saison 1  -  saison 2  -  saison 3  -  saison 4  -  saison 5 et téléfilms

 

Avertissement : ce guide a été réalisé en 2000 pour le magazine Arrêt sur Séries à partir de plusieurs sources et non à partir d’un visionnage des épisodes eux-mêmes. Il s’agit donc d’une version en attente de révision.

 

Sources : (le premier et le dernier liens ont été mis à jour mais le deuxième n’est plus actif) les guides de Guidewriter (http://www.oocities.org/hollywood/9821/hulk.txt), Mark Rathwell et Marina Bailey (The Incredible Hulk Television Series Page, http://www.geocities.com/mrathwel/), William E. Anchors Jr (The Superhero Illustrated Guidebook, Alpha Control Press, 1995, pp.72-85) et, pour les titres français, le listing de Daniel Raguin (in L’Episothèque, http://mapage.noos.fr/grilletv/episotheque/listes/hulk.html#show73).

 

SAISON 2

(1978-1979)

 

 

13 (2.1) Married / Bride of The Incredible Hulk

CBS, 22 septembre 1978 (90 ‘)

 

 

David se rend à Hawaii pour trouver une psychiatre, le Dr Caroline Fields, qui pourrait l’aider à vaincre sa malédiction grâce à de nouvelles méthodes thérapeutiques. En la suivant jusque chez elle, il se trouve là au bon moment pour lui porter secours lors d’une crise cardiaque. En retour, elle accepte de l’aider à inverser l’effet des rayons Gamma. En travaillant ensemble, ils tombent amoureux et décident bientôt de se marier. Malheureusement, la jeune femme est en phase terminale d’une maladie incurable...

Avec Mariette Hartley (Dr Caroline Fields), Brian Cutler (Brad), Duncan Gamble (Mark), Rosalind Chao (réceptionniste), Nat Jones (messager 1), Russell Tabaki (messager 2), Russ Grieve (le Conservateur), Diane Markoff (la fille), Meeno Peluce (le garçon), Joseph Kim (le juge de paix). Ecrit et réalisé par Kenneth Johnson.

Mariette Hartley (que l’on a vue dans plusieurs séries, dont Columbo) remporta un Emmy Award de meilleure actrice pour cet épisode, exploité chez nous en salles. Meeno Peluce, que l’on retrouve dans un épisode de Starsky et Hutch abordant les violences à enfant, est aussi le héros de la courte série Voyagers, avec Jon-Erik Hexum.

 

 

14 (2.2) The Antowuk Horror (Le monstre)

 

CBS, 29 septembre 1978

 

 

McGee est en Utah où le monstre a été aperçu. Dans une petite ville à l’agonie, Antowuk, David travaille pour Harlan Bates, propriétaire d’une boutique qui ne voit plus guère de clients. Harlan élève seul sa fille Samantha et passe son amertume sur David, à qui il reproche son « éducation » et dont il jalouse l’influence sur sa petite fille. Après que Harlan lui a cherché querelle, David se blesse en rangeant l’arrière-boutique et se transforme en Hulk qui cause de gros dégâts dans la boutique. Mais la sensation créée dans la ville par l’apparition de la créature donne à Harlan l’idée d’en tirer parti pour attirer de nouveau les touristes à Antowuk et faire revivre la ville. Il décide de traquer la créature dans les bois avec son copain Brad. Celui-ci revient bientôt seul, en prétendant que Harlan a été enlevé par la créature.

David sait évidemment qu’il s’agit d’un canular mais il n’est pas pris au sérieux. Harlan, déguisé en une sorte de Bigfoot, s’arrange pour créer la panique lors d’une fête sur la place publique d’Antowuk, amenant à la ville la publicité qui, selon lui, la fera renaître. La créature a déjà attiré beaucoup de gens, touristes, journalistes, chasseurs amateurs, dont Buck Hendricks, un chasseur sur le retour que McGee a refusé d’employer pour traquer Hulk. Hendricks veut maintenant être celui qui tuera le monstre d’Antowuk.

David essaie de retrouver Harlan avant qu’il ne soit blessé. Il part lui parler dans les montagnes mais Harlan est furieux de le voir débarquer et mettre en péril le plan qu’il a conçu pour une nouvelle apparition de la créature. Harlan s’en prend violemment à David qui, de nouveau, se transforme. Une patrouille conduite par le shérif Colton et dont font partie plusieurs journalistes, McGee en tête, voit alors deux créatures s’affronter, l’une noire et velue, l’autre verte ! Samantha, cependant, a suivi David et se retrouve suspendue au-dessus du vide ; Hulk aide alors Harlan à la sauver. Blessé par une balle d’Hendricks, Hulk s’enfuit après avoir brisé le fusil du chasseur, sous les yeux de la patrouille. Le coup monté d’Harlan est éventé mais la véritable créature a été vue par plusieurs témoins et les touristes affluent malgré tout, comme le souhaitait Harlan…

 

Avec William Lucking (Harlan Bates), Debbie Lytton (Samantha Bates), Lance LeGault (Brad), Dennis Patrick (Buck Hendricks), Myron Healey (Shérif Chuck Colton), Gwen Van Dam (le maire Claire Murphy), Bill Deiz (journaliste TV). Ecrit par Nicholas Corea. Réalisé par Sigmund Neufeld, Jr.

 

Il est difficile de ne pas trouver ridicule la créature interprétée par William Lucking mais ce ridicule est après tout celui des personnages, qui montent un canular avec les moyens du bord. Le décor d’Antowuk est celui des studios Universal (on retrouve un canon familier sur la place centrale, au pied des escaliers du City Hall) mais l’épisode bénéficie de scènes tournées dans la forêt.

L’antagonisme de Harlan Bates avec David prend racine dans l’amertume du personnage mais Bates en fait une revanche du provincial mal dégrossi sur le citadin éduqué et prétentieux, accusant David de vouloir lui expliquer comment élever sa fille et comment gérer son magasin.

William Lucking est apparu dans Magnum, Code Quantum et JAG, et il sera aussi le Colonel Lynch dans Agence Tous Risques. C’est d’ailleurs Lance LeGault qui prendra sa suite en devenant dans cette série le Colonel Decker. Dennis Patrick a laissé sa trace dans Dallas en y incarnant le banquier Vaughn Leland, l’un des suspects de l’attentat contre J.R.

 

 

15 (2.3) Ricky (Ricky)

 

CBS, 6 octobre 1978

 

Lou Ferrigno et Mickey Jones

 

David travaille sur une piste de course automobile au Nouveau Mexique. Il y fait la connaissance de Ricky, un attardé mental dont le frère Buzz est l’un des favoris des courses. L’obligation de surveiller constamment son frère n’est pas toujours de tout repos pour Buzz. Quand, profitant de l’absence de son frère et d’Irene, sa petite amie et mécanicienne, Ricky se met au volant de la voiture de Buzz dans le garage, il est asphyxié par les gaz d’échappement. David s’en avise et, en voulant le secourir, se transforme en Hulk : c’est le « grand homme vert », comme dira Ricky sans bien sûr être cru, qui sauve Ricky mais en causant d’importants dégâts sur la voiture. David propose son aide pour la remettre en état, tout en se prenant de sympathie pour Ricky et en essayant de suggérer à Buzz de le placer dans une école spécialisée où il pourrait apprendre. Une école d’éducation par l’art existe justement à proximité, et David y emmène Ricky.

La situation dégénère encore, malheureusement, lorsque le carburateur de la voiture est encrassé par de l’époxy, une résine dont Buzz venait d’autoriser Ricky à se servir, sur le conseil de David. Ricky n’y est en vérité pour rien : ce sont les frères Roberts, concurrents de Buzz dans la course du samedi suivant, qui en voyant Ricky avec l’époxy ont eu l’idée de l’utiliser pour écarter Buzz de la course en faisant porter le chapeau à son frère attardé. Une nouvelle fois, pourtant, grâce au génie mécanique d’Irene, la voiture est en état de courir.

Les frères Roberts profitent alors d’une nouvelle absence de Buzz et d’Irene pour effrayer Ricky en lui disant que la voiture n’a plus aucune chance de courir à cause de ses ennuis mécaniques. Ils le convainquent d’en prendre le volant pour s’engager dans la course de démolition qui a justement lieu : en remportant le prix, il pourra payer une voiture neuve à Buzz ! Au cours de l’épreuve, Ricky se retrouve coincé dans la voiture en flammes au milieu d’un agglomérat d’épaves sur roues. En voulant de nouveau le secourir, David se transforme en Hulk. Cette fois, un public en liesse assiste à l’apparition de la créature…

 

Avec Robin Mattson (Irene), Mickey Jones (Ricky), James Daughton (Buzz Detter), Gordon Jump (Matt), Eric Server (Ted Roberts), Gerald McRaney (Sam Roberts). Ecrit par Jaron Summers. Réalisé par Frank Orsatti.

 

Robin Mattson

 

Gordon Jump & James Daughton

 

Eric Server & Gerald McRaney

 

L’un des épisodes favoris des fans, représentatif de la veine humaniste de la série : Mickey Jones, acteur débutant remarqué par Frank Orsatti, se montre à la hauteur du rôle de Ricky, jeune attardé mental qui, bien malgré lui, commet les bourdes qui motivent l’apparition de Hulk. David se montre particulièrement attentif et concerné à son égard, finissant par convaincre son frère de lui offrir une éducation adaptée. On retiendra aussi la scène touchante, après la première transformation en Hulk, où Ricky apprend à la créature comment décapsuler une canette de soda.

Mickey Jones sera le Chris Faber de V : The Final Battle, Robin Mattson l’une des Gina de Santa Barbara, Gordon Jump le frère de Mona dans Madame est servie et Gerald McRaney (déjà apparu dans le deuxième téléfilm pilote) Rick Simon dans Simon & Simon. On a vu aussi Eric Server dans le pilote de la série. Quant à Frank Orsatti, il est le responsable des cascades de Hulk et la doublure de Bill Bixby. Il réalisera d’autres épisodes de la série.

Souci d’économie ? La façade du distributeur de boissons que Hulk arrache n’est pas la même que celle sur laquelle travaillait David quelques minutes avant : c’est un panneau d’imitation dont ni la présentation des boissons ni la fente pour mettre la monnaie ne sont conformes à ce qui a été montré plus tôt !

 

 

16 (2.4) Rainbow’s End (Remède de cheval)

 

CBS, 13 octobre 1978

 

 

David arrive à l’hippodrome de San Remos où il espère rencontrer Thomas Logan, qui apaise la fougue de l’étalon Rainbow’s End en utilisant des herbes préparées selon une recette indienne. En intervenant pour calmer le cheval lors d’un entraînement, David attire l’attention du propriétaire de l’animal, Lawrence Carroll, qui lui propose de travailler dans les écuries. Il peut alors parler à Logan et lui proposer de tester ses herbes sur lui. Il constate cependant de vives tensions entre Carroll et Jimmy Kelley, inventeur d’une machine de chronométrage dont il a vendu le brevet à Carroll et qui accuse aujourd’hui celui-ci de se faire de l’argent sur son dos. La fille de Jimmy, Kim, veut devenir jockey, contre l’avis de son père.

Un soir, David découvre l’écurie en flammes et voit Kelley s’éloigner. En voulant sortir Rainbow’s End, il se transforme en Hulk. Logan le voit redevenir lui-même auprès du cheval, qu’il a emmené à l’écart. Il comprend alors la force prodigieuse que David espère dompter en prenant son breuvage. Celui-ci semble faire effet sur David qui se réveille cette nuit-là au milieu de cauchemars sans subir de métamorphose intempestive.

Le jour du derby du Kentucky, cependant, Kelley veut frapper un coup radical en se postant sur les toits de l’hippodrome avec un fusil. Projette-t-il de tirer sur le cheval, ou sur son jockey ? Toujours est-il que le jockey, Andy Cardone, doit céder sa place à Kim au dernier moment, et David, chargé de gérer la machine à chronométrer, aperçoit Kelley sur les toits. En tentant de le rejoindre, il est piétiné par la foule et se transforme de nouveau. C’est Hulk qui continue son parcours jusqu’à Kelley, alors que la course se poursuit…

 

Avec Ned Romero (Thomas Logan), Craig Stevens (Laurence Henry Carroll III), Michelle Nichols (Kim Kelley), Gene Evans (Jimmy Kelley), Larry Volk (Andy Cardone), John Mythers (l’homme dans le bus), Warren W. Smith (garde sécurité). Ecrit par Karen Harris & Jill Sherman. Réalisé par Kenneth Gilbert.

 

Ned Romero

 

Michelle Nichols

 

Gene Evans & M. Nichols

 

Les cauchemars qui hantent David durant la nuit où il absorbe le remède de Logan sont des extraits du téléfilm "Married" qui ouvrait la saison 2. Il revit l'ensemble de son histoire avec Caroline. 

Craig Stevens était Peter Gunn dans la série de Blake Edwards à la fin des années 50, puis le partenaire de David McCallum et Melinda Fee dans L’Homme invisible. Gene Evans, lui, sera le frère d’Ellie dans l’épisode « Qu’on est bien chez soi » de Dallas et le commissaire Hanrahan dans Matt Helm, mais il est également l’un des protagonistes de la série Spencer’s Pilots.

 

 

17 (2.5) A Child In Need (Un enfant en danger)

CBS, 20 octobre 1978

 

En travaillant comme jardinier dans une école, David rencontre un petit garçon de dix ans et s’inquiète des nombreuses contusions qu’il découvre sur son corps. L’enfant prétend avoir des accidents mais David soupçonne ses parents de le maltraiter. Malheureusement, l’infirmière scolaire semble réticente à donner suite à l’affaire...

Avec Dennis Dimster (Mark Hollinger), Sandy McPeak (Jack Hollinger), Sally Kirkland (Margaret Hollinger), Rebecca York (Mary Walker), Marguerite Delain (journaliste), Thomas H. Middleton (l’homme d’âge mûr). Ecrit par Frank Dandridge. Réalisé par James D. Parriott.

Sandy McPeak est le patron de James Farentino dans Tonnerre de feu, en 1984.

 

 

18 (2.6) Another Path (Le retour du Maître)

 

CBS, 27 octobre 1978

 

 

En montant dans un camion frigorifique malgré l’interdiction du chauffeur, David se retrouve à faire plusieurs kilomètres avec un maître oriental aveugle, Li Sung. Le chauffeur, voulant leur faire passer l’envie de monter clandestinement dans un camion, leur impose une température d’une telle rigueur que David finit par se transformer en Hulk. Il quitte alors le camion – sans ménagement – en emmenant Li Sung avec lui. Le Maître lui suggère d’essayer la méditation pour lutter contre la bestialité qui est en lui. David l’accompagne jusqu’à San Francisco, où Li Sung a laissé son école deux ans plus tôt pour aller à la découverte du pays réel. Ils découvrent que l’ami et associé de Li Sung, Wu Chuan, est mort, renversé par une voiture, et que leur jeune disciple Steve Silva a pris les rênes de l’école en oubliant la méditation au profit des arts martiaux. Son but, outre de former des guerriers, est l’enrichissement. Il terrorise en outre le quartier entier, qui pense, depuis deux ans, qu’il agit avec l’assentiment de Li Sung. Le retour du Maître clarifie sa position mais Li Sung veut aller plus loin : il entend mettre un terme à l’activité malhonnête de Silva, qu’il défie ouvertement. David se retrouve entraîné dans ce règlement de comptes. Mais le Maître a-t-il vraiment besoin de l’aide de Hulk ?

 

Avec Mako (Li Sung), Tom Lee Holland (Steve Silva), Irene Yah-Ling Sun (May Chuan), Richard Lee Sung (Simon Ming), Jane Chung (Gramma Loo), Joseph Kim (Chien Fong), Sam Tampoya (Jim Fong), Helene T. Nelson (réceptionniste), Eric Stern (chauffeur). Ecrit par Nicholas Corea. Réalisé par Joseph Pevney.

 

Mako

 

Tom Lee Holland

 

Irene Yah-Ling Sun

 

En parlant avec Li Sung, David évoque sa femme Caroline, morte alors qu'ils tentaient de résoudre son problème. 

Mako a participé à de nombreuses séries, dont Magnum. Il est aussi le commissaire de La Fièvre d’Hawaii, une courte série créée par James D. Parriott. Joseph Pevney est un réalisateur confirmé ayant oeuvré notamment sur Star Trek.

 

 

19 (2.7) Alice In Disco Land (Delirium)

CBS, 3 novembre 1978

 

En travaillant dans une boîte de disco, le Pandemonium, David rencontre une jeune fille souffrant d’alcoolisme. Tandis que Hulk aide la jeune fille à se dégager de l’influence du patron de la boîte, David l’aide à surmonter son problème et l’encourage à s’inscrire aux Alcooliques Anonymes...

Avec Donna Wilkes (Alice Morrow), Jason Kincaid (Louie), Freeman King (D.J.), Dennis Holahan (Art Philbin), Marc Alaimo (Ernie), Julie Hill (Joan Roberts), Betty Ann (Molly), Mo Malone (Rosalyn Morrow), Rori Gwynne (serveuse), Brian James (Al), Jennifer Joseph (la fille au Disco), Miles McNamara (Bernard), Ronnie diLiberto (le garçon au Disco), Denise Kumagai (Sarah). Ecrit par Karen Harris & Jill Sherman. Réalisé par Sigmund Neufeld, Jr.

Bien qu’il soit apparu dans pas mal de séries, notamment Starsky et Hutch, Marc Alaimo est plus connu pour son rôle de Gul Dukat dans Star Trek Deep Space Nine.

 

20 (2.8) Killer Instinct (L’instinct du crime)

CBS, 10 novembre 1978

 

David est engagé comme assistant de l’entraîneur de foot dans un lycée. Il espère ainsi pouvoir approcher un scientifique qui travaille sur les comportements agressifs. Mais il est amené à intervenir sous la peau de Hulk pour venir en aide à un adolescent obsédé par le désir de gagner à n’importe quel prix...

Avec Denny Miller (John Tobey), Barbara Leigh (June Tobey), Rudy Solari (Dr Byron Stewart), Wyatt Johnson (Tony Bowers), Pepper Martin (Coach Haggarty), Paul Coufos (Bob Turner), Pat Studstill (Kermit Connelly), Herman Poppe (J.P. Tobey), Bill Baldwin (Mitch Adams), Frank Orsatti (Kurt Donahue), Wally K. Berns (l’ivrogne), Tiger Williams (John Tobey jeune), Jerry Canter (le Scalpeur), Mello Alexandria (garde sécurité). Ecrit par Joel Don Humphreys & William Whitehead, histoire de Richard Landau et William Whitehead & Joel Don Humphreys. Réalisé par Ray Danton.

Denny Miller, qui fut l’un des Tarzan du cinéma, apparaît dans beaucoup de séries, de Magnum à Walker Texas Ranger.

 

21 (2.9) Stop The Presses (Hulk à la Une)

CBS, 24 novembre 1978

 

David travaille dans un restaurant. Deux journalistes d’une feuille à scandale, le National Register, prennent des photos dont ils veulent se servir pour écrire sur le restaurant un article mensonger. Mais David est sur les photos et tient à les récupérer avant qu’elles ne soient imprimées...

Avec Mary Frann (Karen White), Julie Cobb (Joan Norton), Sam Chew Jr (Joe Arnold), Art Metrano (Charlie Watts), Judson Pratt (Samuelson), Pat Morita (Fred, le chef cuisinier), Richard O’Brien (M. Roberts), Janet Brandt (Lenette Logan), Mike Griswold (M. Geller), Tain Bodkin (chef imprimerie), Sandy Champion (imprimeur), Donald Petrie (employé imprimerie). Ecrit par Karen Harris & Jill Sherman, histoire de Susan Woollen. Réalisé par Jeffrey Hayden.

Mary Frann était la première actrice pressentie pour être Sue Ellen dans Dallas. Malheureusement, un accident l’empêcha d’honorer son contrat, pour le plus grand bonheur de Linda Gray ! Julie Cobb, fille de l’acteur Lee J. Cobb, fera partie de la distribution régulière de Charles s’en charge. Pat Morita deviendra célèbre en faisant l’éducation de Ralph Macchio dans Karate Kid, ce qui lui vaudra d’obtenir le rôle-titre de la série Ohara. Janet Brandt, parfaite inconnue, sera pendant huit ans la discrète domestique des Carrington, Janet, dans Dynasty.

 

 

22 (2.10) Escape From Los Santos (Evasion à Los Santos)

 

CBS, 1er décembre 1978

 

Bill Bixby et Shelley Fabares

 

Sur une route d’Arizona, David accepte, malgré ses réticences, de monter dans la voiture du policier Mike Evans qui lui propose de le conduire jusqu’à la ville de Los Santos. Là, il est jeté dans une cellule voisine de celle où les policiers ont enfermé Holly Cooper, accusée du meurtre de son mari, Ray Cooper, un assistant du D.A. Encore bouleversée, elle lui explique qu’ils ont l’intention de lui faire endosser le meurtre avec elle et de les tuer tous les deux. Malmené par Evans, David se transforme en Hulk qui n’a aucune peine à sortir de prison. Il emporte Holly Cooper, sans connaissance. Redevenu David, il l’accompagne jusque chez elle où elle espère prendre les dossiers de son mari, qui essayait de réunir les preuves de la corruption du shérif Pete Harris et de son équipe, impliqués dans un trafic de drogue. Malheureusement, Harris, Evans et Munro mettent la main sur les dossiers. David et Holly, surpris par Evans, parviennent à s’échapper au volant du camion des Cooper. Menottés l’un à l’autre, ils réussissent à gagner la maison du procureur Jim Chase avec des négatifs qu’ils ont retrouvés dans la maison de Holly : son mari avait pris la précaution de fixer ses dossiers sur pellicule. Mais alors qu’ils se croient tirés d’affaire ils réalisent que Chase est complice de Harris. Ils s’enfuient à nouveau, traqués par Harris et ses hommes. Alors qu’ils viennent de traverser un ravin sur une passerelle dangereuse, Holly glisse sur le bord du précipice et se retrouve suspendue à la main de David, qui se transforme de nouveau. C’est Hulk qui sauve Holly mais la jeune femme, effrayée par le monstre, prend la fuite en lui jetant des pierres ! Elle croise alors la route d’une famille mexicaine qui l’emmène, ainsi que David, retrouvé errant au bord du précipice. Les Mexicains leur permettent de passer un barrage de police et de se rendre jusqu’au Palais de Justice où Holly peut remettre les négatifs qui ne l’ont pas quittée…

 

 

 

 

Avec Shelley Fabares (Holly Cooper), Lee DeBroux (Mike Evans), Dana Elcar (Shérif Peter Harris), W.K. Stratton (Jim Munro), Vernon Weddle (Jim Chase), Ben Frommer (le Mexicain), Kerrie Mahan (Ritchie Forrest), Desiree Kerns (Jill), Al Valletta (M. Mallard), Toni Handcock (Mme Mallard). Ecrit par Bruce Kalish & Philip John Taylor. Réalisé par Chuck Bowman.

 

Dana Elcar, fameux Colonel Lard des Têtes Brûlées (dont Chuck Bowman était l’un des producteurs) et patron de la Fondation Phoenix dans MacGyver, a prêté son concours à quelques séries télé, notamment Agence Tous Risques. W.K. Stratton, alias le Cdr Lindsey dans JAG, fait partie de la « bande à Bellisario », qui fera appel à lui pour de petits rôles dans Magnum et Code Quantum.

 

 

23 (2.11) Wildfire (Sabotage)

 

CBS, 17 janvier 1979

 

Billy Green Bush, John Anderson et Bill Bixby

 

David travaille sur le site de forage de Mike Callahan, qui a parcouru le monde avec sa fille Linda en trouvant du pétrole pour d’autres compagnies et qui, aujourd’hui, espère devenir riche en forant pour lui-même. Il refuse de vendre sa compagnie Wildfire à Ray Thomas, un ancien partenaire qui travaille aujourd’hui pour une grosse compagnie, Wilco, désireuse de mettre la main sur le gisement de Mike. Une nuit, alors qu’il vient de passer une soirée romantique avec Linda, David surprend l’un des ouvriers, Adler, en train de saboter une machine. Assommé par Adler, il est enfermé dans un baril dont il sort sous la forme de Hulk, terrorisant le pauvre Adler qui prend la fuite. De retour au puits, David prévient Mike qui, à vrai dire, accorde peu d’importance au sabotage : le pétrole, en effet, a enfin jailli et la partie est près d’être gagnée. Mais Adler, qui convoite le poste de Ray Thomas, lequel est finalement heureux que Mike ait trouvé du pétrole, rôde encore autour du puits. Il dépose une bombe qui, en explosant, met le feu au puits et blesse plusieurs ouvriers. Mike et Ray décident de souffler l’incendie en provoquant une autre explosion, afin de pouvoir couvrir le puits avec une vanne. Les deux hommes s’avancent dans les flammes vêtus de combinaisons ignifugées et David doit faire exploser la charge à leur signal, quand ils seront hors de danger. Adler, malheureusement, s’en prend à lui et fait exploser la charge prématurément, manquant tuer Ray et Mike. Hulk se débarrasse sans peine d’Adler et retire Mike des décombres avant de poser lui-même la vanne…

 

 

 

 

Avec Christine Belford (Linda Callahan), John Anderson (Mike Callahan), Billy Green Bush (Ray Thomas), Dean Brooks (Frank Adler), Ernie Orsatti (Phil Haze), John Petlock (Timothy Wade). Ecrit par Brian Rehak. Réalisé par Frank Orsatti.

 

Maman de Ricky Schroder dans Ricky ou la belle vie, Christine Belford apparaît également dans Dynasty. John Anderson, lui, à la fin d’une carrière bien remplie de second rôle, sera le grand-père de Richard Dean Anderson dans MacGyver.

 

 

 

 

24 (2.12) A Solitary Place (Le solitaire)

CBS, 24 janvier 1979

 

Désireux de se retirer du monde, David se construit un abri dans un endroit isolé où il espère être libéré de l’influence de Hulk. Malheureusement, une jeune femme le trouve par hasard et s’incruste. La méfiance se change bientôt en une communication plus amicale, mais pendant ce temps le journaliste McGee les cherche, tous les deux...

Avec Kathryn Leigh Scott (Gail Collins), Jerry Douglas (Frank Malone), Hector Elias (Raul), Bruce Wright (Joey Malone). Ecrit par Jim Tisdale & Migdia Varela. Réalisé par Jeffrey Hayden.

 

25 (2.13) Like a Brother (Comme un frère)

CBS, 31 janvier 1979

 

David est impliqué dans une bataille impliquant son compagnon de travail, le frère de ce dernier revendeur de drogue à ses heures et un pasteur réformiste qui veut mettre de l’ordre dans tout cela...

Avec Ernie Hudson (Lee), Stuart K. Robinson (Mike), Tony Burton, Carl Anderson (Taylor George ?), Austin Stoker, Michael D. Roberts (Oscar), Maidie Norman, Rana Ford (Fantine), Jesse Dizon (Jimmy), Dale Pullum (Bobby), Elizabeth Chauvet (la mère). Ecrit par Richard Christian Matheson & Thomas Szollosi. Réalisé par Reza Badiyi.

Michael D. Roberts sera Ty Earl dans Manimal.

 

26 (2.14) Haunted (Obsession)

CBS, 7 février 1979

 

Travaillant comme chauffeur, David accompagne une jeune femme dans la maison où elle a vécu trois ans plus tard et où sa soeur jumelle a perdu la vie. Seulement cette mort n’était pas accidentelle et David va se trouver entraîné dans l’affaire...

Avec Carol Baxter (Renee Stevens), John O’Connell (Bernard), Johnny Haymer (Fred Lewitt), Randi Kiger (Renee enfant), Jon Lormer (Dr Rawlins), Iris Korn (femme). Ecrit par Andrew Schneider, histoire de Karen Harris & Jill Sherman. Réalisé par John McPherson.

 

27-28 (2.15-2.16) Mystery Man (L’homme mystère)

CBS, 2 et 9 mars 1979

 

Le visage complètement recouvert de bandages à la suite d’un accident de voiture, David voyage dans le même avion que Jack McGee. Lorsque l’appareil s’écrase, ils sont les deux seuls survivants et McGee va être témoin de l’effroyable transformation de son compagnon lorsque Hulk tandis qu’un feu de forêt les menace...

Avec Victoria Carroll (la conductrice du Rodeo), Aline Towne (infirmière Phalen), Howard Witt (Bob Cory), Don Marshall (médecin), Skip Riley (pilote), John McKee (garde hôpital), Bonnie Johns (Helen Cory), Michael Payne (Hal Pollock), Barbara Tarbuck (infirmière 3), John C. Colton (homme 1), Nadeida Klein (infirmière 1), Neeman Merrill (homme 2), Cary Anne Warder (Cory Child). Ecrit par Nicholas Corea. Réalisé par Frank Orsatti.

Un épisode essentiel puisque McGee découvre que Hulk est en fait un homme « comme les autres » subissant une transformation.

 

 

29 (2.17) The Disciple (Le disciple)

 

CBS, 16 mars 1979

 

 

David retourne vers Li Sung à San Francisco. Rien de ce qu’il a essayé pour contrôler la force qui est en lui n’a réussi, dit-il, et c’est encore l’enseignement du Maître qui lui a été le plus profitable. Li Sung est heureux de le revoir et de l’aider de nouveau. Le Maître est malade, cependant, et il sait qu’il ne lui reste plus tant de temps à vivre. Il espère que son disciple le plus prometteur, Mike Roark, prendra sa suite et perpétuera son enseignement.

Mike est policier, frère d’un policier, fils d’un policier. Lors de l’arrestation de Joe Lynch, son père est victime d’une bombe et Mike lui-même est blessé par balle ; il se traîne jusqu’au dojo de Li Sung et s’effondre ; la force du Maître parvient à stopper l’hémorragie et le jeune policier, soigné, se remet peu à peu. Son expérience a même décuplé ses capacités de concentration et il réalise, au dojo, des progrès spectaculaires qui font la joie de Li Sung.

Le frère de Mike, Colin, est, lui, rongé par la haine. Il attend le moment où il retrouvera Lynch et lui fera payer la mort de son père. L’enseignement de Li Sung aide au contraire Mike à canaliser ses émotions et il ne peut approuver la rage de son frère. Témoin, un jour, d’une métamorphose de David, Mike partage le secret de ce dernier. La mort de Li Sung cause bientôt un choc profond aux deux hommes. Mike ne se sent pas capable de prendre sa place. Il essaie cependant de s’interposer entre son frère et Lynch le jour où ce dernier est retrouvé, et entre seul dans l’entrepôt où le criminel s’est retranché. David, qui essaie de l’empêcher de se faire tuer, est traité sans ménagement par Colin et bouclé à l’arrière d’une voiture de police. C’est en Hulk qu’il en sort pour porter secours à Mike, qui puise dans l’enseignement du Maître la force de neutraliser Lynch, vivant…

 

Avec Mako (Li Sung), Rick Springfield (Mike Roark), Gerald McRaney (Colin Roark), Stacy Keach Sr (Tim Roark), George Loros (Joe Lynch), John Fujioka (homme), Lina Raymond (Jo Lee), Fred Ward (homme de main de Lynch), Bill Deiz (présentateur journal), Anne Bellamy (la mère de Mike), René Levant (flic 1), Fredric Franklyn (le médecin de Lynch), Brian Baker (Thayer), Doug McGrath (Al). Remerciements spéciaux au Maître Bong Soo Han. Ecrit par Nicholas Corea & James Hirsch. Réalisé par Reza S. Badiyi.

 

Rick Springfield

 

Mako

 

Gerald McRaney

 

Un bel exemple de ce que la série a à offrir… de pire (et peut-être même la télévision de l’époque). Le scénario n’est pas seulement (presque) inexistant, il est ridicule, ce qui est d’autant plus surprenant qu’il s’agissait d’un test pour une éventuelle série dérivée. A la fin de l’épisode, Mike Roark obtient sa licence de détective privé et David lui prédit de nombreux clients, des gens ayant sincèrement besoin d’aide. Le pauvre David est cantonné, dans cette exposition poussive des capacités martiales de Mike Roark et de ses relations avec son frère, à jouer les observateurs. Sa présence à la droite du Maître durant les séances au dojo est absurde : de quelles capacités peut-il se prévaloir pour occuper cette place, lui qui est venu pour méditer et non pour se battre (et que l’on ne voit d’ailleurs jamais sur le tatami), lui qui, surtout, cherche plutôt à se faire discret et à rester dans l’ombre ? C’est pourtant en surimpression sur le visage bienveillant de Banner que sont montrées les performances martiales de Mike, faisant de David un mentor malgré lui alors que le Maître est, ici, le seul véritable mentor.

Les transformations de Banner sont à l’avenant et, comme elles sont inutiles à l’histoire dont David est pratiquement absent, elles prennent des prétextes ridicules : la seconde, en particulier, lorsque David est furieux d’être bouclé à l’arrière d’une voiture de police, tend à démontrer à quel point l’enseignement du Maître n’a servi à rien… car David est incapable de contrôler sa colère dans un moment où il n’est pourtant pas précisément agressé. Il aura bien raison de reprendre la route à la fin de l’épisode pour aller chercher ailleurs une aide plus efficace, en dépit de ce qu’il a dit lui-même au début de l’épisode !

Reste la partie « spin-off ». A défaut d’avoir en « Le disciple » un épisode de Hulk, on pouvait attendre une proposition intéressante pour une autre série. Mais le Ku-kan enseigné par Li Sung est traité comme une variante de la Force de Star Wars, aux pouvoirs proprement miraculeux (Li Sung, par la force de sa pensée – ou son magnétisme – arrête l’hémorragie de Mike ; celui-ci, en un instant, simplement en joignant le pouce et l’index, arrête quasiment les battements de son cœur et se met en état de transe mystique), au point d’en devenir ridicule, comme les progrès fabuleux que réalise le disciple après son expérience traumatisante. Tout est trop facile, cousu non de fil mais de corde blanche, et traité avec une désinvolture étonnante. Il en va de même de la psychologie des personnages, réduite à peau de chagrin, et des situations plus invraisemblables les unes que les autres : l’appartement piégé de Lynch (rien de mieux que d’avoir sur le bord de sa fenêtre un fil relié à une bombe, qu’il suffit d’effleurer pour déclencher une explosion : que ce soit un policier qui justement la déclenche relève du miracle !), l’irruption de Mike blessé au dojo du Maître (n’était-ce pas plus simple d’attendre les secours appelés par son frère ?), la bagarre de rue dans laquelle Mike fait la démonstration de sa grande maîtrise du Ku-kan, plaquée comme un cheveu sur une soupe déjà indigeste, tout cela tisse une toile faite de bric et de broc dont on a bien du mal à sentir la dynamique. On y voit surtout un montage opportuniste et paresseux et l’on ne peut s’étonner que la série dérivée n’ait jamais vu le jour. (Tout avis est évidemment subjectif…)

Mako jouait le même personnage dans l’épisode « Le retour du Maître » (2.6). Rick Springfield est le lieutenant Zac, le frère d’Apollo, dans le téléfilm pilote de Galactica. Troisième apparition de Gerald McRaney après le deuxième téléfilm inaugural et l’épisode « Ricky » (2.3).

 

 

30 (2.18) No Escape (L’évasion)

CBS, 30 mars 1979

 

Une fois encore (voir « Evasion à Los Santos », 2.10), David est arrêté pour vagabondage. Dans le fourgon cellulaire qui le mène à la prison, il rencontre un homme et une femme qui se prennent pour des combattants de la Liberté. Le hasard fait que durant le trajet David se tranforme en Hulk et permet aux occupants du fourgon de s’évader...

Avec James Wainwright (Tom Wallace), Mariclare Costello (Kay Wallace), Sherman Hemsley (Robert), Thalmus Rasulala (Harry Simon), Skip Homeier (Dr Robert Scanlon), Tom Lowell (Mathews), Howard Brunner (officier 1), Lynne Randall (journaliste 1), George J. Cooper (journaliste 2), Jerry Fitzpatrick (officier 2), Chris Peterson (Steve), Andy Enberg (Jimmy). Ecrit par Ben Masselink. Réalisé par Jeffrey Hayden.

Entre autres apparitions dans des séries, James Wainwright a été l’ennemi acharné de Magnum dans l’épisode « Le rythme de la vie » de la série homonyme et un inspecteur de police dans Dynasty. Sherman Helmsley était l’un des acteurs de la sitcom noire The Jeffersons.

 

31 (2.19) Kindred Spirits (La tombe sacrée)

CBS, 6 avril 1979

 

David entend parler de la découverte d’ossements sur des terres indiennes, ossements qui pourraient indiquer l’existence, quelque trente mille ans plus tôt, d’une créature semblable à Hulk. Avide d’en savoir plus, il se fait engager dans l’expédition scientifique du Professeur Williams...

Avec Whit Bissel (le Professeur Williams), Kim Cattrall (Gabrielle White), Chief Dan George (Lone Wolf / Loup Solitaire), A Martinez (Rick Youngblood), Eloy P. Casados, Don Shanks, Bryan Pevny (journaliste). Ecrit par Karen Harris & Jill Sherman. Réalisé par Joseph Pevney.

Whit Bissel était le Général Kirk dans Au Coeur du Temps. A Martinez est resté dans les mémoires pour le rôle de Cruz Castillo dans Santa Barbara puis celui d’un avocat dans La Loi de Los Angeles et du petit ami de Sam Waters dans Profiler. On l’a vu aussi dans Les Petits Génies (voir Arrêt sur Séries n°1).

 

32 (2.20) The Confession (La confession)

 

CBS, 4 mai 1979

 

Le National Register adjoint à McGee une assistante pour l’aider dans sa quête du grand monstre vert. Lorsqu’un homme timide, Harold Milburn, se présente au journal et prétend être Hulk, elle décide d’ignorer le scepticisme de McGee et de croire en la bonne foi de cet homme. McGee, de son côté, préfère suivre la piste d’un acte de vandalisme commis dans le centre médical de Santa Clara puis dans un bowling où des témoins ont bel et bien vu la créature. Mais les deux pistes ont tôt fait de se rejoindre…

 

Avec Markie Post (Pamela Morris), Barry Gordon (Harold Milburn), Richard Herd (Mark Roberts), Elaine Joyce (serveuse), John Armstrong Marshall (Ernie), Angus Duncan (Alan O’Neil), Michael Laurence (journaliste), Fritzi Burr (Gladys), Clint Young (vigile), Holly Irving (Mme Goldsmith), Gloria Delaney (l’employée), Yusy Flanigan (fille), Kenny Davis (homme d’équipage), Ron Taft (homme), Earl Colbert (Harry), Walter Janowitz (Carl). Vf : Martine Sarcey ? (Pamela), Dominique Mac Avoy (serveuse / secrétaire blonde), Claude Nicot (Harold), Jean-Henri Chambois (Carl / Roberts), Julien Thomast (O’Neil / vigile), Paule Emmanuèle (la voisine / secrétaire de couleur). Ecrit par Deborah Davis. Réalisé par Barry Crane.

 

33 (2.21) The Quiet Room (La chambre sourde)

CBS, 11 mai 1979

 

En travaillant dans un hôpital, David découvre que l’un des médecins se livre à des expérimentations illégales. Il se retrouve interné comme fou, une situation qui a tout pour le mettre hors de lui...

Avec Joanna Mills (Dr Joyce Hill), Philip Abbott (Dr Morrow), Sian Barbara Allen (Kathy Allen), Robert F. Lyons (Sam), Robert Feero, John Petlock (Dr Caldwell), Vince Howard (Mark), Kopi Sotiropoulos (Houdini/M. Wilson), Lawrence Howard (Tom Vincent), Gino Ardito (Frankie), Dick Winslow (l’homme de la laverie), Drew Michaels (la Brute), Behrouz (comptable). Ecrit par Karen Harris & Jill Sherman. Réalisé par Reza S. Badiyi.

 

34 (2.22) Vendetta Road (Vendetta)

CBS, 25 mai 1979

 

David se retrouve embarqué dans une vendetta menée par deux « rebelles » qui incendient des stations services pour venger la mort de leur père, assassiné semble-t-il par un concurrent peu scupuleux. David veut avertir la presse mais c’est McGee qui débarque dans les parages !

Avec Ron Lombard (Ray Floyd), Christina Hart (Cassie Floyd), Morgan Woodward (Ben Madrid), Chip Johnson (Greg Bantam), Howard Morton (John Fielding), Robert Ackerman (Shérif), Michael Potter (Spaulding), Justin Smith (Jed), Larry French (Hank), Tobias Anderson (Earl), Don Furneaux (Sam Butler), Tom Kindle (Wayton), Michael Champion (Del), Jesse Doran (garde). Ecrit par Justin Edgerton & Michael McGreevey, histoire de Justin Edgerton. Réalisé par John McPherson.

Morgan Woodward, que l’on voit dans Star Trek ou dans L’Age de Cristal, a participé à de nombreuses séries western. Il fut aussi Punk Anderson pendant plusieurs années dans Dallas.

 

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1970s
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :