Mackenzie qui, en luttant avec lui, l’a tué. Hooker, cependant, fait bientôt le lien entre Mackenzie et Avery. En allant demander des comptes à son fiancé, Stacy le trouve en compagnie d’Avery et de ses gorilles, qui décident de l’enlever et demandent à Mackenzie de la tuer…

Ray Wise
Ed Bernard (à gauche)

 

Jason Evers
Robert Miano

 

Anne Lockhart
James Saito

 

Avec Ray Wise (Harrison Mackenzie), Jason Evers (Warren Avery), Anne Lockhart (Ellen Butler) et Ed Bernard (Lieutenant Tom Reed). Et avec James Westmoreland (Paul Butler), Robert Miano (George Coleman), Shawn Michaels (Officer Glazer), James Saito (Lab Technician [Lou Hong]), Charles R. Penland (Joe Deems), Kim Terry (Val) et Bobby Justin (Luke Gaynor), Nick DeMauro (Vito Rocca).

Stacy est amoureuse et bien entendu son fiancé est corrompu. Conflit avec ses équipiers et déception annoncée sont le lot de Stacy dans cet épisode qui lui accorde une place plus importante qu’à l’ordinaire. Sans une once d’originalité, mais comme c’est aussi le cas des intrigues impliquant le reste du casting, on ne s’en offusquera pas.

James Saito n’a guère de ressemblance avec James Hong mais il n’en reprend pas moins le rôle du « lab technician » Lou Hong, que tenait Hong dans les épisodes 2.19 et 3.08 (Saito n’est pas nommé, pas même au générique de fin, mais il porte la plaque nominative de « Lou Hong »).

 

3.18  Death on the Line (La mort était au bout du fil)

ABC, 3 mars 1984

Ecrit par Jack V. Fogarty

Réalisé par Cliff Bole

William Shatner et Kimberly Beck

Hooker et Romano arrivent sur les lieux d’une agression en cours. Tandis que Romano porte secours à la victime, Linda Stevens, Hooker prend en chasse un homme qui s’est enfui à leur arrivée, emportant un sac de sport. L’homme parvient à s’enfuir dans une voiture volée et à semer Hooker. Linda, qui travaille comme secrétaire au Precinct, est transportée au centre de traitement du viol de Westside, où le Dr Pamela Carson procède aux tests en usage. Mais la jeune femme, qui a été frappée et violée, refuse d’admettre le viol de peur de détourner d’elle son mari, Dan. Les tests effectués par le médecin ne peuvent donc être utilisés par la police. Hooker a des raisons de penser que l’agresseur n’en est pas à son premier méfait mais qu’il a déjà agressé plusieurs femmes, dont Linda est la première à survivre. On l’a baptisé le Violeur de la Marina. En attendant que Linda accepte, peut-être, de changer d’attitude, ce qui suppose de lui laisser le temps de surmonter son agression, Hooker, Romano, Stacy et Corrigan utilisent les quelques éléments dont ils disposent pour mener leur enquête, avec l’accord du Capitaine Sheridan. Ils découvrent que les victimes ont toutes reçu la visite d’employés de la compagnie municipale du téléphone peu de temps avant leur mort, et toutes ont été volées. Le même homme est intervenu chez toutes les victimes, Cliff Tanner ; or, un revendeur, Morey, l’identifie bientôt comme celui qui a voulu lui refourguer une bague volée chez Linda Stevens. Tanner est l’homme que Hooker a vu s’enfuir. Hooker et Romano le trouvent et l’empêchent de s’enfuir, cette fois, mais il meurt au terme de la poursuite.

L’affaire semble classée. Pourtant, Hooker a des raisons de penser que Tanner n’était pas le violeur. L’idée d’un complice prend forme, qui serait le véritable violeur tandis que Tanner serait le voleur. Les deux hommes auraient opéré ensemble à chaque fois. Linda, enfin, accepte de dire la vérité à Dan et de laisser Hooker avoir accès aux résultats de ses examens. Hooker et ses partenaires se plongent ensuite dans les dossiers du personnel de la compagnie du téléphone et identifient bientôt le suspect idéal : Frank Bryce. Ils parviennent à le retrouver alors qu’il vient d’attaquer une nouvelle jeune femme. Hooker se lance après lui…

Kimberly Beck
John Dennis Johnston

 

Lynne Moody
Jonathan Perpich

 

James Whitmore, Jr
Rosalind Ingledew

 

Avec Richard Herd (Captain Dennis Sheridan) et  Kimberly Beck (Linda Stevens), Lynne Moody (Dr Pamela Carson), John Dennis Johnston (Cliff Tanner), Jonathan Perpich (Dan Stevens) et James Whitmore, Jr (Frank Bryce). Et avec Pete Schrum (Morey), Julie Ronnie (Kathy), Geno Silva (Jensen), Arthur Adams (Ned Vickers), Rosalind Ingledew (Judy) et Patrick Cameron (husband).

Si le traitement du scénario reste caricatural, il possède tout de même une dimension humaine, selon les codes en vigueur dans la série. L’accent est mis sur le centre de traitement du viol et sur la difficulté pour la victime de surmonter son traumatisme, mais également sur la difficulté des hommes d’accepter la réalité du viol de la femme qu’ils aiment. Corrigan essaie d’expliquer à Stacy quels sentiments contradictoires peuvent amener certains hommes à refuser d’admettre la réalité et Hooker se montre délicat tant avec Linda qu’avec son mari, à qui il déclare : « Vous êtes une victime vous aussi, presque autant que Linda. » La phrase ne manquerait pas de faire polémique encore aujourd’hui ; elle illustre l’approche choisie ici. Comme on peut s’y attendre, les « méchants » sont ce qu’il y a de plus caricatural dans le scénario ; même si Dan Stevens demande « Qui peut faire une chose pareille ? », la réponse de Hooker reste dans les limites de la série : « Un animal. Un animal malade. » Et le portrait qui est fait du violeur comme du voleur reste celui de deux pauvres types dont la psyché n’a pas d’importance.

 

3.19  Death Strip (Strip-tease meurtrier)

ABC, 10 mars 1984

Ecrit par Patrick Mathews

Réalisé par Sigmund Neufeld, Jr

Adrian Zmed s'offre aux dames

et Heather Locklear est aux anges

Romano fait un numéro de strip-tease au Male Room, sous les yeux émerveillés de Stacy assise dans la salle parmi les clientes, dans le cadre d’une opération destinée à démanteler un réseau de drogue. Hooker et ses partenaires apportent ainsi leur concours au Lt Arkin, des Stups. La police soupçonne Leo Santee, le patron du Male Room, mais aussi Toby Clark, dont la petite amie Betty Parsons a accepté d’aider la police. Elle apporte ce soir-là avec elle une photo montrant Santee avec son fournisseur ; mais Betty est tuée en pleine salle par un homme qui s’enfuit avec son sac à main, contenant la photo. Il saute dans une voiture conduite par un complice, poursuivie par Hooker ; la voiture termine sous un container des docks mais le complice s’enfuit et la photo a disparu. Romano doit annoncer la nouvelle de la mort de Betty à sa sœur, Kate, muette, et il est très affecté car il se sent coupable d’avoir fait courir à Betty un risque fatal. Toby Clark, lui, est introuvable et Leo Santee, arrêté, est vite relâché faute de preuves. Hooker, Romano, Corrigan et Stacy cherchent à le retrouver ainsi que le complice qui a pris la fuite. Ils soupçonnent Sid Beamer, qui donne des cours de plongée sous-marine. Toby, de son côté, cherche à mettre la main sur les négatifs qu’a cachés Betty : c’est lui-même qui avait pris les photos de Santee en compagnie de Paul Gavin, en guise d’assurance. Il s’en sert pour contraindre Gavin à le laisser prendre la place de Santee, trop surveillé par la police. Quand Kate Parsons reçoit la photo et les négatifs, que Betty avait postés à leur adresse avant sa mort, elle contacte Romano pour les lui remettre ; mais Clark l’intercepte et emporte les documents, qu’il remet à Gavin. Hooker, cependant, remarque sur le bateau de Beamer une photo datant de ses années dans la Navy, où il pose auprès de Paul Gavin. Il n’en faut pas plus pour faire le rapprochement. Il ne reste qu’à trouver l’occasion de prendre tout ce beau monde la main dans le sac, au même moment…

Thom Christopher
Thalmus Rasulala
Maurice Sneed

 

Nicholas Campbell
Joey Aresco
Rebecca Clemons

 

Sam Anderson
Katherine A. Wiberg
Robert Vega (au centre)

 

Avec Thom Christopher (Paul Gavin), Nicholas Campbell (Toby Clark), Thalmus Rasulala (Lt Craig Arkin), Joey Aresco (Sid Beamer), Sam Anderson (Leo Santee). Et avec Katherine A. Wiberg (Kate Parsons), Rebecca Clemons (Carol Winslow), Maurice Sneed (Sweetpea Moran), Robert Vega (Dr Cook) et Toni Nero (Marsha Randall), Terry Arthur (Betty Parsons).

Le strip-tease de Romano est évidemment le clou de l’ouverture de l’épisode, révélant un Romano en toute petite tenue, des billets de banque glissés dans l’élastique de ses sous-vêtements. Pour le reste, le scénario est sans surprise, déroulant des péripéties répétées à l’envi par la série mais filmées en très grande partie en extérieurs (notamment devant le Princess Louise et dans le port de San Pedro), ce qui rend le spectacle attrayant.

Hooker a de nouveau l’occasion d’utiliser le langage des signes dans l’épilogue, pour montrer à Kate comme il se débrouille. Il a même un semblant de querelle avec Romano, par signes.

A partir de cet épisode, le titre de l’épisode est inscrit à l’écran avant les guest stars.

 

3.20  Psychic Terror (Terreur de l’au-delà)

ABC, 24 mars 1984

Ecrit par William Kelley

Réalisé par Kenneth R. Koch

William Shatner et Marcy Lafferty

Julia Hudson, une voyante qui assiste le Lt Burton sur l’enquête concernant l’enlèvement de la petite Amy Rand, a la vision de Hooker abattu dans le mausolée d’un cimetière alors qu’il remet la rançon au kidnappeur. Lorsqu’elle aperçoit le sergent au Precinct, elle demande à Burton de l’affecter à ses côtés pour conduire les investigations. Hooker ne croit pas dans la voyance et il s’acquitte sans enthousiasme de sa mission, mais il prend à cœur d’aider les parents à retrouver leur petite fille. Sam et Louise Rand ne sont pas les victimes attendues de ce genre de drame car ils n’ont guère d’argent ; même en hypothéquant leur maison et en vidant leurs comptes en banque, il leur manque encore trente mille dollars pour atteindre les 100.000 exigés par le kidnappeur. C’est Hooker qui réussit à trouver l’argent manquant, en s’engageant personnellement et en demandant un ultime coup de pouce à Jeeter, un faux aveugle qui gagne quelques pièces en jouant du violon (comme quoi, les apparences sont parfois trompeuses). Il commence aussi à changer de regard sur la voyante quand celle-ci réussit à les conduire jusqu’à un entrepôt où se trouve la petite Amy Rand. Hooker est contraint de tirer sur Sal Gennero, un suspect qui ouvre le feu sur lui, et ses deux complices réussissent à s’enfuir en emmenant la gamine. En poursuivant l’un d’eux qui conduit un camion, Hooker cause (encore) la destruction de sa voiture de patrouille, heureusement sans faire de victime. Il ne tarde pas cependant à identifier l’homme qu’il a poursuivi, Tony Aresco. Quand ce dernier téléphone aux Rand pour leur donner ses instructions concernant la remise de la rançon, Hooker tente un coup de bluff en le provoquant ; comme il l’escomptait, Aresco, piqué au vif, exige que ce soit lui qui livre la rançon. Il le fait courir d’un téléphone public à l’autre pour finalement l’envoyer dans un cimetière. Il l’attendra dans la chapelle du mausolée. Alertés par Julia Hudson qui leur parle de sa vision, les équipiers de Hooker n’ont pas l’intention de perdre sa trace, en suivant à distance ses déplacements…

Paul Kent
John Chandler

 

Bruce Glover
Stephen Eastin

 

Susan Powell & Buck Taylor
David Hooks

 

Avec Marcy Lafferty (Julia Hudson), Paul Kent (Lt Burton), Bruce Glover (Tony Aresco), Buck Taylor (Sam Rand). Et avec Susan Powell (Louise Rand), John Chandler (Waylon Gilbert), Stephen Eastin (Pete Tebbets), David Hooks (Silas Jeeter), Vicky McCarty (Carla Bendix), Laura Jacoby (Amy Rand) et Amanda Goldberg (Lisa Foster), Bethany Schulman (Mary Singleton), Milton Murrill (Cecil Krebs).

L’épisode peut être classé « The one with the psychic » (un classique, évidemment) mais aussi « The one where Hooker dies » (genre « Houston Is Dead » dans Matt Houston) et « The one where Romano brings Hooker back to life ». Pour savoir s’il lui fait du bouche à bouche, il faut le regarder jusqu’au bout !

La voiture de Hooker est sérieusement amochée par un camion puis détruite par une explosion.

Marcy Lafferty, déjà apparue dans l’épisode 2.04, était l’épouse de William Shatner (de 1973 à 1996). Elle forme ici un tandem avec Hooker (exit Romano durant une partie de l’épisode !).

 

William Shatner et Marcy Lafferty

 

3.21  Gang War (La guerre des gangs)

ABC, 5 mai 1984

Ecrit par Sidney Ellis

Réalisé par William Shatner

William Shatner avec Margarita Cordova

Hooker soutient le programme de Julie Mendez pour réconcilier les gangs dans le barrio. Julie a choisi comme quartier général le restaurant de Teresa Dominguez, dont le mari a été tué par les gangs des années plus tôt et dont la fille Maria est la petite amie de Chuy Vallestero, le chef des Primos, l’un des deux gangs rivaux, ennemi des Ochos. Mais Chuy est abattu avant d’arriver au rendez-vous organisé par Julie. Il est vivant mais dans un état grave. A première vue, les deux tireurs qui se sont enfuis en voiture sont des Ochos ; mais quand Hooker et ses équipiers les arrêtent ils découvrent qu’ils ont affaire en réalité à deux Primos qui nient être coupables. Ils se sont débarrassés du fusil qu’ils ont utilisé peu de temps avant leur arrestation et Hooker n’a rien pour les retenir. Le fusil est de nouveau utilisé, quelque temps plus tard, pour abattre Julie. Elle rejoint Chuy à l’hôpital, dans un état sérieux elle aussi. Hooker soupçonne le lieutenant de Chuy, Manuel Rivera, d’être l’instigateur du coup monté dont le but est de faire échouer les négociations de paix entre les deux gangs. Manuel reçoit ses ordres de Julio Fuente, un ancien Primo dont le trafic d’armes pâtirait d’une paix dans le barrio. Hooker et Romano retrouvent les deux Primos qui ont tiré sur Chuy et sur Julie, Frankie et Angel, et les présentent à Julie qui les identifie comme ses agresseurs. Ils expliquent la situation à Chuy qui se refuse à croire que des membres de son propre gang aient pu conspirer contre lui. Il leur faut donc trouver des preuves et c’est d’abord dans le garage de Fuente qu’ils les cherchent. Ils y retrouvent le fusil, sur lequel on relèvera les empreintes de Manuel. La guerre cependant est bien près d’éclater : une nouvelle agression a eu lieu, contre Maria Dominguez cette fois, attaquée et brutalisée par Manuel et Fuente qui ont dissimulé leurs visages. Chuy, bien que faible encore, sort de l’hôpital afin de prendre la tête d’une expédition punitive contre les Ochos, qui doit avoir lieu dans la rivière de Los Angeles. Fuente lui-même lui fournit des armes. Hooker et ses partenaires interviennent in extremis et, apportant des preuves, ils confondent Manuel et Fuente avant que le sang ne soit de nouveau versé…

Julie Carmen
Tony Acierto

 

Tony Plana
Sal Lopez

 

Marco Rodriguez
Nia Peeples

 

Avec Julie Carmen (Julie Mendez), Tony Plana (Chuy Vallestero), Marco Rodriguez (Julio Fuente), Sal Lopez (Luis Molina). Et avec Tony Acierto (Manuel Rivera), Nia Peeples (Maria Dominguez), Carlos Lacamara (Angel Uriarte), Margarita Cordova (Teresa Dominguez) et Rudy Negrete (Frankie Alarcon), Tiiu Leek (TV reporter).

Le traitement est si caricatural qu’il est difficile de regarder cette histoire autrement qu’au troisième ou quatrième degré. Hooker y tient son rôle paternaliste de médiateur entre gangs, lesquels se partagent les rôles de chefs, de traîtres et de conspirateurs sans se soucier de vraisemblance. On retiendra surtout les scènes d’action, poursuites à pieds et en voitures dans des extérieurs suffisamment variés pour rendre l’ensemble distrayant.

Dans l’épilogue, Julie Mendez avoue avoir eu le béguin pour Hooker, quelques années plus tôt, et suggère que les braises pourraient bien être encore chaudes. De quoi esquisser une nouvelle aventure de Hooker… avec une femme bien plus jeune que lui.

 

Nia Peeples et Margarita Cordova

Adrian Zmed entre Rudy Negrete et Carlos Lacamara

Marco Rodriguez face à William Shatner et Adrian Zmed

Règlements de comptes dans Los Angeles River

 

3.22  Deadlock (Deux flics ont disparu)

ABC, 12 mai 1984

Ecrit par Bruce Shelly et David Ketchum

Réalisé par Sigmund Neufeld, Jr

Nuit tranquille, dit Romano, mais nuit de pleine lune, répond Hooker, où tout peut arriver ! Alors qu’ils font le tour du centre commercial Bassett’s sur la façade duquel ils ont avisé des graffiti tout frais, ils découvrent le gardien de nuit mort. Le temps d’inspecter rapidement les lieux, leur voiture de patrouille a disparu ! Les deux gamins qui se sont amusés avec leurs bombes de peinture ont trouvé très drôle de la voler et ils l’abandonnent bien vite dans un parc, repeinte à son tour. Pendant ce temps, Hooker et Romano, continuant leur inspection de l’immeuble, tombent sur trois cambrioleurs au dernier étage, Rollins, Martin et Gomez. Romano est blessé à la jambe et ils sont piégés, à deux contre trois. Bientôt ils sont à court de munitions et, en tentant une sortie, sont séparés : Romano reste en haut et perd bientôt connaissance tandis que Hooker est dans un ascenseur avec Rollins. Tous deux pointent un revolver sur l’autre : Hooker sait que le sien est vide mais Rollins l’ignore. A l’extérieur, Stacy et Corrigan se mettent à la recherche d’Adam 4-30 qui ne répond plus aux appels…

Dennis Lipscomb

 

Clarence Williams III

 

Mike Gomez

 

Avec Richard Herd (Captain Dennis Sheridan) et Dennis Lipscomb (Rollins), Mike Gomez (Gomez) et Clarence Williams III (Martin). Et avec Adam Postil (Gene), Anthony Thompkins (Phil).

Un épisode essentiellement en huis clos et une situation qui présente l’avantage de réduire Hooker au silence une partie du temps, l’empêchant de moraliser à outrance ! Que les fans se rassurent : dès qu’il se remet à parler, la punchline est de retour.
Rollins à Hooker : « You do actually believe you’re some kind of boy scout hero ! »

Richard Herd en Special guest star ; il apparaît quelques instants en milieu et fin d’épisode.

 

 

FICHE TECHNIQUE

Saison 3 - Director of photography Jack Swain ASC. Art directors Ross Bellah (tous) and Robert Purcell (1, 2, 5, 7, 9, 11 à 22), Arch Bacon (3, 4, 6, 8, 10). Film editor David G. Blangsted ACE (1, 3, 7, 10, 12, 14, 15, 19, 21), Michael F. Anderson ACE (2, 5, 6, 12), Stephen Michael (4, 8, 9, 11, 13, 16, 17, 20), Lloyd G. Nelson (18, 22). Unit production manager Larry Y. Albucher (1 à 11), Ric Rondell (12 à 16), Bill Lukather (17 à 22). 1st assistant director Ric Rondell (1, 9), Paul Samuelson (2), Nick Smirnoff (3, 13, 15, 18, 20, 21), John Hockridge (4, 6, 7, 8), Stephen J. Fisher (5), Bob Mayberry (10), Donald Roberts (11), Cyrus Yavneh (12, 14), Kurt Baker (16), Les Landau (17, 19, 22). 2nd assistant directors Ken Stringer (1 à 10), Marty Eli Schwartz (1, 11 à 22). Script supervisor Dell Ross. Set decorators Audrey Blasdel-Goddard (tous) and David Horowitz (1 à 11, 17 à 22), Ted Lake (12 à 16). Camera operator James M. Swain SOC. Sound mixer Richard Wagner (1, 5, 7, 9, 11), Vincent Garcia (2, 3, 4, 6, 8, 10), Don Rush (12 à 22). Property master Mike Dunn (1, 2, 3, 9, 10), Irving Goldfarb (4, 5, 6, 7, 8, 11, 12, 14, 16, 18, 20, 21), Dan Bentley (13, 15, 17, 19, 22). Gaffer Frank Swain (1, 5, 9, 11 à 22), Robert Banks (2, 3, 4, 6, 7, 8, 10). Make-up supervision by Leo Lotito, Jr. Make-up artist Jim McCoy. Hairstylist Carol O’Connell. Costume designer Grady Hunt. Wardrobe supervisor Kathy Monderine. Technical advisor Sgt. Dick Clark (1, 2, 10, 12, 19), Lt. Alan Kerstein (3, 9, 16, 18, 22), Sgt. Jerry Wolf (4, 8, 13, 17, 20), Sgt. Doug Myers (5, 15), Sgt. Bob Troutt (6, 7, 11, 14, 21), Jackie Kinner (19), Deni Deutsch (19). Stunt coordinator R.A. Rondell. Key grip Barry Wexler (1, 5, 9, 11 à 22), Ken Adams (2, 3, 4, 6, 7, 8, 10). Special effects Robert L. Peterson. Music editor Gene Feldman / MX, Inc. (1 à 11), Noteworthy, Inc. (12 à ). Sound editing by Reel Sound, Inc. (1). Transportation coordinator Tim Hill. Supervising construction coordinator Hank Stonecipher. Casting supervisor Meryl O’Loughlin. Casting director Simon Ayer ASCD. Main title designed by Castle / Bryant Motion Design (1 à 8). Titles and opticals Westheimer Company. Filmed at the Burbank Studios. copyright © MCMLXXXIII-MCMLXXXIV by Columbia Pictures Television, a division of Columbia Pictures Industries, Inc. All rights reserved. Spelling-Goldberg Productions in association with Columbia Pictures Television.

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1980s
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :