Le 11 janvier 1970, ABC diffuse un téléfilm produit par Quinn Martin, producteur de la série Sur la piste du crime (The FBI) que diffuse avec succès ABC depuis septembre 1965. Adapté d'un roman de Harold R. Daniels, House on Greenapple Road dure 1 h 55, soit 2 h 15 environ avec les coupures publicitaires, une durée exceptionnelle à laquelle rechigna d'ailleurs le network mais que Martin réussit à imposer. Réalisé par Robert Day, qui commença sa carrière en 1956 et avait réalisé récemment plusieurs épisodes de The FBI et de Les Envahisseurs pour Quinn Martin, le téléfilm introduit le personnage du Lt Dan August, inspecteur de la police de Santa Luisa, une ville moyenne imaginaire de la côte californienne. Le rôle de l'inspecteur est tenu par Christopher George, qui venait de tourner un autre pilote, L'Immortel. Le succès d'audience du téléfilm entraînera la mise en production d'une série qui entrera en concurrence avec L'Immortel, également retenu pour devenir une série à la rentrée 1970 : en effet, Christopher George décidera de tourner L'Immortel plutôt que de reprendre son rôle de Dan August, contre l'avis de son épouse Lynda Day qui ne croyait pas en L'Immortel et voyait en August un personnage au meilleur potentiel, mais au grand désarroi aussi de Quinn Martin qui essaiera vainement de le faire changer d'avis. 

Christopher George est Dan August

 

La série verra bien le jour sous le titre Dan August mais avec Burt Reynolds dans le rôle-titre, recommandé par Christopher George lui-même et à qui on demanda, avant de lui donner le rôle, s'il était capable de sauter par dessus une voiture. De fait, Reynolds réalisera lui-même une grande partie des cascades de la série, dont il dirigera aussi quelques séquences en tant que réalisateur deuxième équipe. 

George, lui, se lancera dans l'aventure L'Immortel mais admettra plus tard avoir fait un mauvais choix : aucune des séries ne sera reconduite après la première saison mais celle de L'Immortel ne sera pas même complète, seuls 15 épisodes étant produits (contre 26 pour Dan August). L'Immortel souffrira en outre d'une production plus chaotique, sans véritable ligne directrice sinon le motif répétitif de l'homme-qui-fuit-sans-cesse-ses-poursuivants. 

Keenan Wynn, Barry Sullivan et Christopher George

 

D'une certaine manière, House on Greenapple Road s'appuie davantage sur sa vedette féminine, la star Janet Leigh, que sur le personnage du policier, même si celui-ci en est le héros officiel : le nom de Leigh apparaît en premier, celui de George en dernier. C'est que l'enquête policière permet de composer progressivement le portrait de la victime supposée, disparue dès l'ouverture du téléfilm. Le scénario choisit une construction en flashbacks successifs qui mettent en valeur le personnage énigmatique de Janet Leigh jusqu'à un finale surprenant (ou censé l'être, tout dépend du spectateur !). L'ouverture du film et son générique, à base de rouge - celui du sang répandu de manière audacieuse pour une production télé de l'époque dans toute la cuisine de la victime à la fin de la séquence prégénérique, puis celui qui domine la gamme chromatique du générique -, évoquent avec insistance l'atmosphère de Psychose, dans lequel Hitchcock avait tué Leigh en 1960 (mais en noir et blanc !) : la musique de Duane Tatro imite la stridence de celle de Bernard Herrmann et le motif du couteau accompagne tout le générique, découpant sur un écran noir une fenêtre où apparaissent des scènes colorées difficiles à lire et qui prendront tout leur sens à la fin du téléfilm. 

L'équipe réunie autour de Christopher George sera presque entièrement changée dans la série ultérieure : le partenaire du Lt August, le Sgt Charles Wilentz, est incarné par Keenan Wynn (qui, dit-on, disparaissait parfois pour siroter quelques verres durant les pauses, au point de manquer l'appel quand reprenait le tournage de ses scènes), rôle qui sera ensuite confié à Norman Fell (l'un des detectives de 87th Precinct) ; son supérieur, le Chef Frank Untermyer, a les traits de Barry Sullivan, il deviendra George Untermeyer dans la série, campé par Richard Anderson (qui n'était pas encore Oscar Goldman) ; le seul survivant du téléfilm sera le Sgt Joe Rivera, qui se niche ici dans les crédits du générique de fin sous le nom de l'acteur Ned Romero, dont le rôle sera étoffé dans la série. 

 

voir le guide de la série

 

 

 

 

TVMovie

House on Greenapple Road (115’)

 

ABC, 11 janvier 1970

Producteur exécutif Quinn Martin

Producteur Adrian Samish

Ecrit par George Eckstein d’après le roman de Harold R. Daniels

Réalisé par Robert Day

 

Janet Leigh

 

C. George & K. Wynn

 

Tim O'Connor

 

Marian Ord, femme au foyer, mariée à un représentant de commerce souvent absent, a disparu de sa maison de Greenapple Road. Dans la cuisine, meubles renversés, objets brisés et une abondante quantité de sang témoignent d’une lutte et d’un meurtre. Mais où est passé le corps ? C’est ce que cherchent à découvrir le Lt Dan August et son équipe d’inspecteurs.

Le shérif Muntz, lui, ne s’embarrasse pas de procédure : ayant pris dans la cuisine une facture d’épicerie datée du jour même, il invite la presse à assister à l’arrestation du jeune commis qu’il accuse du crime. August intervient pour aider le jeune garçon terrifié, démontant rapidement l’hypothèse fantaisiste du shérif avide de publicité.

George Ord, le mari, est ramené chez lui, bouleversé. Son alibi présente des incohérences qui le rendent suffisamment suspect pour que le maire Parker presse le Chef Untermyer et August, réticent, de l’arrêter.

August a trouvé dans la chambre de Marian Ord une série de photographies la représentant avec différents hommes : un maître-nageur, Bill Foley ; le directeur du club privé où il travaillait et dont Marian était membre, Paul Durstine ; un homme notoirement affilié au crime organisé, Sal Gilman ; le prêcheur d’une congrégation, le Révérend Hagen. Il rend visite à ces quatre hommes et peu à peu se constitue un portrait de Marian Ord. Sous l’apparence de la femme au foyer se révèle une femme inquiète, obsédée par le refus de vieillir et le besoin de séduire, humiliant son mari par des liaisons répétées qu’il n’ignorait pas, une femme désespérément fragile.

Un corps est bientôt découvert. Mais ce n’est pas celui de Marian Ord. La conclusion de l’enquête se révèle surprenante pour le Lt August…

 

Avec Janet Leigh (Marian Ord), Julie Harris (Leona Miller), Tim O’Connor (George Ord), Walter Pidgeon (le maire Jack Parker), Barry Sullivan (Chef Frank Untermyer), Keenan Wynn (Sgt Charles Wilentz) et Christopher George (Lt Dan August). Et avec Mark Richman (Sal Gilman), William Windom (Paul Durstine), Joanne Linville (Connie Durstine), Burr deBenning (Bill Foley), Lynda Day (Lillian Crane), Edward Asner (Sheriff Muntz), Laurence Dane (Reverend Ryan Hagen), Ned Romero (Sgt Joe Rivera), Paul Fix (Orvie), Alice Jubert (Katie), Eve Plumb (Margaret Ord) et Paul Lukather (Maddox), Olan Soulé (coroner), John Ward (policeman), Geoffrey Deuel (Sammy), Tina Menard (Durstine’s housekeeper), Rees Vaughn, Anthony Derek, Robert Duggan, Tom Palmer, Michael Harris, John Mayo, Selette Cole, John Yates, Frank Jamus.

 

Barry Sullivan

 

Julie Harris

 

Walter Pidgeon

 

L’enquête avance par flashbacks successifs : chacun présente un épisode significatif de l’une des liaisons de Marian Ord, dont le portrait se constitue ainsi progressivement devant les yeux du spectateur. Janet Leigh, dans le rôle de la victime au corps introuvable, est ainsi mise en valeur, bien vivante et complexe.

Le Chef Untermyer, campé par Barry Sullivan, impose une présence réservée mais à l’autorité manifeste ; quelques mots prononcés d’une voix calme et ferme lui suffisent pour affirmer son soutien à ses inspecteurs devant les réclamations intempestives et arrogantes du maire, auquel le jeu de Walter Pidgeon confère une autorité aussi forte que celle de Sullivan. L’Untermeyer interprété dans la série par Richard Anderson manquera de cette autorité et de cette présence.

 

Edward Asner

 

Mark Richman

 

Burr deBenning

 

 

In Charge of production Arthur Fellows

Assistant to the Executive producer John Conwell

Director of photography Robert Hoffman

Music composed by Duane Tatro

Production manager Fred Ahern

2nd unit director Carl Barth

Assistant director Phil Cook

Special photographic effects Howard A. Anderson Co.

Art director James D. Vance

Film editor Thomas Neff, ACE

Set decorator William L. Stevens

Title design Phill Norman

Music supervisor John Elizalde

Music editor Ken Wilhoit

Sound effects editor William Stevenson

Assistant film editor Ray Daniels

Makeup artist Jack Wilson

Hair stylist Linda Trainoff

Property master Irving Sandler

Men’s costumer Edward McDermott

Women’s costumer Patricia Norris

Sound by John Kean

Filmed at the Samuel Goldwyn Studios

 

Lynda Day

 

Laurence Dane

 

J. Linville & W. Windom

 

Ned Romero et Christopher George

 

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1970s
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :