Guide réalisé par Thierry Le Peut

voir la présentation de la saison

 

Book II  /  Livre 2

 

Avec Peter Strauss (Rudy Jordache), Gregg Henry (Wesley Jordache), James Carroll Jordan (Billy Abbott).

Voix françaises : Jean-Pierre Dorat (Rudy), Dominique Collignon-Maurin (Wesley), Pierre Guillermo (Billy).

 

Supervising producer Jon Epstein

Executive producer Michael Gleason

Associate producer Carl Vitale

Executive story consultant Nina Laemmle

Creative consultant Millard Lampell

Music Alex North

Director of photography John Elsenbach

 

J’indique les voix françaises quand je les connais, au moment de leur première apparition quand il s’agit de personnages récurrents. Ils conservent ensuite la même voix, même lorsqu’il s’agit de personnages secondaires (seul le « manager » des épisodes 2 et 3 change de voix française).

 

Au sujet des numéros de chapitres : comme le chapitre I, d’une durée de 95 minutes, a été ensuite diffusé en deux parties et comptabilisé comme Chapitres 1 et 2, c’est tout le compte des épisodes qui s’en trouve affecté : entre le numéro de chapitre original (marqué ici en chiffres romains) et le numéro de chapitre finalement retenu (entre parenthèses), il y a toujours une unité de différence, XXI chapitres à l’origine mais 22 lors des rediffusions (et en France). En raison de cette bizarrerie, les commentaires (reviews) présents sur le site Imdb sont souvent en décalage, alors que la fiche technique est exacte. (Par exemple, pour le chapitre IV, un utilisateur note que le réalisateur n’est pas David Friedkin mais Bill Bixby ; en réalité, Bixby a réalisé le Chapter III, devenu Chapitre 4.)

 

Le trio vedette du Livre 2 : Peter Strauss entouré de Gregg Henry ( à droite) et James Carroll Jordan (à gauche)

 

2.01  Chapter I (Chapitres 1 & 2) – 95’

ABC, 21 septembre 1976

Ecrit par Millard Lampell

Réalisé par Lou Antonio

Partie 1 : Après la mort de Tom, en 1963, à Antibes, et l’arrestation de Falconetti par la police française, Rudy emmène Wesley avec lui aux Etats-Unis. Cinq ans plus tard, Wesley est pensionnaire au prestigieux établissement de St Timothy où il est l’un des espoirs de l’équipe de football. Il néglige en revanche le reste de son travail, ce qui finit par inquiéter le coach Keppler qui l’oblige à suivre des cours particuliers avec sa fille Marian, une élève brillante. Rudy, lui, souhaite abandonner la carrière politique, considérant sa vie avec une certaine amertume. Il a divorcé de Julie qui s’est reprise en main et mène avec succès sa carrière de photographe de presse. Il accepte, non sans réticence mais pour rendre service à Duncan Calderwood qui est en mauvaise santé, de se charger provisoirement des affaires de l’entreprise Calderwood et découvre que plusieurs de ses filiales ont fait faillite coup sur coup…

Partie 2 : Le doyen de St Timothy, Martindale, pour le punir d’avoir fabriqué de la bière dans le labo de sciences, oblige Wesley à exécuter des corvées après les cours, en particulier chez lui-même. Mais Mrs Martindale est femme frivole et le doyen les surprend au moment où elle se presse lascivement contre le jeune homme. Wesley est aussitôt renvoyé et emménage de nouveau chez Rudy. Celui-ci se rend au Vietnam pour une mission sénatoriale et en profite pour enquêter sur le détournement de matériel expédié par les entreprises Calderwood. Il retrouve là Julie en reportage de guerre et assiste, impuissant, à sa mort à la suite d’un crash d’hélicoptère. Il propose à son fils, Billy Abbott, affecté à Nha Trang, de venir vivre chez lui mais Billy refuse, n’ayant que du mépris et de la haine à lui témoigner. De retour à New York, Rudy rencontre Maggie Porter, l’une des collaboratrices, brillante, d’Eddie Heath, chargée par ce dernier d’enquêter sur la situation financière des entreprises Calderwood. Elle a découvert que celles-ci étaient victimes d’attaques hostiles de la part d’une société appelée Tricorp ; derrière ces opérations, Brad Knight, le propre gendre de Duncan Calderwood. Ce dernier, atteint de leucémie, ne tarde pas à mourir à l’hôpital. Falconetti est lui aussi à New York : après cinq ans de prison, il revient vivre chez sa sœur Maria, plein de ressentiment et avide de vengeance. Billy Abbott, de retour du Vietnam, réalise que ses rêves d’un emploi facile dans l’industrie du disque étaient précipités ; il se présente à la porte de Rudy pour accepter finalement sa proposition, n’ayant nulle part où aller…

Avec Susan Blakely (Julie Prescott) et Dimitra Arliss (Maria Falconetti), Davey Davison (Virginia Calderwood), Herbert Jefferson, Jr (Roy Dwyer), Van Johnson (Marsh Goodwin), Kay Lenz (Kate Jordache), Tim McIntire (Brad Knight), Ray Milland (Duncan Calderwood), Claudette Nevins (Mrs Martindale), William Redfield (Martindale), Dick Sargent (Eddie Heath), William Smith (Tony Falconetti), Susan Sullivan (Maggie Porter). Et avec Margaret Willock (Marian), Coleen Camp (Vickie), Frank Maxwell (Coach Keppler), Virginia Gregg (Miss McPherson) et Willie Aames (Young Wesley), Harry Eno (Vogel), John Wyler (Martin), Odessa Cleveland (nurse).

Vf Marc de Georgi (Falconetti), Jocelyne Darche (Julie), Marc Cassot (Heath), Jacques Deschamps (Goodwin), Jean-Henri Chambois (Duncan), Perrette Pradier (Maggie), Nelly Benedetti (Maria), Jacques Ferrière (Brad), Michel Gudin (Martindale), Francine Lainé (Vickie), Laura Bruno (Marian), Claude Joseph (Coach Keppler), Daniel Gall (Martin), Jean Violette (Vogel)

 

De haut en bas : Wesley Jordache accomplit des travaux chez le directeur pour expier ses facéties ; Billy Abbott se détend au Vietnam avec Vicki St. John ; Rudy Jordache se rend sur les lieux de l'accident d'hélicoptère de Julie Prescott ; la femme du directeur de St Timothy a le feu en elle (Claudette Nevins et Gregg Henry).

 

2.02  Chapter II (Chapitre 3)

ABC, 28 septembre 1976

Ecrit par Ann Beckett

Réalisé par Alex Segal

Rudy et Billy ont une discussion franche. Ils s’avouent l’un et l’autre qu’ils ne se sont jamais aimés mais Rudy souhaite tourner la page du passé et commencer une relation nouvelle, sans rancœur. Il rencontre par ailleurs Scotty, un représentant du personnel de la société Westco, l’une des filiales de Calderwood, alors qu’il reprend tout juste la direction de celle-ci. Il lui demande de trouver un emploi pour Wesley, sans lui accorder de faveurs. Wesley commence donc à travailler comme manutentionnaire et fait la connaissance d’une jeune collègue charmante, Ramona, qui se trouve être la fille de Scott. Billy, de son côté, essaie de se faire embaucher par le producteur de disques Phil Greenberg en y allant à l’esbroufe et en jouant de sa relation avec le Sénateur Jordache ; mais il n’obtient qu’un emploi d’homme à tout faire, qu’il accepte malgré tout. Il a par ailleurs une discussion virulente avec Wesley au sujet de sa mère, Julie, que Wesley ne porte visiblement pas dans son cœur ; Wesley lui apprend alors que c’est à cause d’elle que son père a été assassiné. Rudy, lui, se rend à une réception chez l’ambassadeur Haviland, un ami proche de Charles Estep, le directeur de Tricorp ; contre toute attente, ce dernier lui propose son soutien, et celui de ses amis hommes d’affaires, s’il poursuit sa carrière politique, jusqu’à la Maison Blanche ! Mais Rudy refuse, déterminé au contraire à faire condamner Estep pour ses magouilles financières. Sa réaction lui vaut de se faire de puissants ennemis. De son côté, Maria Falconetti s’inquiète de voir son frère plein de haine envers le Sénateur Jordache alors qu’elle voudrait qu’il oublie le passé. Rudy reçoit, lui, la visite de Roy Dwyer, l’ancien second du Clothilde, venu l’informer de la présence à New York de Falconetti et le mettre en garde : cet homme est dangereux et tentera certainement de se venger sur tous ceux qui sont liés à Tom…

Avec John Anderson (Scotty), Dimitra Arliss (Maria Falconetti), Sorrell Booke (Phil Greenberg), Peter Haskell (Charles Estep), Herbert Jefferson, Jr (Roy Dwyer), Penny Peyser (Ramona), Dick Sargent (Eddie Heath), William Smith (Tony Falconetti), Susan Sullivan (Maggie Porter). Et avec David Lewis (Ambassador Haviland), Joey Forman (Manager), Maxine Stuart (Secretary), Richard Derr (Eric Rasmussen).

Vf Georges Atlas (Scott), Roland Ménard (Estep), Philippe Dumat (Phil), Med Hondo (Dwyer), Sylvie Feit (Ramona), Michel Gatineau (manager)

 

Peter Strauss face à Peter Haskell (derrière, à droite, Richard Derr)

Peter Haskell est Charles Estep

 

2.03  Chapter III (Chapitre 4)

ABC, 5 octobre 1976

Ecrit par Robert Presnell, Jr

Réalisé par Bill Bixby

Bill Bixby, qui jouait le père de Billy dans le Livre 1, pose ici auprès de James Carroll Jordan en tant que réalisateur de l'épisode

Rudy travaille étroitement avec Maggie Porter afin d’établir un plan d’attaque contre Estep et ses amis. Ceux-ci ourdissent leurs plans dans l’ombre, l’un d’eux, Jake Logan, s’apprêtant à provoquer une grève sauvage à l’usine Westco. Wesley revoit Ramona et apprécie sa compagnie ; son père, en revanche, ne voit pas d’un bon œil que le neveu du patron fricote avec sa fille. Billy, lui, se débrouille bien chez Greenway, la société de Phil Greenberg : il résout habilement une querelle entre Phil et son chanteur vedette Danny Miller et obtient un poste plus gratifiant, « directeur artistique », qui lui permet d’inviter fièrement Wesley et Ramona à visiter les studios et assister à un enregistrement de Danny Miller. Ils poursuivent la soirée en boîte, où Billy est manifestement plus à l’aise que Wesley. Pendant ce temps, Rudy passe la soirée avec Maggie, ils parlent, apprennent à se connaître et ressentent une attirance réciproque. De retour dans son appartement, cependant, Rudy constate que quelqu’un s’y est introduit et a laissé la marque de son passage en déplaçant des objets. Il devine qu’il s’agit de Falconetti. Ce dernier s’est débarrassé de son cache-œil grâce à sa sœur qui a payé un œil artificiel et il s’est introduit nuitamment dans l’appartement, goûtant le vin du Sénateur, ouvrant ses placards, laissant un mégot de cigarette en évidence. A Whitby, au même moment, Wesley s’est endormi dans le taxi qui l’a ramené de New York et il ne voit pas Billy reconduire Ramona au seuil de sa maison et l’embrasser…

Avec John Anderson (Scotty), Dimitra Arliss (Maria Falconetti), Sorrell Booke (Phil Greenberg), Peter Haskell (Charles Estep), Larry Kert (Danny Miller), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Tony Falconetti), Susan Sullivan (Maggie Porter). Et avec Richard X. Slattery (Jake Logan), Topo Swope (Collie [la prostituée, VF Colette]), Joey Forman (Manager), Colleen Camp (Vickie), Ben Wright (Dr Baluda), J.P. Finnegan (Reporter), Tom Dever (Pete), Norman Cole (Carl), Richard Derr (Eric Rasmussen) et Cliff Carnell (le délégué de Logan – non crédité).

Vf Jean Michaud (Rasmussen), Pierre Hatet (Danny Miller), Jacques Ferrière (manager **), Philippe Ogouz (l’homme dans le bureau de Phil – Carl ?), Alain Dorval (le délégué de Logan), Georges Aubert (l’ingénieur du son) ** doublé par M. Gatineau dans le chapitre précédent

 

Peter Strauss et Susan Sullivan

Penny Peyser, Gregg Henry et James Carroll Jordan

Penny Peyser est Ramona

Gregg Henry dans le rôle de Wesley Jordache

 

2.04  Chapter IV (Chapitre 5)

ABC, 19 octobre 1976

Ecrit par Millard Lampell

Réalisé par David Friedkin

Une grève sauvage oblige Westco à cesser son activité et Rudy, constatant l’embarras de Scotty qui n’a même pas parlé avec lui avant de lancer cette action, soupçonne Estep et ses amis d’en être responsables. Wesley ne comprend pas la soudaine hostilité que semble lui témoigner Ramona et soupçonne que quelque chose s’est passé avec Billy, bien qu’elle prétende le contraire. Elle a en réalité été troublée par le baiser de Billy. En désaccord sur la grève, ils se disputent et Wesley décide finalement de reprendre le travail, quand bien même elle le traite de « jaune » et jure de ne plus lui adresser la parole. Billy, lui, s’est mis en quête de nouveaux talents et croit en avoir déniché un dans un bar où se produit Arlo Guthrie ; elle s’appelle Annie Adams et il enregistre sa performance pour la faire écouter à Phil Greenberg mais celui-ci ne veut pas entendre parler de ces musiques de jeunes contestataires et conseille à Billy de rester à sa place : celle de l’homme à tout faire. Billy n’en persiste pas moins à vouloir convaincre Annie de le laisser gérer sa carrière. Rudy, de son côté, rend une visite impromptue à Maggie, chez elle. Ils en viennent à s’embrasser. Au même moment, Falconetti monte dans un bus à destination de Whitby…

Avec John Anderson (Scotty), Dimitra Arliss (Maria Falconetti), Sorrell Booke (Phil Greenberg), Arlo Guthrie (lui-même), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Tony Falconetti), Susan Sullivan (Maggie Porter), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Colleen Camp (Vickie), Jenny Sherman (waitress / la serveuse), Gregory Enton (cou[n]terman / le serveur au comptoir).

Vf Annie Balestra (Annie)

Un épisode marqué par une succession de clichés traités de façon un peu paresseuse. Arlo Guthrie dans son propre rôle représente la jeunesse contestataire de la fin des années 1960 (il invite les clients du bar à chanter avec lui Alice’s Restaurant, la critique du service militaire qu’il a écrite en 1967, après avoir raconté l’histoire vécue dont est inspirée la chanson), qui donne à Phil Greenberg une crise d’urticaire. Mais c’est surtout la « grève sauvage » de Westco qui, limitée à quelques figurants portant pancartes (comme c’est souvent le cas dans les séries de l’époque), fait pauvre figure, ainsi que tout le discours plutôt caricatural que véhicule la séquence : les ouvriers ont des raisons de manifester mais sont aussi manipulés par de gros financiers (on sait que Scotty, le délégué syndical, a cédé à la pression de Jake Logan, en raison d’une scène vue dans l’épisode précédent), le discours de Ramona sur les pauvres ouvriers dans la misère sonne comme un morceau de mélodrame (quand bien même il repose sur une réalité sociale), de même que ses cris de « Jaune ! » lorsque Wesley décide de reprendre le travail – seul, comme s’il était le seul ouvrier de toute l’usine à prendre cette décision. La scène de romance chez Maggie Cooper est elle aussi construite sur des ficelles convenues (l’élégante working girl surprise chez elle dans son intimité sans apprêts, l’omelette préparée ensemble, les œufs cassés, le baiser au-dessus de l’évier de la minuscule cuisine). Tous ces éléments néanmoins restent réalistes : c’est plutôt la réalisation, traditionnelle et « plan-plan », le tournage limité aux studios Universal, impersonnels, le manque de « souffle » du traitement qui donne (à moi en tout cas) un sentiment de platitude.

 

James Carroll Jordan et Arlo Guthrie

Colleen Camp et James Carroll Jordan

 

2.05  Chapter V (Chapitre 6)

ABC, 26 octobre 1976

Ecrit par Ann Beckett

Réalisé par Harry Falk

Rudy essaie de parler avec Scotty mais celui-ci est toujours aussi rétif, manifestement aux ordres de la Fédération. Celle-ci étant aux mains de Jake Logan, c’est à lui que Rudy voudrait parler ; ne parvenant pas à le joindre, il demande à Marsh Goodwin d’intercéder pour lui. Goodwin refuse d’abord puis le rappelle et ils conviennent de se rencontrer à l’appartement new-yorkais de Rudy. Goodwin ne vient pas seul, mais ce n’est pas non plus Jake Logan qu’il amène : c’est Charles Estep qui offre carrément jusqu’à dix millions de dollars de financement pour son entreprise, en plus de la fin de la grève sauvage, qu’il pense pouvoir obtenir en parlant à Jake Logan. Rudy refuse, persuadé qu’Estep veut l’acheter pour qu’il cesse l’enquête sur ses activités. Estep part furieux, promettant des lendemains difficiles à Rudy.

Ce dernier a plus de bonheur en amour, le baiser avec Maggie s’étant poursuivi au lit. L’arrivée impromptue de la fille de Maggie, Diane, seize ans, risque cependant de perturber leur relation. Diane « a des problèmes », selon l’expression de Maggie, des problèmes avec sa mère notamment, mais aussi avec son père dont elle n’accepte pas la nouvelle femme. De son côté, Billy tente encore d’embrasser Ramona, après lui avoir offert une virée dans la voiture qu’il vient d’acheter en se servant du nom de Rudy comme caution ; elle le repousse en déclarant que leur baiser était une erreur et qu’elle tient à Wesley, même s’ils sont brouillés à cause de la grève. Billy profite par ailleurs d’une absence de Greenberg pour enregistrer Annie dans le studio, mais en le découvrant Greenberg s’emporte et le renvoie. Quant à Falconetti, il arrive à Whitby par le bus…

La querelle avec Estep est aussitôt suivie d’effet : deux brutes envoyés par Logan s’en prennent à Rudy devant l’usine. Il réplique avec ses poings et Scotty intervient pour les séparer. Mais Wesley a reçu un coup en venant au secours de son oncle et il est au sol, sans connaissance…

Avec John Anderson (Scotty), Kimberly Beck (Diane Porter), Sorrell Booke (Phil Greenberg), Peter Haskell (Charles Estep), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Tony Falconetti), Susan Sullivan (Maggie Porter), Cassie Yates (Annie Adams) et Van Johnson Marsh Goodwin). Et avec Ed Peck (engineer), Stephen Coit (salesman), Mary Angela (receptionist), Jim Malinda (truck driver), Lisa Moore (Bell sister), Troy Melton (Bert), George Sawaya (Mike).

Vf Sylviane Margollé (Diane), Alain Dorval (ouvrier en grève / vendeur de voitures / Mike), Michel Gatineau (camionneur / ingénieur du son)

 

Les femmes du Livre 2 : de gauche à droite, Colleen Camp (Vicki St. John), Kimberly Beck (Diane Porter), Penny Peyser (Ramona Scott), Susan Sullivan (Maggie Porter) et Cassie Yates (Annie Adams)

William Smith, inoubliable Falconetti

Kimberly Beck

 

2.06  Chapter VI (Chapitre 7)

ABC, 9 novembre 1976

Ecrit par Millard Lampell

Réalisé par James Sheldon

Wesley est transporté à l’hôpital et doit subir des examens avant que les médecins ne puissent se prononcer sur son état. Rudy a eu très peur mais Ramona également, ainsi que son père, qui regrette de ne pas avoir renvoyé les brutes de Logan et accepte enfin de parler avec Rudy. Ils s’entendent autour d’un verre de bière aux réponses à apporter aux revendications des employés. Ramona se rapproche de Wesley et ils se réconcilient. Il reçoit aussi la visite de Roy Dwyer qui lui propose une place sur le bateau qu’il compte acheter et lui apprend le retour de Falconetti, en l’appelant à la prudence. Soulagé par le fait que Wesley s’en sorte finalement très bien, Rudy apporte son aide à Maggie pour ramener Diane d’une boîte de nuit où elle drague des hommes qui ont l’âge de son père ; à court d’arguments pour raisonner l’adolescente qui réclame sa liberté, il lui propose de passer le week-end chez lui, à Whitby, pendant que Maggie sera absente. Rudy souhaite en effet que Maggie se rende à la Nouvelle-Orléans afin de chercher à voir Sarah Hunt, qui fut la secrétaire de Charles Estep durant dix ans et qui pourrait leur apporter des informations utiles. Estep, justement, s’inquiète beaucoup de ce que Rudy pourrait mettre au jour en fouinant dans sa vie, et des conséquences que cela pourrait avoir pour son épouse Claire. Il demande à son chargé d’affaires Arthur Raymond de retrouver Sarah Hunt au plus vite. Billy, lui, frappe à la porte d’Annie en pleine nuit car il a besoin qu’on lui remonte le moral. Il ne sait plus à qui s’adresser pour lancer la carrière d’Annie, maintenant que Greenberg l’a mis à la porte. C’est en écoutant la radio qu’il a une idée de génie : porter la bande à une radio pirate, grâce à laquelle sa chanson pourra toucher des milliers de jeunes.

Falconetti a déambulé dans Whitby et surveillé l’hôpital où l’on a transporté Wesley. Quand il voit Rudy venir chercher le jeune homme, il se poste sur une passerelle au-dessus de la route que doit emprunter la voiture de Rudy. Lorsqu’elle arrive à sa portée, il tire avec un revolver dans le pare-brise. La voiture fait une embardée, heurte une voiture en stationnement et va heurter un pilier de béton…

Avec John Anderson (Scotty), Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Donat (Arthur Raymond), Peter Haskell (Charles Estep), Herbert Jefferson Jr (Roy Dwyer), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Tony Falconetti), Laraine Stephens (Claire Estep), Susan Sullivan (Maggie Porter), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Jana Bellan (Jackie), Michael Fox (Dr Barod, VF Bergeron), William Bogert (Joe Galen), Bill Ewing (Mike), Bill Thorton (Channing), Allen Williams (young doctor), Dante D’André (butler / le majordome d’Estep).

Vf William Sabatier (Raymond), Liliane Patrick (Claire), Jean Berger (Dr Barod), Dominique Paturel (Joe Galen), Georges Aubert (le jeune docteur / le majordome), Yves Barsacq (l’homme dans la boîte de nuit / la voix de Smiling Jack à la radio), Marc François (le jeune homme au stand de tir)

 

Falconetti (William Smith) s'apprête à tirer sur la voiture du Sénateur Jordache

 

2.07  Chapter VII (Chapitre 8)

ABC, 16 novembre 1976

Ecrit par Robert Presnell, Jr

Réalisé par Harry Falk

Au policier de la route qui recueille leur récit de l’attentat, Wesley donne le nom de Falconetti comme responsable du coup de feu, ce qui surprend Rudy. Wesley lui reproche de ne pas lui avoir parlé de Falconetti mais Rudy craignait qu’il ne réagisse précisément comme il le fait : en voulant faire justice lui-même. Charles Estep, en lisant dans la presse le récit de l’incident, charge Raymond de découvrir ce que le suspect, non cité dans l’article, a contre Rudy. Raymond est sûr par ailleurs de régler le problème Sarah Hunt mais Rudy envoie déjà Maggie à la Nouvelle-Orléans pour parler à la femme, qui s’est retranchée dans la maison de sa mère. Celle-ci ne laisse pas Maggie l’approcher, aussi Rudy se déplace-t-il lui-même, espérant avoir plus de succès. Entre-temps, il installe Diane chez lui. Pendant qu’il réussit à parler à Sarah Hunt à la Nouvelle-Orléans, obtenant d’elle un carnet contenant les sommes versées par Estep à des gens haut placés dans le gouvernement, Diane tente de séduire Wesley en s’installant… dans son lit. Il revient de chez les Scott où il a dîné avec Ramona, qui n’a cependant pas voulu coucher avec lui. Il reste de marbre néanmoins devant le charme juvénile de Diane qui s’offre à lui et la renvoie dans sa chambre en la portant… sur son épaule. Ramona, elle, est de nouveau fière de son père qui a repris la grève en mains à Westco et convaincu les ouvriers de reprendre le travail et de lui faire confiance pour négocier avec Rudy. Scotty est aussi plus tolérant envers Wesley.

Sarah Hunt accepte de suivre Rudy à Washington où il promet de la protéger. Ancienne maîtresse de Charles Estep, elle a été internée de force par celui-ci dans un établissement psychiatrique lorsqu’il a voulu se débarrasser d’elle. Elle s’en est enfuie mais craint pour sa sécurité, voire pour sa vie. Elle révèle en outre à Rudy que la femme d’Estep, Claire, a un passé qu’il est parvenu à dissimuler et qu’il ne veut surtout pas voir mis à la lumière.

De son côté, Billy se voit proposer par Greenberg un contrat pour Annie Adams mais à condition qu’il lui apporte la somme de 50.000 $. Billy obtient cette somme de Rudy mais profite de la situation désespérée de Greenberg, criblé de dettes, pour arracher à celui-ci trente pour cent du capital de la compagnie Greenway en échange des 50.000 $. Greenberg signe, la mort dans l’âme, mais Billy est à peine parti qu’il réserve une place sur un avion pour Miami, d’où il compte gagner les Bermudes. Avec l’argent apporté par Billy. Ce dernier débarque avec le Champagne chez Annie pour lui annoncer l’heureuse nouvelle mais prend la mouche quand elle se refuse à lui. Il pique alors une pointe de vitesse dans les rues de la ville avant de garer sa Ford Triumph (achetée la semaine précédente) devant chez Ramona, qu’il convainc de monter faire un tour avec lui…

Avec John Anderson (John Scott, aka Scotty), Kimberly Beck (Diane Porter), Sorrell Booke (Phil Greenberg), Lynn Carlin (Sarah Hunt), Peter Donat (Arthur Raymond), Peter Haskell (Charles Estep), Penny Peyser (Ramona), Susan Sullivan (Maggie Porter), Madeleine Thornton-Sherwood (Mrs Hunt), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Joan Tompkins (Mrs Rowe [la gouvernante de Rudy]), John Dewey-Carter (Highway Patrolman), Paul Pepper (Al Webber).

Vf Marie Francey (Mrs Hunt), Sady Rebbot (le policier), Georges Aubert (Al)

 

Gregg Henry et Kimberly Beck

 

2.08  Chapter VIII (Chapitre 9)

ABC, 23 novembre 1976

Ecrit par Elizabeth Wilson

Réalisé par Joan Darling

A la Nouvelle-Orléans, Rudy apprend en repassant chez les Hunt pour emmener Sarah à l’aéroport qu’une ambulance vient d’emmener celle-ci ; les ambulanciers ont affirmé qu’elle les avait appelés elle-même, parlant de crise cardiaque. A la maison de santé de Fairfax où on l’a conduite, Rudy rencontre le Dr Lassiter qui, en se renseignant sur elle, apprend qu’elle vient de mourir subitement. Crise cardiaque. Rudy n’en croit rien, d’autant que Mrs Hunt affirme avoir vu Arthur Raymond dans l’ambulance. Rudy se rend dès le lendemain au bureau local du FBI et informe l’agent Devore de ses soupçons ; la seule mention du nom d’Estep semble éteindre brusquement toute velléité chez Devore.

A Whitby, Billy emmène Ramona boire un verre puis se baigner. Il l’embrasse, elle ne résiste pas et les choses vont vite plus loin. Ramona est confuse lorsqu’elle revoit Wesley le lendemain. Sans rien lui dire, elle revoit Billy à New York ; elle lui dit qu’ils ont commis une erreur et qu’elle ne veut pas refaire cette expérience. Falconetti, lui, est cueilli à son travail par deux policiers et emmené au commissariat, en rapport avec l’attentat contre Rudy. Placé en cellule, il a une crise de panique et se bat avec plusieurs policiers.

En rentrant de la Nouvelle-Orléans, ce soir-là, Rudy est surpris de ne pas trouver Scotty chez lui, où ils devaient discuter des conditions de la reprise du travail. Wesley l’accompagne chez les Scott où Ramona vient de rentrer. Elle ignore où est son père, qui devait aller comme prévu rencontrer Rudy. Celui-ci dissimule son inquiétude et appelle la police…

Avec John Anderson (John Scott, aka Scotty), Kimberly Beck (Diane Porter), Russell Johnson (Detective), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Falconetti), Susan Sullivan (Maggie Porter), Madeleine Thornton-Sherwood (Mrs Hunt). Et avec Fred Holliday (Devore), Regis J. Cordic (Dr Lassiter), Walt David (Martin), Michael J. London (gang foreman / contremaître), Carol Brooks (receptionist), Dick Dial (Clark).

Vf Claude Bertrand (Detective), Daniel Gall (Devore), René Bériard (Lassiter), Albert Augier (le contremaître)

 

Gregg Henry et James Carroll Jordan

Peter Strauss et Gregg Henry

 

2.09  Chapter IX (Chapitre 10)

ABC, 30 novembre 1976

Ecrit par Millard Lampell

Réalisé par Jules Irving

La voiture de Scotty est repêchée dans un étang mais on ne trouve pas trace de Scotty lui-même. Rudy est à peine rentré chez lui qu’il apprend l’arrestation de Falconetti ; à la demande de la police, il passe l’identifier. Le Detective qui l’a arrêté est pessimiste quant à la possibilité de garder Falconetti en l’absence de charge sérieuse : sa sœur Maria a affirmé qu’il se trouvait avec elle au moment où l’on a tiré sur la voiture de Rudy. Il passe la voir à son travail et découvre une femme prête à tout pour protéger son frère, dont elle refuse d’admettre les instincts malsains. Privé du témoignage de Sarah Hunt, Rudy parle au journaliste Joe Galen des révélations que lui a faites Sarah sur la véritable identité de Claire Estep, dont le nom de jeune fille ne serait pas West mais Dietrich. Découvrant cette révélation dans la presse, Estep en informe aussitôt sa femme, qui en est visiblement effrayée ; il la rassure, affirmant que l’histoire n’ira pas plus loin car il a, dit-il, fait disparaître les preuves… Arthur Raymond lui parle de Billy Abbott, qui pourrait bien être le point faible de Rudy ; Estep lui ordonne aussitôt d’acheter Greenway Records. Billy, justement, apprend de Max Vincent que Greenberg a quitté le pays avec ses 50.000 $ ; Vincent propose à Billy de diriger la société, en lui promettant toute latitude tant qu’il réalisera des bénéfices. Billy parvient à faire céder Annie Adams, qui se range à sa façon de gérer son image car elle a besoin d’argent ; mais elle se sent humiliée de devoir céder. Quant à Wesley, il constate que l’attitude de Ramona à son égard est redevenue froide, et lorsqu’il s’en inquiète elle lui avoue qu’elle a couché avec Billy, sans ressentir d’amour pour lui. Furieux, il se précipite à Whitby et fond sur Billy. Rudy est forcé de les séparer…

Avec Dimitra Arliss (Maria Falconetti), Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Donat (Arthur Raymond), George Gaynes (Max Vincent), Peter Haskell (Charles Estep), Russell Johnson (Detective), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Falconetti), Susan Sullivan (Maggie Porter), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Robert LuPone (Dick Barnaby), Coleen Camp (Vicki St. John), Richard O’Brien (Capt. DeLong), William Bogert (Joe Galen), Ernest Sarracino (Martinelli), Robert Phalen (Art Biggs), John Dewey-Carter (policeman), Bob Purvey (Alan).

Vf Jean-Claude Michel (Max), Yves Barsacq (DeLong), Jacques Deschamps (le policier), Michel Paulin (Art), Philippe Ogouz (Alan), Jean-Pierre Leroux (Dick le photographe)

Rudy et Falconetti sont face à face, séparés par les barreaux de la cellule dans laquelle Falconetti est assis, parfaitement silencieux.

La relation de Rudy et Maggie prend une tournure plus profonde, qui fait oublier le caractère un peu téléphoné (c’est un avis, pas une vérité) de la scène du baiser dans l’épisode 4.

La relation de Maggie avec sa fille Diane semble évoluer aussi ; l’adolescente se laisse aller à des confidences et demande à rester avec sa mère. A la fin de l’épisode, elle déclare à Billy que le seul homme de la maison qui l’intéresse est Wesley, indiquant ainsi que sa motivation première n’est peut-être pas sa mère.

 

2.10  Chapter X (Chapitre 11)

ABC, 7 décembre 1976

Ecrit par Elizabeth Wilson

Réalisé par Karen Arthur

Laraine Stephens et Peter Haskell

Rudy ne parvient pas à obtenir de Wesley ni de Billy d’explication à leur bagarre. Wesley s’enferme dans sa chambre et se montre incapable de parler à Ramona quand elle vient le voir pour lui dire combien elle est désolée et qu’elle craint que sa bêtise ne les empêche de s’aimer, alors qu’elle pense qu’ils y sont destinés. Billy, de son côté, emmène Annie à Hollywood pour participer à un Téléthon animé par Ben Gilbert ; sans demander l’avis de ce dernier, il persuade Danny Miller de céder le temps de l’une de ses chansons à Annie afin qu’elle puisse chanter à une heure de grande écoute. Elle avale deux pilules contre le trac mais sa performance est un succès qui enchante même Gilbert et qui vaut ensuite à Billy une pluie d’appels et… les bras reconnaissants d’Annie. Pendant ce temps, Falconetti est remis en liberté grâce à Estep qui, sous couvert d’anonymat, fait payer sa caution de 50.000 $ par un avocat, Matthew Downey. Celui-ci rencontre Falconetti pour lui demander ce qu’il a contre Rudy. Estep, lui, essaie de rassurer Claire sur les révélations publiées dans la presse, et qu’il dément de son côté, mais elle sent qu’il est en réalité aussi inquiet qu’elle-même. Rudy obtient de présenter à quelques-uns de ses collègues sénateurs une requête pour ouvrir une enquête sénatoriale sur les activités de la Tricorp mais tous ses collègues se tournent contre lui ; ils pensent qu’il n’a pas assez d’éléments en main mais ils lui font payer aussi son absentéisme aux séances du Sénat et sa décision d’abandonner la politique. A quoi bon le soutenir dans ses conditions, surtout contre un homme aussi influent qu’Estep, l’un des soutiens fervents du parti républicain ? Rudy rentre à Whitby épuisé et rempli de doutes. Trouver Wesley au lit avec Diane est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Mais elle l’est aussi pour Wesley, qui est conscient d’avoir commis une erreur mais qui a trouvé en Diane un soutien passager à un moment où il est perdu. Incapable de s’expliquer avec Rudy, il enfourche sa moto pour aller prendre l’air…

Avec Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Donat (Arthur Raymond), Peter Haskell (Charles Estep), Dennis James (Ben Gilbert, l’hôte du Téléthon), Larry Kert (Danny Miller), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Falconetti), G.D. Spradlin (Sen. Dillon), Laraine Stephens (Claire Estep), Barry Sullivan (Sen. Paxton), Susan Sullivan (Maggie Porter), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Ryan MacDonald (Senator Brendel), James Sikking (Matthew Downey), Bill Quinn (Senator McInerney), John Zaremba (Senator Zukovsky), Byron Webster (Maitre D’ [Byron]), Vicki Kriegler (girl), Rick Sawaya (guy), David Agress (assistant).

Vf Jean Michaud (Paxton), Jean Berger (Dillon), Raymond Loyer (Brendell), Claude Joseph (Gilbert)

 

Cassie Yates et James Carroll Jordan

James Carroll Jordan avec Larry Kert (à gauche) et Dennis James (à droite)

 

2.11  Chapter XI (Chapitre 12)

ABC, 21 décembre 1976

Ecrit par Ann Beckett

Réalisé par Jules Irving

Wesley se présente au petit matin sur le Clothilde II, le bateau de Roy Dwyer, et dit vouloir s’embarquer avec lui. Il l’aide à réaliser les travaux de remise en état du bateau. Mais Falconetti a retrouvé la trace de Roy et il les observe à distance. Profitant de leur départ, il se rend sur le bateau et y pose une bombe. Celle-ci explose alors que Roy est de retour.

Rudy est contacté en pleine nuit par un homme qu’il accepte de rencontrer sur un chantier. L’homme, John Franklin, travaille pour Charles Estep ; il était responsable de l’internement de Sarah Hunt mais a effectué également les versements de pots de vin à des hauts fonctionnaires de la Justice. Il remet à Rudy des chèques aux noms de quelques-uns de ces hauts fonctionnaires et se dit prêt à témoigner contre Estep en apportant bien plus de preuves, en échange d’une protection et de l’immunité. Rudy porte ces chèques au Sénateur Paxton qui accepte de le soutenir s’il révèle sa source.

Maggie a une explication avec Diane au sujet de la nuit passée avec Wesley. Billy, de son côté, ne peut pas se vanter d’avoir mis Annie dans sa poche car, ayant repris ses esprits, elle affirme de nouveau haut et fort son indépendance, même si elle accepte de le laisser prendre les décisions qui serviront sa carrière.

Découvrant les dégâts causés sur le Clothilde II, et apprenant que Roy n’a eu que quelques égratignures, Wesley se lance à la recherche de son ami. Celui-ci s’est lancé, lui, à la recherche de Falconetti, en explorant les bars des environs. Wesley fait un passage rapide et brutal chez la sœur de Falconetti qui, effrayée, prévient son frère par téléphone que « le jeune Jordache » le cherche. Roy tombe le premier sur Falconetti et le poursuit jusque sur un paquebot désert ancré à quai, en lui tirant dessus avec un revolver. Wesley y arrive bientôt à son tour, alerté par les coups de feu…

Avec Philip Abbott (John Franklin), Dimitra Arliss (Maria Falconetti), Kimberly Beck (Diane Porter), Herbert Jefferson Jr (Roy Dwyer), William Smith (Falconetti), Barry Sullivan (Sénateur Paxton), Susan Sullivan (Maggie Porter), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Joan Tompkins (Mrs Rowe), William Bronder (bartender), Thomas H. Middleton (policeman), Paul Sorensen (Stevedore).

Vf Yves Barsacq (Franklin), Georges Aubert (policier / barman / Stevedore)

 

2.12  Chapter XII (Chapitre 13)

ABC, 28 décembre 1976

Ecrit par Millard Lampell

Réalisé par Ted Post

Kate Jordache, la veuve de Tom, vient du Colorado assister aux funérailles de Roy et passe quelque temps chez Rudy. Elle est triste de constater que ce dernier traverse une période d’incompréhension avec Wesley et l’encourage à lui parler. Billy, pendant ce temps, gère la crise d’identité d’Annie qui appréhende mal sa tournée, souffrant de ne pas recevoir de son public l’amour qu’elle attend. Max Vincent lui annonce par ailleurs qu’il annule l’une des performances d’Annie pour la remplacer par une réception privée chez un riche commanditaire qui est prêt à débourser 75.000 $ pour cela. Ce commanditaire est en fait Charles Estep, qui a racheté Greenway Records et entend se servir de Billy pour abattre Rudy. Ce dernier en effet est parvenu à convaincre les Sénateurs d’ouvrir une enquête sur les activités de la Tricorp et Estep et sa femme se sont vu remettre chacun une citation à comparaître. Estep a également fait verser de l’argent à Falconetti afin de lui permettre de quitter New York. Sa sœur, Maria, ouvre enfin les yeux sur la personnalité malade de son frère, en réalisant qu’il a assassiné Roy Dwyer ; elle essaie de le convaincre de se faire soigner, en vain. Elle se présente alors à la porte de Rudy à Whitby afin de lui demander de l’aide mais c’est Wesley qu’elle rencontre ; au lieu de transmettre son message à Rudy, Wesley le garde pour lui et décide de suivre Falconetti là où sa sœur dit qu’il est parti : à Las Vegas. A Rudy, qu’il voit ce soir-là, avec Kate, il déclare qu’il veut se lancer sur les routes pour apprendre ce qu’est la vie, seul…

Avec Dimitra Arliss (Maria Falconetti), Peter Donat (Arthur Raymond), George Gaynes (Max Vincent), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), William Smith (Falconetti), Laraine Stephens (Claire Estep), Susan Sullivan (Maggie Porter), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec James Sikking (Matthew Downey), Bill Walker (Luther Dwyer), Don Marshall (Reverend), Pervis Atkins (Dots Lacey), Larry Watson (Johnny Pirelli), Jack Ragotzy (process server), Fay DeWitt (saleswoman), Edmund Cambridge (funeral director).

Vf Jean-Henri Chambois (Luther), Claude Bertrand (employé), Georges Aubert (l’homme qui remet la citation à comparaître)

 

2.13  Chapter XIII (Chapitre 14)

ABC, 4 janvier 1977

Ecrit par Michael Gleason

Réalisé par Jules Irving

Rudy, apprenant que Falconetti a disparu, se demande si le départ de Wesley n’a pas quelque chose à voir avec le meurtrier de son père. Il se confie à Kate en lui recommandant de ne pas sortir de la maison. Puis il cherche à voir Maria Falconetti mais elle a quitté son travail et son appartement, sans laisser d’adresse. Falconetti, lui, arrive à Las Vegas et commence à prendre ses aises dans un casino appartenant à la Tricorp, où l’a envoyé Downey ; mais il se heurte aux poings de fer d’Al Barber, le chef de la sécurité, un ancien flic dont les instructions sont un peu différentes : il a pour mission de remettre Falconetti à sa place et n’a pour lui qu’un poste d’agent de sécurité, sous l’identité de Bill Fallon. Peu de temps après, Wesley débarque à Las Vegas et se met à chercher Falconetti. Il manque le croiser dans le casino de la Tricorp : il y entre au moment même où Falconetti en sort, mais aucun ne voit l’autre.

John Franklin montre à Rudy et au Sénateur Paxton des documents incriminants portant la signature de Charles Estep mais il exige la garantie d’immunité avant de témoigner. Rudy fait pression sur lui pour qu’il dise ce qu’il sait sur Albert Dietrich, dont le seul nom le fait trembler, et Franklin accepte à condition d’obtenir d’abord ce qu’il demande. Il apporte en outre une confirmation douloureuse : John Scott est bien mort. Rudy se rend chez Ramona mais n’ose pas lui apprendre la nouvelle. Elle veut croire que son père va revenir. Il lui offre cependant un travail dans son équipe, à Washington. Il vend par ailleurs la Westco, en perdant de l’argent, pour ne pas être accusé de conflit d’intérêts une fois l’enquête en cours. Maggie, elle, se sent délaissée et lui reproche de passer plus de temps à Whitby avec Kate qu’à New York avec elle.

Annie Adams se produit chez Charles Estep, qui demande à Billy de lui transmettre des informations sur l’enquête de Rudy. Il refuse et ne tarde pas à comprendre qu’Estep le tient dans le creux de sa main : il possède l’entreprise qui distribue les disques de Greenway et est en mesure de ruiner la compagnie. C’est ce qu’explique Max Vincent à Billy, après avoir interdit à Annie d’utiliser le studio. Déchiré entre sa loyauté envers Rudy et ses ambitions personnelles, Billy déclare à son beau-père qu’il est désormais comme un père pour lui, qu’il tient à lui plus qu’à n’importe qui, puis il se rend chez Estep afin de se mettre à ses ordres…

Avec Philip Abbott (John Franklin), Peter Donat (Arthur Raymond), George Gaynes (Max Vincent), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Falconetti), Laraine Stephens (Claire Estep), Barry Sullivan (Sénateur Paxton), Susan Sullivan (Maggie Porter), Ken Swofford (Al Barber), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Lynne Randall (cocktail waitress), Ernest Sarracino (Martinelli), John Archer (gentleman), Cathleen Cordell (woman).

Vf Serge Sauvion (Al Barber), André Valmy (Martinelli), Anne Kerylen (la serveuse [Lucy]), Jean-Henri Chambois (l’invité d’Estep), Jacques Deschamps (commentateur TV [off])

 

2.14  Chapter XIV (Chapitre 15)

ABC, 11 janvier 1977

Ecrit par Elizabeth Wilson & Ann Beckett

Réalisé par Ted Post

Rudy apprend que le Sénateur Dillon a fait réunir la sous-commission sans qu’il en soit prévenu. Il s’y montre juste à temps pour empêcher Dillon de faire voter une motion exigeant la production des preuves avant d’autoriser la poursuite de l’enquête. Paxton, cette fois, prend le parti de Rudy. Celui-ci a découvert que Dillon était grassement payé comme consultant par une filiale de Tricorp et il lui demande de démissionner de la commission, le menaçant de livrer à la presse des documents compromettants. Dillon rapporte l’incident à Estep mais celui-ci exige de lui qu’il demeure à la sous-commission et continue de le renseigner, indifférent aux conséquences pour le Sénateur. La situation pour lui s’aggrave avec le départ de Claire, effrayée, qui disparaît brusquement pour se soustraire à l’enquête.

Ramona, elle, commence à travailler pour lui à Washington. Elle y rencontre Billy, venu porter à Rudy un chèque lui remboursant les 50.000 $ qu’il lui avait prêtés. Billy, qui a commencé à poser des questions sur l’enquête sénatoriale, est tourmenté par la trahison qu’il est en train de commettre. A Las Vegas, à l’hôtel Thunderbird, Wesley rencontre Vicki St. John, qui y chante. Elle lui remet la clé de sa chambre pour qu’il ait un endroit où se laver et dormir. Elle lui présente aussi Eddie Flannery, qui pourrait trouver Falconetti ; mais il demande 500 $, que Wesley n’a pas. Vicki téléphone à Billy, qui accepte de lui envoyer l’argent en lui recommandant de ne pas en donner la source à Wesley, qui le refuserait. Falconetti, lui, montre à Al Barber qu’il ne se laisse pas surprendre deux fois ; il a fini par comprendre que c’était Estep qui le protégeait et il veut contacter directement celui-ci.

Rudy se réconcilie avec Maggie, avant qu’une nouvelle occasion de dispute ne se présente. Maggie a décidé d’envoyer Diane en pension dans le Connecticut et Diane se sent à nouveau repoussée ; elle fait sa valise et prétend se rendre d’elle-même en pension mais elle se fait en réalité rembourser le prix du billet. Quant à Rudy, il demande à Kate de rester quelques jours de plus à Whitby, où il se sent tristement seul.

Billy découvre la combinaison du coffre dans lequel Rudy range les dossiers concernant l’enquête sénatoriale. Il l’ouvre et y trouve le nom de John Franklin, qu’il transmet à Estep…

Avec Philip Abbott (John Franklin), Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Donat (Arthur Raymond), George Gaynes (Max Vincent), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Falconetti), G.D. Spradlin (Sénateur Dillon), Barry Sullivan (Sénateur Paxton), Susan Sullivan (Maggie Porter), Ken Swofford (Al Barber). Et avec Colleen Camp (Vicki St. John), Stanley Kamel (Eddie Flannery), Arthur Franz (Senator Jones), Lynne Randall (Lucy), Ryan MacDonald (Senator Brendel), Bill Quinn (Senator McInerney), John Zaremba (Senator Zukovsky), Jason Kincaid (Ken Catani).

Vf Bernard Murat (Ken), Claude Bertrand (Sen. Jones), Sady Rebbot (Eddie), Jacques Deschamps (annonceur hôtel T-Bird [off])

 

2.15  Chapter XV (Chapitre 16)

ABC, 18 janvier 1977

Ecrit par Michael Gleason

Réalisé par Jules Irving

La commission d’enquête sénatoriale s’ouvre devant un parterre de journalistes. Arthur Raymond et Charles Estep démentent toutes les accusations de Rudy, auquel s’oppose ouvertement le Sénateur Dillon, au point que Rudy, ulcéré, fait une déclaration devant les journalistes, dénonçant le conflit d’intérêts et mettant en doute l’intégrité de Dillon. L’interrogatoire d’Estep a cependant fait sensation : alors que Claire venait de réapparaître, prenant place parmi le public, Rudy a révélé la liaison de plusieurs années qu’Estep avait entretenue avec Sarah Hunt.

Diane rend visite à Billy car elle veut trouver Wesley ; Billy lui apprend qu’il est à Las Vegas. Là-bas, justement, Wesley s’est remis en quête de Falconetti, après qu’un Eddie Flannery visiblement effrayé lui ait rendu ses 500 $ en déclarant que Falconetti était trop bien protégé pour qu’il continue de le chercher. Al Barber demande des comptes à Falconetti sur « le jeune homme blond » qui le recherche ; Falconetti prétend n’en rien savoir mais, désormais informé, il se met lui-même en quête de Wesley.

Claire Estep répond aux questions de Rudy. Visiblement troublée, elle nie pourtant avoir jamais porté un autre nom de jeune fille que Claire West et affirme ne pas connaître Albert Dietrich, pas plus que la Claire Dietrich qui, d’après les recherches de Rudy, est entrée aux Etats-Unis en 1949, grâce à un fonctionnaire des services d’immigration qui est ensuite passé au service de la Tricorp : Arthur Raymond. Vient enfin le moment où les preuves doivent être confirmées par John Franklin, placé jusque là sous protection ; questionné par Rudy, il nie tout ce qu’il a jusqu’alors affirmé et accuse le Sénateur Jordache de l’avoir circonvenu, le forçant à produire de fausses preuves. Scandale dans l’assemblée. Le Sénateur Dillon se dresse aussitôt pour réclamer la fin de cette parodie d’enquête, dénonçant les manœuvres frauduleuses de Rudy. Celui-ci est effondré. Il n’a rien à répondre à Estep qui, une fois la salle vidée, se tient devant lui et jure qu’il n’en restera pas là…

Avec Philip Abbott (John Franklin), Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Donat (Arthur Raymond), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Falconetti), G.D. Spradlin (Sénateur Dillon), Laraine Stephens (Claire Estep), Barry Sullivan (Sénateur Ben Paxton), Ken Swofford (Al Barber). Et avec Stanley Kamel (Eddie Flannery), Ryan MacDonald (Senator Brendel), Bill Quinn (Senator McInerney), John Zaremba (Senator Zukovsky), Perry Cook (desk clerk), Charlie Jones (1st reporter), Cleve Hermann (2nd reporter), Elizabeth Robinson (Tv newswoman).

Vf Jacques Deschamps (journaliste TV [off])

Falconetti, au sujet de Wesley : « J’ai juré de faire au fils ce que j’ai fait au père. »

 

James Carroll Jordan et Gregg Henry

 

2.16  Chapter XVI (Chapitre 17)

ABC, 1er février 1977

Ecrit par Michael Gleason

Réalisé par Paul Stanley

Sonné par l’échec de la commission d’enquête, Rudy doit annoncer à son équipe qu’il est contraint de la licencier. Il est prêt à rebondir cependant, lorsque Kate l’enlève littéralement pour l’emmener faire du ski à Aspen. Maggie, venue impromptu de New York, en est informée par Ramona. Estep, lui, rencontre le Sénateur Dillon à Las Vegas, dans son hôtel-casino, et lui ordonne de demander une enquête sur les pratiques de son confrère Jordache. Il est déterminé à « l’enterrer ». Il rencontre aussi Falconetti, qui s’est introduit dans sa suite afin de le voir ; les deux hommes se jaugent et Estep comprend qu’il peut, comme il l’escomptait, utiliser Falconetti à son profit. Il lui demande de le laisser régler ses comptes avec Rudy, après quoi il sera tout à lui. Une perspective qui réjouit Falconetti.

Wesley, lui, a eu la surprise de trouver Diane dans sa chambre d’hôtel. Elle est venue lui déclarer son amour et demander à rester avec lui, mais il la conduit à la gare routière et la réexpédie à New York. Elle descend du bus à trente miles de Vegas, cependant, et revient en arrière. Dans un casino, elle rencontre un voyageur de commerce, Harvey, qui se montre gentil avec elle et qu’elle finit par suivre dans un motel. Il s’en va ensuite discrètement en laissant un billet de cent dollars.

A Aspen, Kate atteint le but désiré, qui était d’offrir à Rudy un réel changement d’air. Sans grande surprise, la soirée se termine par un baiser qui les embarrasse tous les deux, mais qui se prolonge par une nuit ensemble. Au petit matin, Rudy devra déjà repartir vers Washington, informé par son assistant Ken de la croisade lancée contre lui par Dillon…

Avec Kimberly Beck (Diane Porter), George Gaynes (Max Vincent), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), Penny Peyser (Ramona), William Smith (Falconetti), G.D. Spradlin (Sénateur Dillon), Laraine Stephens (Claire Estep), Susan Sullivan (Maggie Porter). Et avec Jason Kincaid (Ken Catani), Don Hanmer (Harvey).

Vf Claude Bertrand (Harvey)

 

2.17  Chapter XVII (Chapitre 18)

ABC, 8 février 1977

Ecrit par Ann Beckett

Réalisé par Jules Irving

En arrivant à son bureau, Rudy y trouve Maggie, qui lui demande des comptes sur son brusque départ avec Kate. Il ne sait que lui dire et elle emporte sa colère avec elle en claquant la porte. Rudy assiste ensuite au vote de la sous-commission sénatoriale sur la motion de Dillon ; à sa grande surprise, le Sénateur Paxton s’abstient, permettant à la motion contre Rudy d’être adoptée. Paxton s’en explique à Rudy, une fois seul avec lui, en avouant avoir cédé à un chantage d’Estep qui lui ordonnait de voter pour la motion. Pendant ce temps, Ramona apprend en consultant le Dr McKenna qu’elle est enceinte, de Billy ; elle rend visite à celui-ci, qui est en train de faire ses cartons pour déménager à Detroit où Estep l’a fait PDG d’une Greenway montée en gamme, en récompense de ses « services », mais elle n’ose pas lui avouer qu’elle attend un bébé de lui. Il essaie de la convaincre de l’accompagner à Las Vegas pour y retrouver Wesley mais elle refuse. Lui s’y rend avec Annie Adams, qu’Estep veut faire chanter dans plusieurs hôtels. Estep traverse une crise conjugale consécutive à la révélation de sa liaison avec Sarah Hunt, sur laquelle Claire ne parvient pas à fermer les yeux. Billy demande à Vicki d’organiser une rencontre avec Wesley, à qui il présente ses excuses pour sa conduite envers Ramona. Wesley accepte de lui serrer la main. Il recueille par ailleurs Diane dans sa chambre d’hôtel après qu’elle l’a appelé en pleine nuit : ayant accompagné un autre homme dans un motel, elle a été molestée par celui-ci. Wesley lui répète qu’il n’est pas amoureux d’elle mais il se sent néanmoins responsable. Il n’en oublie pas pour autant la raison de sa présence à Vegas. Ce soir-là, il menace Eddie Flannery avec un revolver pour le forcer à lui dire où se trouve Falconetti…

Avec Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), Penny Peyser (Ramona), G.D. Spradlin (Sénateur Dillon), Laraine Stephens (Claire Estep), Barry Sullivan (Sénateur Paxton), Susan Sullivan (Maggie Porter), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Colleen Camp (Vicki St. John), Stanley Kamel (Eddie Flannery), Jason Kincaid (Ken Catani), Arthur Franz (Sen. Jones), Ryan MacDonald (Sen. Brendel), Bill Quinn (Sen. McInerney), Erica Yohn (Dr MacKenna), John Zaremba (Sen. Zukovsky), Susan Berlin (waitress), Jack Garner (2nd man in casino).

 

2.18  Chapter XVIII (Chapitre 19)

ABC, 15 février 1977

Ecrit par Michael Gleason

Réalisé par Bill Bixby

Kate étant revenue à Whitby sur un coup de tête, Rudy lui a demandé de rester. Il ne sait pas très bien où il en est mais il apprécie sa compagnie, dans la maison comme dans son lit. L’enquête sénatoriale, en revanche, ne l’inquiète pas seulement, elle l’effraie. Il réalise combien puissante est la machine qui s’est mise en mouvement contre lui lorsqu’aucun avocat n’accepte de le défendre. Même son ancien chargé d’affaires, Eddie Heath, refuse de l’aider. L’entourage de Nixon, dit-il, dresse une liste d’ennemis dont Rudy, désormais, fait partie. Il croise cependant Maggie en quittant Eddie et il a la surprise plus tard de la voir surgir à son bureau ; mettant de côté leur différend personnel, elle lui offre ses services pour le représenter devant la commission sénatoriale.

Pendant ce temps, à Las Vegas, Billy, prenant conscience en lisant les journaux de la gravité des conséquences de sa trahison, a un regain de fierté et s’oppose à Estep. Il veut quitter la ville avec Annie mais celle-ci refuse cette fois de le suivre ; elle préfère placer sa confiance en Charles Estep, qui promet de mettre les moyens à la promotion de sa carrière. De son côté, Wesley retrouve enfin Falconetti à l’hôtel Tricorp, mais il lui échappe. C’est alors Falconetti qui décide de le traquer. Il s’introduit dans sa chambre d’hôtel et s’en prend à Diane. Wesley rentre à ce moment-là et les deux hommes se battent ; c’est une initiative heureuse de Diane qui met Falconetti en fuite. Wesley, éprouvé tant par cette rencontre que par l’attaque subie par Diane, décide de renvoyer celle-ci à New York en téléphonant à sa mère de venir la chercher. Alors qu’il essaie de joindre Maggie, sans succès, Diane se coupe les veines dans la salle de bain. Il appelle alors le seul ami qu’il puisse trouver : Billy. Ils échangent quelques verres et des considérations sur la vie et l’amour, au terme desquelles ils se retrouvent devant un juge de paix dans l’une des nombreuses chapelles de Vegas. Là, Wesley épouse Diane…

Avec Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), Penny Peyser (Ramona), Dick Sargent (Eddie Heath), William Smith (Falconetti), Susan Sullivan (Maggie Porter), Ken Swofford (Al Barber), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Jason Kincaid (Ken Catani), Kermit Murdock (minister), Lynne Randall (Lucy), Tom Williams (bartender).

 

James Carroll Jordan

 

2.19  Chapter XIX (Chapitre 20)

ABC, 22 février 1977

Ecrit par Robert Hamilton

Réalisé par Jules Irving

Maggie et Rudy préparent la défense de ce dernier, qui s’annonce difficile ; des témoins que Rudy n’a jamais rencontrés se présentent pour affirmer qu’ils l’ont vu dans un hôtel où John Franklin déclare qu’aurait eu lieu leur première rencontre, organisée à la demande du Sénateur Jordache. L’objectif de cette machination orchestrée avec soin est de faire apparaître Rudy comme l’instigateur malveillant d’une croisade contre Charles Estep, et les attaques de Jacobson, l’avocat chargé de diriger les débats, vont dans ce sens. Maggie essaie de les contrer mais l’attitude de Rudy lui-même ne l’y aide pas toujours. Mis au pied du mur par Rudy, le Sénateur Paxton vient spontanément déposer en sa faveur mais Rudy empêche Maggie de le pousser dans ses retranchements en lui faisant avouer qu’il a cédé à un chantage d’Estep. Puis il perd son calme en faisant le récit de la façon dont il a été amené à enquêter sur les agissements d’Estep et de son groupe d’influence, passant auprès de la commission pour un affabulateur hystérique.

A Las Vegas, Ramona débarque de bon matin sur le seuil de Wesley et a la surprise de découvrir son mariage avec Diane. Wesley parle seul avec elle et lui avoue qu’il l’aime mais qu’il se sent désormais une responsabilité envers Diane, qui a tenté de se suicider à cause de lui. Il reste cependant obnubilé par la raison de sa présence à Vegas et la mission qu’il s’est donnée, et qu’il compte mener à son terme.

Kate assiste à la commission d’enquête, ainsi que Billy, tourmenté par les conséquences de sa trahison. Il finit par se présenter au bureau de Rudy et lui avouer ce qu’il a fait. Rudy en est bouleversé, bien qu’il finisse par comprendre les raisons de son beau-fils. Billy veut absolument témoigner devant la commission mais Maggie s’y oppose : Billy en effet n’a aucune preuve de ce qu’il déclare et son témoignage passerait pour une manœuvre. Seul un miracle semble pouvoir laver la réputation de Rudy…

Avec Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), Richard McKenzie (Sénateur McDonald), Penny Peyser (Ramona), David Sheiner (Jacobson), Laraine Stephens (Claire Estep), Barry Sullivan (Sénateur Paxton), Susan Sullivan (Maggie Porter), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Jason Kincaid (Ken Catani), Don ‘Red’ Barry (Robert Barnes), Ross Bickell (Everett Campbell), Elizabeth St. Clair (Jaycee Hayworth).

Vf René Bériard (Jacobson), Louis Arbessier (Barnes), Michèle Bardollet (Jaycee)

 

Attention : dans le souci de ne bouleverser ni l’honnête ménagère ni les fanatiques de tous poils, et afin de permettre à chacun de redécouvrir paisiblement la conclusion de la série, je ne publie ci-dessous que des résumés partiels, laissant l’ombre du mystère dissimuler les ultimes révélations…

 

2.20  Chapter XX (Chapitre 21)

ABC, 1er mars 1977

Ecrit par Ann Beckett

Réalisé par James Sheldon

 

 

 

Voulant se rendre utile et réparer le tort qu’il a fait, Billy s’envole pour Las Vegas. Il espère trouver le moyen de dénicher dans les affaires d’Estep une preuve utile à Rudy. A peine arrivé, cependant, il découvre qu’Annie est devenue la maîtresse d’Estep. Celui-ci a ordonné à Al Barber d’empêcher Claire de quitter leur suite. Pour tromper la vigilance du vigile, elle allume un feu dans l’appartement et profite de la confusion pour s’enfuir. Elle prend un avion pour Washington dans l’intention d’apporter son témoignage à Rudy. Ce dernier s’est envolé pour Montréal, après avoir découvert enfin un élément nouveau concernant le mystérieux Albert Dietrich...

Estep, sentant la situation lui échapper avec le départ de Claire, donne le feu vert à Falconetti pour disposer du Sénateur Jordache. Il lui suggère de faire venir celui-ci à Las Vegas en se servant de son neveu, Wesley... 

Laraine Stephens

 

Nehemiah Persoff

 

Ken Swofford

 

Avec Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Donat (Arthur Raymond), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), Nehemiah Persoff (Albert Dietrich / Ernst Dettmer), William Smith (Falconetti), Laraine Stephens (Claire Estep), Susan Sullivan (Maggie Porter), Ken Swofford (Al Barber), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Jason Kincaid (Ken Catani), Peter Brocco (a brother), Gordon Jump (doctor), Gordon Devol (security guard).

Vf Georges Atlas (Dietrich)

 

2.21  Chapter XXI (Chapitre 22)

ABC, 8 mars 1977

Ecrit par Michael Gleason

Réalisé par Jules Irving

Maggie apporte à Rudy le dossier comportant le témoignage de Claire Estep et les preuves signant la future condamnation de Charles Estep. Il n’est pas d’humeur à se réjouir, pourtant. Il s’est procuré un revolver et s’apprête à prendre l’avion pour Las Vegas. Il est incapable de se projeter au-delà du jour suivant, au-delà de Vegas. Faisant la route vers l’aéroport en compagnie de Kate, il porte un regard mi-tendre mi-amer sur sa vie et ses amours ; à son retour, lui dit Kate, il lui faudra choisir entre elle et Maggie.

A Las Vegas, Annie, qui commence à se rendre compte qu’Estep peut être impatient et dangereux, prévient Billy qu’elle l’a entendu charger un homme de suivre Rudy dès son arrivée en ville. Billy l’y accueille lui-même pour l’en informer... Estep révèle son plan à Al Barber : Falconetti tuera le Sénateur en plein casino le soir même, après quoi Barber abattra le meurtrier et passera pour un héros. Pour vaincre ses craintes et ses réticences, Estep lui remet une enveloppe contenant 100.000 $. Barber téléphone à Rudy afin de lui faire savoir que Falconetti sera dans son bureau à dix heures, au Tricorp. Estep, lui, prend l’avion pour Dallas...

 

 

 

Avec Kimberly Beck (Diane Porter), Peter Haskell (Charles Estep), Kay Lenz (Kate Jordache), William Smith (Falconetti), Susan Sullivan (Maggie Porter), Ken Swofford (Al Barber), Cassie Yates (Annie Adams). Et avec Stanley Kamel (Eddie Flannery), Morgan Jones (Federal Marshal), Lynne Randall (Lucy), Hank Rolike (proprietor), George McDaniel (undercover cop).

Vf Claude Bertrand (le marshal fédéral), Jean Violette (l’homme qui fournit le revolver à Rudy [proprietor]), Jacques Deschamps (commentateur [off], à la fin de l’épisode)

 

James Carroll Jordan devant l'aéroport de Las Vegas

 

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1970s
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :