Guide réalisé par Thierry Le Peut

 

saison 1  -  saison 2  -  saison 3  -  saison 4  -  saison 5 et téléfilms

 

 

LES TELEFILMS

 

 

1. The Incredible Hulk (L’Incroyable Hulk)

CBS, 4 novembre 1977 (90’)

 

Susan Sullivan et Bill Bixby

 

Bouleversé de n’avoir pu sauver sa femme de la mort lors d’un accident de voiture, le Dr David Banner, un physicien, se plonge dans des recherches visant à expliquer, et peut-être générer, la force extraordinaire dont certains individus sont capables dans des situations désespérées. Ayant découvert qu’un taux anormalement élevé de radiations Gamma émises par le soleil peut être à l’origine de cette force, il se fait lui-même le cobaye d’une expérience qui tourne mal. Rien a priori ne semble modifié en lui, jusqu’à ce qu’un accès de colère apparemment anodin produise brusquement sur son métabolisme un changement effrayant : transformé en un véritable monstre vert, Banner perd tout contrôle de lui-même durant un moment. Témoin d’événements dramatiques dans le laboratoire où Banner travaille avec le Dr Elaina Marks, le journaliste Jack McGee est bientôt convaincu que cet horrible géant vert en est la cause. Lorsque le laboratoire est détruit dans un incendie qui coûte la vie au Dr Marks, McGee est persuadé que Banner est mort également dans les flammes et que ce monstre vert est le meurtrier...

 

Avec Susan Sullivan (Dr Elaina Marks), Susan Batson (Mme Jessie Maier), Lara Parker (Laura Banner), Charles Siebert (Ben), Mario Gallo (Martin Bram), Eric Server (policier), June Whitley Taylor (Mme Epstein), Eric Devon (B.J. Maier), Jake Mitchell (Jerry), George Bremin (l’homme du lac), Olivia Barasch (la fille du lac), William Larsen (le prêtre), Susan Cotton (Cynthia Davis), Don Keefer (M. McIntyre), Terence Locke (jeune homme). Ecrit et réalisé par Kenneth Johnson.

 

Susan Sullivan sera plus tard la femme de Robert Foxworth dans Falcon Crest. Lara Parker fit partie de la distribution du soap ‘fantastique’ Dark Shadows. Eric Server, que l’on a vu dans de nombreuses séries telles que Galactica et Starman, participera à d’autres épisodes.

 

2. A Death In The Family / The Return of The Incredible Hulk

CBS, 27 novembre 1977 (95’)

 

David, devenu un errant, travaille pour une jeune héritière. Mais il découvre que sa belle-mère veut l’empoisonner avec la complicité de son médecin. En voulant l’aider, David est entraîné avec elle dans une course-poursuite où leur vie à tous deux est en jeu...

Devenu un vagabond qui se déplace de ville en ville, David s’arrête un jour pour déguster une orange dans une orangeraie en bord de route, près de la ville d’Everett. Il aperçoit alors une jeune femme qui fait de gros efforts pour se déplacer à l’aide de deux béquilles auprès d’une pierre tombale. Lorsqu’elle tombe, il se porte à son secours. La jeune femme, Juliet Griffith, est l’héritière de David Warren Griffith, enterré sur ses terres. Il est mort dans l’explosion récente de son bateau, dont Juliet a réchappé par miracle ; elle est hélas incapable de marcher depuis lors. A bout de forces, Juliet perd connaissance et David la porte jusqu’à la belle maison qui se dresse au cœur du domaine. Il y est accueilli par la belle-mère de Juliet, Margaret, et assiste aux soins diligents que l’on prodigue à la jeune femme. Ce qu’il observe ne laisse pas cependant de l’intriguer : le produit que l’infirmière injecte à Juliet ne semble pas être ce qu’elle prétend et quand il s’en étonne elle le remet sèchement à sa place.

Margaret Griffith propose à David de travailler à l’orangeraie, contre l’avis du régisseur, Denny, dont l’inquiétude à l’égard de Juliet est visiblement très personnelle et qui voit d’un mauvais œil l’arrivée inopinée de cet étranger. L’amitié que Juliet ressent très vite pour David lui vaut dans les jours qui suivent l’hostilité franche de Denny, mais son intérêt pour l’état de santé de la jeune femme inquiète aussi Margaret : David, en effet, lui dit que le produit que l’infirmière puis le Dr Bonifant ont injecté à Juliet n’est pas ce qu’ils prétendent, et l’invite à le faire analyser sans attendre. Margaret en parle aussitôt au Dr Bonifant, mais pas dans l’esprit auquel s’attendait David : la belle-mère et le médecin sont en effet complices dans la mort de feu Mr Griffith, qui devait être fatale également à Juliet ; ils entendent donc faire mourir celle-ci en l’empoisonnant et en faisant croire à une maladie foudroyante et incurable. David, en soupçonnant le complot, devient gênant.

Ils n’ont guère à produire de grands efforts pour inciter le brave et amoureux Denny à montrer la sortie à l’intrus. Il reçoit l’aide musclée de Rafe et Phil, deux employés de l’orangeraie – aide musclée qui se solde par l’intervention d’un monstre vert qui cause d’importants dégâts avant de disparaître. La créature, en errant dans la nature, arrive près d’une cabane où vit l’ermite Michael, qui la reçoit avec amabilité, intrigué par cette apparition – jusqu’à ce qu’une gorgée d’alcool effraie le monstre et le fasse fuir.

Redevenu lui-même, David se rend à l’hôpital d’Everett, qui était le but de sa venue dans la région : on y pratique en effet un traitement à base de radiations grâce à une nouvelle machine qui, pense-t-il, serait peut-être en mesure de le guérir de son état. Il revêt une blouse de médecin pour approcher la machine puis en profite pour s’introduire dans le bureau du Dr Bonifant et consulter le dossier de Juliet. Se cachant à l’arrivée de Bonifant et Margaret, il surprend une conversation révélant leurs plans : une ou deux injections encore seront fatales à Juliet et Bonifant a modifié son dossier de façon à rendre la maladie crédible. Après leur départ, David s’empare du liquide qu’il administre à sa patiente et retourne chez les Griffith pour parler à Juliet et lui expliquer la situation. La jeune femme ne le croit pas et refuse de le suivre ; Margaret, en revanche, envoie après David les employés qui sont dans le complot, Rafe et Phil en premier lieu. Lorsque Juliet s’en prend à lui, crie et essaie de l’assommer à l’aide d’une cruche, David se métamorphose. La créature emmène alors Juliet de force en passant à travers le mur de sa chambre.

Impressionnée par la métamorphose, qui se reproduit en sens inverse lorsque David redevient lui-même, Juliet est plus réceptive à la vérité qu’il lui dévoile. Le complot étant démasqué, cependant, Margaret et Bonifant envoient Rafe et Phil après eux avec pour instruction de se débarrasser de l’un comme de l’autre. Ils arrivent près de la cabane de Michael, effrayé à leur vue et qui refuse de s’impliquer ; David comprend que c’est Michael qui a sauvé Juliet des flammes et compromis une première fois le plan de sa belle-mère. Le vieil homme refuse pourtant de les aider et les laisse repartir seuls. Ils ont plusieurs kilomètres à parcourir à pied dans les marécages pour parvenir à une station de secours et David est obligé de porter Juliet dans ses bras car elle refuse toujours l’idée que sa paralysie est psychologique et qu’elle peut, en réalité, marcher. Michael, toutefois, change d’avis et choisit bientôt de les accompagner.

Dans les marais, attaqués par un ours, ils survivent grâce à l’intervention de Hulk qui affronte la bête et l’envoie finalement valser dans les airs ; puis ils échappent à des sables mouvants, grâce cette fois à Juliet qui parvient, par un effort de volonté, à se dresser sur ses jambes. Rafe et Phil auront moins de chance. Parvenant finalement à sortir des marais et à trouver du secours, Juliet retrouve à la fois la santé, le contrôle de l’héritage familial et peut-être la perspective d’une relation normale avec Denny. Avec son aide et celle de Michael, que Juliet a invité à vivre auprès d’elle en qualité de « conseiller », David utilise la machine de l’hôpital pour s’exposer à une dose de radiations qui, espère-t-il, modifieront son état. Il quitte ensuite la ville d’Everett, incertain de l’effet réel de cette thérapie…

 

Avec William Daniels (Dr Bonifant), Laurie Prange (Juliet Griffith), Dorothy Tristan (Margaret Griffith), Gerald McRaney (Denny), John McLiam (Michael), Mills Watson (le shérif), Robert Phillips (Phil), Ann Weldon (infirmière 1), Linda Wiser (infirmière 2), Roger Aaron Brown (technicien de labo), Janet Adams (infirmière 3), Socorro Swan (réceptionniste), Rita Gomez (serveuse), Rick Garcia (le Cubain). Ecrit par Kenneth Johnson. Réalisé par Alan J. Levi.

 

Gerald McRaney deviendra quelques années plus tard l’un des frères détectives de Simon & Simon. Mills Watson et John McLiam apparaissent dans un grand nombre de séries, notamment Agence Tous Risques et Starsky et Hutch, respectivement. Réalisateur très actif, Alan J. Levi a collaboré, entre autres, aux séries de Bellisario, pour lequel il a a été (entre autres) l’un des producteurs de Supercopter.

 

Lou Ferrigno portant Laurie Prange

 

 

SAISON 1

(1978)

 

 

3 (1.1) The Final Round (Dernier round)

CBS, 10 mars 1978

 

 

Alors qu’il vient d’arriver à Wilmington, Delaware, David est agressé dans la rue par deux petites frappes qui veulent le détrousser. Il est secouru par Henry Welch, un jeune boxeur qui rêve de gloire et se fait appeler « Rocky ». Ce dernier lui offre de partager son appartement quelques jours et réussit même à le faire embaucher par M. Sariego, le propriétaire de la salle où il s’entraîne. David s’occupe de nettoyer, ranger, aider à l’entretien du lieu. Il apprend ainsi à mieux connaître Rocky, qui est plein de bonne volonté mais trop gentil pour être un véritable « tueur » sur le ring. Chaque midi, la timide Mary, qui travaille dans un restaurant qu’il fréquente, vient lui apporter à déjeuner ; amoureuse de lui, elle sait qu’il n’est pas fait pour boxer en professionnel et cherche à le persuader de travailler dans le garage de son frère, où il pourra exploiter un talent qu’il a, en revanche, réellement, avec la mécanique. David remarque aussi que Rocky effectue pour Sariego des livraisons curieuses : il emprte et ramène des lots de bandages. Les soupçons de David se confirment lorsque, attaqués dans la rue par les mêmes petites frappes mises en fuite une première fois par Rocky, mais venues avec du renfort, ils ont besoin du secours de Hulk pour s’en tirer ; les sacs de Sariego sont alors crevés et révèlent leur véritable contenu : de la drogue.

Sariego réussit à faire croire à Rocky qu’il a été forcé à ce commerce malsain mais qu’il va l’abandonner désormais. Il trouve la diversion idéale en proposant à Rocky ce dont il rêve depuis longtemps : un vrai combat sur le ring, contre le champion Bill Cole. Tout à ses rêves, Rocky redevient inoffensif. Sariego, cependant, projette de le faire mourir sur le ring el versant un poison dans l’eau qu’il lui fera boire durant le combat. David surprend la conversation de Sariego avec son associé Wilt et Bill Cole, tous trois partie prenante du trafic de drogue. Surpris à son tour, il est mis K.O. par Cole avant même d’avoir eu le temps de s’émouvoir, et enfermé par Wilt et le boxeur dans une cage hissée à plusieurs mètres au-dessus du ring de l’Olympic, utilisée à des fins de mise en scène pour des exhibitions de catch.

Le soir du combat, McGee est présent dans la salle, venu dans l’intention d’interroger Rocky sur l’apparition de la Créature. Wilt sert de corner man à Rocky, qui est très vite en difficulté face à Cole et ne soupçonne évidemment pas qu’il absorbe du poison entre les rounds. Lorsque David reprend ses esprits, au-dessus du ring, voir la situation sans pouvoir intervenir ne tarde pas à le mettre en colère. Le monstre vert atterrit brusquement sur le ring à la surprise générale – y compris celle de McGee qui ne prêtait qu’une attention ennuyée au combat. Cole n’est pas de taille face à la Créature, qui s’enfuit après avoir rugi au visage de McGee…

Sariego et ses complices démasqués et arrêtés, Rocky décide d’abandonner la boxe et de suivre l’avis de Mary. David, lui, leur fait ses adieux au moment où McGee revient interviewer le boxeur…

 

Avec Martin Kove (Rocky), Al Ruscio (M. Sererino), Fran Myers (Mary), Johnny Witherspoon (Tom), Paul Henry Itkin (assistant), Ron Trice (l’agresseur noir), T. Miratti (l’agresseur blanc), Tony Brubaker (Bill Cole), Paul Micale (l’homme dans l’assistance). Ecrit par Kenneth Johnson. Réalisé par Ken Gilbert.

 

Martin Kove, adversaire de Ralph Macchio dans Karate Kid, sera aussi l’un des flics de Cagney et Lacey et l’extraterrestre de Pas de répit sur la planète Terre.

 

 

4 (1.2) The Beast Within (Les captifs)

CBS, 17 mars 1978

 

Jack Colvin et Caroline McWilliams

 

David travaille dans un zoo. Il saisit la première occasion d’approcher le Dr Claudia Baxter, la vétérinaire du lieu, qui poursuit des recherches sur l’agressivité animale. Très vite, elle comprend qu’elle n’a pas affaire à un « simple » ouvrier mais à un quelqu’un qui, par ses connaissances et l’intérêt qu’il montre à ses travaux, devient son assistant officieux. Les recherches de Claudia, inspirées par celles du Dr Banner, sont pour David une manière de poursuivre ses propres travaux. Claudia a élaboré un sérum vert qui développe l’agressivité animale mais elle n’est pas encore parvenue à la contrôler. L’ingérence de David ne fait cependant pas l’affaire du superviseur de Claudia, le Dr Malone, ni de Carl, l’un des responsables du zoo. Les deux hommes utilisent en effet le zoo pour un trafic lucratif : ils se servent de certains animaux venus d’Afrique du Sud pour faire entrer dans le pays des diamants volés là-bas, avec la complicité du voleur, Jagger ; les animaux sont ensuite tués et les diamants récupérés. Mais la mort de plusieurs animaux, victimes d’un mystérieux virus, éveille les soupçons de David, alors que jusque là Malone avait réussi à contourner l’expertise de Claudia en pratiquant lui-même les autopsies des animaux morts, tout en utilisant peu à peu Claudia comme bouc émissaire, dénonçant son incapacité à prévenir ces morts à répétition. En communiquant ses soupçons à Claudia, David devient gênant ; Carl essaie de se débarrasser de lui en l’enfermant dans la cage du gorille Elliot, auquel il a injecté le sérum décuplant son agressivité. C’est la Créature qui se rend maître du gorille, et son apparition ne tarde pas à attirer McGee dans les parages. Malone, Carl et Jagger comprennent cependant qu’ils ne peuvent laisser David et Claudia menacer leur combine, lorsque David découvre le fin mot de celle-ci…

 

Avec Caroline McWilliams (Dr Claudia Baxter), Richard Kelton (Carl), Jean Durand (Jagger), Dabbs Greer (Dr Malone), Charles Lampkin (Joe), Norman Rice (garde sécurité 1), Joe DeNicola (garde sécurité 2), Billie Beach (Rita). Ecrit par Karen Harris & Jill Sherman. Réalisé par Ken Gilbert.

 

Dabbs Greer (mais faut-il le rappeler) est le Révérend Alden de La Petite Maison dans la Prairie. On le croise aussi dans Starman, Matt Houston et Ally McBeal.

 

 

5 (1.3) Of Guilt, Models and Murder (Meurtre au féminin)

CBS, 24 mars 1978

 

Bill Bixby et Loni Anderson

 

Après une métamorphose, David reprend ses esprits dans une maison en partie saccagée où gît une femme morte. Est-ce la Créature qui l’a tuée ? Effrayé, David se sauve et c’est par la télévision qu’il apprend ce qui s’est passé la veille : James Joslin, le directeur d’une entreprise dont la victime, Terri Ann Smith, était le mannequin vedette, raconte qu’elle a été tuée par un géant vert et furieux qui les a attaqués dans sa maison. David, accablé, songe à se livrer à la police. Mais des scènes lui reviennent en mémoire, en contradiction avec le récit de Joslin. Il se souvient d’avoir entendu une femme crier alors qu’il passait à proximité de la maison ; il s’en est approché pour l’aider mais, attaqué par deux dobermans, s’est transformé. Là commence le trou noir, dont il est sorti pour découvrir la femme sans vie. Il se souvient pourtant d’une autre femme, aperçue derrière Terri Ann alors que celle-ci criait à la fenêtre. Or, Joslin a prétendu qu’il était seul avec Terri Ann au moment de l’attaque du monstre.

Voulant enquêter dans la maison, tout en évitant de croiser McGee évidemment attiré par le récit de Joslin, David se fait embaucher comme nouvel assistant de Joslin – qui, pour tout dire, l’engage uniquement parce qu’il a reconnu l’homme qui a répondu aux cris de Terri Ann et qui a ensuite disparu. David parle ainsi à Sheila, un autre mannequin, qui est précisément la femme que David a aperçue derrière Terri Ann ; à ses questions là-dessus, elle répond par un récit contredisant celui de Joslin : elle était bien là et a vu Joslin tuer Terri Ann avant l’apparition de la créature. Elle déclare que Sanderson, l’ancien assistant, était là lui aussi.

David rend visite à ce Sanderson, qui lui présente une troisième version des événements : c’est cette fois Sheila qui a tué Terri Ann, par une prise de karaté ! Version confirmée par Sheila, arme à la main : elle a menti à David pour l’attirer chez Sanderson afin de se débarrasser des deux hommes en même temps. Car Sanderson s’est enfui après avoir assisté à la mort de Terri Ann et s’est caché là où David l’a retrouvé : dans une casse de voitures. C’est là aussi que Joslin et Sheila comptent les faire disparaître tous les deux, en les abandonnant ligotés dans une carcasse de voiture sous le broyeur de métaux. Le retour de Hulk sauve in extremis la vie des deux hommes et permet l’arrestation des meurtriers, dont David a enregistré la confession… avec le magnétophone de McGee, volé au journaliste…

 

Avec Loni Anderson (Sheila Cantrell), Jeremy Brett (James Joslin), Deanna Lund (Terri Ann), Ben Gerard (Sanderson), Rick Goldman (Elkin), Jane Alice Breden (fille), Doug Hale (journaliste TV), Nancy Steen (Ellen), Bill Baldwin (Jackson), Vince Howard (garde sécurité), Art Kimbro (policier 1), Ross Durfee (Collins). Ecrit par James D. Parriott. Réalisé par Larry Stewart.

 

Loni Anderson, Mme Burt Reynolds, a joué dans nombre de téléfilms. Jeremy Brett se fera une réputation en incarnant l’un des Sherlock Holmes les plus convaincants dans les années quatre-vingt.

 

 

6 (1.4) Terror In Times Square (Terreur à Times Square)

CBS, 31 mars 1978

 

Les (fameuses) chaussures vertes de Lou Ferrigno sur Times Square !

 

A New York, David travaille au Wizard’s Arcade, une salle de jeux tenue par Norman Abrams, dont la fille Carol fait des études de médecine. David et la jeune femme s’apprécient et n’en font pas mystère. David découvre cependant bientôt que Norman, comme les autres commerçants du quartier, est tenu de verser 40 % de ses bénéfices à Jason, un « homme d’affaires » que Carol appelle « Oncle Jason » mais qui n’a rien d’un brave parent : sa protection et ses conseils financiers ne sont qu’un autre nom pour couvrir son activité de racket. Fatigués de cette pratique, les amis de Norman veulent cesser de payer mais Jason ne l’entend pas de cette oreille ; déterminé à leur envoyer un signal fort, il ordonne à Norman d’assassiner le chef de file de cette contestation, son ami Leo. Témoin de leur conversation, David essaie de prévenir Leo mais il est cueilli par les gorilles de Jason, qui le prend pour un espion envoyé par un rival et demande à son lieutenant Jonathan de le faire parler. David n’échappe à la torture qu’en se transformant en Hulk. Redevenu lui-même, il s’introduit dans le bureau de Jason pour y dérober un carnet noir attestant la nature criminelle de ses affaires, qu’il confie à Carol avant de se lancer dans un effort désespéré d’empêcher Norman et Leo – le premier n’a pu se résoudre à tuer le second, et tous deux ont décidé de se débarrasser de Jason, même au prix de leur vie – d’accomplir la mission suicide qu’ils se sont attribuée. Il monte pour cela dans un taxi mais celui-ci n’avance pas, bloqué dans la circulation : rendu fou par cette situation, David se métamorphose à l’arrière même du taxi et Hulk parcourt tout Times Square, sous les yeux médusés des passants (et de McGee, venu à New Yok traquer la Créature), pour se rendre dans le garage de Park Avenue où sont allés Norman et Leo…

 

Avec Jack Kruschen (Norman Abrams), Pamela Susan Shoop (Carol Abrams), Robert Alda (Jason), Arny Freeman (Leo), Karl Held (Jonathan), Michael Mancini (Hank), Simmy Bow (M. Burns), Al Fann (Robert Benson). Ecrit par William A. Schwartz. Réalisé par Alan J. Levi.

 

Acteur de seconds rôles, Jack Kruschen est aussi apparu dans quelques séries, notamment un épisode d’ Agence Tous Risques. Pamela Susan Shoop était, elle, la partenaire de Tom Selleck dans le téléfilm pilote de Magnum, et on l’a vue par ailleurs dans quelques séries, dont Galactica.

 

 

7 (1.5) 747 (747)

CBS, 7 avril 1978

 

 

Voulant se rendre en Californie pour consulter un médecin dont les recherches peuvent l’aider, David embarque dans le vol Columbia 14 dont le co-pilote, Phil, et l’une des hôtesses, Stephanie, ont conçu un plan invraisemblable pour s’emparer des joyaux d’une exposition sur le roi Toutankhamon transportés en soute. Ayant drogué l’équipage et placé l’avion en pilotage automatique, ils projettent de sauter en parachute au-dessus du Colorado avec leur butin, en pensant que le pilote se réveillera à temps pour reprendre les commandes et poser l’avion sans encombre. David, intrigué par le comportement de l’hôtesse, demande à parler au commandant ; c’est Phil qui l’entend, et qui lui demande de l’accompagner en soute pour y chercher de quoi soigner l’un des passagers, M. McIntyre, qui a bu par erreur l’un des cafés drogués. Là, Phil enferme David dans un conteneur en acier qu’il veut faire basculer par-dessus bord quand il se rend compte que David a compris où ils avaient l’intention de se parachuter. La peur et la colère transforment David en Hulk, qui met Phil K.O. Mais lorsque David constate que l’équipage est trop profondément drogué pour se réveiller, il se retrouve contraint de prendre lui-même les commandes de l’avion pour suivre les indications données depuis la tour de contrôle par un pilote de 747 afin de tenter un atterrissage de fortune. Même avec le concours de Kevin, un adolescent passionné par les avions, la mission se révèle difficile, d’autant que David doit s’efforcer de garder son calme pour ne pas laisser Hulk reprendre le dessus…

 

Avec Brandon Cruz (Kevin), Edward Porter (Phil), Sondra Currie (Denise), Denise Galik (Stephanie), Howard Honig (passager ?), J. Jay Saunders (contrôleur), Don Keefer (M. McIntyre), Susan Cotton (Cynthia Davis), Del Hinkley (pilote), Ed Peck (Capt Brandes), Shirley O’Hara (Mme McIntyre), Barbara Mealy (infirmière). Ecrit par Thomas Szollosi & Richard Christian Matheson. Réalisé par Sigmund Neufeld, Jr.

 

Brandon Cruz était, enfant, le partenaire de Bill Bixby dans la série The Courtship of Eddie’s Father (1969-1973). Denise Galik apparaîtra dans les téléfilms de V, dans le rôle d’une Résistante.

 

 

8 (1.6) The Hulk Breaks Las Vegas (Las Vegas)

CBS, 21 avril 1978

 

Julie Gregg, Jack Colvin et Lou Ferrigno

 

David travaille dans un casino de Vegas appartenant à Tom Edler. Il est présent quand un journaliste, Ed Campion, est violemment percuté par une voiture après une entrevue avec Edler et il se porte à son secours, l’accompagnant dans l’ambulance. Là, Campion lui remet un magnétophone et un papier portant le nom de son ami journaliste à qui il supplie David de remettre ce magnétophone. Sur le papier, David découvre le nom… de Jack McGee ! Campion a écrit des articles accablants sur Edler qui a tenté de le soudoyer et veut absolument mettre la main sur ces articles, mis sous enveloppe et cachés dans une consigne de l’aéroport par Wanda, la compagne du journaliste. A McGee, David doit aussi dire que Wanda a une clé pour lui.

Ne pouvant évidemment être vu par McGee, David remet le magnétophone à la réception de l’hôtel Sahara où est descendu le journaliste, puis joint celui-ci par téléphone pour lui transmettre le message de Campion. McGee essaie en vain de voir à qui il a affaire. Edler, cependant, met la main sur David et veut lui faire dire, par la violence si besoin, ce que Campion lui a déclaré dans l’ambulance. Le nom de Jack McGee est retrouvé sur lui. Malmené par Edler, cependant, David se transforme en Hulk et réussit à échapper à Edler, non sans briser quelques tables de jeu dans le casino.

Les hommes d’Edler mettent la main sur les articles et sur McGee quand celui-ci les retire de la consigne de l’aéroport en utilisant la clé que lui a remise Wanda. Lorsqu’il tente de les arrêter, David est emmené lui aussi, dans la même voiture que McGee… heureusement inconscient. Les gorilles d’Edler, Lee et Charlie, veulent les enterrer dans un chantier mais Hulk sauve la mise. La créature se retrouve en face de McGee revenu à lui et le journaliste lui pose les questions qui lui brûlent les lèvres depuis qu’il la traque. Hulk commence même à se retransformer sous les yeux du reporter mais une balle tirée par Edler met la créature de nouveau en colère et elle se sauve après avoir assommé Edler…

 

Avec Julie Gregg (Wanda), Simone Griffeth (Kathy), Dean Santoro (Ed Campion), Don Marshall (Lee), John Crawford (Tom Edler), John Dewey-Carter (ambulancier), John Dennis (mécanicien), Buck Young (docteur), Charles Picerni (Charlie), Phil Hoover (policier 1), William Malloy (employé), Paul Coufos (officier), Tony Miller (‘Pit Boss’), Wally K. Berns (le Texan), David M. Zellitti (policier 2). Ecrit par Justin Edgerton. Réalisé par Larry Stewart.

 

Pour son (excellent) livre sur la série, You Wouldn’t Like Me When I’m Angry : A Hulk Companion, Patrick Jankiewicz a questionné l’acteur Paul Picerni sur cet épisode et Picerni lui a répondu qu’il ne se souvenait pas de l’avoir tourné : et pour cause ! c’est son frère Charles Picerni qui joue le rôle de Charlie et non Paul comme l’indique à tort Jankiewicz dans la distribution de l’épisode. Paul apparaît en revanche dans la saison 3 (« Captive Night », 3.11).

Aucune scène de l’épisode n’a été tournée à Las Vegas : le plan de Hulk courant sur le Strip puis ceux de McGee en voiture et de David dans un taxi ont été tournés devant un écran. La plaque de la voiture qui percute Campion est d’ailleurs immatriculée en Californie, non dans le Nevada (d'autres plaques, en revanche, sont bien du Nevada).

 

 

9 (1.7) Never Give a Trucker an Even Break (Le camion fou)

CBS, 28 avril 1978

 

Bill Bixby et Jennifer Darling

 

Ayant quitté Las Vegas, David fait du stop sur une route du Nevada et est embarqué par une femme, Joanie, qui lui propose dix dollars en échange d’un service tout simple : remettre une lettre au patron d’une compagnie de transport, Ted, en insistant pour qu’il la lise en présence de tous ses employés. Elle dit que c’est une forme de plaisanterie pour son anniversaire. Mais quand Ted ouvre la lettre, il découvre un message vindicatif. David est à deux doigts d’avoir des ennuis quand Joanie, qui a profité de cette diversion pour prendre le volant d’un énorme poids lourd, emboutit les voitures des employés et embarque de nouveau David ! Elle lui raconte que Ted et ses acolytes ont volé ce camion à son père en tabassant ce dernier et elle ne fait que le récupérer. Ted et Mike sautent aussitôt dans une voiture épargnée par la vengeance de Joanie et prennent en chasse le camion. C’est alors une véritable course poursuite qui se joue sur les routes du Nevada entre le poids lourd et la Plymouth rouge.

Lors d’un arrêt dans une station service, David et Joanie découvrent pourquoi leurs poursuivants sont si anxieux de récupérer le camion : sa citerne a été remplie non de carburant mais de composants électroniques, produits de contrebande. Laissant Joanie repartir avec le camion, David reprend son périple en solitaire sur les bords de route. Il ne tarde pas cependant à retomber sur le camion et la Plymouth : Ted et Mike ont rattrapé Joanie, récupéré le camion et emmené la jeune femme avec eux en abandonnant leur voiture. David en prend le volant pour les suivre et tenter de porter secours à Joanie. Il utilise une cabine téléphonique pour appeler la police mais cette démarche simple en apparence lui cause tant de contrariété… qu’il se transforme en Hulk et met la cabine en pièces, avant de secourir Joanie.

La poursuite reprend mais cette fois Ted et Mike sont dans le camion et Joanie dans la voiture, où la rejoint bientôt David, qu’elle trouve au bord de la route couvert de vêtements en lambeaux… Le poids lourd traque bientôt la Plymouth dans l’intention de supprimer radicalement le problème qu’elle représente. La poursuite s’achève au bord d’un précipice, lorsque David, acculé, se transforme de nouveau en un Hulk furieux qui utilise un poteau téléphonique pour se défendre du poids lourd, lequel termine sa course folle au fond du ravin, emportant avec lui la Plymouth et laissant Hulk en compagnie de Joanie, sans connaissance…

 

Avec Jennifer Darling (Joanie), Frank R. Christi (Ted), Grand L. Bush (Mike), Peggy Doyle (la femme de la station service), Don Starr (le commerçant), Charles Alvin Bell (l’homme de la station service). Ecrit par Kenneth Johnson. Réalisé par Kenneth Gilbert.

 

L’épisode est fameux parce qu’il réutilise le camion et la voiture du film Duel de Steven Spielberg – qui furieux de ce détournement : des scènes entières du film sont utilisées ici, sans vergogne puisque le film comme la série appartiennent aux studios Universal. On voit même une main d’homme (celle de Dennis Weaver) conduire la Plymouth alors même que c’est Joanie qui est censée se trouver au volant ! Force est de reconnaître pourtant que les plans du film et ceux tournés pour la série se raccordent astucieusement et que le scénario joue avec humour de certains raccords audacieux, ainsi des plans montrant Dennis Weaver de dos au volant de la Plymouth, et personne à son côté : Weaver est censé être Frank Christi et la disparition de son partenaire Grand Bush sur le siège passager est expliquée par les contorsions que Kenneth Johnson lui fait faire pour chercher un revolver puis des balles censées se trouver quelque part entre la boîte à gants et la banquette arrière ; si personne n’est visible à côté du conducteur, ce n’est pas parce que les plans du conducteur sont piqués au film… c’est parce que Grand Bush est caché hors-champ !

Même si l’histoire comporte des moments dramatiques, la tonalité générale est celle de la comédie, qui commence avec la tête ébaubie de David quand il se trouve embarqué malgré lui dans le plan fou de Joanie et se poursuit avec une première transformation en Hulk causée par… une cabine téléphonique et une correspondante obtuse, et un David disant plus tard à Joanie, en se débarrassant des lambeaux de chemise qu’il a encore sur lui : « Il faut vraiment que je trouve des chemises extensibles » !

Tout cela, évidemment, suffit à faire de cet épisode un segment culte de la série !

Jennifer Darling a tenu un rôle de secrétaire (celle d’Oscar Goldman) dans quelques épisodes de L’Homme qui valait trois milliards et Super Jaimie. Don Starr, qui n'apparaît qu'un instant dans l'épilogue, est plus connu pour son rôle du pétrolier Jordan Lee dans Dallas mais on le retrouve aussi dans la mini-série V.

 

Deux scènes parmi d'autres empruntées au Duel de Steven Spielberg

 

 

10 (1.8) Life and Death (Un bébé)

CBS, 12 mai 1978

 

Andrew Robinson et Bill Bixby

 

Sur la route, David rencontre une femme enceinte qui voyage seule, Carrie Taylor, alors qu’elle est au terme de sa grossesse. Ils sont embarqués dans la même auto et déposés à Marysville, Oregon, où David accompagne Carrie jusqu’à la grille de Matrix, un institut privé où elle doit mettre au monde son enfant. David, lui, pousse jusqu’à l’hôpital voisin où il se présente au Dr Stan Rhodes, qui l’attend : David a accepté de servir de cobaye humain dans le cadre d’expériences que mène Rhodes sur l’ADN, susceptibles d’aider David à gérer son « agressivité excessive ». En attendant l’heure de l’expérience, David est témoin des cris d’une femme recueillie dans la rue et amenée à l’hôpital, qui crie qu’on lui rende son bébé, que lui aurait pris « Matrix ».

Intrigué, David se rend à l’institut ; comme on ne le laisse pas entrer, il escalade le mur de la propriété et réussit à parler à Carrie, qui marche dans le jardin. Il lui raconte ce qu’il a entendu et la met en garde. Carrie lui avoue qu’elle a l’intention de laisser son bébé à l’institut, qui lui trouvera des parents capables de s’en occuper, ce qu’elle-même ne peut faire dans sa situation actuelle. Il essaie en vain de l’alerter contre ce que peut-être on lui cache. Il ignore qu’ils sont observés par la directrice de l’institut, Ellen Harding, et Stan Rhodes qui pratique pour elle les accouchements. Tous deux craignent que David et Carrie, arrivés le même jour l’une à l’institut l’autre à l’hôpital, ne soient en réalité des policiers ou des maîtres chanteurs qui auraient découvert ce qu’ils font réellement des bébés qu’ils prennent aux mères admises à l’institut. Ellen incite donc Rhodes à ne pas courir ce risque et à se débarrasser de David.

Au lieu de l’injection prévue, Rhodes injecte donc à David du sulfate de morphine pour le tuer dans le cadre de son expérience, après lui avoir fait signer un document par lequel il acceptait l’entière responsabilité des conséquences de cette expérience. Mais David, au lieu de mourir, se transforme en Hulk et terrorise l’hôpital avant de s’enfuir en pulvérisant un mur. Redevenu David, il erre dans le voisinage, extrêmement faible mais déterminé à retourner à Matrix pour secourir Carrie. Il y parvient et, lorsque l’on cherche à l’éconduire, se transforme de nouveau. La créature assomme ceux qui se présentent devant elle, Rhodes notamment, et s’émerveille devant le bébé de Carrie, que Rhodes a mis au monde quelques instants auparavant. Carrie, entre-temps, a changé d’avis et décidé de garder son bébé, entraînant chez Harding et Rhodes le projet de la tuer, mis en échec par la créature…

 

Avec Julie Adams (Ellen Harding), Andrew Robinson (Dr Stan Rhodes), Diane Civita (Carrie Taylor), John Warner Williams (Dan), Mitzi Hoag (infirmière chef), Sarah Rush (jeune femme), Gil Garcia (détective 1), Judd Laurance (détective 2), Takayo (jeune infirmière), Lilah McCarthy (Tina), Al Berry (camionneur), Ben Freedman (l’homme de l’ascenseur), Carl Franklin (Crosby). Ecrit par James D. Parriott. Réalisé par Jeffrey Hayden.

 

Julie Adams s’y connaît en créatures : plus jeune, elle fut enlevée par L’étrange créature du lac noir, le film de Jack Arnold (1954). Diane Civita sera Harmony dans les mini-séries V. Andrew Robinson s’est fait un nom en étant le détraqué de L’Inspecteur Harry, mais on le retrouve aussi dans pas mal de séries, notamment Star Trek DS9. Jeffrey Hayden sera l’un des réalisateurs de Santa Barbara.

 

 

11 (1.9) Earthquakes Happen (Séisme)

CBS, 19 mai 1978

 

 

Afin d’avoir accès au laboratoire Gamma d’une centrale nucléaire de San Tomas, en Californie, David usurpe l’identité du Dr Robert Patterson, un expert attendu pour une inspection de la centrale. Il est embarrassé lorsque le Dr Diane Joseph insiste pour l’accompagner dans cette inspection mais il saisit la première occasion de lui fausser compagnie pour se rendre, seul, jusqu’au lieu qui l’intéresse. Là, il met en marche un réacteur nucléaire afin d’obtenir assez d’énergie pour faire fonctionner la machine à rayons Gamma. Le Dr Joseph, cependant, s’est éloignée un moment de David à dessein : le soupçonnant de n’être pas l’expert qu’il prétend, elle est allée consulter son dossier et y a trouvé la preuve démasquant l’imposteur. Malheureusement, un tremblement de terre secoue alors la région, située sur une ligne de faille, et crée de graves dégâts dans la centrale, au moment précis où Diane Joseph retrouve David dans le laboratoire Gamma. Ils s’y retrouvent enfermés et seule la transformation de David en Hulk leur permet ensuite d’en sortir.

Ils s’efforcent alors avec d’autres employés de la centrale, le chef de la sécurité Hammond, Turner et l’un des agents de sécurité, Paul, dont une jambe est fracturée, de trouver un passage vers les niveaux supérieurs ou l’extérieur. La situation devient extrêmement préoccupante lorsque le réacteur nucléaire mis en marche par David menace d’entrer en fission à cause d’un dysfonctionnement du système de refroidissement, causé par le tremblement de terre. Alors qu’une nouvelle secousse menace d’accélérer la catastrophe nucléaire que des techniciens de la centrale essaient vainement d’empêcher, c’est de nouveau Hulk qui sauve la mise en rétablissant le circuit de refroidissement et en ouvrant dans un mur de béton armé une voie de sortie vers l’extérieur…

 

Avec Peter Brandon (Ted Hammond), Sherry Jackson (Dr Diane Joseph), Kene Holliday (Paul), Gary Wood (Turner), Lynne Topping (Nancy), Brett Hadley (Ron Harris), Roberta Sherwood (Mme Waverly), John Alvin (Dr Patterson), Arthur Rosenberg (Larry Saenz), Diane Markoff (Janet), Pamela Nelson (Marsha), Michael Wirick (garde barrière), Robbyn Stuart (journaliste). Ecrit par Jim Tisdale & Migdia Varela. Réalisé par Harvey Laidman.

 

Coincé sous terre, Turner est furieux contre David et déclare qu’il voudrait le tuer parce qu’il est responsable de leur situation ; s’il n’est pour rien dans le tremblement de terre, David est bel et bien responsable de la catastrophe nucléaire qui menace toute la Californie puisqu’il a mis en marche un réacteur nucléaire qui était à l’arrêt et qui, à cause du tremblement de terre, menace maintenant d’entrer en fission. L’obsession de David à se soigner lui-même le conduit donc à mettre en danger des millions de vie, selon un schéma qui reproduit à grande échelle sa « faute originelle » : dans le téléfilm pilote, il détruit son laboratoire et subit lui-même les conséquences de son obsession, ici il devient une menace autrement plus grave.

Les producteurs ont emprunté au film Tremblement de terre (Mark Robson, 1974), dans le catalogue Universal, les plans de destruction qui permettent de donner du cachet à cet épisode : sans eux, la production n’aurait pas eu les moyens de mettre en scène un tremblement de terre !

Kene Holliday sera Tyler Hudson dans Matlock. Arthur Rosenberg a été le supérieur de Rick Hunter dans quelques-uns des premiers épisodes de la série.

 

 

12 (1.10) The Waterfront Story (Embarquement clandestin)

CBS, 31 mai 1978

 

Bill Bixby et Sheila Larken

 

A Galveston, Texas, David travaille dans un bar, le Josie’s Wind and Sea, où sa présence a commencé de redonner goût à la vie à la patronne, Josie, dont le mari Frank est mort peu de temps auparavant. Frank était responsable du syndicat des dockers, le Local 696, pour la direction duquel deux nouveaux prétendants s’opposent dans l’élection prochaine : Tom Kelly, dont les méthodes ne sont pas toujours honnêtes, et Cliff McConnell, un ami de Frank. Tous deux essaient d’obtenir le suffrage de Josie qui, pour l’instant, reproche au syndicat d’être responsable de la mort de son mari.

David, que l’apparition de la créature pousse à vouloir repartir pour éviter McGee, se trouve malgré lui entraîné dans les soucis de Josie, qu’il n’a pas le cœur d’abandonner alors qu’elle se remet à peine de la perte de Frank. Après qu’il a pris sa défense lors d’une visite de Kelly et de son acolyte Marty Hammond, un docker, David fait l’objet d’une revanche de Hammond qui provoque une bagarre au Josie’s pour pouvoir lui donner une leçon. Hulk réapparaît alors et dissuade les belligérants d’insister. Redevenu lui-même, David décide alors de ne plus traîner dans les parages mais, sur le départ, il surprend une conversation entre Hammond et McConnell, qui lui révèle que ce sont eux qui ont tué Frank, ce dernier menaçant de dévoiler le réseau de marché noir qu’ils avaient organisé sur les docks. Il veut alors prévenir Josie mais elle a déjà été emmenée par McConnell après avoir elle-même découvert fortuitement la raison de la mort de son mari. Hammond et McConnell s’emparent de David et de Josie et les enferment dans une caisse qu’ils font charger sur un bateau en partance pour Taiwan. Une nouvelle fois, Hulk apparaît…

 

Avec Sheila Larken (Josie Larken), Jack Kelly (Tom Kelly), James B. Sikking (Cliff McConnell), Ted Markland (Marty Hammond), Helen Page Camp (Sarah), William Benedict (Vic), Anthony Davis (policier 1), Blake Marion (policier 2), Brian Baker (policier 3), John Colton (client), Joe Perry (aide 1), Robert Hackman (veilleur de nuit), John Zenda (docker), Tonyo Melendez (camionneur). Ecrit par Paul M. Belous & Robert Wolterstorff. Réalisé par Reza Badiyi.

 

Le récit commence in medias res : Hulk surgit d’un entrepôt des docks en pulvérisant un mur de tôle. Lorsqu’il apparaît ensuite, David est donc sur le point de quitter un endroit où il s’était établi avant le début de l’épisode.

Censé se dérouler à Galveston (et les voitures sont judicieusement pourvues de plaques du Texas), l’épisode a plutôt été tourné sur le port de San Pedro, en Californie, mais il n’en fait pas moins un bel usage des extérieurs.

Sheila Larken sera la mère de Scully dans The X-Files. James B. Sikking a encore un peu plus de deux ans à attendre pour se faire connaître en devenant Hunter dans Hill Street Blues. Reza Badiyi a oeuvré sur pas mal de séries, notamment Mission Impossible et Mannix, et a réalisé le générique de Hawai Police d’Etat.

Deux personnages portent le nom des comédiens qui les incarnent (Larken et Kelly).

 

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1970s
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :