Guide réalisé par Thierry Le Peut

 

 

 

 

 

saison 1  -  saison 2  -  saison 3  -  saison 4  -  saison 5

 

Saison 1

(1982)

 

Avec William Shatner (T.J. Hooker), Adrian Zmed (Vince Romano), April Clough (Officer Victoria 'Vicki' Taylor) et Richard Herd (Captain Sheridan).

 

Executive producers Aaron Spelling, Leonard Goldberg

Created by Rick Husky

Supervising producer Rick Husky

Produced by Jeffrey Hayes

Associate producer James W. Hayes

 

1.01  T. J. Hooker / The Protectors (Les protecteurs) – 72’

 

ABC, 13 mars 1982 (inédit en France)

Ecrit par Rick Husky

Réalisé par Cliff Bole

 

William Shatner as T.J. Hooker ("The name is Sergeant")

 

Sous le coup d’une enquête de la police des polices pour avoir abattu le meurtrier de son partenaire, l’ancien Detective T. J. Hooker, qui a repris l’uniforme de patrouille à sa demande, est chargé d’un nouveau programme de formation des jeunes recrues. Dans la première promotion se trouve Vince Romano, un jeune homme athlétique et séducteur qui se révèle rapidement l’une des recrues les plus prometteuses mais Hooker, à l’écoute de ses recrues et toujours en situation de doute quant à la valeur de son enseignement, repère également un candidat moins solide, English, entré à l’Académie de police par tradition familiale. En montant de toutes pièces une situation de danger, Hooker lui démontre qu’il est sur la mauvaise voie et l’encourage à abandonner.

Le programme prévoit que les Bleus soient rapidement envoyés dans la rue avec un partenaire expérimenté. Hooker choisit Romano. Dès leurs premières heures dans la rue, deux autres recrues, McNeil et Granger, essuient le feu d’un tandem de tueurs qui a déjà agressé plusieurs personnes. L’un d’eux, Whit, abat de sang froid Granger, qui ne survit pas à ses blessures : l’officier ne soupçonnait même pas le danger, il s’était avancé pour offrir son aide à l’homme, qu’il croyait en difficulté avec son véhicule...

 

Michael Horton, Adrian Zmed, John Gladstein, Brian Patrick Clarke avec William Shatner

Debbie Shelton et Jo McDonnell

 

Avec William Shatner (T.J. Hooker), Richard Lawson (Officer David McNeil), Adrian Zmed (Officer Vince Romano), Brian Patrick Clarke (Officer Jess Canfield), John Gladstein (Officer Granger), Kelly Harmon (Jennifer), Jo McDonnell (Officer Kelly Sanders), Debbie Shelton (Lacy Canfield). Et avec David Hedison (Saxon), Michael Horton (Parker English), Richard Herd (Sheridan), Steve Hanks (Country), Lee Bryant (Fran Hooker), Lynne Moody (Susan), Timothy Scott (Whit), Carl Crudup (Travis), Hal Williams (Officer Brian), Eddie Barth (Singer), Paul Kent (Carter). Et Laura Burkette (Myra), Ross Harris (Tommy [Hooker]), Tawny Little (reporter #2), Helen Martin (Mrs Sears), Penny Santon (Mrs Martinez), Luisa Leschin (Maria) et Eugene Elman (man), Mary Betten (woman), Nicole Eggert (Chrissie [Hooker]), Kaaren Lee (woman), Lou Cutell (manager).

 

Hooker est présenté comme un réactionnaire en colère contre les criminels et nullement enclin à la souplesse. Mais il montre peu à peu ses doutes et se révèle moins caricatural qu’il n’y paraît d’abord, notamment dans les scènes intimistes qu’il partage avec son ex-femme. La personnalité qui se détache est finalement celle d’un homme qui vit pour son travail et qui ne s’estime jamais satisfait. Sa relation avec Romano ouvrira la porte à davantage d’humour dès les épisodes suivants.

 

Adrian Zmed as rookie officer Vince Romano

 

 

1.02  The Streets (Hooker en prend pour son grade)

 

ABC, 20 mars 1982

Ecrit par Rick Husky

Réalisé par Cliff Bole

 

Karen Carlson et William Shatner

 

Un homme agresse des femmes en laissant derrière lui une Bible neuve encore sous cellophane. L’affaire intéresse beaucoup la presse et notamment la reporter Tracy Hill qui obtient du Capitaine Sheridan l’autorisation d’accompagner toute une journée Hooker et Romano dans leur patrouille – au grand dam bien sûr de Hooker. Quand celui-ci laisse en plan la journaliste et son caméraman au milieu de la journée, elle se venge en diffusant des propos tenus par Hooker dans sa voiture et de nature à indigner le public, le policier se moquant des excuses que les psychologues (ou les journalistes) inventent aux criminels. Une nouvelle agression, bientôt, tourne mal : la victime meurt d’une crise cardiaque avant même que le tueur ait pu lui réciter son discours moralisateur ! L’homme, Brett Williams, a fait un séjour en hôpital psychiatrique après avoir déjà agressé des femmes ; libéré, il s’est fait embaucher comme jardinier dans un couvent, comme avant sa première arrestation. C’est là que Hooker et Romano le retrouvent, mais il a fait venir Tracy Hill qu’il utilise comme bouclier pour prendre le volant d’un bus et tenter de se sauver. Le toujours vaillant Hooker réussit cependant à bondir sur le toit du bus et à arrêter le pourvoyeur de Bibles…

 

Adrian Zmed et George Murdock

 

Avec Karen Carlson (Tracy Hill), George Murdock (Detective Jackson) et Gary Frank (Brett Williams). Et avec John Furlong (Barnes), Victor Brandt (Billy Marks), Bruce Winant (Eddie Savalas), Pamela Brull (Sherry), Buck Young (Zabrowski), Anne Bruner (Lisa Thomas), Victor Izay (Dr Forbes), Judy Baldwin (Carol Hayes) et Jeanie Van Dam (Louise Felker), Arnold Turner (postman), Maurice Manson (Joe Klein), Belle Richter (elderly lady), Stacey Kuhne (girl).

 

Journaliste et policier, c’est une vieille histoire, souvent développée. Karen Carlson joue d’ailleurs aussi une journaliste en patrouille avec les policiers dans l’épisode « Les héros » de Starsky & Hutch, en 1977. Ici, cependant, Rick Husky prend le temps de dessiner un rapprochement entre Tracy Hill et Hooker, qui au fil de l’épisode révisent leur jugement initial.

 

 

1.03  God Bless the Child (La rue de tous les dangers)

 

ABC, 27 mars 1982

Ecrit par Rick Husky

Réalisé par Harry Falk

 

Susan McClung et William Shatner : Hooker et sa fille

 

Hooker et Romano découvrent une jeune fille morte dans une ruelle. Elle est tombée d’un toit, ou quelqu’un l’en a poussée. L’autopsie révèle une overdose. Un maquereau, Willis, révèle à Hooker qu’un client de ses filles a peut-être vu le meurtrier : un homme qui poursuivait la jeune fille quelques minutes avant sa mort. La fille a demandé de l’aide au client qui passait dans la rue mais celui-ci, effrayé, s’est enfui sans mesurer le danger qu’elle courait. Ayant appris sa mort, il est hanté par le remords et accepte d’aider Hooker et Romano à identifier l’homme. Entre-temps, Hooker découvre que la jeune fille fréquentait le même lycée que sa propre fille Cathy, et que sa mort est sans doute liée à la vente de drogue aux lycéens par deux malfrats, Falco et Perez, qui opèrent en garant leur camionnette devant le lycée. Le client, Harry Simpson, reconnaît formellement l’un des hommes, Perez, mais les deux malfrats, en s’enfuyant, utilisent une lycéenne comme bouclier : Cathy ! Poursuivis par Hooker, ils abandonnent leur otage…

 

En haut : Susan McClung et Lee Bryant. En bas : William Shatner et Nicole Eggert.

 

Avec Rick Lenz (Dr Damon Segal), Tom Nardini (Falco), Steve Sandor (Perez), Ed Bernard (Willis), Paul Kent (Harry Simpson) et Susan McClung (Cathy Hooker). Et avec Lee Bryant (Fran Hooker), Ted Gehring ([Sgt John] Mackey), Hank Brandt (Frank Wagner), Janis Hansen (Denice Clark), John Shepherd (David Wagner), Pamela Brull (Sherry), Deborah Foreman (Jenny Clark) et Bobby Pickett (Charlie Brubaker), Davis Roberts (Medical Examiner), Ray Ballard (building manager), June Christopher (nurse), Nicole Eggert (Chrissie Hooker), Jon Caliri (wise guy).

 

Ed Bernard

W. Shatner, A. Zmed et Paul Kent

Tom Nardini et Steve Sandor

Rick Lenz

 

Première apparition (et première mention) de la fille lycéenne de Hooker, Cathy. On revoit la petite Chrissie et le petit Tommy est évoqué, même s’il n’apparaît pas. La grande disparaîtra ensuite purement et simplement, ne laissant subsister que les deux plus jeunes.

Hooker et Romano bavardant durant une patrouille : Hooker – « Je n’ai jamais été politisé, comme tu dirais, mais quand j’étais un bleu comme toi les anciens avaient coutume de m’appeler « le libéral flamboyant ». Maintenant je ne suis plus sûr de ce que je suis. » Romano – « Conservateur ? » Hooker – « Sans doute. Tu connais la définition d’un conservateur ? Un libéral qui s’est fait agresser ! » Et de rire tous les deux.

Vicki : « So, how is the field with Hooker, Romano ? ». Romano : « What can I say ? John Wayne lives ! »

Hooker vu par Sheridan : « some hot shot blue suit ».

Fran, à Hooker tracassé : « Something in your mind ? » Hooker : « The insanity of the streets. »

 

 

1.04  Hooker’s War (Hooker s’en va-t’en guerre)

 

ABC, 3 avril 1982

Ecrit par Leo Garen

Réalisé par Charles Picerni

 

William Shatner et Vic Tayback

 

Après avoir intercepté sur la route une fourgonnette transportant un impressionnant stock d’armes aux numéros de série limés, Hooker et Romano prêtent main forte à un vieil ami de Hooker, le Detective Pete Benedict, en charge de l’enquête. Pete est proche de la retraite et veut boucler cette affaire dans les règles et avec les honneurs avant d’aller profiter de sa petite maison à Baja. Hooker et Romano identifient le tatouage de l’un des hommes arrêtés dans la fourgonnette : c’est celui d’un ancien gang de motards. Il n’est pas difficile ensuite de remonter jusqu’à deux de ces derniers qui tiennent un garage. Hooker est cependant houspillé par Sheridan pour les avoir bousculés trop rudement – et par Benedict qui lui reproche d’avoir compromis son opération, le garage étant surveillé depuis un moment. Hooker ne se laisse pas pour autant écarter de l’enquête mais découvre bientôt pourquoi Benedict a fait intervenir Sheridan pour le tenir à l’écart : c’est lui-même qui détourne des stocks d’armes saisis et normalement détruits par la police afin de les remettre en circulation via ses complices dans la rue…

 

Joe Sicari et Adrian Zmed

April Clough et Debra Blee

 

Avec Vic Tayback (Pete Benedict), Sid Haig (le chef du gang). Et avec Joe Sicari (Banty), Debra Blee (Lisa Christopher), Paul Picerni (the [police] clerk), Mickey Jones (Orson), Richard Moll (Mauler Mort), Ross Borden (David Klingman) et Beau Starr (Rupe), Diana Bellamy (Mrs Mauler), Phil Diskin (Gebhart), Adrian Ricard (donut lady), Theo Forsett (boy).

 

Pete Benedict évoque le passé de Detective de Hooker, qui était l’un des plus opiniâtres des inspecteurs avant de reprendre l’uniforme bleu. Il nous donne aussi le prénom de Hooker : Thomas J.

Romano est très fier d’arriver à composer avec deux conquêtes à la fois : Vicki qui travaille le jour et Lisa qui travaille la nuit. Jusqu’au moment où Lisa obtient sa mutation en service de jour et retrouve sa grande amie Vicki. Les deux femmes ne tardent pas à discuter de leur séducteur… et lui imposent finalement leur calendrier, pour continuer leur ménage à trois ! Hooker, lui, est dépassé…

2’52’’ : le numéro de la voiture de Hooker et Romano quand ils s’arrêtent derrière le fourgon rouge est 82095 (au lieu de 43957 quelques instants plus tôt).

Le 16 février 1982 est « le mois dernier » (dixit Paul Picerni, 40’35’’).

 

 

1.05  The Witness (Danger de mort)

 

ABC, 10 avril 1982

Ecrit par Gerald Sanford

Réalisé par Cliff Bole

 

William Shatner et Lisa Hartman

 

Alors que son patron – et amant – Neil Stoner s’apprête à la conduire au bureau, Allison Baker est témoin du meurtre de l’un de ses voisins, Wallace, par deux hommes qui viennent de le cambrioler et qui s’enfuient dans un fourgon. Elle voit distinctement le visage de l’un des deux hommes, Danny Stone, un repris de justice, mais il la voit également très bien. En menant l’enquête pour secondes les inspecteurs débordés, Hooker et Romano ont vite fait de retrouver Allison et son patron. Ce dernier prétend n’avoir rien vu mais Hooker sent qu’Allison se tait pour ne pas le contredire, aussi lui rendent-ils visite chez elle un peu plus tard. Elle accepte alors d’aider la police, malgré sa peur, sur la garantie de Hooker qu’elle sera protégée et que l’homme qu’elle identifiera ne la verra pas. En réalité, une fois Danny Stone arrêté et identifié, Allison est contrainte de témoigner devant un tribunal, face à l’homme qu’elle accuse. Quand Stone est libéré parce qu’il a fourni un témoin, Nick Vitale, affirmant qu’il était ailleurs au moment du crime, Allison est plus inquiète que jamais et en veut à Hooker de l’avoir manipulée. Entre-temps, une romance s’est nouée entre eux et Hooker prend très à cœur sa protection, se sachant responsable de la situation. Hooker et Romano retrouvent le complice de Stone, Cal Jastrow, après que Stone a essayé de tuer Vitale pour le réduire au silence. Jastrow leur apprend alors que Stone est parti tuer Allison chez elle. Hooker et Romano s’y précipitent…

 

Avec Lisa Hartman (Allison Baker), Jonathan Banks (Danny Scott), Michael O’Hare (Cal Jastrow), Robert Hogan (Neil Stoner), Michael Pataki (Nick Vitale). Et avec Ted Gehring (Mackey), Joseph Whipp (Carl Taub), Ed Ruffalo (milkman), Gene Lebell (James Wallace).

 

Hooker : « I smell something. The nose, Junior. The nose knows ! »

Allison et Hooker : « Why did you get divorced ? – My job. Pressures of being a cop. »

Allison à Hooker : « Thanks for destroying my life ! »

 

Michael O'Hare et Jonathan Banks

Lisa Hartman : the Screaming !

 

W. Shatner et A. Zmed avec Michael O'Hare

Jonathan Banks : "Danny boooy"

 

I wanna go to season 2 !

 

 

 

FICHE TECHNIQUE

 

Saison 1 – Director of photography Richard Rawlings, Jr (1), Emmett Bergholz (2 à 5). Art directors Serge Krizman (1), Paul Sylos (1), Ross Bellah (2 à 5) et Robert Purcell (2 à 5). Film editors Leon Carrere (1), George Brooks (1), Kenneth R. Koch (2, 4), William B. Stich (3, 4), David G. Blangsted ACE (5). Music by Mark Snow. Executive production manager Norman Henry (1). Unit production manager Lynn Morgan (1), Larry Y. Albucher (2 à 5). First assistant director Charles R. Scott, Jr (1), Jonathan Giles Zimmerman (2), Nick Smirnoff (3, 4, 5). Second assistant director Jack Breschard (1), Ken Stringer (2 à 5). Set decorators Joseph A. Armetta (1), Audrey Blasdel-Goddard (2 à 5) et David Horowitz (2 à 5). Costume designer Nolan Miller (1). Men’s costumer Joe McCloskey (1). Women’s costumer Charlotte Iwata (1). Wardrobe by Grady Hunt (2 à 5). Supervising production manager Al Kraus (1). Post production supervisor Don Hall (1). Supervising construction coordinator Gordon Kirschbaum (1), Hank Stonecipher (2 à 5). Casting by Lynn Stalmaster and Associates (1), Toni Howard (1). Casting associate Lisa Freiberger (1). Casting executive Meryl O’Loughlin (2 à 5). Casting director Bob Edmiston (2 à 5). Camera operator Howard Block (2 à 5). Sound mixer Ron Ronconi (2 à 5). Property master Bob Henderson (1), Irving Goldfarb (2 à 5). Gaffer Julius Metoyer (2 à 5). Key grip Bobby West, Jr (2 à 5). Special effects Bill Ferrier (1), Robert L. Peterson (2 à 5). Stunt co-ordinator Roy E. Harrison (1), R.A. Rondell (2 à 5). Sound engineer Tommy N. Thompson (1). Make-up Mel Berns, Jr (1), Jim McCoy (2 à 5). Make-up supervision by Leo Lotito, Jr (2 à 5). Hair stylist Norma Lee (1), Dione Taylor (2 à 5). Script supervisor Doris Chisholm (1). Construction co-ordinator John Hollis (1). Music editor Erma Levin (1), Jay Friedman (2, 3), Jay B. Kleinberg (4, 5). Executive co-ordinator Bret Garwood (1). Creative sound by Neiman-Tillar Associates (1, 4, 5). Automobiles furnished by The Ford Motor Co. (1) Main title designed by Bill Millar (2 à 5). Titles and opticals Westheimer Company (2 à 5). Lenses and Panaflex camera by Panavision (1). Photographed with Panavision Equipment (2 à 5). Filmed at The Burbank Studios (2 à 5). Spelling-Goldberg Productions in association with Columbia Pictures Television (Sony Pictures Television). © MCMLXXXII Spelling-Goldberg Productions (1) Columbia Pictures Television A Division of Columbia Pictures Industries, Inc. (2 à 5). All rights reserved.

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1980s
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :