Guide réalisé par Thierry Le Peut

saison 1  -  saison 2  -  saison 3 (à venir)  -  saison 4

 

Saison 4

(1998-1999)

 

Avec James McCaffrey (Joe Astor / Michael Payton), Heather Medway (Cameron Westlake), Joe Nipote (Frankie Waters), J. Downing (Sherman Catlett).

Voix françaises : Guy Chapelier (Astor), Gaëlle Savary (Westlake), Michel Mella (Frankie), François Pacôme (Catlett).

 

created by Executive producers Danny Bilson & Paul DeMeo

co-producer David L. Newman (le L. réapparaît à partir de 4.05)

producers Darrell Fetty, Frank Jimenez

supervising producer Howard Chaykin

co-executive producer Mark Lisson

produced by Robert Benjamin

associate producer Suzanne Lauer

music by Jay Ferguson

 

4.01  The Return (Le retour)

Syndication, 21 septembre 1998

Ecrit par Mark Lisson

Réalisé par Danny Bilson

 

 

Cole ayant été transféré et l’équipe dissoute après la destruction de la Viper, Catlett est maintenant sous l’autorité de l’agent Harper qui n’apprécie pas Westlake. Frankie et Catlett cherchent un pilote pour la nouvelle Viper, bientôt livrée par Julian Wilkes. Aucun des candidats ne se montre hélas à la hauteur. Frankie songe alors à Joe Astor, le pilote originel de la Viper, seul capable selon lui d’assurer la relève. C’est précisément à Joe que Julian a fait appel pour conduire la nouvelle Viper, dans le plus grand secret, tandis que lui-même accompagnait un leurre transporté en camion. Le camion est attaqué par un gang déjà coupable de plusieurs attaques et qui s’empare de la fausse Viper, emmenant également Julian. Celui-ci parvient à temporiser dans l’espoir d’être localisé par Joe, Frankie et Westlake – laquelle s’est imposée, au mépris des ordres de Harper, comme partenaire de Joe Astor, prenant place avec lui dans la (vraie) nouvelle Viper, aussi bleue que la précédente était rouge. Frankie doit se familiariser en un temps record au contrôle à distance de la voiture afin d’apporter son aide à l’équipe lorsque Joe et Westlake retrouvent enfin Julian, et le « traître » dissimulé au sein même du service…

Dorian Harewood

 

Kimberley Davies

 

John Pyper-Ferguson

 

Avec Dorian Harewood (Julian Wilkes) et Kimberley Davies (Trudy), John Pyper-Ferguson (Agent Harper). Et avec Jim Thorburn (Evan Graves), Chris Duggan (Chip), Kevin Schartner (Richardson), Adam Harrington (New Driver #1).

L’intrigue est simple à souhait (étant donné le peu de monde au rayon guest stars, l’identité du « traître » est évidente dès le début) et laisse Westlake et Astor se glisser dans leur partition en tandem, sur un registre différent d’avec Cole, placé d’emblée sous le signe de la romance légère. Dorian Harewood fait, comme Stephen McCaffrey, un retour remarqué, mais provisoire dans son cas. Grâce à son génie technologique, il est sorti de son fauteuil roulant et se déplace avec une canne.

On découvre la version amphibie et hydroglisseur de la nouvelle Viper.

Frankie, au sujet de Westlake et Astor, après leur première rencontre musclée : « That’s some fuel mix ! » (« Un sacré mélange ! »)

 

4.02  Once a Con (Escrocs et voleurs)

Syndication, 28 septembre 1998

Ecrit par Susan Hamilton-Brin

Réalisé par Scott Williams

Joe Nipote avec Bill Macy (à l'arrière-plan)

L’équipe Viper est en planque pour surprendre une transaction entre Garraty et un porteur d’argent. Mais un couple de vieux escrocs, Lou et Marty, réussit à subtiliser la mallette d’argent. Lou est abattu par le porteur et Garraty s’éclipse avec son garde du corps, tandis que Joe arrête Marty. Celui-ci accepte d’aider l’équipe, en souvenir de Lou, qui laisse une petite-fille, Katy, déterminée à découvrir qui l’a tué. Frankie se grime en vieillard pour se faire passer pour le frère de Marty – au grand dam de Catlett qui, fier de ses trois années dans une troupe de théâtre, se préparait déjà à tenir le rôle – et rencontrer Garraty : ils lui rendent la mallette d’argent en s’excusant, ignorants qu’ils étaient de la provenance de l’argent, et proposent à Garraty une escroquerie qui pourrait lui rapporter gros. Westlake et Joe y jouent un rôle, de même que Catlett, trop heureux de démontrer enfin ses compétences de comédien. Il faut cependant tempérer la fougue de Katy afin qu’elle ne vienne pas saboter le traquenard mis en place pour faire sortir de l’ombre le chef de Garraty, Serrano…

Bill Macy
Stephen Dimopoulos

 

Stacy Grant
Richard Leacock

 

J. Downing
Claude De Martino

 

Avec Bill Macy (Marty), Stacy Grant (Katy), Stephen Dimopoulos (Garraty). Et avec John Dadey (Cronin), Richard Leacock (Rourke), Henri Brown (Lyle), Claude De Martino (Lou Sacks), Alex Kliner (Rabbi / le rabbin).

 

 

 

4.03  Wisegal (Beau parleur)

Syndication, 5 octobre 1998

Ecrit par Darrell Fetty

Réalisé par Bruce Bilson

 

 

Alors qu’il espionne un chef de la pègre irlandaise, Kavanaugh, qui a établi son quartier général dans… une église, Joe entend des coups de feu. Il découvre Kavanaugh mort et, penchée sur lui, la femme qui discutait avec lui un instant plus tôt, Nikki Brey, arme à la main. Elle tire en direction d’Astor avant de s’enfuir. Il poursuit une voiture qui quitte précipitamment les lieux mais réalise en l’interceptant qu’elle est conduite par deux adolescents.

De leur côté, Westlake et Frankie assistent Catlett assigné à la protection de Jeff Desmond, ex-footballeur devenu négociateur syndical, de passage en ville pour une convention à haut risque. Desmond est immédiatement sensible au charme de Westlake et une romance s’annonce entre eux. Joe, cependant, découvre que Desmond n’est peut-être pas blanc comme neige. Westlake, qui ne s’en formalise pas, se rend compte néanmoins que Desmond semble en savoir plus qu’il ne l’a dit sur l’affaire dont s’occupe Joe. Ce dernier parvient à arrêter Nikki Brey, pour apprendre aussitôt qu’elle est en réalité un agent fédéral infiltré. Elle enquête sur une réunion au sommet des chefs de la mafia du pays tout entier qui ont prévu de se réunir à Metro. Il ne lui manque que l’identité de l’homme qui les a conviés à cette réunion et qui ambitionne de créer une super-organisation criminelle…

Rikki Dale

 

Reggie Theus

 

Howard Storey

 

Avec Rikki Dale (Nikki Brey), Reggie Theus (Jeff Desmond). Et avec Bill Croft (Monk Riley), Michael Dobson (Sanders / Sanducci), Michael Benyaer (Emile), Howard Storey (Collis Kavanaugh), Gabriel Hodge (teenage driver), Brian Arnold (newsperson).

 

4.04  Holy Matrimony (Les liens sacrés du mariage)

Syndication, 12 octobre 1998

Ecrit par Terry D. Nelson

Réalisé par James Marshall

 

 

Frankie depuis le Viper complex et Joe et Westlake depuis la Viper se tiennent prêts à agir tandis que Catlett assiste à une réunion entre deux trafiquants de drogue, Gil Yates et Enrique La Paz, portant des lunettes munies d’une caméra. Quand La Paz quitte le restaurant où a lieu la rencontre, Catlett essaie inconsidérément de l’arrêter et déclenche une fusillade en pleine rue. La Paz est pulvérisé par l’explosion de sa voiture dont il a à peine ouvert la portière. Sa veuve, Vivica, identifie le corps à la morgue. Joe interroge la jeune femme et la revoit. Une romance se noue entre eux pendant que l’enquête sur La Paz et Yates se poursuit. Yates est bientôt découvert mort dans son propre bureau ; il a été étranglé et une marque relevée sur son cou laisse à penser que le meurtrier est La Paz, ce qui signifie que l’homme reconnu par Vivica est en réalité un imposteur. L’équipe Viper recherche le garde du corps de Yates, Dirk Minyard, et demande l’aide de Vivica pour coincer son mari. Elle dit avoir menti parce que ce dernier la terrorise, et elle accepte de porter un micro en allant le retrouver alors qu’il s’apprête à quitter le pays…

Julieta Rosen
Steve Bacic

 

Carlos Gomez
R. Nelson Brown

 

Michael Kopsa
Kurt Max Runte

 

Avec Julieta Rosen (Vivica La Paz), Carlos Gomez (Enrique La Paz). Et avec Michael Kopsa (Gil Yates), Steve Bacic (Dirk Minyard), Andrew Johnston (Dwyer), Kurt Max Runte (Jack Beaumont), R. Nelson Brown (Dr Art Holcomb), Jake T. Roberts (Brick), Natassia Malthe (Trixie), Juan Llorens (La Paz imposter).

Les crédits du générique de fin défilent à partir de cet épisode sur des images de la Blue Viper (et non sur celles du Defender comme dans les épisodes 4.01 à 4.03, identiques à celles des saisons 2 et 3).

 

4.05  Wanted : Fred or Alive (En souvenir d’Adèle)

Syndication, 19 octobre 1998

Ecrit par Richard Alexander & David Tischman

Réalisé par Gus Trikonis

Deux détenus condamnés pour meurtre s’évadent lors de leur transfert supervisé par Catlett. Ce dernier est blessé dans l’attaque du convoi perpétrée par un complice de l’un des deux hommes, Jake Lupo, et reste sujet à un vertige qui ne manque pas de perturber son travail avec l’équipe Viper. Lupo est vite repris par une femme chasseur de primes, Mira McKenna, qui ne s’embarrasse pas de délicatesse, mais l’autre homme court toujours. Il s’agit de Fred Tyler, un ingénieur automobile qu’admire Frankie, arrêté et condamné pour le meurtre de sa femme Adele, bien qu’il continue de nier l’avoir tuée. L’équipe Viper se heurte plusieurs fois à McKenna en traquant Tyler, bientôt accusé d’un autre meurtre : celui de Burns, un agent de sécurité de sa société Argosy Automotive Design, qui témoigna contre lui. Tyler l’accusait de mensonge et est allé lui demander des comptes peu avant qu’il ne soit retrouvé mort. L’attitude de l’avocat de Tyler, Grazen, n’est pas exempte d’ambiguïté, comme celle de McKenna…

Anna Galvin
Hrothgar Mathews

 

Bob Morrisey
Capper McIntyre

 

Mackenzie Gray
J. McCaffrey & H. Medway

 

Avec Anna Galvin (Mira McKenna), Bob Morrisey (Grazen), Mackenzie Gray (Fred Tyler). Et avec Hrothgar Mathews (Jake Lupo), Capper McIntyre (Al Burns), Rydyr Morse (Carl), Reid Pearson (Simms), Benjamin Glenday (cop).

 

4.06  The Full Frankie (Frankie superstar)

Syndication, 26 octobre 1998

Ecrit par David L. Newman

Réalisé par Robert D. Bailey

 

 

Gloria Kempler, présidente du conseil municipal, est retrouvée morte dans une chambre d’hôtel. Il semble qu’elle y ait passé quelques heures passionnées avec « Sonny » Celeste, l’un des strip-teaseurs du club Madison’s réservé aux dames. Joe et Westlake enquêtent sur les deux patronnes du club, Heidi et Vicky, mais il apparaît vite nécessaire d’avoir quelqu’un dans la place. Et comme ils n’engagent pas de serveuse, le seul moyen d’infiltrer le club est d’y placer un homme, qui plus est apte à assurer un numéro… sur scène. Le regard de Joe et Westlake se tourne logiquement vers Frankie, qui passe une partie de son temps dans le complexe Viper à soigner son corps. Après avoir refusé avec énergie de s’humilier de la sorte, Frankie cède au devoir – et peut-être à l’appel des femmes. Il prend des leçons de danse accélérées avec… Catlett, qui lui donnent une aisance minimale, assez en tout cas pour oser affronter les regards de Heidi et Vicky, puis ceux des femmes en furie qui s’arrachent les faveurs des messieurs sur la scène. Il peut ainsi obtenir le code d’entrée du bureau des patronnes, auquel accèdera ensuite Westlake, découvrant que Sonny Celeste – qui entre-temps a été assassiné – était impliqué dans un chantage organisé : certaines clientes du Madison’s couchaient avec un strip-teaseur, leurs ébats étaient filmés et Heidi et Vicky exigeaient ensuite un paiement pour leur silence. Le chantage a mal tourné quand Gloria Kempler a brandi une arme et que la police s’est intéressée à Sonny…

Mackenzie Phillips

 

Sarah Strange

 

Rick Ravanello

 

Avec Mackenzie Phillips (Heidi Rosen), Sarah Strange (Vicky Lee), Rick Ravanello (Sergio ‘Sonny’ Celeste). Et avec Lisa Bayliss (Suzanne Hartley), Gary Hetherington (Mr Kempler), Dorothy Fehr (bouncer / la videuse), Maria West (Gloria Kempler), T.J. Brooks (Crimson pirate), Annabel Kershaw (Carla Gale), Jennifer Haley (Clarice).

Qui d’autre que Frankie pouvait prétendre à un numéro de strip-teaseur ? Le personnage (et l’acteur ?) n’est pas des plus à l’aise avec l’exercice (on ne le comparera pas avec Adrian Zmed dans Hooker, 3.19) mais un placement calculé de la caméra et un cadrage négligent de la prestation font passer la pilule et il en reste le souvenir (ému ?) de Westlake qui a assisté au spectacle durant quelques instants… et glissé une main dans les dessous de Frankie, dont le contenu crée un choc visible chez les dames (à en juger par la réaction de Heidi et Vicky, qui l’engagent illico). Bref, un vent chaud souffle sur Viper mais Joe Astor n’y joue pas un grand rôle, restant sur la touche pendant une grande partie de l’épisode.

Le plus surprenant est de voir Catlett danser : on s’attend à une performance ridicule, or il s’en sort avec les honneurs, révélant une aptitude qu’on ne lui soupçonnait pas !

On notera la relation homosexuelle suggérée entre Heidi et Vicky, la première usant aussi de ses charmes sur les hommes.

 

4.07  Honest Abe (Faux semblants)

Syndication, 2 novembre 1998

Ecrit par Steven Mitchell et Dan Lichtenstein

Réalisé par Gus Trikonis

 

 

Honest Abe, un vendeur de voitures d’occasion, a mis en fuite une bande qui a tenté de l’enlever. La scène a été filmée par une équipe qui se trouvait là pour tourner l’un des clips publicitaires qui font connaître Honest Abe. L’épouse d’Abe, Andrea, qui a la moitié de son âge, était une amie d’école de Cameron Westlake, à qui elle demande son aide. Westlake, Joe et Frankie sont surpris de la maîtrise avec laquelle le vieil Abe a retourné la situation, mettant ses ravisseurs au tapis en quelques prises expertes. Ils s’étonnent aussi de ne rien trouver sur son passé, comme si l’homme n’avait eu aucune vie avant son arrivée aux Etats-Unis huit ans plus tôt. Il confie à Joe qu’il a connu les camps de concentration mais se montre peu disert sur sa vie. Bien vite, on tente encore de l’enlever ; l’homme, cette fois, est arrêté par Joe, mais quand celui-ci arrive Abe a déjà maîtrisé le bonhomme, Evan Bridgeman. Evan ne donne aucune information et le véhicule de police dans lequel il a pris place est bientôt pulvérisé par une roquette. De toute évidence, celui qui en veut à Abe dispose de moyens importants. Une nouvelle tentative se solde par l’enlèvement d’Andrea. Abe accepte alors de coopérer avec Joe et Westlake tandis qu’il se rend au rendez-vous fixé par son ennemi invisible pour sauver la vie d’Andrea. L’homme, Dieter Imhoff, veut la vie d’Abe, qui fut un espion du Mossad, un traqueur d’anciens Nazis…

Michael Fairman
Stephen Fanning
Trevor Roberts
Corrie Clark

 

Jo Bates
Michael Lewis
Douglas Arthurs
Joe Nipote

 

Gerard Plunkett
Sean Day Michael
Kiara Hunter
David Fredericks

 

Avec Michael Fairman (Abe Goldberg), Gerard Plunkett (Dieter Imhoff), Jo Bates (Andrea Goldberg). Et avec Stephen Fanning (Evan Bridgeman), Michael Lewis (Marvin), Sean Day Michael (John), Trevor Roberts (Arnie), Douglas Arthurs (Baby Lyle), Corrie Clark (Cynthia), Kiara Hunter (Kendra), Daniel Bacon (Commercial Director), David Fredericks (desk sergeant).

Frankie, qui joue les proxénètes en marge de l’intrigue principale, mentionne L’Incroyable Hulk et Huggy Bear (à cause de son accoutrement). Un policier mentionne, lui, l'Inspecteur Harry. 

 

 

Invitée spéciale : la Spider Bomb ou Bombe Araignée qui, projetée par le Defender, s'ancre à une surface avant de la faire exploser.

 

4.08  Aftermath (Un grand choc pour Westlake)

Syndication, 9 novembre 1998

Ecrit par Howard Chaykin

Réalisé par Lee Knippelberg

 

 

Westlake est légèrement blessée lors de l’explosion de l’immeuble de la Sécurité Sociale devant lequel elle se trouvait pour parler avec Hudson Armstrong de la pension d’ancien combattant de son père. Armstrong, en charge des pensions des vétérans, donne le nom de plusieurs personnes qui pourraient selon lui être responsables de cet attentat, dans lequel est mort un homme que Westlake estimait, Ed Schaeffer, raison pour laquelle elle prend très à cœur la résolution de cette affaire. Il apparaît que Schaeffer avait une fille, qu’il n’a jamais reconnue, Chloe Phillips, mais à laquelle il a transmis le bénéfice de sa pension. Ce n’est pas moins d’un million de dollars que Chloe est censée toucher, à condition de passer le barrage des démarches administratives. Westlake est peinée de voir combien Chloe tient son père pour un homme méprisable. En attendant, Joe, Frankie et Catlett arrêtent les suspects dont le plus prometteur est en fin de compte Ken Guthrie. La mère de celui-ci, Tilly Everhardt, est une avocate hargneuse qui entend mener la vie dure au FBI pour l’arrestation de son fils chéri. Westlake et l’équipe Viper mettent au jour cependant une vaste escroquerie dont Armstrong semble être le maître d’œuvre, et Guthrie le bouc émissaire idéal…

Kendahl King
Patti Allan

 

Norman Armour
Peter Flemming

 

Nathaniel DeVeaux
Rob Morton

 

Avec Kendahl King (Chloe Phillips), Norman Armour (Hudson Armstrong), Nathaniel DeVeaux (Ed Schaeffer), Patti Allan (Tilly Everhardt), Peter Flemming (Ken Guthrie). Et avec Rob Morton (Sergeant Ungerford), Govindini Murty (Nadia Farid), Frank Ferrucci (Robert Ruiz).

 

4.09  Family Matters (Affaire de famille)

Syndication, 16 novembre 1998

Ecrit par Joe Johnson

Réalisé par James Marshall

Jessalyn Gilsig et J. Downing

Devon et Jones attendent avec impatience la sortie de prison du vieil Anton Pollard, qui avant de passer dix ans derrière les barreaux a caché les diamants qu’ils avaient volés et qu’ils sont maintenant censés partager. Mais Anton les fait attendre et leur confiance s’érode à mesure qu’il temporise. La coupe est pleine quand il leur annonce qu’il n’a plus l’intention de partager : il s’est laissé convaincre par sa petite-fille Alyssa de restituer les diamants en échange d’un pourcentage de leur valeur, une somme s’élevant tout de même à vingt millions de dollars. Ils n’ont pas le temps de faire rendre gorge au vieillard : il meurt sous leurs yeux d’une crise cardiaque ! S’ouvre alors une chasse aux diamants dans laquelle Devon et Jones sont prêts à tout pour remettre la main sur « leur » bien, quitte à mettre à sac la maison d’Anton. Alyssa collabore avec le FBI pour retrouver les diamants, Joe et Westlake parvenant à se faire passer pour des alliés improbables de Devon et Jones : Joe est un chasseur de trésors muni d’une technologie de pointe et Westlake une médium à laquelle se fie aveuglément Jones…

Ralph Manza
Blu Mankuma

 

Jessalyn Gilsig
Tom Heaton

 

Tom Butler
Peter H. Kent

 

Avec Ralph Manza (Anton Pollard), Jessalyn Gilsig (Alyssa), Tom Butler (Miles Devon), Blu Mankuma (Benny Jones). Et avec Tom Heaton (Cyrus), Peter H. Kent (Victor Murur), Brad Loree (Eric), Rick Burgess (Gilbert Rooks), Danny Wattley (Tony).

 

4.10  The Really Real Reenactment (La vérité sur Joe)

Syndication, 7 décembre 1998

Ecrit par Tom Fudge

Réalisé par Gus Trikonis

J.R. Bourne et Heather Medway

Patrick Stevenson et James McCaffrey

 

Les frères Kincaid sont arrêtés par Joe et Westlake alors qu’ils s’enfuient du lieu d’un casse. L’un des vigiles a été tué et l’autre, George Harris, identifie formellement les frères Kincaid. Pourtant, ils sont libérés et Harris s’inquiète pour sa sécurité. La rencontre avec les Kincaid a une conséquence imprévue sur l’équipe Viper : Scott Kincaid, en effet, a reconnu en Joe Astor l’ex-criminel Michael Payton et c’est de cette façon que Westlake apprend la double identité de son équipier. Elle est d’autant plus blessée que Frankie était au courant, puisqu’il a déjà travaillé avec Astor / Payton (voir saison 1). Tout en essayant de regagner sa confiance, Joe continue avec Westlake de surveiller les frères Kincaid, qui ne tardent pas à tenter un nouveau coup. Scott est alors abattu par Joe et son frère Seth utilise une émission de télévision racoleuse, Inside Crime, pour accuser Astor / Payton d’avoir réglé ses comptes en assassinant son frère. L’animatrice d’Inside Crime, Maureen Masters, essaie justement de démontrer l’existence du Defender, cette voiture mystérieuse qui constitue une légende urbaine à Metro City. Elle a déjà piégé Catlett qui, pour lui avoir parlé, a vu ses propos déformés et diffusés. Cette agitation médiatique détourne l’attention des autorités et permet à Seth d’envisager un nouveau coup avec son complice : George Harris, qui s’apprête à le faire entrer sur les lieux de son nouveau travail, sur un champ de courses…

Rachel Hayward
Tim Henry

 

J.R. Bourne
Peter Hanlon

 

Patrick Stevenson
Claire Roberts

 

Avec Rachel Hayward (Maureen Masters), J.R. Bourne (Seth Kincaid), Patrick Stevenson (Scott Kincaid), Tim Henry (George Harris). Et avec Claire Roberts (Antonia Vandenberg), Biski Gugushe (Billy White), Peter Hanlon (Evan Lindley), Terry Barclay (Don Corman), J.M. Landry (Greg Gillman).

 

 

Invitées spéciales : les Canister Bombs ou Bombes En Conserve qui, projetées par le Defender, se déposent au sol avant d'exploser.

 

4.11  Best Seller (Best-seller)

Syndication, 4 janvier 1999

Adaptation de Joe Johnson, histoire de Howard Chaykin & Joe Johnson

Réalisé par Bruce Bilson

 

 

Grant Catlett, le frère de Sherman, est l’auteur à succès des enquêtes de Harrison McClellan, un privé qu’il a (secrètement) conçu comme un reflet de son frère, qu’il a toujours admiré. Sherman, cependant, ignore cette admiration et se sent rabaissé par le succès de son frère, dont il dévore les livres en secret. Or, un attentat à la bombe contre Grant amène l’équipe Viper à assurer la protection de Grant et Sherman est amené à le côtoyer durant plusieurs jours. L’attentat semble lié au mécontentement de certains fans qui reprochent à Grant sa décision d’en finir avec Harrison McClellan, comme Doyle avait résolu de tuer Sherlock Holmes pour se débarrasser d’une popularité devenue encombrante. L’un des suspects est donc Sanford Walsh, qui a interpellé Grant en public pour lui reprocher sa décision. Au cours d’une lecture publique, Sherman est invité à faire une lecture de quelques pages du dernier roman de son frère ; il découvre alors que, pour les fans, il est en quelque sorte un Harrison McClellan en chair et en os, ce qui l’amène à percevoir tout autrement la réussite de son frère. Il se met à se prendre lui-même pour le héros de papier, imaginant des développements à l’enquête dans lesquels Joe, Westlake, Frankie et les protagonistes de l’affaire endossent des rôles de fiction…

Larry Holden
Michael Puttonen
J. McCaffrey & H. Medway

 

Lisa LoCicero
Emmanuelle Vaugier
Joe Nipote

 

J. Douglas Stewart
Marcus Hondro
J. Downing

 

Avec Larry Holden (Grant Catlett), Lisa LoCicero (Candace Lindo). Et avec J. Douglas Stewart (Starr/Max), Michael Puttonen (Walsh/Bruno), Emmanuelle Vaugier (Mitzi/Olga), Marcus Hondro (Ted Cannup).

 

4.12  Seminar from Hell (Une nuit d’enfer)

Syndication, 1er février 1999

Ecrit par David L. Newman & Darrell Fetty, histoire de Mark Lisson & Howard Chaykin

Réalisé par Scott Williams

 

 

Julian Wilkes rencontre plusieurs maires de grandes villes intéressés par le Projet Viper, dans un hôtel désaffecté entièrement sécurisé. Hélas, le chef de la sécurité, John Kane, et l’équipe qu’il a engagée travaillent pour Lena Weisinger, terroriste devenue hémiplégique après sa précédente rencontre avec Westlake (voir 3.02). Lena veut non seulement se venger de cette dernière mais également s’emparer de la Viper et de ses secrets. Wilkes a malheureusement eu le temps d’effacer de son ordinateur portable toutes les données concernant la voiture, dont il est impossible d’ouvrir une portière. Il s’est ensuite échappé et se cache dans l’hôtel, de même que Joe et Westlake qui jouent à cache-cache avec les méchants pendant que Catlett montre face aux terroristes un courage qui séduit l’une des maires présentes parmi les otages, Denise Kaylen. Joe et Westlake finissent par être retrouvés, Joe est blessé et Westlake soufflée par l’explosion de sa voiture. Ils se croient morts l’un et l’autre…

Stephanie Niznik
Patti Harras

 

Paul McGillion
Greg Rogers

 

Dorian Harewood
David Kaye (à g.)

 

Avec Dorian Harewood (Julian Wilkes) et Stephanie Niznik (Lena Weisinger), Patti Harras (Denise Kaylen), Paul McGillion (John Kane). Et avec Eric Breker (Parker), Brad Wattum (Bowles), Greg Rogers (Mayor William Vaughn), David Kaye (Mayor Tillman).

Stephanie Niznik reprend le rôle qu’elle tenait dans l’épisode 3.02.

 

4.13  People Like Us (Les gens comme nous)

Syndication, 8 février 1999

Ecrit par Terry D. Nelson

Réalisé par Don Kurt

 

 

Frankie et Catlett travaillent en tandem pour démasquer des voleurs de diamants. Alors qu’ils sont protégés par la Viper, qui les suit de près, ils sont attaqués par un gang très bien organisé qui vole les bijoux qu’ils transportent, propriété du Gouvernement. La carrière de Catlett est en jeu car il risque de perdre son poste s’il ne retrouve pas les diamants. Du sang retrouvé sur le pare-brise de leur véhicule, celui de l’un des assaillants, conduit au dossier de Phil Dykstra, un voleur connu du FBI. Mais Dykstra est censé être mort. L’équipe Viper ne tarde pas à découvrir qu’il a en réalité changé d’identité et vit aujourd’hui sous le nom de Dennis Pratt, marié à une femme qui ignore tout de son passé mais associé à Quince Toland pour lequel il opère toujours. Joe et Westlake se font passer pour un couple envoyé à Dennis par une connaissance commune, un ancien partenaire, et parviennent grâce à Westlake à se faire inviter… dans la maison des Pratt. Ce dernier présente Joe à Quince qui, en prenant des informations, recueille celles que Catlett a préparées pour assurer la couverture de Joe. Hélas, Bernie Polk, l’un des associés de Quince, a connu l’homme pour qui Joe se fait passer, et il ne tarde pas à faire tomber sa couverture…

Alex Carter
John Payne

 

Venus Terzo
Alex Bruhanski

 

Garry Chalk
Doris Chillcott

 

Avec Alex Carter (Phil Dykstra / Dennis Pratt), Venus Terzo (Linda Pratt), Garry Chalk (Quince Toland). Et avec John Payne (Buddy Winters), Lesley Ewen (Diane), Alex Bruhanski (Bernie Polk), Doris Chillcott (elderly woman), Robert Rozen (Yitzhak), John Tierney (security guard).

Posant en mari et femme, Joe et Westlake partagent une chambre et même un lit, dans une scène où ils paraissent plus proches que jamais.

 

4.14  My Fair Hoodlums (Premières armes)

Syndication, 15 février 1999

Ecrit par Darrell Fetty

Réalisé par Gus Trikonis

 

 

 

Un voleur élégant et bien élevé, Lord Henry Braxton, vole le précieux collier de la riche Ramona Woods au nez et à la barbe des journalistes agglutinés lors de la présentation du joyau, en lâchant au milieu d’eux un rat qui génère une panique opportune. L’équipe Viper est chargée de l’enquête et le rat devient l’invité du complexe Viper. Pendant que Joe, Westlake et Catlett protègent le joyau – car Ramona a révélé, et Lord Braxton s’en rend vite compte, que le bijou volé était un faux -, Frankie entre en guerre pour sauver sa vie et le complexe : le rat, en effet, s’échappe de sa cage et circule librement, créant chez Frankie une véritable psychose. Braxton fait appel à deux minables, Crup et Doggett, pour voler de nouveau le joyau, et échoue une nouvelle fois : car Ramona, tout en faisant croire que le bijou était dans un coffre de son hôtel luxueux, le portait en réalité sur elle. Braxton prépare donc une nouvelle tentative. Il bénéficie d’une complicité de choix : celle de Morty Woods, le mari de Ramona. Mais celui-ci veut en profiter pour se débarrasser de Ramona et, sachant que Braxton n’acceptera pas, il le fait abattre par Crup et Doggett qui exécutent le plan élaboré par Braxton. Celui-ci cependant n’est pas mort. Blessé, il entend faire échouer le plan de Morty…

Harry Van Gorkum
Zack Ward

 

Natasha Pavlovich
Brock Johnson

 

Bill Dow
Judi Closkey

 

Avec Harry Van Gorkum (Lord Henry Braxton), Natasha Pavlovich (Ramona Woods), Zack Ward (Crup), Brock Johnson (Doggett). Et avec Bill Dow (Morty Woods), Daniel Boileau (bellboy), Alan Robertson (man servant), Judi Closkey (reporter).

 

4.15  Safe House (Telle mère telle fille)

Syndication, 22 février 1999

Ecrit par David L. Newman & Howard Chaykin

Réalisé par James Marshall

Laurie Paton et John Tench

Catlett dans la lumière

Westlake est partie voir sa mère et Joe prévoit de passer la soirée à assister à un match de basket. Mais, faisant une halte à un distributeur automatique de billets, il se retrouve au milieu d’un braquage. Le braqueur tire sur lui, il réplique et le blesse, mais un complice s’abrite derrière une otage, Marie Grimes, et oblige Joe à jeter son arme puis à monter avec eux dans la voiture de Marie, contrainte de les conduire chez elle. Joe s’improvise médecin pour soigner le blessé, Mick, mais bientôt débarque Charmayne, la fille de Marie, une ado visiblement en quête de sensations fortes : elle s’acoquine rapidement avec Al, le braqueur, au point de faire échouer une tentative d’évasion de Joe. Pendant ce temps, Frankie et Catlett font équipe pour rechercher Joe au volant de la Viper, retrouvée garée devant la banque…

Laurie Paton (à dr.)
Darcy Laurie

 

Keegan Tracy
Deryl Hayes

 

John Tench
Joe Nipote

 

Avec Laurie Paton (Marie Grimes), Keegan Tracy (Charmayne Grimes), John Tench (Al King), Darcy Laurie (Mick Meloni). Et avec Betty Linde (Phoebe Schuyler), Deryl Hayes (Detective Sam Gideon), Kori Cook (Girl scout).

Où Catlett est autorisé à pénétrer dans le complexe Viper – mais en se couvrant le visage pour ne pas voir la voie empruntée.

A partir d’une situation de prise d’otages, le scénario ménage une suite de surprises qui cherchent à prendre à contre-pied les attentes du spectateur. On se gardera donc de les révéler toutes…

 

4.16  Tiny Bubbles (A chacun ses bulles)

Syndication, 15 mars 1999

Ecrit par Susan Hamilton Brin

Réalisé par Robert Lee

 

 

Le Dr Bob DeRevere meurt d’une crise cardiaque provoquée par un jet d’éther lors de l’attaque de son labo, dont l’auteur a volé le disque contenant la formule secrète du soda vedette de Clear Breeze, la société que DeRevere a fondée avec Tina Bloom. Il n’existe pas de sauvegarde de cette formule et Tina n’aura d’autre choix que de fermer boutique si elle n’est pas retrouvée. Josef Kwame, politicien sud-africain, veut absolument cette formule, pour laquelle il était en négociations avec DeRevere. Un concurrent, Charles Peterson, président de Knight Cola, est suspect aux yeux de l’équipe Viper qui enquête sur cet homicide doublé d’espionnage industriel. Le voleur, Frank Madden, a agi pour le compte de Kwame mais il réclame à ce dernier cinq millions au lieu des trois prévus initialement, puis il contacte Tina Bloom et exige cinq millions pour lui remettre le disque. Westlake et Joe fournissent la somme en faux billets assortis d’un traqueur mais, au moment de l’échange, un motard surgit, arrache le disque à Tina et fait exploser Madden avec la rançon ! Il échappe à Joe mais son visage a été filmé, ce qui permet bientôt d’identifier Lionel Davis, un mercenaire qui a déjà travaillé pour Kwame. Joe retrouve les deux hommes mais Kwame abat Davis et s’enfuit avec le disque. Incapable de le décrypter, il se rend au siège de Clear Breeze afin d’obliger Tina à le faire pour lui…

Brandy Ledford
Howard Siegel

 

William S. Taylor
Anthony Harrison

 

Andrew Airlie
John Bear Curtis

 

Avec Brandy Ledford (Tina Bloom), William S. Taylor (Josef Kwame), Andrew Airlie (Charles Peterson). Et avec Howard Siegel (Lionel Davis), Anthony Harrison (Frank Madden), John Bear Curtis (Bob Derevere), Judy Taylor (secretary), Bob Wilde (Knight Cola Security Guard), David Thomson (Harried business man), Rita Whicker (Tour guide), Tamara Stanners (TV reporter), Aurelio Di Nunzio (Security guard). 

Tina flirte avec Joe Astor mais soupçonne celui-ci d’être plus intéressé par sa partenaire (Westlake, donc) qu’il ne le prétend.

 

4.17  Of course It’s a Miracle (Arnaque au miracle)

Syndication, 22 mars 1999

Ecrit par Howard Chaykin

Réalisé par Scott Williams

 

 

Pendant que Frankie commence à sortir avec une medium, Angela, qui l’a séduit instantanément, Joe et Westlake enquêtent sur le vol d’un fusil nouvelle génération, le M62B, capable de toucher une cible à plusieurs kilomètres de distance grâce au concours d’un ordinateur incorporé. Un cadavre retrouvé au pied d’une Ferrari semble confirmer que les voleurs ont l’intention de s’en servir mais le pauvre homme a pour l’instant simplement servi à tester l’efficacité de l’arme. On peut supposer que la véritable cible est d’une autre pointure. Frankie est heureux de proposer le concours d’Angela, dont les dons indubitables (selon lui) ne peuvent qu’être utiles à l’enquête. Joe, qui dans sa jeunesse a participé à une arnaque à base de voyance, n’est pas du tout convaincu par le talent de la jeune femme, et il apparaît bientôt qu’il a raison. Angela est une actrice sans engagements qui a monté une escroquerie avec son complice Alan Keefe : celui-ci s’introduit au domicile des nouveaux « adeptes » pour y placer des micros grâce auxquels ils recueillent les informations qui servent ensuite à duper les crédules. Mais l’un de ces micros, placé chez Rita Brooks, leur révèle que c’est le petit ami de celle-ci qui a volé le M62B. Alan décide alors de le faire chanter, et il finit à terre, nouvelle preuve de l’efficacité du fusil. Passant alors aux aveux, Angela permet effectivement à l’enquête d’avancer, même si ce n’est pas par sa double vue. L’équipe Viper identifie le commanditaire du vol, l’homme d’affaires Boyd Metcalf, et sa cible, le Sénateur Paul McClain qui, après avoir touché de l’argent de Metcalf, s’apprête à faire passer une loi susceptible de ruiner ses affaires…

Joy Tanner
Demetri Goritsas

 

Duncan Fraser
John Mann

 

P. Lynn Johnson
Jody Thompson

 

Avec Joy Tanner (Angela), Duncan Fraser (Boyd Medcalf). Et avec Demetri Goritsas (Alan Keefe), John Mann (Peter Elvgren), Jody Thompson (Rita Brooks), P. Lynn Johnson (Doris Medcalf), Nicholas Harrison (Steven Korn), Gordon Tipple (Doug Vale), Richard Sargent (Senator Paul McClain), Reese McBeth (Ron DeSantis), Brent Sheppard (Security Chief).

 

4.18  Holy Terror (Terreur sacrée)

Syndication, 12 avril 1999

Ecrit par David L. Newman

Réalisé par David L. Newman

James McCaffrey et Dante Basco

Au cours d’une réception officielle, le maire Cusack est atteint par une balle manifestement destinée au jeune Rishi Lama, souverain en exil du Manipur, qui s’apprête à y reprendre sa place après douze années. L’équipe Viper est assignée à sa protection rapprochée et doit composer avec le désir du jeune homme de découvrir la culture américaine. Le lama ne se sent pas prêt encore à assumer l’énorme responsabilité de la gouvernance et il souhaite goûter d’abord les plaisirs de la société de consommation, de la compagnie d’une jolie femme (Westlake) à la vie nocturne d’une grande ville, en passant par les hamburgers-frites. Martin Crown, l’agent secret chargé de sa protection lors de la réception, presse Catlett de lui révéler l’adresse de la planque où Westlake et Astor gardent Rishi Lama. Il l’a à peine apprise que le lama est victime d’une nouvelle tentative de meurtre. Il en profite pour disparaître et Astor le retrouve alors que Crown est à ses trousses…

Dante Basco

 

Greg Thirloway

 

Richard Yee

 

Avec Dante Basco (Rishi Lama), Greg Thirloway (Martin Crown), Richard Yee (Khenpo Tenzing). Et avec Eric Schneider (Mayor [William] Cusack), Deanna Williams (anchor), Donna Yamamoto (reporter), Jorgito D. Vargas (Victor), Jan Bailey (hostess).

 

4.19  Hell Hath No Fury (Vengeance aveugle)

Syndication, 26 avril 1999

Ecrit par David H. Balkan

Réalisé par Gus Trikonis

Doug Drayton est abattu en pleine rue alors qu’il vient de quitter Julian Wilkes, qui n’est encore qu’à quelques pas et qui est bousculé par un homme visiblement effrayé qui s’éloigne du lieu de l’attentat. L’équipe Viper assure la protection de Julian qui veut participer à l’enquête. Un agent de la NSA, Megan Davenport, interdit cependant à l’équipe de poursuivre cette enquête. Sans grand succès. Julian acquiert bien vite la certitude que l’assassinat de Drayton est lié à un projet sur lequel il a travaillé avec d’autres hommes, Jack Falvo et Clark Jellinek, et une femme, Linda Davison, au sein d’un think tank. Davison avait dénoncé une magouille liée à leurs recherches peu avant d’être victime d’un accident. Aucun d’eux ne sait ce qu’elle est devenue depuis. En réalité, elle a survécu et, persuadée que ses « partenaires » ont voulu la tuer, elle cherche aujourd’hui à se venger. Des opérations de chirurgie esthétique ont modifié son visage, ce qui lui assure de rester cachée tout en menant à bien son projet. Jellinek est bientôt assassiné, puis Julian et Falvo sont enlevés…

Dorian Harewood
David Neale

 

Sandra Nelson
Lisa Jayne Stewart

 

Kevin McNulty
McCaffrey, Harewood & Medway

 

Avec Dorian Harewood (Julian Wilkes) et Sandra Nelson (Megan Davenport), Kevin McNulty (Jack Falvo). Et avec David Neale (Clark Jellinek), Robert Maloney (Alan Simms), Jessica Van Der Veen (Dr Pike), Taylor Scott (Doug Drayton), Lisa Jayne Stewart (Linda Davison).

 

4.20  Attack of the Teki-Ya (L’attaque du Soleil Levant)

Syndication, 3 mai 1999

Ecrit par Tom Fudge

Réalisé par Bruce Bilson

 

 

Joe et Westlake arrêtent un motard japonais qui vient d’abattre deux hommes qu’ils surveillaient. Un policier arrive du Japon pour emmener cet homme, membre de l’organisation criminelle Teki-Ya. Le policier se révèle être une femme que Joe a connue par le passé, Kamiko Sato. Le flirt de celle-ci avec Joe suscite la jalousie de Westlake qui ne veut cependant pas interférer dans la vie amoureuse de son équipier, lequel craint d’avouer ses sentiments à Westlake car, après tout, ils sont équipiers ! Frankie joue un peu les entremetteurs en poussant chacun, séparément, à s’ouvrir à l’autre. En attendant, les méthodes brutales de Kamiko avec le tueur du Teki-Ya ne sont pas du goût de Catlett ni de Dan Harmon, un agent, ami de Catlett, qui est aussi en charge de cette affaire. Brutales, mais néanmoins relativement efficaces puisqu’elles permettent de localiser Tashogi, l’une des têtes du Teki-Ya, que Kamiko veut absolument arrêter. Tashogi vient en effet d’arriver à Metro où il a commencé à faire le « ménage » pour prendre le contrôle de certaines activités criminelles lucratives. Il apparaît bien vite qu’il dispose d’une taupe à l’intérieur des services de police et les soupçons se portent rapidement sur Dan Harmon…

Natsuo
Kevan Ohtsji

 

Hiro Kanagawa
Peter Williams

 

Malcolm Stewart
Ian Marsh

 

Avec Natsuo (Kamiko Sato), Hiro Kanagawa (Tashogi), Malcolm Stewart (Dan Harmon). Et avec Kevan Ohtsji (Akin Agawa), Ron Selmour (Eric Andrade), Darryl Quon (Nezu), Ron Robinson (Ganzic’s bodyguard), Peter Williams (Devon Zerbo), Ian Marsh (Ben Bradford).

Le personnage de Kamiko Sato n’est pas très original (le flic étranger qui applique des méthodes « non américaines » - cela ne se fait pas ici, dit en gros Joe Astor – est un classique, le fait qu’il s’agisse d’une femme correspond à la montée en force du Girl power dans les années 1990) et, s’il apporte son lot d’action à l’épisode, sert surtout à mettre Joe et Westlake au pied du mur : il est temps qu’ils s’avouent leurs sentiments l’un à l’autre, comme le leur fait judicieusement remarquer Frankie.

 

4.21  Split Decision Part I (Ultime décision, 1e partie)

Syndication, 10 mai 1999

Ecrit par Joe Johnson

Réalisé par Danny Bilson

 

 

 

Joe Astor poursuit Marcus White au volant du Defender. Marcus était un partenaire de Michael Payton, récemment revenu à Metro. Leurs voitures percutent un poteau électrique et le Defender est frappé de plein fouet par une décharge qui fait repasser la voiture en mode Viper et plante complètement le système. Mais elle affecte aussi le conducteur : quand il sort, égaré, de la voiture, Michael Payton ne comprend pas ce qu’il fait là. Le choc électrique a endommagé la puce électronique qui bloquait la mémoire de Payton depuis cinq ans et fait disparaître celle de Joe Astor. Entendant les sirènes de police, Payton et Marcus s’enfuient ensemble à bord de la Viper.

Comprenant ce qui arrive, Frankie et Westlake informent Catlett de l’opération qui changea Payton en Astor. L’évolution de la situation ne laisse rien présager de bon : Payton en effet est bientôt repéré avec Marcus lors de l’enlèvement de Holly Midland, l’épouse du riche Jerome Midland. Michael s’est retrouvé complice sans avoir été prévenu des plans de Marcus ; ils retiennent Holly prisonnière dans une planque. Payton cependant est fréquemment sujet à des maux de tête qui le mettent littéralement à terre. Il revoit des images de son passé qui n’appartiennent pas toutes à la mémoire de Payton. En particulier, le visage d’une femme rousse le hante, se superposant sans arrêt à celui de Holly Midland. Il n’approuve pas les actes de Marcus mais il ne voit pas comment se désolidariser de son ancien complice. Celui-ci contacte Midland et lui donne les instructions pour le dépôt d’une rançon de cinq millions de dollars. Tandis que Midland découvre que les ravisseurs n’ont pas libéré son épouse et qu’ils réalisent, eux, qu’il n’a mis que du papier dans la valise de la rançon, Westlake fait une apparition qui perturbe Payton. Il hésite à tirer sur elle, mais presse finalement la gâchette…

Jude Ciccolella
Rochelle Boström

 

Ken Pogue
Tom Braidwood

 

Katrina Rae
Medway's last shot ?

 

Avec Jude Ciccolella (Marcus White), Ken Pogue (Jerome Midland), Jay Brazeau (Dr Norwood). Et avec Katrina Rae (Holly Midland), Rochelle Boström (Jesse), Tom Braidwood (Larry).

Tom Braidwood fait une apparition dans un rôle mineur. A l’époque, il était depuis cinq ans Frohike dans X Files.

Au début de l’épisode, Frankie fait une allusion à un rat : c’est une référence à l’épisode 4.14 où il menait une guerre personnelle contre un rat lâché dans le complexe Viper.

 

4.22  Split Decision Part II (Ultime décision, 2e partie)

Syndication, 17 mai 1999

Ecrit par Howard Chaykin & Darrell Fetty

Réalisé par Danny Bilson

 

 

 

Payton tire en direction de Westlake qui évite les balles, puis il s’enfuit avec Marcus à bord de la Viper brusquement repassée en mode Defender. Cela permet à Frankie d’avoir de nouveau le véhicule dans le système, mais pour peu de temps hélas. L’énergie est vite insuffisante pour permettre le maintien du mode Defender. Westlake, remise du choc, traîne au JD’s, une boîte fréquentée par Payton, dans l’espoir de l’y rencontrer. Il ne reconnaît pas en elle la femme flic mais celle dont l’image le hante. Ils quittent le JD’s ensemble, flirtent, s’embrassent… puis Westlake et Frankie parviennent à passer les menottes à Payton. Celui-ci refuse de coopérer avec eux, tout comme il refuse de laisser le Dr Norwood pratiquer une opération pour détruire la puce électronique qu’il a dans le cerveau. Ses crises cependant sont de plus en plus violentes et il finit par changer d’avis, après avoir tenté d’étrangler Westlake. Il accepte aussi de dire où se trouvent Marcus et Holly Midland, mais Catlett trouve la place vide. L’issue de l’opération pratiquée par Norwood est un temps incertaine, puis Payton reprend conscience. La personnalité de Joe Astor semble avoir pris le dessus et son attitude est désormais amicale et ouverte. Il reforme son tandem avec Westlake afin de prêter main forte à Catlett qui a accompagné Jerome Midland au nouveau rendez-vous fixé par Marcus White. Le malfrat parvient à s’échapper avec l’argent sans avoir libéré son otage mais il l’abandonne peu de temps après, permettant à Joe et Westlake de le prendre en chasse à bord du Defender. Quand Marcus tente de s’échapper en avion, le véhicule est l’ultime recours…

Tant d’émotions autorisent Joe et Westlake à prendre de petites vacances. Alors que Norwood informe Catlett que, selon les analyses qu’il a effectuées, les personnalités de Payton et d’Astor semblent avoir survécu toutes les deux, Joe apprend à Westlake que Catlett ne l’a en réalité pas autorisé à emprunter la Viper pour leur escapade : il l’a volée…

Jude Ciccolella

 

Ken Pogue

 

Jay Brazeau

 

Avec Jude Ciccolella (Marcus White), Ken Pogue (Jerome Midland), Jay Brazeau (Dr Norwood). Et avec Katrina Rae (Holly Midland), Rochelle Boström (Jesse), Tom Braidwood (Larry).

Les deux parties sont émaillées de scènes de la première saison (le premier épisode mais aussi 1.03 – le retour d’Alec Connor – et 1.11 – la récupération d’un cœur artificiel) et d’autres issues de la saison 4, concernant Westlake et sa relation avec Astor.

Comme dans la 1e partie, Tom Braidwood fait une simple apparition, réplique de la précédente.

Le dernier plan de la Viper, sur lequel s’inscrivent les noms de Bilson & DeMeo, est de nouveau rouge – avec quelques nuances de bleu.

 

 

 

 

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1990s
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :