Il était une fois un amateur de séries et d’écriture qui ne se contentait plus de ce qu’il lisait dans les magazines. Alors il créa sa propre revue pour écrire sur les séries qui lui plaisaient et qu’il jugeait intéressantes. Ainsi naquit Arrêt sur Séries un jour de l’an 2000. De loin en loin, le petit amateur fut rejoint par des plumes avisées et curieuses qui enrichissent les pages de la revue.

Arrêt sur Séries est d’abord un fanzine, mais un fanzine généraliste, contenant plus de 60 pages, qui s’affranchit des contraintes avec lesquelles se débattent (sans doute) les magazines édités en kiosque : pas d’obligation de «coller» à l’actu ni de suivre les goûts du plus grand nombre, en particulier. Fanzine, magazine, revue, on peut en discuter mais l’indépendance d’Arrêt sur Séries (et l’absence de publicité dans ses pages) vient de ce qu’il reste une entreprise artisanale dans le bon sens du terme, fabriquée «à la maison» avant d’arriver chez ses lecteurs via l’atelier de l’imprimeur.

On y parle de séries récentes et anciennes, souvent américaines (évidemment…) ou anglaises (quand même…) mais parfois françaises, ou d’ailleurs… Surtout, on y privilégie les dossiers mêlant historique, analyse et indispensable guide des épisodes, dans la lignée de ce que fit jadis Génération Séries. La volonté constante d’Arrêt sur Séries (appelez-nous ASS, par commodité) est de souligner la continuité de la création télé en situant les programmes dans une longue Histoire qui commence bien avant la télévision, avec la radio, le cinéma, la littérature. Surtout, on y parle des séries qu’on a vues, évitant les articles «sur des séries dont on parle ailleurs mais qu’on n’a pas encore vues».

Bref, ASS n’est pas une revue qui s’inscrit dans la course à la nouveauté et le «direct from the States» (il y a Internet pour cela, pas besoin des magazines !). C’est une revue sériephile avant tout, qui aborde les séries comme des livres, en prenant le temps, en piochant dans les années 1970 ou 1980 aussi souvent que dans le XXIe siècle, sans honte et même avec délices !

Si l’on commence à trouver ASS dans certaines bibliographies et webographies, sa diffusion (il n’est disponible que par correspondance) le rend très confidentiel. Ainsi trouve-t-on dans certaines bibliographies des articles de 2 pages parus dans Télé Poche ou Séries Mania mais pas les dossiers de 20, 30 ou 60 pages publiés par ASS. On trouve évidemment que c'est dommage, mais c’est la loi de l'édition : si vous n'avez pas un éditeur officiel et connu, vous n'existez pas. Seuls ceux qui s'affranchissent de cette "loi" ont donc jusqu'ici cité ASS dans leurs bibliographies (et nous les en remercions). Le lectorat d’ASS, ce sont les curieux qui l’ont découvert en 2000 et l’ont adopté depuis, et tous ceux qui tombent dessus un peu par hasard.

Un coup d’œil à la galerie des couvertures de la revue depuis ses origines vous permettra d’avoir une idée des séries abordées dans les 42 numéros et 4 Hors-série publiés entre 2000 et 2014. De Dallas à Game of Thrones, de Tonnerre mécanique à Misfits, de Dune à Magnum, de Zorro à Zora la Rousse, de FBI Portés disparus à Jack Holborn, du Saint au Fugitif, de La Conquête de l’Ouest à Lost, de Jules Verne à Albator, de Sur la piste des Cheyennes à Terminator : The Sarah Connor Chronicles, de JAG à Rick Hunter, de Les deux font la paire à Castle, on a visité Stephen J. Cannell et Donald P. Bellisario, traversé Hawaii et le Texas, parcouru les plaines arides du Far West et les rues dangereuses de L.A., poussé jusqu’au littoral de l’ex-Yougoslavie. A chaque fois, analyse, photos, guide détaillé de tous les épisodes (scénaristes, réalisateurs, acteurs, fiche technique, doubleurs, dates de diffusion…). 

Le moteur d’Arrêt sur Séries, c’est d’abord l’envie, c’est aussi la curiosité, c’est le plaisir de dire, de montrer et de lire. Si vous avez peur des textes longs, fuyez ! ASS n’est pas pour vous. Si vous cherchez du contenu, un point de vue, un voyage dans le Temps de la télévision, peut-être y trouverez-vous un peu de bonheur. Dans tous les cas, soyez les bienvenus !

 

Retrouvez dans chaque numéro :

           
demoASS1 demoASS3 demoASS5  
       
Arrêt sur télé, ou la chronique au fil des numéros de l’actualité des chaînes, TNT et satellite confondus, afin de mettre le doigt sur ce que nous considérons comme des rediffusions ou des inédits valant le coup d’oeil, en direct ou en DVD Les dossiers, composés d’une approche variable de la série (informative ou thématique, axée sur sa production ou son évolution, sur son influence ou son écriture), le tout agrémenté d’illustrations nombreuses, parfois inédites en France Les guides détaillés des épisodes, faisant figurer les noms du générique (acteurs comme techniciens, doubleurs...), résumés complets et dates de diffusion. Des guides de première main et non des copies de guides déjà existants.  

 

     

 

       
demoASS2 demoASS4
   
Les portraits d’acteurs ou actrices, voire de producteurs, scénaristes ou autres ayant apporté leur talent au monde des séries, comprenant une biographie et une filmographie illustrée Parce que lire et regarder sont deux activités complémentaires, une sélection de livres en français ou en anglais qui regardent, de près ou de loin, la création télévisuelle et cinématographique
   

 

Partager cette page

Repost 0