Guide réalisé par Thierry Le Peut

saison 1   saison 2   saison 3   saison 4

Saison 2 (1984-1985)

 

Now starring Jan-Michael Vincent, Alex Cord, Ernest Borgnine

and Jean Bruce Scott as Caitlin O'Shannessy

 

 

2.01  L’évasion (Sweet Britches)

CBS, 22 septembre 1984

Ecrit par Donald P. Bellisario

Réalisé par Alan J. Levi

Avec Lance Le Gault (Bogan), Jeff Mackay (Buddy), Guich Koock (Buck), Robert Peirce (Bobby) et James Whitmore Jr (Sam Houston). Et avec David Graf (Billie), Joe Horvath (Harry)

 

String apprend qu’un vieil ami, Jimmy Blake, a été arrêté et s’est enfui de prison dans une petite localité du Texas, Pope County. En y arrivant, il est lui-même arrêté par le shérif, J.J. Bogan, qui visiblement fait la loi à lui tout seul dans le comté. Caitlin O’Shannessy, pilote d’hélicoptère dans la Highway Patrol, Aerial Division, a elle-même maille à partir avec Bogan qui a refusé de la laisser voir un prisonnier qu’elle l’a vu poursuivre dans le désert, blessé. Le prisonnier était Jimmy Blake, qui n’a jamais reparu. Après avoir envoyé des hommes s’en prendre à Caitlin, secourue par String et Dom aux commandes d’Airwolf, la nuit précédant l’arrestation de String, Bogan la fait mettre en cellule. Quant à String, il le relâche dans le désert, à l’intérieur du périmètre de l’African Hunt Club Ranch délimité par une clôture électrifiée, et en fait le gibier du rancher Sam Houston et de son client Buddy, féru de chasse. String est sauvé par Dom et, aux commandes d’Airwolf, ils retournent en ville pour affronter le shérif et libérer Caitlin…

 

Sweet Britches (« Jolies culottes ») est le surnom que les rednecks texans donnent à Caitlin. Bogan, lui, la surnomme « meter maid » (contractuelle).

Un scénario au second degré où Bellisario joue avec le cliché du shérif texan tyrannique et meurtrier entouré d’adjoints maladroits et de bouseux ridicules (mais dangereux). Lance Le Gault, Jeff Mackay (déjà présents dans le dernier épisode de la saison 1) et James Whitmore, Jr sont les buddy actors qui contribuent à faire de cet épisode un plaisir de copains (le personnage de Mackay se prénomme Buddy et celui de Whitmore Sam Houston, chasseur, autrement dit Sam Houston Hunter comme le personnage interprété par William Lucking dans l’épisode « Le temple khmer » de Magnum, saison 3). Le cliché machiste fait aussi partie du package mais le personnage de Caitlin, bien que caricatural, est doté d’un fort caractère (qu’elle ne conservera que sporadiquement, hélas, dans la suite de la série).

Au début de l’épisode, Dominic se réjouit des deux derniers mois passés sans Airwolf, sans mission, sans costumes blancs dans les alentours. Le départ pour le Texas marque les retrouvailles avec Airwolf, à qui Dom parle avec tendresse.

Caitlin découvrant Airwolf : « God in Heaven ! » (twice)

Pas d’Archangel (ni de costumes blancs) dans cet épisode.

Jean Bruce Scott
Jean Bruce Scott

 

Lance Le Gault
Jan-Michael Vincent

 

Jeff Mackay
James Whitmore, Jr

 

 

2.02  Lumières dans le désert (Firestorm)

CBS, 29 septembre 1984

Ecrit par Calvin Clements, Jr

Réalisé par Ray Austin

Avec Eugene Roche (Eddie Donahough), Joseph Campanella (Sandhower). Et avec Elizabeth Stack (Tanya), Marilyn Schreffler (Angie) et Tony Quinn (Everett), Chris Rennolds (nurse), David Orr (soldier)

 

Eddie, un ami de Dom, buveur invétéré, prétend voir des lumières la nuit dans le désert où il vit dans une pauvre roulotte. Pour lui rendre service, Dom convainc String de prendre des clichés infra-rouges du désert à l’aide d’Airwolf. Une nuit, Eddie est retrouvé inconscient près de chez lui et transporté à l’hôpital. Lorsque Dom le reconduit chez lui, à sa sortie de l’hôpital, il lui fait un sermon sur l’alcool, quelques instants avant de voir lui aussi les lumières dans le ciel. Le lendemain, inquiet de l’absence de Dom autant que des clichés qu’il a imprimés à partir des scans aériens, String retrouve la casquette de son ami à terre près de la roulotte d’Eddie, mais aucune trace des deux hommes. En suivant les indications portées sur les clichés, il découvre une installation paramilitaire en plein désert ; capturé, il est questionné par l’homme qui dirige le camp, le général à la retraite Sandhower, au sujet d’une opération nommée Firestorm. Enfermé avec Dom et Eddie, il leur permet de s’enfuir mais Dom est blessé à l’épaule. String, de son côté, parvient à rejoindre la cache d’Airwolf, mais il a besoin d’Eddie pour l’aider à piloter l’hélicoptère afin d’empêcher Sandhower d’accomplir son plan : lancer un missile nucléaire sur Moscou afin de déclencher une troisième guerre mondiale…

 

L’intrigue Sandhower est secondaire, l’essentiel étant ici la relation entre Dom et Eddie. La fin refuse le happy end facile : bien qu’Eddie ait l’air de s’être repris en main, son premier geste en se retrouvant seul est de déboucher une bouteille d’alcool ; Dom le trouve la bouteille à la main et lui dit que personne ne peut vivre sa vie à sa place, il doit la prendre en main. Il le laisse sur ces mots. Fin de l’épisode.

Ni Archangel ni Caitlin n’apparaissent.

Acte 4 : Hawke monte dans Airwolf vêtu d’une chemise, sans revêtir la combinaison. Plan suivant, pour le décollage : il porte la combinaison. Dans la suite, il est de nouveau en chemise.

Eugene Roche

 

Joseph Campanella

 

Tony Quinn

 

 

2.03  Le spectre de Charles Henri Moffett (Moffett’s Ghost)

CBS, 6 octobre 1984

Ecrit par T. S. Cook

Réalisé par Donald A. Baer

Avec Robin Riker (Dr Karen Hansen), Deborah Pratt (Marella), Donald Hotton (Dr Burton) et David Hemmings (Charles Henry Moffett). Et avec Gary Pagett (General Gilson) et Mark Selinger (jet pilot #1), Freddie Dawson (jet pilot #2), Rodger LaRue (young pilot)

 

Hawke et Dominic transportent le Dr Roger Burton en Russie, via la mer de Bering, pour une réunion secrète avec des chercheurs russes, à la demande d’Archangel mais à l’insu des deux camps. Pendant le trajet de retour, le pilote automatique prend soudain le contrôle d’Airwolf et abat un appareil en vol, heureusement un drone utilisé pour des tests. L’ordinateur de bord diffuse un message préenregistré par le Dr Moffett : Airwolf n’ayant pas reçu un code prévu par Moffett, un programme caché vient d’être lancé qui permet à l’ordinateur de prendre le contrôle à tout moment. Refusant d’avoir recours à Archangel en qui il n’a pas confiance, String s’adresse au Dr Karen Hansen, qui a participé à la conception de l’appareil dans l’équipe de Moffett. Il est essentiel d’effacer la programmation de Moffett dans les deux jours car Airwolf doit rapatrier le Dr Burton. Une première tentative de Karen se solde par un échec lorsque l’ordinateur prend à nouveau le contrôle lors d’un vol d’essai, ouvrant le feu sur un Cessna. Heureusement sans faire de victime, Hawke et Dom ayant privé l’hélicoptère de tout armement. En désespoir de cause, String se tourne vers Archangel qui accepte de mettre à la disposition du Dr Hansen un appareillage informatique capable de l’aider. A l’insu de String, cependant, il demande à Hansen de cacher une balise à l’intérieur d’Airwolf, pour que la Firme puisse le récupérer, ou le détruire. Le jour venu, String prend les airs. Il persuade Karen de contrevenir aux ordres de la Firme et embarque avec elle en direction de la Russie, pendant que Dom fait diversion. Ils récupèrent Burton mais, au retour, Moffett une nouvelle fois prend le contrôle. Pris en chasse par des avions de l’armée américaine, Airwolf s’élève jusqu’à la stratosphère ; mais le programme de Moffett déclenche sa phase ultime : une simulation d’attaque russe qui met en alerte la défense américaine et fait du siège de la Firme à Langley l’une des cibles à détruire…

 

Des scènes du pilote sont reprises en sepia, dans les rêves de Hawke, pour rappeler les événements du pilote.

« The wolf has come down from the north and your fat little town is safe no longer. » (Moffett)

Marella leur ayant remis une disquette contenant les données d’Airwolf, Dominic : « She must love one of us, String. » Réponse de Marella : « The one is Airwolf. »

Dom surnomme Archangel Mister Clean. Une poignée d’hommes en blanc apparaît dans une scène, munie de limousines blanches.

Pas de Caitlin.

Robin Riker

 

David Hemmings

 

Men In White

 

 

2.04  Le roi de la pègre (The Truth about Holly)

CBS, 13 octobre 1984

Ecrit par Phil Combest

Réalisé par Alan J. Levi

Avec Barbara Howard (Holly), Rick Jason (Ed Aarons), Luke Askew (Tony), David Ruprecht (Carlson). Et avec Cliff Carnell (Hernando), Wayne Heffley (lieutenant Grodin) et Tony Quinn (Everett), Patrick Wright (Mancini), Charles Howerton (Agent #2), Robert Balderson (Agent #1), Ron McPherson (worker), Frank Burt Avalon (delivery boy), Henry Carr (Gabriel)

 

A Taxquetl, au Mexique, Hawke et Dominic sauvent la nièce de ce dernier, Holly Matthews, des mains d’un gangster, Ed Aarons. De retour au pays, ils ont la surprise de voir arriver Caitlin O’Shannessy, tout droit débarquée du Texas. Elle apprend à String que l’on a retrouvé Jimmy Blake, hélas mort. Après les funérailles, elle travaille temporairement avec Dom et String sur le tournage d’un film. Alors qu’elle effectue une cascade, un incident se produit sur son hélicoptère, qu’elle arrive heureusement à poser sans dommage. Comme deux types au service d’Aarons sont présents sur les lieux, String et Dom en déduisent naturellement que le gangster cherche à les intimider, d’autant qu’un peu plus tard Holly reçoit un paquet contenant une araignée venimeuse et un message de menace. Peu après, un autre incident se produit sur un Hughes 500, qui explose en manquant tuer Dominic. Aarons appelle alors et propose un rendez-vous. String et Dom s’y rendent avec Airwolf, ce qu’apprenant Holly réagit avec une vive inquiétude. Elle demande aussitôt à Caitlin de l’emmener en hélicoptère. Pendant ce temps, String et Dom rencontrent Aarons dont l’histoire diffère quelque peu de ce qu’ils attendaient : il prétend n’avoir aucune envie de reprendre Holly, bien au contraire, mais seulement un livre compromettant qu’elle a emporté avec elle. Pour ce qui est de la fille, elle est folle, jalouse, hystérique et a déjà essayé de le tuer. Les incidents survenus récemment n’ont donc finalement rien à voir avec Aarons, mais avec Holly qui, amoureuse de Hawke, prend Caitlin pour une rivale. String et Dom reprennent les airs d’autant plus inquiets qu’ils apprennent que Caitlin et Holly sont parties ensemble en hélicoptère…

 

Caitlin est officiellement engagée par Dominic à la fin de l’épisode… sur la promesse qu’elle n’exigera qu’un bas salaire !

Pas d’Archangel.

J. Bruce Scott & B. Howard

 

Rick Jason

 

Wayne Heffley

 

 

2.05  La chasse à l’homme (The Hunted)

CBS, 20 octobre 1984

Ecrit par Chester Krumholz

Réalisé par Sutton Roley

Avec Gregg Henry (Robert Villers), Maggie Cooper (Rosalind Gregory), Joseph Chapman (Carter Anderson III), Annie Helm (Edna Mosconi). Et avec Penny Santon (market owner), Cris Capen (Tony Spandel), Javier Grajeda (Coogan) et Tony Quinn (Everett), Guy Sartee (man)

 

Les services de Dominic et String sont loués pour deux semaines par le richissime industriel Carter Anderson III. Mais les employés du bonhomme se montrent si intrusifs que String se rend en personne chez le milliardaire pour lui demander des éclaircissements sur la nature de leur engagement. Il découvre qu’Anderson est au courant de l’existence d’Airwolf et des liens de Hawke et Santini avec Archangel ; il veut bénéficier de la protection d’Airwolf lors d’un déplacement d’affaires auquel sont liés de gros enjeux. Trouvant l’homme honnête, String accepte. Airwolf cependant présente des dysfonctionnements que ses deux pilotes ont bien du mal à résoudre. Dans le même temps, Caitlin est courtisée par Robert Villers, dont elle ignore qu’il surveille Santini Air depuis un moment. Villers est l’homme engagé pour abattre Anderson…

 

Un scénario bien mince, où la peine de Caitlin après le dénouement paraît téléphonée du fait qu’elle n’a partagé qu’une scène, très rapide, avec le bad guy, qui le reste du temps se servait d’une autre femme pour mener ses affaires. C’est tout le traitement de Caitlin qui apparaît en fait problématique : elle apparaît superficielle, sans utilité pour l’intrigue à laquelle la scène avec Villers la rattache maladroitement et tardivement, comme si son personnage avait été ajouté à un scénario déjà écrit où elle n’avait aucune part. Incidemment, elle refuse de croire Hawke qui persiste à nier l’existence d’Airwolf, jusqu’au dénouement où le super hélicoptère secourt la demoiselle en détresse.

La résidence de Carter Anderson III servira aussi au tournage de The Colbys, en tant que résidence des Colby de Los Angeles.

Pas d’Archangel.

Gregg Henry

 

J. Chapman & M. Cooper

 

Annie Helm

 

 

2.06  Arrestation (Sins of the Past)

CBS, 27 octobre 1984

Ecrit par Westbrook Claridge, histoire de Taenha Goodrich & Jake West et Westbrook Claridge

Réalisé par Donald A. Baer

Avec Brett Halsey (Jason Darius), Jason Bernard (Aaron Martin), Diane McBain (Lylah Santini), Lola Albright (Beatrice Moretti), James A. Watson Jr (Capt Babbitt). Et avec Wayne Heffley (lieutenant Grodin), Bobb Hopkins (Vince Decter), Sid Conrad (father Donovan), Michael Keep (Solly), Michael Bond (police photographer) et Dani Douthette (waitress), Kathy Shower (model), Suzanne La Rusch (Solly’s girl)

 

Dom apprend la mort par overdose de sa fille Sally, dont même String ignorait l’existence. Elle vivait avec sa mère à San Remo, dont Dom est originaire, à trois mille miles de la Californie. Pour que Dom puisse assister aux funérailles, String décide de faire un détour par San Remo au lieu de remplir tout de suite une mission que lui a donnée Archangel. Devant le cercueil de sa fille, Lylah Santini fait une scène en s’en prenant à Dom, suggérant que Sally n’était même pas sa fille. Plus tard, Dom se rend seul chez elle pour récupérer un médaillon qu’il a offert à Sally enfant. Puis il se rend avec String dans le cercle arctique pour y prendre les photos qu’Archangel attend et ils rentrent à Los Angeles. Là, le lt Grodin les attend : Dom est arrêté pour le meurtre de Lylah, battue à mort durant la nuit, et chez qui il a été aperçu. Ne pouvant révéler où il se trouvait réellement, Dom doit rester en prison. String retourne donc à San Remo pour mener sa propre enquête. Il y retrouve Aaron, un ami d’enfance de Dom, et y parle avec le Capitaine de police, Babbitt, ainsi qu’une amie de Lylah, Beatrice Moretti. Ce qu’il apprend sur Lylah n’est pas glorieux, mais il découvre aussi que, pour s’assurer un train de vie digne de San Remo, station balnéaire attirant les gens fortunés, elle faisait chanter le propriétaire du casino, Jason Darius, véritable maître de toute la ville. Les hommes de Darius tuent Aaron et réussissent presque à se débarrasser de String lui-même…

 

Caitlin joue de nouveau les utilités et est caractérisée ici par sa sensibilité à fleur de peau : incapable de maîtriser sa colère devant le Lt Grodin, elle doit être calmée par String ; devant Dom emprisonné, elle ne trouve pas les mots et ne peut retenir ses larmes.

Dom évoque le temps passé dans une prison nord-coréenne.

La date du Grand Opening de la nouvelle salle de jeux du casino est le 21 octobre.

La destruction finale du casino par Airwolf est applaudie par la foule : salue-t-elle la chute de l’intouchable Darius ou le spectacle en lui-même ?

L’épisode bénéficie d’un lieu de tournage original : l’île Catalina dans l’archipel de Channel Islands, au large de la Californie.

Diane McBain
Brett Halsey

 

Jason Bernard
James A. Watson, Jr

 

Wayne Heffley
Lola Albright

 

 

2.07  Opération suicide (Fallen Angel)

CBS, 3 novembre 1984

Ecrit par Deborah M. Pratt

Réalisé par Sutton Roley

Avec John Ericson (Dr Karl Krüger), Deborah Pratt (Marella), Barrie Ingham (Vladimir Kinskov), Camilla Sparv (Maria von Förster). Et avec Carole Ita White (nurse), John Brandon (Zeus) et Gene Whittington (fist assistant director), Bob Zmuda (director), Frank Lester (polizie one), Etan Boritzer (polizie two), Maria Mayenzet (Olga)

 

Marella vient trouver Hawke et Santini à l’hôpital où ils sont tous deux convalescents après une cascade délicate. Elle leur apprend qu’Archangel est prisonnier en Allemagne de l’Est où il s’est rendu pour libérer une espionne, Maria von Förster, qu’il a connue et aimée il y a longtemps. Selon la procédure standard, tous les codes d’Archangel ont déjà été changés et sa division au sein de la Firme fermée. C’est sans directive de la Firme que Marella demande leur aide à String et Dom. Ceux-ci se rendent au-delà du rideau de fer et String rencontre Maria. Elle déclare n’avoir jamais eu l’intention de partir, Archangel a donc été attiré à son insu. Elle aide Hawke à s’introduire dans le château de Magdenburg où est retenu Archangel, soumis à un interrogatoire dirigé par le Dr Karl Kruger sous la supervision de Kinskov, du KGB. String et Maria libèrent Archangel mais Maria est abattue sous leurs yeux par Kruger. De retour aux Etats-Unis, Archangel est débriefé par le Comité ; en désaccord avec Zeus, le chef du comité, il sort son arme et tire…

 

Marella a la part belle devant et derrière la caméra (puisque Deborah Pratt est scénariste de cet épisode). Caitlin est enfin présentée à Airwolf… même si, à la fin de l’épisode, alors qu’elle est assise avec eux dans l’habitacle de l’hélicoptère, String, Dom et Archangel répondent en chœur à ses propos sur l’appareil : « Quel hélicoptère ? » On notera que, si elle devient rapidement un co-pilote efficace, Caitlin est d’abord traitée comme une gamine gaffeuse, la première fois qu’elle effectue une sortie avec String.

3’45’’ : le nom de Stan Lazan (director of photography) apparaît sur la chaise derrière le réalisateur.

John Ericson

 

Alex Cord

 

Camilla Sparv

 

 

2.08  HX 1 (HX 1)

CBS, 10 novembre 1984

Ecrit par Steve Hayes

Réalisé par Gerald Mayer

Avec Michael Halsey (Dunkirk), P. J. Soles (Ellie), Sam Melville (Mace Taggart), Charles Cyphers (Joe Ganns), Peggy McCay (Mrs Taggart), Frank Marth (Mr Taggart) et Chris Connelly (Saint John). Et avec René Assa (Armand) et Peter J. McKernan (co-pilot), Jack Verbois (Decker), Allen Graf (Handley), Rachel Brady (Angela)

 

Un prototype d’hélicoptère de combat, le HX 1, est volé par une équipe de mercenaires. String est persuadé de reconnaître dans leur mode opératoire la manière de procéder de Saint John au Vietnam. Puisqu’Archangel nie que la Firme ait retrouvé Saint John et le garde au secret, et comme Dom essaie de le raisonner plutôt que de le soutenir, Hawke fait seul son enquête auprès d’anciens compagnons d’armes. Il parle aussi avec Ellie, photographe de guerre qui a passé beaucoup de temps avec lui, Saint John et Mace Taggert, qui se désignait lui-même comme le frère jumeau de Saint John. Mais tout le monde croit ou dit que Mace est mort là-bas et que Saint John est toujours porté disparu. String suit de près cependant les déplacements de Dunkirk, devenu marchand d’armes, et de Decker et Handley qui travaillent pour lui. Un soir, ils le passent à tabac et Hawke, avant de s’évanouir, croit voir Saint John. Il persiste donc et surprend les mercenaires dans l’entrepôt où ils ont caché le HX 1. Là, String se retrouve face à Mace, bien vivant, et qui lui en veut depuis qu’au Vietnam il a dû les abandonner en pleine bataille, lui et Saint John, son hélicoptère étant déjà trop chargé. String est revenu les chercher, en vain. Assommé et abandonné dans le désert, String contacte Dom qui vient le chercher avec Airwolf. Ils s’invitent alors à la démonstration que Dunkirk a organisée pour des acheteurs. Mace est aux commandes du HX 1. Avant d’affronter Airwolf, il prétend savoir ce qui est arrivé à Saint John…

 

Caitlin n’a qu’une scène, l’épilogue ; mais elle est mieux traitée dans cette unique scène que dans les épisodes précédents : en un mot, elle paraît adulte !

Chris Connelly reprend le rôle de Saint John qu’il tenait dans « Echos from the Past », mais cette fois il est le vrai Saint John, dans une série de flashbacks situés au Vietnam. Michael Halsey figurait également dans « Echos… » mais dans un rôle différent.

String à Dom : « Tout, avec Archangel, a l’air d’un casse-tête chinois. »

S. Melville & C. Connelly
S. Melville & C. Connelly

 

Michael Halsey
Charles Cyphers

 

P.J. Soles
P. McCay & F. Marth

 

 

2.09  Vol 093 (Flight #093 Is Missing)

CBS, 17 novembre 1984

Ecrit par Chester Krumholz & Calvin Clements, Jr

Réalisé par Bernard L. Kowalski

Avec John Calvin (Hergos), Philip Abbott (Johnson), Ina Balin (Ingrid Kendall). Et avec Alex Kubik (Joskins), Lynn Herring (Laurie), Summer Phoenix (Little girl), William Kirby Cullen (1st Soccer), Anne Wyndham (stewardess), Richard Peabody (male passenger), Lester C. Fletcher (dress designer) et Kathleen O’Malley (Mrs Smith), Angus Duncan (Marks), David McBride (ATC Representative)

 

Hawke et Santini mettent Caitlin dans un avion de la Stevens Corporation pour le Texas, où elle doit – bien à contrecœur, à vrai dire – assister au mariage de sa sœur. Mais le vol 093 est détourné par quatre terroristes qui obligent le pilote à amerrir. L’avion est entièrement submergé et les pirates se sauvent en combinaison de plongée, abandonnant les passagers à leur sort. Les recherches s’annoncent d’autant plus difficiles qu’une tempête balaie l’océan. String et Dom utilisent donc Airwolf pour scanner le secteur où l’avion a disparu, et parviennent ainsi à le repérer. Cependant, les deux cerveaux de l’opération, qui attendent le paiement d’une rançon demandée à la compagnie aérienne, dont le vice-président Johnson se trouve à bord de l’appareil, patrouillent la zone en bateau, lourdement armés, afin d’éviter que l’avion ne soit repéré avant le versement de l’argent. Ils abattent un petit avion privé mais également leurs quatre complices dès qu’ils émergent à la surface. Airwolf est évidemment leur cible suivante…

 

Enfin, Caitlin trouve un rôle plus positif : certes, elle apparaît d’abord comme la gamine qu’elle a été dans les épisodes précédents (sauf « Sweet Britches » et « The Truth about Holly »), bavarde et immature, mais lorsque la situation devient dramatique elle prend les choses en main et agit avec sang froid.

Deux motifs de conflit entre Caitlin et sa mère : elle n’est pas mariée (alors que sa sœur se marie, justement) et elle est pilote (« Mais il y a d’autres femmes qui volent », plaide Caitlin au téléphone, « The Flying Nun, Wonder Woman ! »). A la fin de l’épisode, Dominic lui conseille de sortir en disant qu’il y a des tas de beaux jeunes gens qui n’attendent qu’elle. A la question « Qui ? », Dom répond en désignant String. L’image se fige sur la réaction de Caitlin : bouche ouverte !

Pas d’Archangel.

Ina Balin
John Calvin

 

Summer Phoenix & J. Bruce Scott
William Kirby Cullen

 

Philip Abbott
Kathleen O'Malley

 

 

2.10  Le héros (Once a Hero)

CBS, 24 novembre 1984

Ecrit par Alfonse M. Ruggiero, Jr

Réalisé par Leslie H. Martinson

Avec Thomas Callaway (Gary Wallace), Cathie Shirriff (Charmaine Beaucaire), Soon-Teck Oh (Tommy Liu) et Rod McCary (Kearns). Et avec J. W. Smith (Roach) et Benjamin Lum (Loo), Eddie Wong (Government Official), Professor Toru Tanaka (Bandit King), Richard Lee-Sung (Bandit Leader)

 

Archangel met Hawke en contact avec des gens qui lui vendent un dossier sur un camp de prisonniers de guerre au Laos, parmi lesquels figurerait Saint John, que String reconnaît sur l’une des photos. Hawke et Dominic montent alors une expédition clandestine en recrutant deux vétérans, Kearns et Wallace, ce dernier étant un politicien en pleine ascension. Ils se retrouvent au Laos où un contact de Hawke, Charmaine Beaucaire, leur fournit les armes et le véhicule dont ils ont besoin. String et Dom sont venus avec Airwolf, aux commandes duquel ils font une reconnaissance au-dessus du camp avant que String ne rejoigne l’équipe au sol pour progresser à pied dans la jungle. Après avoir échappé à des bandits dans un village, ils parviennent au camp. C’est alors que Wallace craque sous la pression, et avoue à Kearns qu’il l’a trahi lorsqu’ils étaient tous deux prisonniers dans un camp. Découverts à ce moment, ils n’ont pas le temps de s’attarder ; ils emmènent quelques prisonniers laotiens dans leur fuite. String cependant prend place au côté de Dom dans Airwolf afin de traquer un camion dans lequel on a fait monter rapidement d’autres prisonniers. Au sol, Wallace court au-devant de la rédemption en se sacrifiant pour sauver les autres, tandis que String et Dom stoppent le camion…

 

L’épisode n’est clairement pas à la hauteur de ses ambitions : la virée asiatique des vétérans n’est pas très convaincante et les scènes d’action font pâle figure. Même l’intrigue secondaire de la faute de Wallace et de sa rédemption apparaît plaquée sur une histoire qui de toute façon bat de l’aile.

C’est de nouveau le visage de Chris Connelly que l’on voit sur la photo représentant Saint John.

String finance l’expédition en vendant certains des tableaux qu’il possède.

5’46’’ : une image inédite de la cabane de Hawke. Réutilisé dans 2.11 (31’17’’).

20’16’’ à 20’36’’ : un plan de la jungle laotienne… de 20 secondes !

Pas de Caitlin.

T. Callaway & R. McCary

 

Cathie Shirriff

 

Professor Toru Tanaka

 

 

2.11  La villa dans le désert (Random Target)

CBS, 8 décembre 1984

Ecrit par Paul Savage et Chester Krumholz & Westbrook Claridge, histoire de Herman Groves

Réalisé par Virgil W. Vogel

Avec Anne Lockhart (Sgt Anne Brannen), Len Birman (Kenneth Langhorn). Et avec Lou Felder (Dent), Eve McVeagh (Annie), Danny Dayton (Sam the counterman), James Ingersoll (Kowal), Johnny Haymer (Leon), Roger Rose (Delivery Boy), Kari Lloyd (model), Timothy J. Cutt (officer), Dean Wein (Stark)

 

Sam Kowal, un ami, qui dirige lui aussi une société de services aériens, est assassiné dans son hangar le jour même où Hawke et Santini ont accepté de le dépanner en filmant des plans dans le désert à bord de l’un de ses hélicoptères. Puis c’est un laboratoire de développement de films qui est incendié et son stock détruit. Le film tourné par String et Dom échappe par miracle à la destruction parce qu’il était déjà entre les mains d’un livreur qui le leur porte en mains propres. Hawke est convaincu que le meurtre de Kowal n’est pas le fait de junkies, comme le pense le Detective Anne Brannen en charge de l’enquête. Il se passe et repasse le film en espérant y trouver quelque chose qui expliquerait qu’on s’en soit pris à Kowal, en vain. Découvrant dans le désert, alors qu’il accompagne le Det. Brannen, une jeep carbonisée, détruite selon lui par une roquette tirée des airs, il pense que tous ces faits sont liés, en dépit de Brannen qui en doute. C’est bientôt le hangar de Santini Air qui est incendié, et le film est détruit par les flammes. String et Dom retournent alors filmer les mêmes lieux à bord d’Airwolf et, enfin, trouvent quelque chose : une maison isolée, une piscine, de jolies filles et un homme en costume sur un transat, que String reconnaît comme le criminel Kenneth Langhorn, recherché. Il prévient aussitôt Brannen, qui prévient… Langhorn lui-même, en échange d’une jolie somme. Elle est censée livrer String aux hommes de Langhorn mais ils leur échappent ensemble, au moment même où Langhorn tient une réunion secrète avec d’autres criminels. Anne est atteinte par une balle lors de la poursuite et meurt dans les bras de String, qui avait commencé à s’attacher à elle. Hawke est alors rejoint par Dom et Caitlin à bord d’Airwolf. Il s’agit maintenant d’empêcher Langhorn de quitter le pays avec la petite fortune qu’il a emportée après avoir fait abattre ses compères criminels…

 

Caitlin apprend à piloter Airwolf avec Dominic, qui ne veut cependant pas (encore) lui laisser croire qu’elle sera autorisée à piloter l’appareil à part entière.

En découvrant que le Detective Brannen est une femme, String a un moment d’arrêt : ah, les clichés !

Hawke raconte à Brannen que ses parents sont morts dans un accident de bateau quand il avait environ dix ans ; Dominic l’a élevé ensuite.

40’52’’ : fiche signalétique Hughes 500 sur l’écran d’Airwolf.

Non crédité, Charles Picerni incarne l’un des criminels réunis par Langhorn. On retiendra que la réunion se tient en musique : « Le Parrain » de Nino Rota ! (à vérifier)

Pas d’Archangel.

Anne Lockhart

 

Len Birman

 

James Ingersoll

 

 

2.12  Contamination (Condemned)

CBS, 5 janvier 1985

Ecrit par Douglas Steinberg

Réalisé par Tom Blank

Avec Jan Triska (Lt Cmdr Leonid Zukov), Karla Triska (Lt Irina Loupani), Hank Garrett (Dr Morton) et Martin E. Brooks (Jennings Rudolph). Et avec George C. Grant (Torgovitch) et Gene Scherer (Sailor #2), Jonn Lander (Sailor #1)

 

Une arme biologique a fait de nombreuses victimes en Afghanistan et la Firme fait effectuer des recherches dans une installation secrète, sur une île isolée, afin de trouver un antidote à cet agent pathogène extrêmement virulent. Mais l’installation cesse brusquement d’envoyer des rapports et Archangel envoie String en mission avec Caitlin (en l’absence de Dominic) pour découvrir ce qui se passe. Ils ne peuvent que constater la présence de nombreux cadavres sur l’île. Les chercheurs se sont entretués. Les dernières images enregistrées par le chef de mission, le Dr Rudolph, confirment cependant qu’un antidote a été mis au point contre l’agent pathogène. Attaqués par un survivant, le Dr Morton, qui s’enfuit dans les collines, String et Caitlin sont exposés à l’agent, leurs combinaisons ayant été endommagées. Puis ils sont découverts par un contingent russe débarqué d’un sous-marin sous le commandement de Leonid Zukov, accompagné d’un officier politique, le Lt Irina Loupani. Lorsqu’il apparaît évident que tous ont été contaminés, l’urgence est de collaborer pour retrouver l’antidote, ce qui est bientôt fait. Il est aussitôt administré à tous. Mais durant la nuit le Dr Morton reparaît, maître de lui à nouveau, et leur apprend que l’antidote a un effet secondaire : une paranoïa aiguë et incontrôlable. C’est ce qui a poussé les hommes à s’entretuer. Bientôt cet effet secondaire apparaît, heureusement contré par l’injection de tranquillisants. Mais Zukov, dans un accès de folie, ordonne au sous-marin de lancer des missiles pour réduire cette partie de l’île en cendres…

 

Les lapins-tests morts portent les noms de Groucho, Chico et Zeppo. Mais, comme le fait remarquer Caitlin, les Marx Brothers étaient quatre. Le détail amusant (et qui plaide bien sûr pour un rapprochement est-ouest) est que Zukov, en le confirmant, montre qu’il connaît les Marx Brothers, et c’est l’officier politique Irina qui délivre le nom du quatrième (Harpo, of course). Et Russes et Américains de chercher le quatrième lapin en appelant « Harpo, Harpo… ». So cute.

32’21’’-23’’ : un plan de coupe montrant String près du container de Groucho est monté juste après qu’il a trouvé Harpo, alors que le quatrième lapin-test se trouve dans une autre pièce que les trois autres.

Caitlin se montre toujours émotive : devant les images des victimes afghanes, elle exprime sa colère en disant que cela l’aide à combattre la peur ; dans l’installation secrète, elle crie en trébuchant sur un cadavre ; devant les dernières images du Dr Rudolph elle pleure, spécialement quand il fait ses adieux à femme et enfants ; face à Zukov elle s’emporte. String se montre attentionné ou lui demande de se calmer.

Pas de Dominic (absent pour quelques semaines, dit String à Archangel).

Karla & Jan Triska

 

J. Bruce Scott & J.M. Vincent

 

J. Bruce Scott & J.M. Vincent

 

 

2.13  Actes de violence (The American Dream)

CBS, 12 janvier 1985

Ecrit par Dennis R. Foley

Réalisé par Virgil W. Vogel

Avec James Shigeta (Tranh Van Zung), John Fujioka (Tru), Marilyn Tokuda (Mae), F. William Parker (Sgt Bryant), Buelah Quo (la mère de Mae) et Soon-Teck Oh (Minh). Et avec Byron Chung (Hua), Sab Shimono (Ko), Sonny Trinidad (Diem), Nel Datu Anderson (Sama) et Gary Murakami (Tommy), Lindsay Price (child)

 

String, Dominic et Caitlin aident leurs amis d’une communauté vietnamienne du comté de Burgess à récolter les choux dont la vente assure leur subsistance. Ils assistent au mariage de Minh et Mae, fille de Tru, lorsque l’arrivée de Tranh Van Zung cause des remous. Colonel dans l’armée de l’air vietnamienne, Van Zung tire parti des coutumes ancestrales du Vietnam pour jouer aux Etats-Unis le rôle d’un seigneur de guerre recevant tribut de ses « sujets », en l’occurrence les fermiers de la vallée. Il possède lui-même une compagnie de services aériens dont il se sert pour pulvériser de l’essence sur les choux et les brûler, afin d’empêcher les fermiers de les vendre tant qu’ils ne lui ont pas payé le tribut qu’il attend. Dans la nuit qui suit, Minh est blessé par un gang de motards venu terroriser la communauté. Il se refuse pourtant à prendre la tête d’une rebellion contre Van Zung, « l’araignée de la lune », selon un vieux mythe vietnamien. L’un des jeunes de la communauté, Sama, le lui reproche ; le jeune homme est battu à mort la nuit suivante. Pris à leur tour pour cibles par un avion de Van Zung, String et Dominic mettent en garde l’Araignée, en vain. Aux commandes d’Airwolf, ils font alors s’écraser un avion de Van Zung revenu attaquer Minh, et livrent son pilote à la police. Alors, Van Zung prend lui-même les airs pour incendier les champs de choux où travaillent les fermiers. Cette fois, l’intervention d’Airwolf devra être décisive, mais il faut aussi que les fermiers prennent leur destin en main et, en dépit de leurs coutumes, acceptent de s’opposer à l’Araignée…

 

La plus grande partie de l’épisode montre la vie de la communauté : travail, fierté, mariage, récits de l’ancienne au coin du feu. La guerre du Vietnam est présente en toile de fond comme point d’origine du destin des réfugiés. L’amitié entre String et Minh – chacun a sauvé la vie de l’autre au Vietnam – plaide pour le rapprochement des peuples.

Pas d’Archangel.

Soon-Teck Oh & J. Shigeta

 

Marilyn Tokuda

 

Buelah Quo & John Fujioka

 

 

2.14  A la recherche de Loki (Inn at the End of the Road)

CBS, 26 janvier 1985

Ecrit par Westbrook Claridge & Alfonse M. Ruggiero Jr

Réalisé par Ray Austin

Avec Nicholas Campbell (Jason ‘Doc’ Gifford), Randi Brooks (Elena), Hugh Gillin (Frank Dudley), Caroline Smith (Maxine), Craig Littler (Jarrett), Louise Fitch (Sally). Et avec Barry Sattels (Steele), Alan Toy (Badger), Ian Abercrombie (Killebrew), Robert Wightman (Charlie Tarwater), Robert Hoy (Roper), Alan Woolf (Lucas) et Lynnann Zager (Mary Ann Tarwater), David Schroeder (Board member), Jerome Blackwell (Pilot), Hank Ghorra (co-pilot)

 

Quatre terroristes dirigés par Steele et Elena volent Loki, un prototype d’ordinateur qui, branché sur n’importe quel engin volant, peut le transformer en machine de guerre et se substituer au pilote. Archangel charge Hawke et Santini de retrouver le dispositif. Les terroristes se sont enfuis à l’intérieur d’une forêt protégée où, l’un d’eux étant blessé, ils se réfugient dans une auberge tenue par Sally et Max et réquisitionnent les services de « Doc » Gifford, un vétéran qui, sans être réellement médecin, a acquis dans le service des connaissances médicales. Doc étant aussi pilote, les terroristes l’obligent ensuite à les conduire dans son hélicoptère au point de rendez-vous où ils doivent livrer Loki, en enfermant les occupants de l’auberge dans un local à viande où ils risquent de suffoquer. Airwolf prend en chasse l’hélicoptère mais Doc parvient à leur échapper en endommageant Airwolf. Plus tard, il trouve le moyen d’échapper aux terroristes et retrouve Airwolf que String et Dom ont posé pour procéder aux réparations. Ensemble, ils libèrent les prisonniers de l’auberge – trop tard malheureusement pour sauver Frank, le shérif, blessé par balle avant d’être enfermé – puis s’envolent à nouveau pour intercepter le Hughes 500 armé de roquettes sur lequel Sattels et Elena ont branché Loki. L’appareil doit abattre en vol l’avion transportant Lord Killebrew, un diplomate en visite. Durant le combat, String, blessé lors du sauvetage à l’auberge, doit laisser les commandes au Doc…

 

23’14’’ : la fiche d’un Bell Ranger sur l’écran d’Airwolf.

Pas de Caitlin.

N. Campbell & C. Smith

 

Randi Brooks & Barry Sattels

 

Louise Fitch

 

 

2.15  Un héritage convoité (Santini’s Millions)

CBS, 2 février 1985

Ecrit par Michael Halperin

Réalisé par Sutton Roley

Avec John Ireland (Carl Barron), Lory Walsh (Margo Brewster), Joseph Ruskin (Cooper), Hank Brandt (Charles Selkirk) et Jared Martin (Graydon). Et avec Conroy Gedeon (Senator Younger), Douglas M. Warhit (Director), Pamela Bowman (Dolores), John O’Connell (Angelo) et Vincent Howard (Smitty), Ray Colbert (Doctor), Jonathon Hugger (Man #1)

 

Dominic transporte un cœur à transplanter du Canada jusqu’à Chicago, lorsqu’il avise un jet privé écrasé au milieu de nulle part. Il recueille à bord d’Airwolf le pilote, l’industriel Barron, puissant président de Barron Technology Industries, qui lui offre 50.000 dollars pour le ramener à Los Angeles immédiatement. Dominic refuse car sa mission à Chicago est vitale pour l’adolescent de seize ans qui attend la transplantation. Ce soir-là, de retour à L.A., Barron meurt dans l’explosion de son laboratoire. Lors des funérailles, la lecture du dernier testament qu’il a rédigé peu avant sa mort soulève le scandale : il lègue 60% de sa société à sa petite-fille Margo Brewster et 40% à… Dominic Santini, « l’homme le plus honnête qu’il ait rencontré ». Graydon, l’administrateur de la compagnie, qui compte bien avoir le contrôle de celle-ci en épousant Margo, cherche à évincer Dominic, sans succès. Pire : Dominic et Margo sympathisent et risquent de compromettre sa gestion des affaires. Bientôt, l’hélicoptère de Santini Air se pose sur le parking de Barron Technology et emmène Margo. A ceci près qu’il ne s’agit pas de l’hélicoptère de Dominic, endommagé sur un tournage par les bons soins de Cooper, l’âme damnée de Graydon. Il apparaît bientôt que Barron est toujours vivant : pris de regrets, il veut revenir dans la vie de sa petite-fille. Pour Graydon, l’occasion est trop belle de faire disparaître et l’homme et la petite-fille. A moins qu’un certain super-hélicoptère ne se mette en travers de sa route…

 

Dominic occupe le premier plan de cet épisode, Hawke restant en retrait.

19’52’’ : plan de l’écriteau Universal City.

38’22’’ : le nouvel écran d’Airwolf (apparu quelques épisodes plus tôt – 1er vol de Caitlin ?).

Joseph Ruskin & Jared Martin

 

Lory Walsh & John Ireland

 

Joseph Ruskin... fashion !

 

 

2.16  Mission présidentielle (Prisoner of Yesterday)

CBS, 9 février 1985

Ecrit par Chester Krumholz et T. S. Cook

Réalisé par Georg Fenady

Avec Nicholas Campbell (Jason ‘Doc’ Gifford), Mario Marcelino (Emilio), H. M. Wynant (Hoffman) et Julie Carmen (Teresa) et Michael Constantine (Marios Guzman). Et avec Nate Esformes (Tomas), Del Zamora (Luis), John Furlong (Dr Jensen), Joe Dellasorte (Doctor), Jim Malinda (soldier) et Garrett Pearson (radio operator)

 

Suriana, 1985. Teresa Guzman et quelques partisans font évader l’ancien Président Marios Guzman de l’hôpital de la prison où il est en train de mourir. Deux de ces partisans se rendent aux Etats-Unis pour contraindre « Doc » Gifford à les accompagner, alors qu’il est en pleine partie de pêche avec Hawke. Doc en effet a déjà été impliqué dans la vie des Guzman et la flamme entre Teresa et lui n’est peut-être pas tout à fait éteinte. Malgré l’interdiction de Doc, Hawke se rend avec Dominic et Caitlin en Amérique du sud pour le retrouver et le libérer. L’ambassadeur américain Hoffman à Suriana les met en garde contre toute implication dans les affaires politiques du pays, qui pourrait être désastreuse. Guzman en effet a dirigé le pays d’une main de fer et certains veulent aujourd’hui l’utiliser pour justifier leurs propres combats. La propre fille de Guzman s’est opposée à lui, et aujourd’hui encore l’ancien dictateur essaie de la convaincre qu’il n’a pas eu le choix. Hawke retrouve Doc mais celui-ci ne veut pas laisser Guzman, qui n’en a plus pour très longtemps, et Hawke se retrouve prisonnier avec lui. Guzman, cependant, veut adresser à la nation un dernier message, que son ancien compagnon d’armes Tomas Sanchez veut utiliser, à son insu comme à celui de Teresa, comme le signal d’une insurrection. Il risque d’être difficile à Airwolf de ne pas intervenir pour stopper les quatre camions piégés qui se dirigent vers leurs cibles, dont l’ambassade où se trouve Caitlin…

 

Hoffman à Hawke : « Ne prenez pas parti. » Guzman : « Les événements dirigent les hommes, rarement l’inverse. » Même si les combats ressemblent aux habituelles échaufourrées de la série (résolument cheap), le discours se veut adulte dans sa peinture des ambiguïtés politiques.

Pas d’Archangel.

J. Carmen & N. Campbell

 

N. Esformes & M. Constantine

 

Mario Marcelino

 

 

2.17  La vengeance (Natural Born)

CBS, 16 février 1985

Ecrit par Alfonse M. Ruggiero Jr & Westbrook Claridge

Réalisé par Virgil W. Vogel

Avec Noble Willingham (Chester Hansen), Christie Houser (Winter), Sandy Kenyon (le père de Winter), Seth Foster (Jake O’Donnell) et Lance Sloane (Kevin). Et avec Lee Ryan (Bert), Kathryn Stanleigh (Marcia), Casey King (Wiley), Allen Joseph (Mechanic #2), John Medici (Gibson), Nancy Linari (Receptionist) et Robby Dillon (Girlfriend), Gary Frommer (Mechanic #1), Steve Chambers (Schecter), Kevin N. La Rosa (Police pilot), Aline Towne (Town lady)

 

Kevin Hansen travaille avec son oncle Chester qui possède un hélicoptère. Pilote extrêmement doué mais immature, qui ne comprend pas encore toute la portée de ses actes, Kevin se retrouve seul lorsque son oncle est assassiné par un ancien associé, Jake, parce qu’il a refusé de participer à son trafic de drogue. Kevin a tenté, en volant l’hélicoptère de la police venu porter secours à Chester, de suivre un Huey dans lequel ont fui les meurtriers, mais ceux-ci ont tiré sur son hélicoptère, le forçant à se poser en catastrophe. N’ayant conservé qu’une vieille photographie de l’escadron de son oncle durant la guerre, Kevin essaie de trouver des gens ayant connu Chester et se retrouve devant Dominic Santini. Hawke et Caitlin sont pris de compassion pour le gamin, à qui Hawke propose d’effectuer de menus travaux pour Santini Air – au grand dam de Dominic qui n’est pas consulté. Kevin cependant reste obsédé par l’idée de retrouver les meurtriers. Alors que Dominic lui a confié le pilotage de son hélicoptère durant un tournage, il aperçoit le Huey et se lance à sa poursuite, mettant en danger la vie du comédien embarqué et coûtant à Dom le contrat du tournage. En pure perte puisqu’il perd le Huey. Comme il couche secrètement dans le hangar de Santini Air, il voit une nuit String et Dom y introduire Airwolf pour une réparation, dans le plus grand secret. Il finit enfin par leur avouer la vérité et ils se mettent en quête d’informations sur ce Huey. C’est Archangel qui les met sur la piste de la société Blue Stone. Mais en s’y rendant contre l’avis de String et Dom Caitlin et Kevin sont surpris et capturés. Jake décide de les emmener dans son appareil lorsqu’il effectue une livraison – dans l’intention de les jeter dans le vide…

 

L’épisode est dédié à la mémoire de Reid Rondell, mort le 18 janvier 1985, à l’âge de 22 ans, pendant le tournage. Rondell était l’une des doublures de Jan-Michael Vincent.

41’50’’ : fiche d’un Huey sur l’écran d’Airwolf.

Archangel apparaît dans une scène et uniquement sur l’écran d’Airwolf.

String et Dominic appellent Airwolf « the Lady ».

Dans la séquence d’ouverture, Kevin, aux commandes de son hélicoptère, apparaît tantôt sur le siège de gauche (et sa passagère à droite), tantôt sur celui de droite.

Lance Sloane

 

Noble Willingham

 

Dédié à Reid Rondell

 

 

2.18  Une étoile doit briller (Out of the Sky)

CBS, 2 mars 1985

Ecrit par Gregory Harris & Charles Winston

Réalisé par Bruce Seth Green

Avec Misty Rowe (Roxy Marvel), Luca Bercovici (Rusty Crawford), Alan Stock (Sal), Victor Mohica (le créancier) et Mayf Nutter (Nick DeSoto). Et avec Joe Unger (Mickey), Casey Sander (Trucker #1), Walt Hunter (Trucker #2) et Kelly Brock (waitress)

 

Hawke, Dom et Caitlin ont été engagés pour filmer des plans des répétitions et du concert de la star Roxy Marvel, et pour piloter un hélicoptère auquel est suspendu une machinerie figurant un vaisseau spatial. String et Roxy flirtent un peu et il l’invite à partager un week-end tranquille dans sa cabane, en compagnie de Caitlin et Dom. Cette escapade impromptue déplaît au manager, Nick DeSoto, qui est aussi l’ex-mari de Roxy. Cette dernière confie à String son désir de tout plaquer car elle est épuisée, poussée au bout de ses ressources par Nick. Celui-ci, cependant, profite de son absence pour lui trouver une doublure, suffisamment ressemblante pour faire illusion sur scène en chantant en playback. Quand, à son retour, Roxy se trouve nez à nez avec sa doublure, Nick la fait enlever par deux hommes engagés par son régisseur Rusty et retenir dans une cabane isolée. Caitlin filme la scène sans le savoir ; quand ils découvrent ce qu’ils ont filmé, String, Dom et Caitlin vont frapper à la porte de Roxy pour avoir une explication et le comportement de la doublure les convainc qu’il se passe quelque chose. C’est avec Airwolf que String et Dom parviennent à retrouver et libérer la vraie Roxy. Pendant ce temps, c’est sa doublure qui monte sur scène pour ouvrir le concert ; dans le ciel, Nick et Rusty pilotent l’hélicoptère et le « vaisseau spatial ». Leur dessein est de faire s’écraser la machinerie sur la scène : la mort de Roxy Marvel fera d’elle une légende et l’argent engrangé permettra à Nick de rembourser ses dettes de jeu…

 

Lorsque des mercenaires aguerris lancent des roquettes sur Airwolf, on n’est pas autrement surpris. Ici, ce sont deux petites frappes qui, au moment opportun, ont soudain entre les mains un lance-roquettes, puis le manager et son assistant. Cocasse.

Pas d’Archangel.

Misty Rowe

 

Mayf Nutter

 

Roxy en concert

 

 

2.19  Machination (Dambreakers)

CBS, 16 mars 1985

Ecrit par Westbrook Claridge & Alfonse M. Ruggiero Jr, histoire de Westbrook Claridge & Alfonse M. Ruggiero Jr et Douglas Steinberg

Réalisé par Virgil W. Vogel

Avec Marjoe Gortner (Rector / Jebediah), Gregory Walcott (Frère Ahab), Devon Ericson (Hana) et Heather McNair (Kelly Dayton). Et avec Cindi Eyman (Sara Longwood), Pat Delaney (Estelle Longwood) et Joseph Taylor (Salazar)

 

Hawke conduit en hélicoptère la reporter Kelly Dayton jusqu’à une communauté qui vit coupée du monde à la manière des premiers Chrétiens, non loin d’un barrage. Elle doit y réaliser un documentaire. Dès leur arrivée, le chef de cette communauté, Frère Jebediah, leur apparaît comme un personnage plus inquiétant que rassurant. La fréquentation des membres de la communauté semble confirmer qu’il se passe ici des choses curieuses. La jeune Sara Longwood et sa mère Estelle, en particulier, ont visiblement peur, et l’adolescente cherche à parler secrètement à Hawke. Plusieurs « frères » les en empêchent, et lorsque String et Kelly découvrent que le camp abrite un bombardier et son armement, et essaient de quitter les lieux, ils se rendent compte qu’on a retiré la batterie de l’hélicoptère. Jebediah est en réalité un terroriste européen, Johan Rector, qui, avec son groupe, a pris le contrôle du camp et retient prisonnier le véritable leader de la communauté, Longwood, pour obliger les membres à lui obéir. « Sœur » Anna est sa compagne et son lieutenant. La cellule terroriste se prépare à détruire le barrage et Rector a accepté la venue de Kelly parce qu’il compte sur son témoignage filmé pour donner à son action toute l’attention médiatique qu’elle mérite. Echappant à la garde des faux frères, Hawke parvient à envoyer Sara jusqu’à un téléphone grâce auquel elle réussit à joindre Dominic. Ce dernier et Caitlin sortent alors Airwolf pour porter secours à String et à la communauté…

 

Dom appelle de nouveau Airwolf « the Lady ».

Heather McNair & J.M. Vincent

 

Marjoe Gortner

 

Devon Ericson

 

 

2.20  Espoirs déçus (Severance Pay)

CBS, 23 mars 1985

Ecrit par Chester Krumholz

Réalisé par Sidney Hayers

Avec Martin Milner (Arthur Barnes), Deborah Pratt (Marella), Ed Crick (Joe Klein) et Arte Johnson (Larry Mason). Et avec Jane Singer (Carling), John Brandon (First Member Zeus) et Lynn Adele (records clerk), Mary Rings (Gopher)

 

Joe Klein et Larry Mason, analystes de la Firme, prennent leur retraite. La dernière action de Mason est de communiquer à Arthur Barnes, l’un des membres du Comité, un rapport démontrant que les Russes savent qu’Airwolf n’a pas été détruit en Libye, ce qui indique la présence d’une taupe au sein de la Firme, et peut-être même du Comité. Peu de temps après, Klein meurt brutalement d’un infarctus en apprenant que, pour d’obscures raisons administratives, leur retraite ne leur sera pas versée comme escompté. Sous l’effet de la peine et de la colère, Larry Mason fait exploser un ordinateur de la Firme puis menace de divulguer à la presse des informations confidentielles. Il envoie bientôt à une journaliste, Carling Morgan, un premier message. Hawke obtient alors du Comité 48 heures pour ramener à la raison Mason, un ami personnel. Mais leur rencontre est compromise par Anderson, l’assistant de Barnes. Peu après, un second message adressé à la presse conduit à la mort d’agents dont l’identité a été publiquement révélée. Mason nie avoir envoyé ce second message, mais le Comité le déclare hors de contrôle et ordonne son exécution. C’est Hawke que Mason contacte pour accepter de se rendre à Archangel et Marella. Mais la taupe est informée du rendez-vous et envoie un appareil chargé d’abattre le jet d’Archangel…

 

La colère de Hawke lorsqu’il frappe le mur avec son poing (24’35’’) n’est pas très convaincante… Ni la façon dont String démontre la différence de style entre deux messages prétendument envoyés aux journaux par Larry Mason. On peut s’étonner aussi de voir Marella, si volontiers ironique, voire cynique jadis, s’émouvoir si facilement des conséquences malheureuses de la seconde divulgation de Mason.

Archangel mentionne l’absorption par la Firme de l’ancien OSI, pour lequel ont travaillé Klein et Mason à partir de la fin des années 1950.

Le rapport que Mason traduit, mentionnant l’absence de preuve qu’Airwolf a été détruit en Libye, est daté du 30 janvier 1984.

Pas de Caitlin.

Arte Johnson

 

Martin Milner

 

John Brandon as Zeus

 

 

2.21  Le mont Catherine (Eruption)

CBS, 6 avril 1985

Ecrit par Kevin Hartigan et T. S. Cook, histoire de Kevin Hartigan

Réalisé par Tom Blank

Avec Mills Watson (John Cove), Juanita Mahone (Mary Avery), Angela Cartwright (Mrs Cranovich), Taylor Lacher (Chef Crammins), Bill Cort (Lester Bowden), Joshua Cadman (Nick Cranovich), Christina Hart (Mrs Cove) et Laraine Day (Amelia Davenport). Et avec John David Yarbrough (Pilot), Karen Blank (woman), Leon Rusty McClennon (Limo driver)

 

String et Dominic sont en mission scientifique à bord d’Airwolf aux abords du Mont Catherine, un volcan en éruption dans le Colorado, quand l’explosion violente du volcan les oblige à atterrir. Ils se retrouvent dans une ville minière, Davenport, fondée par feu M. Davenport, où ils voient des mineurs démunis piller le magasin de la compagnie parce que, disent-ils, on leur refuse même de quoi se chauffer. Le directeur de la mine, John Cove, agit de conserve avec le shérif Crammins pour maintenir les mineurs sous leur coupe tout en maintenant l’illusion d’une petite communauté heureuse et unie pour la visite annuelle de la veuve du fondateur, Amelia Davenport. Celle-ci est justement bloquée dans la ville à cause de l’éruption, et pour la première fois elle entend les doléances des mineurs, en particulier de Mary Avery, que Cove et Crammins avaient enfermée avec quelques autres personnes dans une vieille galerie pour les empêcher de voir la veuve au moment de sa venue, et que String et Dominic ont contribué à sauver. Amelia se dresse alors face à Cove, mais celui-ci la met au défi de tourner contre lui le conseil d’administration de la compagnie, soucieuse avant tout des bénéfices qu’il lui assure. Le comptable Bowden, cependant, offre d’accompagner la veuve à Denver avec les livres de comptes prouvant les agissements crapuleux de Cove. Celui-ci décide alors d’employer des moyens radicaux pour les empêcher de quitter la vallée…

 

Histoire surannée dans un décor de western où String et Dom, sans étoile, font office de policiers et agissent en leaders d’une communauté singulièrement coupée du monde (et pas seulement à cause de l’éruption du volcan, métaphore de la colère sourde des mineurs).

Pas d’Archangel ni de Caitlin.

Mills Watson

 

Juanita Mahone

 

Laraine Day

 

 

2.22  Soif d’aventures (Short Walk to Freedom)

CBS, 13 avril 1985

Ecrit par Robert Blees & Dorothy Robinson

Réalisé par Virgil W. Vogel

Avec Deborah Pratt (Marella), John Aniston (Colonel Alzar), Jorge Cervera Jr (Chema Comargo), Jill Whitlow (Kay Freestone), Brian Farrell (Ozzie Hathaway). Et avec Robert Chestnut (Cookie), Phillip Paley (Ernie), Ismael Carlo (Sergeant), Ricardo Lopez (Miguel) et Edward Mehler (Jonathan)

 

String et Caitlin conduisent en avion quatre adolescents et leur responsable Ozzie dans un pays d’Amérique du Sud pour une mission archéologique. String rentre aux Etats-Unis mais Caitlin reste avec le groupe et embarque dans un vieux bus que le guide local, Chema, conduit à travers le désert puis en direction du site. Mais le groupe tombe entre les mains des guerilleros du Colonel Alzar, qui déteste les Américains, et plus encore ceux qui viennent piller les trésors nationaux, comme Ozzie, venu dans l’intention d’emporter illégalement des artefacts. Prévenus par Archangel, String et Dom s’envolent à bord d’Airwolf et font évader les prisonniers, mais Ozzie et String restent aux mains d’Alzar, qui veut les faire juger par un tribunal populaire. Endommagé durant le sauvetage, Airwolf se pose dans le désert où les adolescents doivent le tirer à l’aide de harnais. Ils parviennent cependant, en mettant leurs énergies en commun, à s’emparer d’une jeep envoyée par Alzar à leur recherche et à regagner leur camp de base où ils peuvent procéder aux réparations. Pendant ce temps, String réussit à surprendre son gardien et à s’évader grâce à un moment de bravoure d’Ozzie qui se jette avec une arme sous le feu des guerilleros. Sautant dans une jeep, String se met en route vers Airwolf…

 

Le scénario n’explique pas comment Airwolf, en plein vol, se retrouve brusquement porteur d’une nacelle de sauvetage, ni comment String est passé du siège de pilotage à la nacelle en laissant le manche à Dom !

Archangel n’apparaît que sur l’écran d’Airwolf, dans une seule scène, et Marella durant le sauvetage final, aux commandes d’un jet.

Jorge Cervera Jr
Robert Chestnut

 

Brian Farrell
Jill Whitlow & J. Bruce Scott

 

John Aniston
Phillip Paley

 

 

 

Tag(s) : #Guide d'épisodes, #Guide d'épisodes 1980s
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :