Guide réalisé par Thierry Le Peut

 

 

 

 

 

1974. Aaron Spelling, qui a déjà produit quelques succès, notamment L'Homme à la Rolls (1963-1966) et La Nouvelle équipe (1968-1973), produit pour ABC, avec Leonard Goldberg, une série de 25' conçue comme un équivalent d'Adam-12 qui connaît un joli succès sur NBC depuis 1968, c'est-à-dire un programme présentant des enquêtes policières sans excès de spectaculaire et avec une volonté de réalisme affichée. L'originalité de la série Spelling-Goldberg est de prendre de la hauteur : alors que les héros d'Adam-12 patrouillent en voiture dans les rues de Los Angeles, ceux de Chopper One sillonnent le ciel pour surveiller la cité d'en haut. Créée et également produite par James D. Buchanan et Ronald Austin, la série est diffusée du 17 janvier au 11 avril 1974 mais ne connaîtra pas de seconde saison. 

Dans les rôles principaux, deux acteurs de neuf ans d'écart (l'un est né en 1936, l'autre en 1945), de quoi jouer sur la relation aîné-cadet sans pour autant opposer deux générations comme Naked City ou Les Rues de San Francisco : Jim McMullan et Dirk Benedict. McMullan a déjà une bonne dizaine d'années à son actif et a collaboré à plusieurs séries dont Daniel Boone ; Benedict, lui, n'affiche que trois rôles au compteur : celui d'un déserteur américain réfugié à Stockholm dans le film Georgia, Georgia de Stig Bjorkman en 1972, un épisode de Hawaii Police d'Etat ("Chain of events" / "Evénements en chaîne", où apparaît aussi Lou Frizzell alias Mitch le mécano dans Chopper One) et le téléfilm SSSSnake de Bernard L. Kowalski. C'est quatre ans plus tard qu'il incarnera Starbuck dans Battlestar Galactica, avant d'acquérir une popularité internationale avec Agence Tous Risques en 1983. 

 

Avec Jim McMullan (Don Burdick), Dirk Benedict (Gil Foley)

et Ted Hartley (Captain Robert McKeegan), Lou Frizzell (Mitch).

 

Producteurs exécutifs Aaron Spelling, Leonard Goldberg

Créé et produit par Ronald Austin et James David Buchanan

Musique de Dominic Frontiere

 

1.01  Chopper One

 

ABC, 17 janvier 1974

Ecrit par Ronald Austin et James David Buchanan

Réalisé par Harry Falk

 

 

 

Gil Foley et Don Burdick, aux commandes de Chopper One, secourent un enfant dont le bateau s’est retourné en mer alors qu’il pêchait seul. Don mouille sa chemise pour embarquer le garçon et pouvoir le transporter à l’hôpital.

Chopper One se rend sur les lieux d’une fusillade dans un hôtel (Sheraton West). Deux hommes se sont emparés d’une marchandise transportée par un homme que Don trouve blessé ; ils ont emmené la femme de cet homme et la retiennent en otage tandis qu’ils échangent des coups de feu avec les policiers réunis devant l’immeuble. Le capitaine McKeegan satisfait aux demandes des deux hommes en les laissant partir vers l’aéroport au volant d’une voiture de police (56). Chopper One, qui les suit à distance, constate qu’ils ne se rendent pas à l’aéroport mais bifurquent vers le désert.

Là, un avion les attend. Chopper One empêche l’appareil de décoller après avoir contacté McKeegan par radio. Puis Gil et Don se posent et Gil tient en respect l’un des deux hommes tandis que Don pointe son arme sur le second et l’otage. L’attitude de l’homme blessé qu’il a vu à l’hôtel a cependant suscité des doutes en lui et il choisit de suivre son intuition en ne tenant pas compte de la menace du voyou (« punk ») qui prétend qu’il tuera l’otage. La suite lui donne raison : l’homme et la femme, sa complice, se rendent.

 

Avec Skye Aubrey (Young Woman), Jesse Vint (2nd gunman), Richard X. Slattery (Field Sergeant), Arch Johnson (Motorcycle Cop), Hank Brandt (Wounded Man), Paul Sorenson (Detective), Barbara Dodd (Mother), Ron Rondell (1st gunman), Reid Rondell (Young Boy), Ralph Montgomery (Desk Sergeant).

 

5’38’’ : c’est la durée du pré-générique qui présente le sauvetage de l’enfant (joué par Reid Rondell). Entirely shot on location et sans lien avec l'épisode qui suit.

17’15’’ : les fans des Envahisseurs reconnaîtront une petite musique entêtante.

Lou Frizzell apparaît dans une seule scène, caractérisé en quelques répliques : il mériterait (dit-il) d’être sacré meilleur mécanicien pour le travail qu’il fait sur Chopper One, étant donné la manière dont l’appareil est traité par ses pilotes.

Jesse Vint & Skye Aubrey

 

Ted Hartley

 

Lou Frizzell

 

 

 

1.02  Strain of Innocence

 

ABC, 24 janvier 1974

Ecrit par Robert I. Holt

Réalisé par E.W. Swackhamer

Laurie Prange

 

James Luisi (à gauche)

 

James Daughton

 

De retour au central après avoir aidé à appréhender l’auteur d’un délit de fuite, Don répond à un appel téléphonique de Janie Hall, une jeune fille qu’il a connue cinq ans plus tôt alors qu’il patrouillait dans les rues. Enceinte et en butte à des soucis sérieux, elle s’est souvenue de lui, mais leur conversation tourne court. Janie et son petit ami Phil, sans ressources, se sont laissés entraîner par un « ami » de Phil, Eddie, dans un projet d’attaque à main armée d’un cinéma de plein air. Janie veut échapper à l’emprise d’Eddie mais Phil le craint. Inquiet, Don prend l’initiative de quelques recherches qui permettent de localiser la jeune fille. Eddie est appréhendé alors qu’il vient de passer à l’acte et Janie transportée à l’hôpital dans Chopper One, en proie aux convulsions de l’accouchement. Don met au monde sa petite fille à l’arrière de l’hélicoptère, avant de les confier toutes deux aux médecins…

 

Avec Laurie Prange (Janie Hall), James Luisi (Eddie), James Daughton (Phil Collins), Dabbs Greer (motel manager).

 

1.03  Bust-Out

 

ABC, 31 janvier 1974

Ecrit par Don Balluck

Réalisé par Phil Bondelli

Michael Ansara

 

Antony Carbone

 

Eddie Firestone

 

Chopper One subit quelques modifications pour assister les soldats du feu dans la lutte contre les incendies dans les collines de L.A. Au cours de la mission, Gil et Don répondent à un appel de détresse et se posent à côté d’une cabane où gît un homme blessé. Il s’agit en fait d’un piège : l’homme est Vic Altmann, un malfrat qui veut utiliser Chopper One pour faire évader de prison un complice, Parker. Altmann et un acolyte gardent Burdick en otage dans la cabane tandis que leur complice Hatcher monte dans Chopper One avec Foley, apr-s que la radio de l’hélicoptère a été déconnectée. Foley n’a d’autre choix que de faire évader Parker mais le projet des bandits n’est pas de sauver ce dernier : Hatcher essaie de l’éjecter en plein ciel ! Foley parvient à se rendre maître des malfrats puis les deux tankers de carburant ajoutés à l’hélicoptère pour sa mission anti-incendie lui servent à exécuter une astucieuse cascade qui lui permet ensuite de neutraliser Altmann…

 

Avec Michael Ansara (Vic Altmann), Antony Carbone (Hatcher), Eddie Firestone (Parker), Victor Argo (Benchek), Vince Howard (Morrison), Norman Blankenship (Herb), Jackie Russell (Marian).

 

L’hélicoptère sur lequel sont montés les tankers est le N40MC mais un plan du N209D n’en est pas moins utilisé – sans les tankers et avec quelqu’un d’autre sur le siège de Jim McMullan – entre deux plans du N40MC (8’).

 

1.04  The Boy Who Cried Wolf

 

ABC, 7 février 1974

Ecrit par Sy Salkowitz

Réalisé par Bruce Bilson

Michael-James Wixted

 

Lou Frizzell & Mitzi Hoag

 

Bruce Kirby

 

Gil et Don reçoivent un appel radio d’un enfant qui prétend qu’il y a un incendie sur un puits de pétrole. Après que les deux pilotes ont alerté les patrouilles au sol, l’appel se révèle être un canular et le capitaine leur reproche d’y avoir donné suite. L’origine de l’appel a pu être identifiée et Gil se rend ce soir-là dans la maison de Pat Stratton, qui élève seul son fils, David, âgé de douze ans. C’est un garçon en fauteuil roulant que découvre Gil, un enfant qui ne peut pas aller à l’école et qui n’a pour compagnie, pendant que sa mère travaille durant la journée, qu’une radio avec laquelle il écoute les messages qu’il peut capter. Gil lui fait un rappel à la loi mais se prend de sympathie aussi pour ce gamin esseulé qui a voulu entrer en contact avec les pilotes de l’hélicoptère qu’il entend tous les jours au-dessus de la maison, et qu’il a observé avec ses jumelles après avoir émis le faux appel d’urgence. Lorsque, le lendemain, David contacte à nouveau Gil et déclare avoir capté un échange entre des bandits préparant un coup, le policier croit d’abord à un nouveau canular mais est tenté, pourtant, de faire confiance à l’enfant. Une troisième fois, celui-ci contacte Chopper One, mais cette fois il les branche sur la fréquence qu’il a de nouveau interceptée. Gil et Don peuvent ainsi surprendre des voleurs de fourrures en plein casse, interceptant un fourgon sur la route et s’enfuyant avec leur butin. Chopper One peut retenir les bandits jusqu’à l’arrivée des patrouilles au sol. En récompense de quoi le capitaine McKeegan accepte de fermer les yeux sur le petit baptême de l’air que Gil et Don offrent à David, émerveillé…

 

Avec Michael-James Wixted (David Stratton), Mitzi Hoag (Pat Stratton), Bruce Kirby (Pete), Lawrence Montaigne (Charlie), Dave Morick (First Officer), Dallas Mitchell (Second Officer).

 

1.05  The Informer

 

ABC, 14 février 1974

Ecrit par Jon Sevorg

Réalisé par Phil Bondelli

P. Smith & D. Van Patten

 

Mark Lenard

 

Anthony Eisley

 

Dugan, Asst D.A., charge Gil et Don de transporter Arnie Nolan dans une maison près de la plage où il devra être gardé durant 24 heures. Arnie est comptable pour George Brenner, un « homme d’affaires » dont les affaires sont loin d’être toutes légales. Son témoignage pourra permettre de coincer Brenner, aussi est-il une cible pour les tueurs de celui-ci. Don et McKeegan assurent la surveillance au sol tandis que Gil patrouille aux commandes de Chopper One. Mais Nolan, effrayé et esseulé, téléphone à son épouse Jean en lui demandant de venir le retrouver. Les tueurs la suivent et découvrent ainsi la planque. Trois hommes s’approchent de la plage en bateau et accostent en tenue de plongée…

 

Avec Dick Van Patten (Arnie Nolan), Patricia Smith (Jean Nolan), Mark Lenard (Ass’t D.A. Jim Dugan), Robert Phillips (Regosi), Anthony Eisley (George Brenner), Marvin Kaplan (Harry), Paul Sorensen (Policeman), Mike Raden (Denny).

 

Paul Sorensen, bien que crédité au générique de fin, n’est pas visible à l’écran (ou alors il est bien caché). Il apparaît en revanche dans le premier épisode.

 

1.06  The Drop

 

ABC, 21 février 1974

Ecrit par Don Balluck

Réalisé par Phil Bondelli

Jamie Smith Jackson

 

William Windom

 

Ross Elliott

 

La fille du Dr Doyle, Jennifer, est enlevée par deux hommes, Marklund et Brandt, qui exigent une rançon. Marklund rend Doyle responsable de la mort de son garçon, que le médecin n’a pu sauver, et cherche à se venger. Il exige qu’un hélicoptère de la police jette la rançon de 200.000 $, dans un sac, à un endroit vers lequel il le guidera par radio. Don et Gil sont désignés pour assurer cette mission. Don suggère alors de déposer la rançon puis de sauter lui-même de l’hélicoptère en parachute, hors de vue des ravisseurs, afin de les surprendre au sol. Tout se passe comme prévu et Don surgit dans la ferme où Marklund s’apprête à tuer Jennifer après avoir pris possession de l’argent. La jeune fille est sauvée et rendue à son père.

 

Avec Jamie Smith Jackson (Jennifer), William Windom (Marklund), Ross Elliott (Dr Boyle), John Quade (Brandt), Lew Brown (Detective Saunders), Robert Bralver (Policeman).

 

Les plans du sol vus depuis le cockpit de l’hélicoptère sont des trucages où la structure du cockpit est incrustée devant le paysage (ou le paysage incrusté sur fond bleu devant la structure de l’appareil). Le procédé est utilisé dans plusieurs épisodes.

 

1.07  Ambush

 

ABC, 28 février 1974

Ecrit par Ronald Austin et James David Buchanan

Réalisé par E.W. Swackhamer

Bill Lucking

 

Allan Arbus

 

Taylor Lacher

 

Un policier, Stavik, a été abattu après avoir été attiré par un faux appel. Aussi la police est-elle particulièrement attentive. Gil et Don remarquent trois hommes sur les toits au-dessus d’une patrouille qui a répondu elle aussi à un appel sans fondement ; l’un des officiers est Joe Hancock. Or, celui-ci est abattu à son tour peu de temps après. Stavik et Hancock avaient tous deux participé à une intervention qui s’était soldée par la mort du frère d’Anthony Deetzer, lequel vient de sortir de prison. Burdick avait lui aussi été impliqué dans cette intervention et, si Deetzer est bien le tireur recherché, il pourrait figurer sur la liste des policiers à abattre. Une annonce publiée dans un journal anarchiste, The Ripper, promettant une récompense « pour un hélicoptère espion » de la police, est une provocation autant qu’un avertissement. Gil et Don ne tirent rien du rédacteur en chef, Seeley, mais ils redoublent de prudence et persuadent McKeegan de monter une opération pour cueillir les tireurs. Quand Deetzer attire Chopper One, des patrouilles au sol sont prêtes à intervenir très vite…

 

Avec Bill Lucking (Anthony Deetzer), Allan Arbus (Tim Seeley), Taylor Lacher (Officer Joe Hancock), Austin Stocker (Sgt Anderson), John Mark Robinson (Maury Farrell), Guy Remsen (Policeman), Megan Landis (girl).

 

Pour une fois, la séquence prégénérique est en lien avec l’épisode qui suit : on y voit Burdick prendre une leçon de pilotage avec Foley (ce qui nous apprend que le pilote chevronné est Foley et que Burdick n’a pas la formation), qui sera mise en application dans le finale de l’épisode.

17’ : deux ombres projetées apparaissent sur le sol derrière Chopper One, la sienne et celle de l’hélicoptère qui le filme (mais qui n’est pas censé être là).

 

1.08  The Copperhead

 

ABC, 7 mars 1974

Ecrit par Dan Ullman

Réalisé par Phil Bondelli

Edward Binns

 

Ford Rainey

 

Chris Stone

 

Don et Gil interviennent au cours d’une attaque à main armée dans un magasin de spiritueux ; l’une des armes en possession des agresseurs fait partie d’un lot que le Sgt Lew Simons était censé avoir fait disparaître en mer. Il est donc soupçonné et le capitaine McKeegan, suivant la procédure, doit le suspendre pour la durée de l’enquête. Simons accompagne Don et Gil sur le bateau de Charlie Horn, le seul homme à part Simons à savoir où les armes furent jetées. Puis Don et Gil patrouillent dans la zone afin de repérer d’éventuels indices. Sans succès. C’est en retournant sur le bateau de Horn qu’ils trouvent celui-ci mort, et Gil remarque que sa radio est branchée sur la fréquence d’un phare censé être inhabité. Chopper One retourne donc jusqu’à ce phare. Don et Gil y découvrent une planque dans laquelle deux hommes sont occupés à tester des armes, puis prennent en chasse un troisième qui s’est enfui en hors-bord. Don parvient à sauter à bord de l’engin et à neutraliser le fuyard, Larry. Les armes se révèlent appartenir en effet au lot abandonné en mer, dont Horn avait vendu la localisation à Larry et ses deux complices…

 

Avec Edward Binns (Sgt Lew Simons), Chris Stone (Larry), Ford Rainey (Capt. Charlie Horn), Frank Whiteman (1st robber), Brian Culhane (1st hood), Gil Stuart (clerk), Devlin Foster (diver), Don Gentry (2nd robber), Ray Sharkey (2nd hood).

 

Le nom de P. Bondelli apparaît sur l’un des casiers des vestiaires de la police, derrière Dirk Benedict (à gauche de l’écran).

 

1.09  Killing Time

 

ABC, 14 mars 1974

Ecrit par John T. Dugan

Réalisé par Richard Newton

Danna Hansen & Lou Frizzell

 

Lloyd Bochner

 

Frank Marth

 

De retour au QG après avoir permis l’arrestation d’un voleur à la tire dans un parc, Don et Gil déjeunent avec Mitch. Brusquement, après avoir reçu un appel téléphonique, celui-ci change de comportement ; devenu irascible, il déclare que Chopper One ne peut pas voler à cause d’un problème électrique. Mais il avoue ensuite à Don et Gil inquiets que sa femme a été enlevée et qu’on vient de lui ordonner au téléphone de ne pas laisser s’envoler Chopper One avant 14 h, faute de quoi Ruth sera tuée. Les trois hommes préviennent le capitaine et tentent, d’après les bruits que Mitch a perçus au téléphone, de localiser l’endroit d’où le kidnappeur a appelé. Ils comprennent aussi que les ravisseurs projettent d’abattre le président d’une commission contre le crime organisé, dont le convoi devait être escorté par Chopper One avant 14 h. Ils parviennent à retrouver et libérer Ruth et à neutraliser le tireur et ses complices…

 

Avec Lloyd Bochner (Pike), Norman Alden (Fleck), Frank Marth (Sanford), Danna Hansen (Ruth).

 

1.10  Deadly Carrier

 

ABC, 28 mars 1974

Ecrit par Ronald Austin et James David Buchanan

Réalisé par Larry Dobkin

Penny Fuller

 

France Nuyen

 

Tony Young

 

Don et Gil sont chargés par Chapman, des services d’immigration, de retrouver un clandestin, Li Quan, qui pourrait avoir contracté la fièvre typhoïde. Ils seront accompagnés du Dr Laura Burnett, des services de santé. Très vite, Don et le Dr Burnett ont quelques difficultés à s’entendre sur la manière de gérer les choses. Don en effet se montre assez dur avec Rita Chu, soupçonnée d’être la fiancée de Li Quan, et Burnett pense que sa dureté empêche la jeune femme de parler. A Burnett, en effet, elle finit par avouer qu’elle sait où se trouve Li : il travaille dans une ferme, le Doran Ranch. Mais Li est aussi impliqué dans un réseau de trafiquants dirigé par Frank Connor, connu de la police. Et en se rendant auprès du clandestin, Burnett se jette aussi entre les mains de Connor…

 

Avec Penny Fuller (Dr Laura Burnett), France Nuyen (Rita Chu), Harry Lauter (Chapman), Tony Young (Frank Connor), Bern Hoffman (bartender), Kim Hamilton (nurse).

 

1.11  Undercover

 

ABC, 21 mars 1974

Ecrit par Don Balluck

Réalisé par Seymour Robbie

Jenifer Shaw

 

F. Hice & B. J. Hooker

 

Dirk Benedict

 

Trois hommes à moto commettent des attaques à main armée en marge de compétitions de moto-cross. Gil ayant une moto, il participe à ces compétitions afin d’enquêter sous couverture. Il fait ainsi la connaissance de la charmante Ginger qui accepte de prendre un verre avec lui mais qui ressent une vive déception en découvrant qu’il est policier. Les policiers en effet ne cessent, dit-elle, de harceler les motards. Il parvient pourtant à la convaincre que l’arrestation des criminels qui se servent des compétitions ne peut être que bénéfique aux motards honnêtes. Mais l’un des voleurs est témoin de leur conversation et tente ensuite de renverser Ginger avec sa voiture. Gil et Don décident de surveiller la prochaine compétition depuis leur hélicoptère, se tenant prêts à intervenir. Ils parviennent ainsi à surprendre les voleurs dans leur fuite après un nouveau coup, et à les arrêter…

 

Avec Jenifer Shaw (Ginger), John Hudson (Manager), Dan Rogers (Woody), Fred Hice (Tom), Buddy Joe Hooker (Mike), Ralph Garrett (Officer Hadley).

 

Le prégénérique montre l’arrestation d’un cambrioleur que Don et Gil ont surveillé à distance depuis l’hélicoptère et ensuite arrêté alors qu’il n’avait rien venu venir : « C’est pas du jeu ! » s’écrie le cambrioleur. Cette séquence est sans rapport avec l’épisode.

 

1.12  Downtime

 

ABC, 4 avril 1974

Ecrit par Ronald Austin et James David Buchanan

Réalisé par Richard Newton

Dub Taylor

 

William Watson

 

Ken Tobey (à droite)

 

Don et Gil reprennent du service en voiture de patrouille le temps que l’hélicoptère soit de nouveau en état de voler. Ils interpellent Rudy, un vieux SDF qui a volé de menus objets dans une boutique et que Don connaissait déjà quand il patrouillait cinq ans plus tôt. Puis, au central, ils apprennent par le capitaine McKeegan et le Sgt Reardon qu’une bombe doit exploser à 17 heures, placée par un maître-chanteur qui en a déjà fait exploser plusieurs et qui exige une rançon. Il reste moins de quatre heures pour trouver l’homme et la bombe. Don et Gil reçoivent un tuyau de Rudy, qui a rencontré un malade parlant de meurtres et de bombes ; grâce à lui, ils arrêtent Link, qui est bien leur homme. Mais Link refuse de parler si on ne lui remet pas l’argent qu’il demande. Alors qu’il reste moins d’une demi-heure avant l’explosion, Don a l’idée de le faire venir dans le bureau de McKeegan en avançant l’heure de l’horloge et en simulant un appel d’urgence ; Link croit que la bombe a effectivement explosé et, un peu bousculé, révèle que la bombe se trouve sur l’un des réservoirs de la ville. Mitch ayant réussi à remettre l’hélicoptère en état de voler, Don et Gil s’envolent vers le réservoir avec le Sgt Reardon ; ils trouvent la bombe et la font exploser dans un espace inhabité…

 

Avec Dub Taylor (Rudy), Ken Tobey (Sgt Reardon), Robert Cleaves (Man) et William Watson (Peter Link).

 

Un bel exemple des limites de la série : faute de temps, il faut aligner des situations improbables et terminer par un dénouement invraisemblable (que d’aucuns pourront dire totalement idiot, pour le dire simplement). L’urgence est extrême mais les actions réalisées exigeraient en réalité autrement plus de temps qu’elles n’en prennent dans le scénario.

Le poseur de bombes, crédité « Peter Link » au générique, est appelé « Ed » par Gil dans l’épisode.

 

 

 

 

1.13  The Hijacking

 

ABC, 11 avril 1974

Ecrit par Robert I. Holt

Réalisé par John Peyser

Nick Nolte

 

Darleen Carr

 

Art Lund

 

Bob et Rissa Galey font vivre leur propre société de transport par camion. Mais un jour Bob est attaqué sur la route par deux hommes qui l’assomment et s’emparent de son camion ; avant de s’évanouir, il a le temps de voir les bottes de cow-boy d’un troisième homme. Découvert inconscient sur la route par Don et Gil, il est transporté à l’hôpital où il réalise que les bottes de son ami et mentor Harm Travers sont celles qu’il a vues après l’attaque. Il décide de parler à Harm dès sa sortie de l’hôpital et comprend que Harm n’a aucun remords et est déterminé. Il se rend alors à la police et parle à Don et Gil. Ceux-ci pensent que Harm s’en prendra de nouveau à Bob, dans l’intention non seulement de le voler à nouveau mais de le faire taire. Aussi montent-ils un plan dans lequel Don prendra la place de Bob au volant de son camion. Les pirates de la route sont ainsi mis en échec mais durant l’attaque les freins du camion lâchent et Gil doit évacuer Don en hélicoptère tandis que le camion fou se précipite dans un ravin.

 

Avec Art Lund (Harm Travers), Nick Nolte (Bob Galey), Darleen Carr (Rissa Galey), Roy Jenson (Frank), Richard D. Hurst (Big John), George Sawaya (Barney).

 

 

 

 

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1970s
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :