Un article de Thierry LE PEUT

paru dans Arrêt sur Séries 5 (juin à août 2001, épuisé)

 

 
Deux flics de Chicago, emmitouflés dans leur parka, regardent avec envie un panneau publicitaire exhibant les beautés de Hawaii : bikinis, palmiers et soleil torride. Ils se regardent et se disent : pourquoi pas ? Les voilà bientôt partis pour l’archipel surnommé le Paradis. Adieu la neige, le froid et la grisaille, bonjour Honolulu, les jolies filles et les beautés du Pacifique !

  

Hawaiian heat 1 

On pourrait résumer ainsi l’accroche de Hawaiian Heat, devenue chez nous La Fièvre d’Hawaii pour une diffusion sur la Cinq. Diffusion unique, d’ailleurs, puisqu’il semble qu’aucune autre chaîne ne se soit intéressée aux aventures pourtant enlevées du tandem constitué par Robert Ginty et Jeff McCracken.

Mais revenons en 1984. A l’époque, Magnum marche fort sur CBS. La première saison n’a pas immédiatement conquis un large public mais dès la suivante les fidèles se rassemblent et Tom Selleck devient une star. Universal, qui produit la série, profite de ce succès pour mettre en chantier un autre programme exploitant le cadre paradisiaque de l’archipel. Si Magnum jouait sur une imagerie « sport » et chic avec Ferrari, hélicoptère et majordome britannique sur fond de propriété aux airs de Jardin d’Eden, Hawaiian Heat s’appuie également sur le dépaysement mais opte pour une esthétique plus ordinaire. Les héros, on l’a dit, sont deux flics de Chicago mutés à Honolulu sous les ordres d’un lieutenant d’origine japonaise. Détectives en exercice, ils n’ont pas la liberté d’action du privé à moustaches mais leurs enquêtes les confrontent quand même à toutes sortes d’histoires empreintes de mystère et de choses pas très catholiques : sacrifices humains dans le cratère d’un volcan, apparitions, disparitions étranges, l’ensemble mise à fond sur l’exotisme teinté de religion que peuvent offrir les îles du Pacifique. Au final, les scénarii restent assez classiques mais le tandem vedette n’est pas dénué de charme et la réalisation, quoique standard, tient parfaitement la route. 

C’est James D. Parriott, l’un des producteurs de Super Jaimie et de L’Incroyable Hulk avec Kenneth Johnson, qui élabora le concept de la série. Un an plus tard, il signerait, toujours pour Universal, les Misfits of Science (Superminds), avant de travailler sur Forever Knight, Dark Skies et la modernisation des Envahisseurs. A ses côtés, Len Kaufman, producteur et scénariste sur Shérif fais-moi peur, Gregory Dinallo qu’on retrouvera dix ans plus tard sur Waikiki Ouest, et deux scénaristes-producteurs qui se sont illustrés également dans Magnum, Robert W. Gilmer et Nick Thiel. Le premier était récemment l’un des producteurs de Sydney Fox l’aventurière et avait déjà collaboré à K2000 et Les Deux font la paire, tandis que l’autre tentera en 1992 l’aventure originale de Covington Cross, un cas rare de série moyenâgeuse. 

  Hawaiian Heat 6

 

pas de stars sous le soleil

 

Le casting de la série ne compte aucune star mais plusieurs visages très familiers aux téléphiles. On y rencontre ainsi une jeune actrice de 24 ans entrevue dans des épisodes de Shérif fais-moi peur, Agence Tous Risques, Remington Steele ou L’Homme qui tombe à pic : Tracy Scoggins, qui depuis s’est illustrée dans le rôle du capitaine Elizabeth Lochley dans Babylon 5, avait déjà une plastique de rêve qui lui vaudrait d’être engagée, dès l’arrêt de Hawaiian Heat, sur Les Colby. A ses côtés, un acteur que l’on avait aperçu dans les excursions hawaiiennes de séries célèbres comme L’Homme qui tombe à pic et Drôles de Dames mais qui ne connaîtrait la véritable consécration que huit ans plus tard en devenant Bobby Sixkiller dans Renegade : Branscombe Richmond, d’abord cascadeur, a collaboré par ailleurs à une foule d’autres séries, souvent dans des rôles secondaires de truand, de garde du corps ou de barman. 

Au rayon des « têtes d’affiche », le rôle du patron des deux héros revint à l’acteur japonais Mako, invité de l’épisode « Kenzan » de Magnum mais également remarqué au cinéma aux côtés de Schwarzenegger dans Conan le Barbare et sa suite Conan le Destructeur. Né en 1933, Mako était déjà apparu dans de nombreuses séries (Kung Fu, Hawaii Police d’Etat, Les Espions, Wonder Woman, L’Incroyable Hulk entre autres) et a continué depuis d’y travailler, incarnant par exemple le Maître de Sammo Law dans deux épisodes du Flic de Shanghai

Le tandem vedette jouait, comme l’ensemble du casting, la carte de l’anonymat relatif. Dans le rôle d’Andy Senkowski, Jeff McCracken sortait tout juste d’une éphémère tentative de Steven Bochco, Bay City Blues, avec Michael Nouri, Dennis Franz, Peter Jurasik et... Sharon Stone, et n’était apparu par ailleurs que dans quelques téléfilms et le film Dead On Arrival en 1978. Originaire de Chicago, il incarnait la moitié athlétique du duo, portant chemises et shorts à la Magnum. Son partenaire, véritable vedette du programme, jouissait d’une plus grande notoriété sans être une star : Robert Ginty en effet était l’un des pilotes des Têtes Brûlées en 1976 et on l’avait croisé dans deux épisodes de Simon & Simon, dans la peau d’une sorte d’escroc pas toujours très inspiré. En 1984, l’un des titres de gloire de sa filmographie, parmi de nombreuses apparitions dans des films plus ou moins connus (mais plutôt moins que plus), est sans doute The Exterminator, datant de 1980, dont il tournera une séquelle juste après l’arrêt de Hawaiian Heat. Entrevu dans un épisode d’Arabesque et dans la série Dans la chaleur de la nuit ainsi que dans Falcon Crest en 1989 (il y est Walker Daniels), Ginty s’est depuis essayé à la réalisation, passant derrière les caméras de séries telles que Xéna Princesse guerrière, Demain à la Une, Dream On ou Charmed

Hawaiian Heat n’a guère séduit le public américain puisque la série ne dépassa pas la dizaine d’épisodes. Sa diffusion en France ayant été très ponctuelle, le guide qui suit ne peut même pas s’enorgueillir d’être complet. Nous avons retrouvé dix épisodes de la série et un pilote réalisé par le vétéran Mike Vejar, devenu depuis l’un des collaborateurs attitrés de Babylon 5. Pourtant, la série n’était pas spécialement désagréable, emmenée de plus par un thème musical très rock signé Tom Scott, compositeur de Starsky et Hutch (saison 2) que l’on retrouve parfois aux génériques de Cannon, Barnaby Jones ou Baretta. Bref, une « étoile filante » que l’on reverrait bien avec plaisir. Allô, la télé ?

 

Hawaiian Heat 4

 

  LES EPISODES

 

Série américaine diffusée en 1984 sur ABC. Diffusion française : La Cinq.

Avec Robert Ginty (Mac Riley), Jeff McCracken (Andy Senkowski), Mako (Major Oshira), Tracy Scoggins (Irene Gorley), Branscombe Richmond (Harker). 

Créé par / Producteur exécutif James D. Parriott. Producteurs : Robert W. Gilmer, Nick Thiel, Len Kaufman, J. Daniel Nichols, Dean Zanetos, Bill Schwartz. Co-producteur : William Cairncross. Directeur exécutif d’écriture : Gregory S. Dinallo. Thème musical de Tom Scott, paroles de Candy Parton. Musique de J.A.C. Radford, Jeff Sturges. Directeurs de la photographie : Edward Ruo Rottuno, Franck Thackery. Directeurs artistiques : John Leimanis, Arch Bacon, William Taliafero. Montage : George Ohanian, Daniel Todd Cahn, Stephen Pfahler, Michael D. Corey, Donald L. Rounds. Casting de Mark Malis, Garrison True (Hawaii). Décorateurs de plateau : Robert George Freer, Wallace White, Jacqueline Martin, Edward Joseph McDonald. Directeurs de production : Joan Carson, Dan Franklin, Zane Radney. Assistants réalisateurs : Robert Del Valle, Doug Metzger, Bob Dahlin, Kelly A. Manners, Robin Chamberlin, L. Lewis Stout, Char Pece. Coordinateur des cascades : Ronnie Rondell. Supervision des costumes : Robert Chase, Buffy Snyder. Son : Joe Kenworthy. Montage effets sonores : Jeffrey Clarke. Montage musique : Arnold Schwarzwald. Une production de James D. Parriott en association avec Universal / MCA. 

  

1. La Fièvre d’Hawaii (Hawaiian Heat) - 90’

14 septembre 1984

Le pilote de la série, qui nous présente Riley et Senkowski à Chicago avant de les faire s’envoler pour le Paradis...

Avec Marta Dubois (Maggie Aoki), John Fujioka (Yuki Oshira), Moe Keale (Jinbo), Manu Tupou (Aoki)... Ecrit par James D. Parriott. Réalisé par Michael Vejar.

*  Marta Dubois est aussi Michelle, le grand amour de Thomas Magnum, et on la retrouve au générique de Jake Cutter.

 

2. La tentation selon Mac Riley (Ice Cream Man)

21 septembre 1984

Afin d’enquêter sur la mort de deux volleyeurs professionnels, Andy se fait engager dans l’équipe. Ses soupçons se portent sur Val, une jeune femme qui a souffert de l’attitude de certains joueurs...

Avec Dale Robinette (Hanson), Kitty Moffat (Val), Christie Claridge (Tricia), James Grant Benton (Earl), Camilla Barut (Sandy), Toby Morris (Sam Kesey). Ecrit par James D. Parriott. Réalisé par David Hemmings.

*  Dale Robinette était l’acolyte de Huggy dans l’épisode « Pas de chance Huggy » de Starsky et Hutch.

 

3. La vague de la controverse (Wave of Controversy)

28 septembre 1984

Mac et Andy enquêtent sur la mort de l’un des employés du riche Tal Ryan. L’ex-femme de ce dernier, Jackie, l’accuse du meurtre et essaie de le faire arrêter. Les recherches des deux policiers les orientent cependant vers une autre piste...

Avec David Hemmings (Tal Ryan), Jennifer Holmes, Kario Salem, Sharon Hughes, Andrea Anderson, Gregory Barnett, Benjamin Hong... Ecrit par Nick Thiel. Réalisé par David Hemmings.

*  Révélé par le Blow Out d’Antonioni, David Hemmings incarne le Dr Charles-Henry Moffett dans Supercopter et on le retrouve dans plusieurs séries, devant ou derrière les caméras (notamment Magnum et Raven).

 

4. Les pièges de l’hérédité (Inherited Trait)

12 octobre 1984

Mac et Andy enquêtent sur Fletcher Deacon, le propriétaire de maisons de jeux, soupçonné d’avoir assassiné Wilson Tanaka, membre d’une commission qui devait légiférer sur les jeux à Hawaii. Mais Mac perd beaucoup d’argent et se retrouve à la merci de Deacon et de son complice Skyler. Suspendu, il doit se débrouiller pour découvrir les meurtriers et arrêter les escrocs...

Avec James Olson (Skyler), James J. Sloyan (Fletcher Deacon), Camilla More (Goldie Boland), James Grant Benton (Earl), Maralyn Nell (Mrs Boland), Josie Over (coroner), Esmond Chung, George O’Hanlon (agent des affaires internes), Mike Fiorini, Jordan Sakamoto. Ecrit par Gregory S. Dinallo. Réalisé par Kim Manners.

*  James Olson a prêté son concours à nombre de séries, surtout dans les années 60 et 70, entre autres Mission Impossible et Wonder Woman.

 

5. Une autre forme de procès (A Different Kind of Justice)

19 octobre 1984

Un criminel est relâché lorsque le principal témoin de son procès est assassiné. Mais le criminel est bientôt retrouvé mort à son tour. Mac et Andy suspectent le juge Harding de faire justice lui-même lorsque des criminels sont relaxés faute de preuves...

Avec Peter Donat (Juge Harding), Diane Civita (Robin), Nancy Grahn (Rachel), Andy Dupree (Craig Adamson), Tracy N. Smith, Richard McPherson, Bobby Ore, Gray Gleason. Ecrit par James D. Parriott. Réalisé par Robert W. Gilmer.

*  Père de Mulder dans The X-Files, Peter Donat est familier des séries. On le retrouve notamment dans Flamingo Road et dans Dallas, où il fut le médecin qui soigna J.R. après son attentat. Nancy Grahn est Julia dans Santa Barbara.

 

6. Un fantôme à Hawaii (Missing in Hawaii)

26 octobre 1984

Alors qu’il enquête sur un stock d’armes volées qui a attiré sur l’île un trafiquant péruvien surnommé El Torito, Andy croit voir son frère Eddy, qui lui livre plusieurs indices pour remonter la filière. Or, Eddy est mort au Viêtnam...

Avec Pat Corley (Charlie), John Dennis Johnston (Sid Lambert), Diane Civita (Robin), Roberto Rodriguez, Bob Fimani, Anthony Curry. Ecrit par James D. Parriott. Réalisé par John Llewellyn Moxey.

*  Pat Corley était la partenaire de Jeff McCracken dans Bay City Blues. Diane Civita, qu’on a vue aussi dans L’Incroyable Hulk, tiendra un rôle régulier dans les téléfilms V et V : The Final Battle.

 

7. Match nul (Yankees vs. The Cubs)

2 novembre 1984

Une guerre des gangs menace. Afin d’enquêter sur Willet, le chef de l’un des gangs, Mac et Andy se font passer pour de jeunes mariés et entrent incognito dans un club avec deux collègues de New York, Alexis et Kate. Ils ignorent qu’Alex cherche à retrouver sa soeur Tommy, enlevée par Willet...

Avec Lorna Patterson (Alexis Franklin), Brianne Leary (Kate Sarzano), Frank B. Shaner (Willet), Richard H. Jensen (Tiny), Lisa Lavaysse, Vic Leon, Patrick Dickson, Don Hanaku, Junne Barnes, John R. Gossett, Naomi Hoolhorst, Wayne Kischler... Ecrit par Nick Thiel. Réalisé par John Llewellyn Moxey.

*  Brianne Leary était Sindy Cahill dans CHiPs.

 

8. Colère divine et rites sanglants (Ancient Fires)

9 novembre 1984

Deux jeunes femmes disparaissent et les soupçons se portent sur un groupe de fanatiques qui proteste contre le détournement de rites sacrés à des fins touristiques. L’enquête de Mac, Andy et Harker les conduit cependant vers Miles Hawthorne, le directeur de l’Association Culturelle Hawaiienne, qui croit dur comme fer aux rites et à la nécessité de sacrifices humains pour apaiser le dieu du volcan...

Avec Fritz Weaver (Miles Hawthorne), James Grant Benton (Earl), Mariko Van Kampen (Elisabeth Kamaole), Moana Andersen, Patrick F. Bishop, Keola Kamahele (Keola). Ecrit par Robert W. Gilmer. Réalisé par Bruce Kessler.

*  Célèbre pour sa prestation dans la mini-série Holocauste, Fritz Weaver apparaît également dans un bon nombre de séries. Il était notamment face à Tom Selleck dans le pilote de Magnum.

 

9. Dette d’honneur (Old Dues)

16 novembre 1984

Un homme a été retrouvé mort sur la plage de Waikiki. Oshira confie l’enquête à Mac et Andy au moment où arrive de Chicago un ancien équipier du père de Mac, Dan McCready. Très vite, Dan s’intéresse à l’enquête en cours et gêne le travail des policiers. Il finit par leur avouer qu’il est venu pour retrouver les deux complices du mort, auteurs d’un hold up dans lequel il fut impliqué. Il tient à se laver de tout soupçon...

Avec Tige Andrews (Dan McCready), Colin DeSilva (Tuxford), Tina Machado (Tina), D. Parker, K. Farden, R.J. Kiepke, Frank Attenza... Ecrit par George Geiger, histoire de George Geiger et Lee Shamberg. Réalisé par Jeffrey Hayden.

*  Tige Andrews était le capitaine Adam Greer dans La Nouvelle équipe.

 

10. La visite d’une mère (Andy’s Mom)

23 novembre 1984

La mère d’Andy, Florence Senkowski, débarque de Chicago après s’être disputée avec son mari. Contre toute attente, elle sympathise avec Cookie, une prostituée témoin à charge dans un procès, que Mac et Andy doivent protéger. Mais Cookie n’est pas tout à fait honnête avec les policiers. Son ancien complice l’enlève et embarque du même coup la mère d’Andy...

Avec Shelley Winters (Florence Senkowski), Donna Dixon (Cookie), Moe Keale (Makupu), Frank Whiteman, Teri Maria Machado, Michael Hasegawa, Jake Hoopai... Ecrit par Gregory S. Dinallo. Réalisé par Roy Campanella, Jr.

*  Shelley Winters, qui fut l’épouse de Tony Franciosa (alias Matt Helm dans la série du même nom), est également une actrice de cinéma renommée.

 

11. Lumières artificielles (Picture Imperfect)

21 décembre 1984

Sharon, un mannequin célèbre, amie d’Irene, est à Hawaii pour tourner un spot publicitaire. Mais quelqu’un la menace et elle découvre que son petit ami et imprésario, Kurt, la trompe. Mac et Andy soupçonnent Kurt de vouloir s’en prendre à elle pour toucher l’assurance qu’il a souscrite à son nom. Mais Kurt meurt et Sharon disparaît...

Avec Cindy Morgan (Sharon), Charles Rocket (Donald Eaton), Stephen Parr (Kurt McKenzie), Kimberly Brown (Leslie), Rod Aiu (Mazucci), Patty Allen, Leslie Haynes, Joe Recca... Ecrit par William Schwartz et Robert W. Gilmer. Réalisé par Ivan Dixon.

*  Charles Rocket est le supérieur de Jack Scalia dans Tequila et Bonetti.

 

Hawaiian Heat 8

Tag(s) : #Dossiers, #Guide d'épisodes

Partager cet article

Repost 0