publié en septembre 2002 (ASS 10)

par Thierry Le Peut

  monk2.jpg 

Apparue le 12 juillet dernier sur USA Network sous la forme d’un pilote d’une heure trente, prélude à une série régulière de 45 minutes, Monk semble l’une des nouveautés les plus intéressantes du moment. Tony Shalhoub, qui fut le chauffeur de taxi Antonio Scarpacci dans la série Wings de NBC et que l’on a vu au cinéma dans Men in Black, Galaxy Quest ou Spy Kids, y incarne un détective viré de la police de San Francisco en raison de troubles graves du comportement consécutifs à la mort - inexpliquée - de sa femme. Adrian Monk est un obsessif-compulsif, incapable de vivre sans l’aide journalière d’une infirmière qui devient son assistante lorsqu’il se met en quête de la solution d’un crime : car Monk est obsédé par l’investigation. Qu’un détail se fiche dans son esprit et il ne peut s’empêcher de le traquer jusqu’à ce qu’il ait trouvé ce qui cloche. Son attention est telle qu’il voit, sent ou entend des choses que personne d’autre ne perçoit, ce qui lui vaut d’être fréquemment appelé en renfort par la police. Terrifié par la foule, les germes et les mille et un dangers que recèle le monde extérieur à son appartement, Monk est socialement inadapté mais reste probablement le meilleur enquêteur de San Francisco.

La série est produite par Andy Breckman, scénariste de comédies comme The Rat Race de Jerry Zucker avec John Cleese et Rowan Atkinson ou Sergent Bilko avec Steve Martin et Dan Aykroyd. Bitty Schram incarne Sharona Fleming, le Dr Watson au féminin de Monk / Holmes, tandis que Ted Levine prête vie au Capitaine Leland Stottlemeyer de la police de San Francisco, ancien patron de Monk dont il dut se séparer à regret.

Tag(s) : #Arrêt sur Télé

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :